UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FC COSTAUDS

  • Le FCC a le vent en poupe

    Le FC Costauds s’est imposé au terme d’un match de bonne facture face à MDA. Soudés et déterminés, les  Costauds ont su jouer avec les conditions climatiques pour dominer les débats. C’est en poursuivant avec cet état d’esprit que le FCC peut espérer jouer les premiers rôles de sa poule Nord Ouest.

    A Chasselay, vent force 4, pelouse mi plastique mi terre, 1 spectatrice, bières bon marché, MDA – FC Costauds 1-2 (0-1)

    Buts pour le FC Costauds : JeanDidier et Jeanovas

    Composition du FC Costauds : Jeanjaccyo (7) – JeanChauve (7), Jeanpignon (7), Jeantho (7), Jeanpetit (7) – Jeanweb (7), Disciple (7), JeanBas (7) – JeanDidier (7), Jeanovas (7), Jeanglet (7)

    Entrés en cours de jeu : JeanMet (7), Jeanpré (7), JeanRoux (7) et JeanMuraille (7)

    Fort du retour de ses blessés (Jeanpignon, Jeanglet, Jeanpré et JeanMuraille) et avec son buteur dans les buts, le FC Costauds présentait une équipe compétitive et équilibrée. En choisissant de disputer la première période avec le vent favorable, les hommes de Jeanpré, coach en l’absence de Jeandave (ceci explique la victoire), voulaient épuiser leur adversaire et se mettre à l’abri avant la pause. Ce fut finalement plus compliqué que prévu puisque les Rose et Noir rentraient au vestiaire avec seulement un but d’avance inscrit par JeanDidier (le 3e en 3 capes sous le maillot Rose) au terme d’une belle action individuelle.

    Comme prévu la seconde période était compliquée pour les visiteurs qui devaient jouer très bas en raison du vent mais qui parvenaient à s’approcher de la surface adverse en pratiquant un jeu de passes à terre. Le turn over opéré par le coach permettait au FCC de tenir physiquement, tous les entrants se mettant au niveau des sortants. Le FCC allait néanmoins recevoir un premier avertissement sur une frappe qui touchera la barre d’un Jeanjaccyo très rassurant et autoritaire (déformation professionnelle sans doute).  C’est pourtant le portier du FCC qui va relancer ses adversaires du soir en expédiant une relance à la main dans les pieds de l’attaquant adverse qui enverra une superbe frappe sur laquelle Jeanjaccyo n’est pas tout rose non plus.

    IMG_0560.jpg

    Fait rarissime: Jeanpetit avec une bouteille d'eau à la main

    A 1-1, la pression s’accentue et Jeanjaccyo va se rattraper de la plus belle manière en réussissant une parade exceptionnelle sur une adversaire se présentant seul face à lui. Cette occasion a eu le don de réveiller le FCC qui va se créer plusieurs occasions par JeanBas, JeanRoux et Jeanglet. C’est finalement Jeanovas, superbement servi par JeanMet à la limite du hors-jeu qui va aller dribler le gardien et délivrer les siens.  Il reste alors une poignée de minutes et la défense bien organisée autour de Jeanpré et Jeanpignon ne concèdera pas la moindre miette aux attaquants adverses.

    La réaction de son altesse Jeanprésijeantissime :

    IMG_0677.jpg« Tout d’abord je remercie Jeandave de son absence qui nous a permis d’avoir un vrai projet de jeu et d’effectuer des changements cohérents. Je voudrais ensuite tirer un grand coup de chapeau à Jeanjaccyo qui a su perpétuer la tradition des boulettes de noel. Plus sérieusement, c’est agréable de pouvoir enfin disposer d’un groupe de 15 joueurs performants, tous les entrants ont apporté quelque chose, c’est de bonne augure pour la suite ».

  • Noir c'est noir

    Le FCC s’incline une nouvelle fois après avoir pourtant réalisé un grand match sur le terrain de l’AS Misérieux Trévoux, leader de la poule Nord Ouest. JeanjaccYo et ses coéquipiers ont pourtant mené 2 fois au score et ont eu 2 balles de break à 3-1 pour signer une victoire retentissante. Les erreurs individuelles ont eu raison de la combativité et de la bonne organisation mises en place par le Présicoach.

    A Trévoux, temps frais, avant match au Liberty’s, accueil chaleureux, pelouse en plastique, 3e mi temps XXL, ASMT-FC Costauds 4-2 (1-2).

    Buts pour le FCC : JeanDidier et Jeanvier

    1 avertissement : JeanChauve

    Compo du FCC : Jeanbrute (2) – JeanChauve (4), JeanMet (5), Kiki (6), Jeanpetit (5.5) – Jeanweb (6), Disciple (6), Jeanvier (7) JeanBas (7), JeanDidier (7), Yo (5)

    Entrés en cours de jeu : JeanjaccYo (6) et Jeantho (5.5)

    En entamant la rencontre avec une charnière inédite composée de JeanMet et Kiki en raison des blessures et du retard de Jeantho, les Rose et Noir avaient mis en place un plan de jeu basé sur la contre-attaque en jouant bas sur 2 lignes et en se projetant vite vers l’avant à la récupération du ballon. Comme prévu, l’ASMT avait la possession mais ne se créait pas d’occasion. Sur un contre, la défense locale renvoyait un ballon plein axe sur JeanDidier qui le reprendra d’une puissante demi volée qui ira se loger dans le petit filet de Jeanpavier. Une frappe de mule imparable qui donnera encore plus de confiance à son équipe. 2 Buts en 2 matchs pour le transfuge de la Kolok qui apporte sa puissance, sa fraicheur et sa bonne humeur.

    Kiki.jpg

    Kiki s'en est bien sorti pour son intronisation en défense centrale

    La rencontre est équilibrée et l’ASMT pousse sans toutefois réellement inquiéter une défense bien en place. Il faudra une bévue de Jeanbrute ratant complètement sa sortie pour que les locaux reviennent au score. Pas abattu et sur de sa force, le FCC, ne baisse pas les bras et continue de jouer en bloc en exploitant à fond chaque situation offensive. Sur l’une d’elle, Jeanvier réussira un festival en enchainant dribble, petit pont, accélération et frappe dans la lucarne de son cousin. JeanjaccYo fraichement entré en jeu sera parfaitement lancé en profondeur par Jeanbas, l’arbitre signalera un hors jeu très litigieux, le FCC n’a décidément pas de réussite de ce côté-là en ce début de saison, espérons que la routourne tournera.

    Une avance d’un but à la pause, des consignes appliquées et surtout une débauche d’énergie de tous les instants, Jeanpré, coach en l’absence de Jeandave, est comblé. Seule la blessure de JeanMet et le risque de coup de mou physique des 12 joueurs restants l’inquiètent.

    L’ASMT veut revenir au score le plus vite possible et se rue à l’attaque. Leur attaquant droit fait passer des sueurs froides à Jeanpetit qui doit se faire aider par ses coéquipiers pour le maitriser. Le danger se précisera un peu plus quand l’ASMT trouvera le poteau de Jeanbrute.

    Peu à peu, le FCC reprendra du poil de la bête et va même se créer 2 énormes occasions de 3-1 coup sur coup. C’est tout d’abord JeanDidier qui au terme d’un rush de 50 mètres manquera de lucidité en enroulant pas assez sa frappe qui passera juste à côté du but adverse alors que Yo était absolument seul au point de penalty puis c’est Jeanbas qui lobera Jeanpavier et qui verra le ballon sorti sur la ligne par un défenseur de l’ASMT.

    Le FCC avait raté le coche et l’ASMT égalisera d’une tête piquée. Le FCC a l’image deJeanweb et Disciple, ses 2 infatigables milieux défensifs, voulait à tout prix conserver les points du match nul mais une nouvelle erreur d’appréciation de Jeanbrute à la 80e minute mettra fin aux derniers espoirs des roses et noirs. Un 4e but anecdotique viendra alourdir le score en toute fin de rencontre.

    Fiers de ses joueurs mais déçu Jeanpré « veut garder les bonnes choses que l’on a vu ce soir. Nous avons fait jeu égal et montré qu’il fallait compter avec nous cette saison. Il reste beaucoup de matchs à jouer et avec le retour des blessés nous allons encore gagner en qualité. Les 2 boulettes de Jeanbrute ? Il apprend. C’est sa 1ere saison dans les buts, il a peu de repères, ce n’est pas facile pour lui, on ne peut pas lui jeter la pierre, pas sûr qu’il la rattraperait d’ailleurs !».

    Le FCC n'étant pas rancunier, il a pleinement profité de la belle 3e mi temps proposée par son adversaire.

    Jeanpavier et JP.jpg

    On a plus le même maillot, mais on a toujours la même passion de la rigolade

    JP et JeanMoutarde.jpg

    Du grand JeanMoutarde !

  • Première pour le FCC

    Après sa défaite inaugurale contre Chazay (5-1) et son élimination au 1er tour de la coupe du Rhone face à St Potin (4-1), le FC Costauds avait à cœur de se remettre sur de bons rails (Jeantho était pourtant absent) face au FC Med, équipe de milieu de tableau.

    Les Roses et noirs ont signé un match sérieux en se montrant solides défensivement et réaliste offensivement.

    A Anse, temps sibérien, pelouse en plastique verte, vent de nord est à 15km/h, taux d’humidité de 35%, Adversaire en retard, FC Costauds – FC Méditerranée 4-1 (2-0)

    Buts pour le FCC : JeanDidier, JeanRoche et JeanjaccYo (2)

    Compo du FCC : Jeanbrute (4) – Jeankiki (6), JeanRoche (6), Disciple (5),  Jeanpetit (5.5) – Jeanweb (5.5), Bastien (5.5), Nicolibi (4.5) – Jeanvier (6), Yo (6), JeanDidier (6)

    Seulement 11 Costauds étaient présents vendredi soir. Aux blessures longues durées de Jeanpignon, Jeanglet et Jeanpré se sont ajoutés plusieurs forfaits, les renforts des 2 nouvelles recrues JeanDidier et JeanRoche qui faisait son retour au club étaient donc les bienvenus.

    Le staff avait du bricoler une équipe avec les moyens du bord et aligner une charnière inattendue composée de JeanRoche et Disciple, JeanDidier occupant le couloir gauche avec brio. Les consignes étaient de jouer plus bas que d’habitude et d’attendre l’adversaire afin de retrouver une solidité défensive perdue ces derniers temps. Le FCC abordait donc prudemment la rencontre mais JeanjaccYo et ses coéquipiers ont rapidement pris le jeu à leur compte en monopolisant le ballon. Les premières occasions sont d’ailleurs à mettre à l’actif des locals : JeanjaccYo, JeanDidier et Bastien manqueront le cadre ou trouveront le gardien. L’ouverture du score viendra finalement par  JeanDidier bien servi en profondeur pas Bastien (ou pas).  Le FC Med trouvera la barre avant que l’inévitable JeanjaccYo double la mise en 2 temps en étant à la réception d’une passe en retrait de Jeankiki.

    JeanDidier (1).jpg

    JeanDidier a marqué pour sa 1ere cape 

    A 2-0 à la pause avec une domination sans partage, Jeanbois, seul spectateur assez courageux pour braver le froid et se faire payer quelques bières, ne voyait pas comment le FCC pouvait perdre cette rencontre.

    Ce sont pourtant les visiteurs qui vont réduire le score sur une frappe de 20 mètres que Jeanbrute laissera passer pensant qu’elle n’était pas cadrée. Cela ne remet pas en cause sa prestation du soir ponctuée d’une sortie dans les pieds décisive et de plusieurs ballons aérien bien boxés. C’est le métier qui rentre.

    Le FCC n’aura pas le temps de tergiverser. JeanRoche fera le break sur un coup franc obtenu aux abords de la surface de réparation par JeanDidier qu’il bottera par-dessus le mur et qui finira sous la barre, JeanjaccYo portera le score à 4-1 en fin de rencontre.

    JeanRoche.jpg

    JeanRoche a signé son retour d'un beau CF

    Cette victoire permet au FCC de se rassurer et de ne pas se faire distancer au classement puisque toutes les équipes de la poule ont perdu au moins un match. Le déplacement mercredi sur le terrain de l’ASMT, l’épouvantail de la poule, permettra de jauger la valeur du FCC.

  • Pathétiques mais presque

    Lundi soir, le FCC faisait ses grands débuts en Poule Nord-Ouest en se déplaçant sur les terres de Chazay. Bien inférieurs à leur adversaire sur le plan physique, les hommes de JeanDave n’ont pas pu rivaliser et sont logiquement inclinés. Tout n’est pas à jeter mais il faudra produire plus d’efforts vendredi 10/11 à domicile en 64e de finale de coupe du Rhône face à St Potin.

    A Chazay, temps frais, pelouse en plastique, bonne 3e mi-temps, Chazay – FC Costauds 5-1 (1-1)

    But pour le FCC : Jeanvier (35e)

    Compo du FCC : Jeanbrute (4) – Kiki (3), Jeantho (5), Jeanpignon (4), Jeanpetit  (4)– Disciple (4), Bastien (5), Nicolibi (4)  - Jeanvier (4), Jeanjaccyo (4), Jeanfile (4)

    Entrés en cours de jeu : Jeanroux (3), Romain (4), Yo (4) et Cyril (non noté) et Jeanguy (on ne veut pas froisser le barbu)

    Après des semaines de disette, le FCC avait hâte d’attaquer le championnat et de se confronter aux adversaires d’une poule plus relevée qu’en championnat FSGT, Jeanguy peut en témoigner.

    Le casting des adversaires est beau cette saison avec Chazay, MDA, LOSC, Dardilly, Limas, Méginand, FC MED et Miserieux-Trévoux

    Dominés dans la possession du ballon, les roses et noirs imposent d’entrée un défi physique à leur adversaire et se montrent solides défensivement. Jeantho devra tout de même faire parler sa vitesse pour rattraper in extremis un adversaire qui filait au but.  Le FCC restait patient et organisé et allait même trouver l’ouverture sur une transversale lumineuse pour Jeanvier auteur d’un appel au timing parfait. L’attaquant Costaud pouvait alors aller battre le portier adverse en face à face.

    Petit à petit, le FCC arrivait à sortir un peu plus et doublera même la mise sur un but injustement refusé pour hors-jeu, le dernier défenseur étant sur la même ligne que son gardien… Quelques minutes plus tard, Jeanjaccyo, si adroit habituellement, mettait une tête à bout pourtant sur le gardien. Le FCC avait laissé passer sa chance puisque Chazay égalisera juste avant la pause.

    Coach Dave procéda à des changements à la mi-temps avec notamment l’entrée en jeu de JeanGuy qui fera son grand retour après plus de 5 ans d’absence. Retour de courte durée puisque le barbu le plus célèbre du FCC décidera de sortir jugeant que les adversaires ne le respectaient pas en courant deux fois plus vite que lui. Sa chute sur un croc en jambe imaginaire fut la goutte d’eau qui faisait déborder la fontaine de Suze, JeanGuy retournera s’assoir sur le banc pour encourager Jeanroux, son fiston, qu’il ferait bien de priver de manger de temps à autre.

    IMG_0558.jpg

    JeanGuy et son managueur tous sourires avant le drame

    Hasard ou réalité scientifique, les buts des locaux allaient alors s’enchainer et le FCC exploser physiquement et lâcher mentalement pour regagner la buvette avec 5 buts dans le pack.

    Jeanjaccyo et ses coéquipiers vont devoir élever leur niveau sous peine de ne pas jouer les premiers rôles cette saison. Les retours de Jeanglet et Jeanweb sont attendus avec impatience par le staff.

    Les réactions :

    IMG_0560.jpgJeanpetit : « tout n’est pas à jeter dans ce match, on a fait une bonne première mi-temps. Nos adversaires étaient mieux réparés, c’était leur 5e match de la saison, nous allons monter en puissance, il faut garder confiance, nous sommes capables de beaucoup mieux ».

     

    Jeanguy : « Je ne parlerais de ma performance qu’en présence de mon avocat. Le terrain était 2 fois trop grand, ou moi 2 fois trop vieux, c’est selon »

  • Nouveau maillot saison 2017-2018

  • Champions !

    Le FC Costauds a décroché sa 1ere couronne de champion au terme d’un match riche en émotions et rebondissements.

    C’est la consécration d’une saison durant laquelle le jeu des roses et noirs n’aura pourtant pas été flamboyant, souvent la faute aux absences et aux blessures. Les hommes du Président Pilou ont su profiter des faux pas (et des forfaits) de leurs adversaires pour virer en tête au bout de la dernière ligne droite.

    Place maintenant à la finale de coupe du Rhône vendredi soir pour réaliser un retentissant doublé coupe / championnat face à JTEKT que le FC Costauds n’a pas battu depuis… la finale de coupe du Rhône 2012.

    A Villette d’Anthon, pelouse en ghorre, temps estival, une trentaine de spectateurs éméchés, buvette pleine à ras bord, USVJ – FC Costauds 2-2 (0-1)

    Buts pour le FCC : JeanjaccYo 29e et 85e

    Compo et notes du FCC : Jeanpavier (5) – Kiki (6), Jeanpignon (7), Liljean (6), Jeanpetit (7), Jeanchez (6)– Jeanweb (8), Disciple (8), JeanBernard (6) -  Jeanroux (6), JeanjaccYo (9)

    Entrés en cours de jeu : JeanRod (6) et Jeanpré (non noté)

    Coach Jeandave (7)

    Il fallait au moins les points du nul pour que le FCC remporte le titre de champion mais inexplicablement, c’est un FC Costauds décimé qui a effectué le déplacement à Villette pour le match du titre. Les blessés de dernière minute (Ryjean et Jeanvier) s’ajoutaient aux absences pour des raisons sur lesquelles nous ne reviendrons pas (Jeanki et Jeanglet) même si un grand frisé aurait pu (du) s’échapper de son donjon pour donner un coup de main à ses copains…

    Bref tout est bien qui finit bien, heureusement pour ces 2 -là.

    Fort_boyard_aout_2006-5.jpg

    Jeanki n'a pas eu le droit de venir jouer au foot avec ses copains

    Malgré ces « petits désagréments », ce FCC était bien décidé à entrer dans l’histoire de son club et a entamé la rencontre avec une hargne rarement vue de mémoire de Costauds. Coach Dave avait choisi un système en 5-3-2 qui s’imposait du fait du profil des joueurs présents et son équipe prenait implacablement le jeu à son compte en monopolisant le ballon. L’USVJ résistait tant bien que mal et comme souvent l’ouverture est venue de JeanjaccYo auteur d’une superbe volée en lucarne de l’entrée de la surface. Le score ne bougera plus jusqu’à la pause et la bière de la mi-temps fera le plus grand bien à des Costauds qui avaient tout donné.

    La seconde période sera l’inverse de la première avec une domination des locals qui auraient pu scorer d’entrée sans un sauvetage de Jeanpavier devant l’attaquant adverse, maladroit sur le coup.

    Il ne faudra pas attendre bien plus longtemps pour l’égalisation qui surviendra sur corner, les minutes paraissaient alors bien longues mais plus le temps avançait, plus le staff était optimiste. A tort, puisqu’à 15 minutes du terme de la rencontre, Jeanpavier va se trouer sur un long coup franc dont il appréciera mal la trajectoire. A ce moment-là, c’était donc l’USVJ qui était champion, mais le FCC n’accusait pas le coup et se ruait à l’attaque en lançant ses dernières cartouches dans la bataille. Il ne faudra pas plus de 5 minutes pour que JeanjaccYo délivre les siens, profitant d’un mauvais dégagement de la défense pour tromper le gardien à bout portant d’un geste acrobatique. Le FCC pouvait souffler même si l’USVJ marquera une 3e fois sur un but entaché d’une main qui sera refusé à juste titre par le référé.

    Yo.jpg

    JeanjaccYo a donné le titre au peuple rose en inscrivant un doublé

    Lorsque le coup de sifflet final retenti, ce fut une explosion de joie des roses et noirs qui pouvaient savourer ce titre à sa juste valeur et le fêter avec des adversaires très déçus, qui sont passés à un poil de bite à coté mais qui ont fait montre de beaucoup de fair play.

     

    classement 16-17.jpg

  • Money time

    Le FC Costauds entame la dernière ligne droite de sa saison avec une demie finale de coupe du Rhône à 7 demain soir et le match sommet contre JTEKT pour la première de la poule vendredi soir avant la finale de coupe du Rhône à 11 le 23 juin. L’équipe du Présijean Pilou est donc en course pour un triplé historique conforté par sa dernière prestation aboutie contre Ménival (victoire 4-1).

    A Anse, temps agréable, une poignée de spectateurs, bonne ambiance et gros après match, terrain en plastique vert, FC Costauds – Ménival  5-1 (1-0).

    Buts pour le FC Costauds : Ryjean (3), Jeanvier et Jeanglet

    Compo du FCC : Jeanpavier – Kiki, Jeanpignon, Jeanpetit, Jeanchez – Jeanweb, Ryjean, Jeanroux – Jeanglet, Jeanjaccio, Jeanvier

    Entrés en cours de jeu : Jeanbrute et JeanBernard

    Le FCC s’est imposé au terme d’un match longtemps maitrisé mais serré jusqu’à l’expulsion d’un joueur visiteur pour moqueries sur l’embonpoint du référé alors que le score était de 2-1. A 11 contre 10 le FCC pouvait dérouler et l’emporter sur un score fleuve.

    A noter le premier hat trick de Ryjean sous le maillot rose ainsi que la première cape de Jean Bernard, transfuge de l’équipe a 7.

    IMG_0210.JPG

    JeanBernard était tout heureux d'avoir pu étrenner le maillot rose, le costard aussi

    Le mot (barbant) du coach :

    Si le score a mis du temps à se dessiner pour finalement aboutir à une large victoire face à de valeureux adversaires, il ne faisait pas l’ombre d’un doute que l’application et l’envie du groupe feraient la différence.

    Les notes du coach :

    Homme du match : Jeanpetit - 8 – son replacement en défense centrale n’est pas étranger à l’absence d’occasions de l’équipe adverse tant ses interventions et sa présence ont écœuré les attaquants adverses.

    Jeanpavier - 6 -  Quelques bonnes anticipations et sorties dans les pieds, un pénalty encaissé et à part ça pas grand-chose à faire du fait d’une solidité défensive retrouvée.

     Kiki – 5.5 – Un bon début de rencontre qui n'a pas été confirmé en 2nde période, souvent pris de vitesse et provoquant un pénalty pour un tacle dans la surface non autorisé

     Jeanpignon -  6.5 – Sans doute libéré par la présence de Jeanpetit à ses côtés, il relancé juste et dézoné à bon escient par moment en apportant le surnombre en milieu.

    Jeanchez - 6 - un match ponctué de quelques percées intéressantes et d’une présence défensive en nette amélioration. Encore trop de nervosité vis-à-vis de l’arbitrage

     Jeanweb - 6.5 – Avait dit être en jambes durant l’avant-match, il l’a par la suite démontré avec une grosse activité à la récupération et une bonne présence sur les deuxièmes ballons

     Ryjean – 7.5 – Aurait pu être l’homme du match pour son 100% aux pénaltys avec un 2/2 auquel certains de ses coéquipiers ne croyaient pas et son 3ème but mais sa perte de balle engendrant le pénalty adverse ternit sa copie.

     Jeanroux - 6 – un peu en dedans sur la première période, son entrée en seconde a permis à l’équipe de poser le jeu et de finalement faire la différence.

     Jeanglet - 6.5 – Malgré un face-à-face raté en début de première, l’ensemble de son match a été intéressant et ponctué par un but en fin de match

     JeanjaccYo – 6 - Un match sans éclat malgré une belle activité, sans doute trop préoccupé par la situation du SC Bastia en Ligue 1.

     Jeanvier – 6.5 - Un but et quelque beaux débordements mais il était face à une défense qui aurait dû lui permettre de se mettre encore plus en valeur

     Jeanbrute (ou Jeanpasbut) – 7 – Une très belle entrée en jeu en se montrant dangereux dès sa première action, aurait pu scorer sur un centre tir de JeanjaccYo s’il avait chaussé du 52

     Jean Bernard – 6 – Pour une première à 11 et malgré une évidente bonne volonté aura eu toutes les peines du monde à se situer sur le terrain

  • Rose pâle

    Contrairement à ce que l’ampleur du score pourrait laisser croire, le FC Costauds a dû puiser dans ses ressources pour venir à bout d’un adversaire valeureux. Seule la victoire est à retenir tant la prestation livrée par le FCC a été indigne de son standing.

    A Pierre Bénite, moquette usagée, temps maussade, bonne ambiance et bonne bière, ASCEE – FC Costauds : 5-10 (2-4)

    Buts pour le FC Costauds : Jeanglet (5), JeanjaccYo (4) et Jeanvier

    Compo du FC Costauds: Jeanpavier - Kiki, Jeanpignon, Liljean, Jeanpetit - Ryjean, Jeanki, Disciple - Jeanglet, JeanjaccYo, Jeanvier

    Entrés en cours de jeu: Jeanperez, Jeanchez et Jeanbrute

    Pendant que Jeanpré et JeanMo étaient chargés par l’adversaire du jour d’une mission de la plus haute importance à l’heure du coup d’envoi : aller ravitailler en bière les 2 équipes, le FCC se mettait rapidement à l’abri en menant 3-1 puis 4-2 à la pause en survolant globalement les débats même si une perte de balle de Ryjean sur un drible inutile puis un raté de Jeanpignon sur un long ballon offraient les 2 buts à l’adversaire.

    Au retour des vestiaires, les largesses défensives entrevues en 1ere période se sont transformées en offrandes à l’adversaire. Le match devint alors un peu fou et les buts se succédaient, les locaux revenaient même à 6-5 sur un but de Serge, le vétéran de l’ASCEE, celui-là même qui avait précipité l’arrêt de la carrière de JeanGuy en stoppant son penalty.

    Le FCC se décida alors enfin à accélérer pour se mettre à l’abri, profitant de la fatigue de son adversaire qui ne disposait pas de remplaçants en inscrivant 4 nouveaux buts. Jeanglet et JeanjaccYo jouaient le role d’artificiers en inscrivant 9 des 10 buts à eux 2.

    1017652540.JPG

    Jeanglet et JeanjaccYo se sont partagés le gateau

    Le mot du Coach : il est des matchs qui laissent un goût d'inachevé celui-ci en fait sans aucun doute partie. Face à une équipe qui aurait dû nous permettre de travailler notre jeu de passes et nos automatismes, nous avons trop souvent joué direct cherchant la profondeur plutôt que de jouer court comme demandé à la mi-temps. Le résultat reste tout de même une satisfaction.

    Les notes du coach :

    Homme du match : Jeanglet - 8 - Se créant un nombre incalculable de situations, marquant 5 buts dont un dans un angle improbable, il doit continuer dans cette voie mais attention tout de même à ne pas tomber dans la facilité

    Jeanpavier - 5.5 -  Il sort 2 arrêts (1 par mi-temps) et  ne peut rien sur les 5 buts encaissés. A traversé la rencontre sans réellement pouvoir être influent et surtout encaisse un but de Serge (hors jeu de 3m)

    Kiki - 6 - son début de rencontre n'a pas été au niveau de ses derniers matchs, la surface rapide l'empêchant d'exprimer au mieux ses qualités d'anticipation

    Jeanpignon -  5.5 - Alternant entre le bon (dans son rôle de premier relanceur) et le franchement mauvais (positionnement défensif) j'attends beaucoup plus de régularité d'un tel joueur

    Liljean - 6 - un match sans déchet mais sans éclat non plus, il doit prendre plus de responsabilités à la relance pour apporter d'autres solutions à l'équipe

    Jeanpetit - 6.5 – il n’est sans doute pas étranger à la réussite de Jeanglet sur ce match, présent défensivement il l'aura aussi été offensivement grâce à ses relances rapides

    Ryjean - 5.5 - une perte de balle coupable sur le 2eme but adverse mais on retiendra surtout un match plein par la suite dans un rôle de sentinelle habituellement occupé par Jeanweb

    Jeanperez - 6 – Intéressant de par sa conservation de balle. Dommage qu’il cherche systématiquement à jouer long. Il doit travailler son jeu de passe courte pour apporter encore plus à l'équipe.

    Disciple - 6.5 - une grosse activité et une grande disponibilité dans un rôle de 10 qui lui va comme un gant. Doit tenter sa chance hors de la surface.

    Yo - 7 - un match plein ponctué de 4 buts pour celui qui jouera désormais avec une poupée dans les bras en hommage à sa virilité perdue.

    Jeanvier - 6 – Je l’ai trouvé moins tranchant que sur ses dernières sorties malgré quelques belles chevauchées et 1 but.

    Jeanki - 6 – s’il a réellement pesé dans l'entrejeu par son volume physique, il n'a pas suffisamment fait parler sa technique et sa frappe de balle pour soulager l'équipe

    Jeanchez -  6.5 - une bonne entrée en jeu où sa vitesse et sa projection vers l'avant lui ont permis de se créer de belles situations. Attention tout de même au travail défensif qui doit rester la priorité au poste de latéro

    Jeanbrute - 6 - son faible temps de jeu du soir s'expliquait en grande partie par la volonté des dirigeants de l'économiser en vue de la journée andouillette du lendemain.

  • Je suis Costaud

    A l’instar de Lyon ou Dortmund dans le football télévisé, le FC Costauds a lui aussi été victime d’incidents graves sur la pelouse des Gitans de Décines la semaine passée. Dans un match très tendu, alors que la rencontre était pliée (les roses et noirs menaient 4-2 à la 87e), une bagarre a éclaté obligeant l’arbitre à siffler la fin avant la fin…

    A décines, temps agréable, pelouse aussi exécrable que la mentalité de l’adversaire, 4 spectateurs bien costauds (dans l’autre sens du terme), Gitans de Décines – FC Costauds 2-4 (0-2)

    Buts pour le FCC :Jeanglet, Jeanbridou, Jeanvier (2)

    Compo du FCC : Jeanpavier (7.5) – Jeanchez (6),  Jeanpetit (7.5), JeanMo (6.5), Kiki (6) – Jeanweb (6), JeanjaccYo (6), Jeanperez (6.5) – Jeanglet (7), Jeanbrute (6) et Jeanvier (8)

    Entrés en cours de jeu : Jeanbridou (6), Jeanbon (6)

    Le FC Costauds a rapidement mené 2-0 dans un début de rencontre maitrisé malgré une pléiade d’absents et une équipe très remaniée avec une charnière centrale inédite (JeanMo – Jeanpetit) et JeanjaccYo en milieu défensif, le coach a du faire avec les moyens du bord. Pour tenter de revenir dans la rencontre, les Gitans mettaient plus d’intensité jusqu’à devenir trop agressif. L’arbitre n’a pas réussi à tenir le match et nous avons vu des gestes qui n’ont rien à faire sur des terrains de foot, néanmoins le FCC a su conserver son avance jusqu’à la pause.

    je suis costauds.jpg

    En seconde période, l’ambiance délétère est montée crescendo, les altercations et la tension montaient à chaque contact, si bien que quelques costauds certainement intimidés ont levé le pied. Pour couronner le tout, JeanMo qui réussissait un bon retour, s’est gravement blessé au genou. Le FCC subissait les assauts des locaux et allait céder à 2 reprises.

    Les hommes de Jeandave, allaient puiser dans leurs ressources morales pour reprendre l’avantage et même faire le break emmenés par un Jeanvier inarrêtable auteur d’un doublé.

    Sur un énième contact, Jeanbridou qui jouait son premier match sous ses nouvelles couleurs s’invectivait avec un adversaire quand 5 autres lui ont sauté dessus et l’ont roué de coup. L’arbitre arrèta logiquement le match.

    Une semaine plus tard, à la suite de la convocation des 2 équipes en commission de discipline, les Gitans de Décines étaient exclus du championnat.

    Les témoignages :

    Sous couvert d’anonymat, un sérial buteur, novice en foot à 11 se confiait « j’ai eu très peur, c’est la raison pour laquelle je suis parti sans prendre de douche. Je n’ai pas laissé tomber les copains mais je ne suis pas taillé pour la bagarre et je considère que j’étais plus utile en allant chercher du secours à l’extérieur du stade. Je suis d’ailleurs tombé sur des gens du voisinage à qui j’ai indiqué le vestiaire de mes copains pour qu’ils aillent les aider ».

    Un autre témoin, que nous appellerons « le Dalmatien » nous a livré ce qui suit « ah j’ai oublié mes affaires dans le vestaires ? Ça arrive, vous savez je suis tête en l’air, je remercie le Présijean de me les avoir rapportées au péril de sa vie. J’ai préféré aller faire chauffer la voiture pour que les joueurs ne prennent pas froid en sortant. Sinon j’ai trouvé le coaching très bon, l’entraineur mérite vraiment une prolongation de contrat ».

  • Le FC Costauds s’invite encore à la fête

    Au terme d’un match maitrisé, le FC Costauds s’est logiquement qualifié pour la 4e finale de coupe du Rhône de sa courte histoire en s’imposant 4-2 sur le terrain de Ménival.

    Les hommes de Jeanpré, coach d’un soir, trouveront une opposition relevée en finale puisqu’ils affronteront JTEKT qui est invaincu depuis bientôt 2 ans. Impossible ? Pas Costauds !

     

    A Saint Priest, temps frais, vent du nord, pression inférieure à 1013 hectopascals, pelouse en ghorre, ½ finale de coupe du Rhône, 3 spectateurs égarés, Ménival – FC Costauds 2-4 (1-3).

    Buts pour le FCC : Jeanpignon, Jeanglet, Jeanvier et Jeanki

    Compo du FCC : Jeanpavier – Kiki, Liljean, Pépé, Jeanpetit – Jeanweb, Jeanki, 10ciple – JeanMo, Yo, Jeanglet

    Entrés en cours de jeu : Jeanpignon, Jeanbrute et Jeanvier

    FCC - Menival.jpg

    En l’absence de Jeandave, Jeanpré avait délaissé son costume de Président pour endosser celui de coach par-dessus. Bien lui en a pris, il ne faisait pas chaud. La victoire était impérative pour se donner une chance de conserver SA coupe du Rhône glanée la saison dernière aux dépens d’Electricfil (6-1). Pour cela, le Présicoach avait décidé d’effectuer des choix forts en écartant certains cadres pour aligner les hommes en forme du moment :  exit Jeanpignon, auteur de performances désastreuses depuis trop longtemps et welcome Disciple au poste de meneur de jeu qui convient si bien à ses qualités. Coaching payant puisque Jeanpignon qui dû suppléer Pépé blessé au bout d’un quart d’heure a réalisé une grande partie en étant l’auteur de l’ouverture du score et surtout en se montrant rassurant et bien placé tout au long du match. Comme souvent le FCC dominait et se créait de nombreuses occasions sans parvenir à les convertir par Yo, Jeanbrute ou JeanMo.

    IMG_0090.JPG

    Encore un match propre de Jeanpavier, on va finir par s'habituer

     La lumière viendra de 10ciple, auteur d’un match énorme jeudi soir qui délivrera 2 passes décisives à Jeanglet et Jeanvier et fera preuve d’un abatage énorme au milieu de terrain. Avec Jeanki, Jeanweb et notre étudiant vétérinaire, le milieu du FCC ressemblait à la tenaille du chef Chaudard dans la 7e compagnie. Ménival réduira le score juste avant la pause en fusillant le pauvre Jeanpavier aux 6 mètres suite à un cafouillage de sa défense. Le gardien rose et noir aura l’occasion de se mettre en valeur en sortant 2 parades décisives en 2e période. Dès la reprise,  Jeanki remettra les pendules à l’heure en portant le score à 4-1 en reprenant de la tête un corner déposé par JeanMo. Le FCC pouvait gérer, et ce n’est pas la réduction du score des locaux qui survenait sur un penalty généreusement accordé par le référé, qui allait changer quoi que ce soit. Le FCC tenait sa finale et rien ne pouvait la lui enlever.

    Les réactions :

    Jeanpré : « ça faisait longtemps qu’on n’avait pas fait preuve d’autant de solidité. Je suis heureux de vivre une 4e finale, à priori à domicile, nous allons encore une fois montrer que nous avons le sens de la fête et du spectacle. Les idées fourmillent dans ma petite tête de psychopathe ».

     

    Les notes du Présicoach :

    IMG_0089.JPGLe Costaud du match : 10ciple (8):

    JeanDave trouvait qu’il manquait de physique et préférait le faire évoluer aux avant-postes. Jeanpré pense qu’il est plus efficace dans la dernière passe et qu’il accomplit un travail défensif que les autres meneurs de jeu utilisés depuis le début de saison ne font pas. Il a passé 75 minutes sur le terrain et a réalisé un match énorme ponctué de 2 assists. Une fois n’est pas coutume, Jeanpré avait raison.

    Jeanpavier (7) : Impeccable. Il est bien en ce moment, je ne me souviens plus de la dernière fois qu’il a fait une boulette ou pris un lob, c’est dire !

    Kiki (6.5) : sobre et appliqué, on ne l’entend pas, il ne fait pas de bruit, il a un physique passe partout mais quelle saison il fait. Une valeur sûre.

    Liljean (6.5) : Il a appliqué les consignes en ne prenant aucun risque à la relance et en restant au contact des attaquants adverses tout au long du match. Efficace.

    Pépé (non noté) : Titulaire à la place de Jeanpignon, il n’aura pu jouer qu’un petit quart d’heure la faute à un coup reçu sur le guenou. On espère que ce n’est pas trop grave, il a déjà connu son lot de blessures cette saison.

    Jeanpetit (6.5) : Moins offensif qu’à l’accoutumée, ou plutôt offensif à bon escient, il a équilibré son équipe et déséquilibré l’adversaire quand il le fallait. Il a rempli son rôle de leader en motivant ses équipiers quand il le fallait.

    Jeanweb (6.5) : métronome du milieu de terrain, il a toujours compensé les déplacements de ses compères du milieu et a joué propre. Il pourrait être rebaptisé JeaNGoloWeb s’il était noir.

    Jeanki (7) : lui aussi aimerait bien être noir, pour d’autres raisons, mais en dépit de son petit organe, quel joueur de football il est ! Buteur du haut de ses bouclettes, il a imposé son physique au milieu du terrain et aparfois dégoutté ses vis-à-vis.

    JeanMo (7) : positionné sur le flanc droit de l’attaque, il avait pour consigne de provoquer et d’éliminer son adversaire direct. Il a fait des différences et commence à retrouver ses jambes d’avant sa blessure, c’est de bon augure pour la fin de saison. A noter ses 2 passes décisives sur corner. Il doit vaincre ses appréhensions et mettre le pied dans les contacts pour être au top.

    Yo (7.5) : il n’a pas marqué mais qu’est-ce qu’il a été précieux par son abattage. Il a pris tous les ballons de la tête et a pesé sur la défense adverse en créant des brèches dans lesquelles ses coéquipiers ont pu s’engouffrer. Ce travail lui a certainement  fait perdre en lucidité et explique son face à face raté. Bien dans son rôle de capitaine en montrant l’exemple et en encourageant ses copains.

    Jeanglet (6.5) : le pendant de JeanMo côté gauche a encore fait son match et a encore marqué. S’il n’a pas encore retrouvé toutes ses jambes, il s’approche de la grande forme et a encore été très précieux pour l’équipe.

    Jeanpignon (7) : piqué dans son orgueil par sa mise au banc des titulaires, il a enfin fait le match que je lui réclamais depuis longtemps. Je ne l’avais plus vu aussi appliqué depuis la demi-finale de coupe à Chaponost il y a 1 an, et encore je n’étais pas là !

    Jeanbrute (6) : je lui répète depuis un moment qu’attaquant n’est pas son meilleur poste. Il a beaucoup tenté et beaucoup raté jeudi soir car il s’est créé pas moins de 4 occasions franches qu’il a plus ou moins (plutôt plus) vendangées. Son état d’esprit est excellent et il peut apporter énormément à l’équipe… au poste de latéral.

    Jeanvier (7) : encore une grosse performance de Jeanvier qui a fait parler son toucher de balle et son sens du but. Sobre, clairvoyant et efficace, il fait jouer ses partenaires, j’adore.