UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FC COSTAUDS

  • Champions !

    Le FC Costauds a décroché sa 1ere couronne de champion au terme d’un match riche en émotions et rebondissements.

    C’est la consécration d’une saison durant laquelle le jeu des roses et noirs n’aura pourtant pas été flamboyant, souvent la faute aux absences et aux blessures. Les hommes du Président Pilou ont su profiter des faux pas (et des forfaits) de leurs adversaires pour virer en tête au bout de la dernière ligne droite.

    Place maintenant à la finale de coupe du Rhône vendredi soir pour réaliser un retentissant doublé coupe / championnat face à JTEKT que le FC Costauds n’a pas battu depuis… la finale de coupe du Rhône 2012.

    A Villette d’Anthon, pelouse en ghorre, temps estival, une trentaine de spectateurs éméchés, buvette pleine à ras bord, USVJ – FC Costauds 2-2 (0-1)

    Buts pour le FCC : JeanjaccYo 29e et 85e

    Compo et notes du FCC : Jeanpavier (5) – Kiki (6), Jeanpignon (7), Liljean (6), Jeanpetit (7), Jeanchez (6)– Jeanweb (8), Disciple (8), JeanBernard (6) -  Jeanroux (6), JeanjaccYo (9)

    Entrés en cours de jeu : JeanRod (6) et Jeanpré (non noté)

    Coach Jeandave (7)

    Il fallait au moins les points du nul pour que le FCC remporte le titre de champion mais inexplicablement, c’est un FC Costauds décimé qui a effectué le déplacement à Villette pour le match du titre. Les blessés de dernière minute (Ryjean et Jeanvier) s’ajoutaient aux absences pour des raisons sur lesquelles nous ne reviendrons pas (Jeanki et Jeanglet) même si un grand frisé aurait pu (du) s’échapper de son donjon pour donner un coup de main à ses copains…

    Bref tout est bien qui finit bien, heureusement pour ces 2 -là.

    Fort_boyard_aout_2006-5.jpg

    Jeanki n'a pas eu le droit de venir jouer au foot avec ses copains

    Malgré ces « petits désagréments », ce FCC était bien décidé à entrer dans l’histoire de son club et a entamé la rencontre avec une hargne rarement vue de mémoire de Costauds. Coach Dave avait choisi un système en 5-3-2 qui s’imposait du fait du profil des joueurs présents et son équipe prenait implacablement le jeu à son compte en monopolisant le ballon. L’USVJ résistait tant bien que mal et comme souvent l’ouverture est venue de JeanjaccYo auteur d’une superbe volée en lucarne de l’entrée de la surface. Le score ne bougera plus jusqu’à la pause et la bière de la mi-temps fera le plus grand bien à des Costauds qui avaient tout donné.

    La seconde période sera l’inverse de la première avec une domination des locals qui auraient pu scorer d’entrée sans un sauvetage de Jeanpavier devant l’attaquant adverse, maladroit sur le coup.

    Il ne faudra pas attendre bien plus longtemps pour l’égalisation qui surviendra sur corner, les minutes paraissaient alors bien longues mais plus le temps avançait, plus le staff était optimiste. A tort, puisqu’à 15 minutes du terme de la rencontre, Jeanpavier va se trouer sur un long coup franc dont il appréciera mal la trajectoire. A ce moment-là, c’était donc l’USVJ qui était champion, mais le FCC n’accusait pas le coup et se ruait à l’attaque en lançant ses dernières cartouches dans la bataille. Il ne faudra pas plus de 5 minutes pour que JeanjaccYo délivre les siens, profitant d’un mauvais dégagement de la défense pour tromper le gardien à bout portant d’un geste acrobatique. Le FCC pouvait souffler même si l’USVJ marquera une 3e fois sur un but entaché d’une main qui sera refusé à juste titre par le référé.

    Yo.jpg

    JeanjaccYo a donné le titre au peuple rose en inscrivant un doublé

    Lorsque le coup de sifflet final retenti, ce fut une explosion de joie des roses et noirs qui pouvaient savourer ce titre à sa juste valeur et le fêter avec des adversaires très déçus, qui sont passés à un poil de bite à coté mais qui ont fait montre de beaucoup de fair play.

     

    classement 16-17.jpg

  • Money time

    Le FC Costauds entame la dernière ligne droite de sa saison avec une demie finale de coupe du Rhône à 7 demain soir et le match sommet contre JTEKT pour la première de la poule vendredi soir avant la finale de coupe du Rhône à 11 le 23 juin. L’équipe du Présijean Pilou est donc en course pour un triplé historique conforté par sa dernière prestation aboutie contre Ménival (victoire 4-1).

    A Anse, temps agréable, une poignée de spectateurs, bonne ambiance et gros après match, terrain en plastique vert, FC Costauds – Ménival  5-1 (1-0).

    Buts pour le FC Costauds : Ryjean (3), Jeanvier et Jeanglet

    Compo du FCC : Jeanpavier – Kiki, Jeanpignon, Jeanpetit, Jeanchez – Jeanweb, Ryjean, Jeanroux – Jeanglet, Jeanjaccio, Jeanvier

    Entrés en cours de jeu : Jeanbrute et JeanBernard

    Le FCC s’est imposé au terme d’un match longtemps maitrisé mais serré jusqu’à l’expulsion d’un joueur visiteur pour moqueries sur l’embonpoint du référé alors que le score était de 2-1. A 11 contre 10 le FCC pouvait dérouler et l’emporter sur un score fleuve.

    A noter le premier hat trick de Ryjean sous le maillot rose ainsi que la première cape de Jean Bernard, transfuge de l’équipe a 7.

    IMG_0210.JPG

    JeanBernard était tout heureux d'avoir pu étrenner le maillot rose, le costard aussi

    Le mot (barbant) du coach :

    Si le score a mis du temps à se dessiner pour finalement aboutir à une large victoire face à de valeureux adversaires, il ne faisait pas l’ombre d’un doute que l’application et l’envie du groupe feraient la différence.

    Les notes du coach :

    Homme du match : Jeanpetit - 8 – son replacement en défense centrale n’est pas étranger à l’absence d’occasions de l’équipe adverse tant ses interventions et sa présence ont écœuré les attaquants adverses.

    Jeanpavier - 6 -  Quelques bonnes anticipations et sorties dans les pieds, un pénalty encaissé et à part ça pas grand-chose à faire du fait d’une solidité défensive retrouvée.

     Kiki – 5.5 – Un bon début de rencontre qui n'a pas été confirmé en 2nde période, souvent pris de vitesse et provoquant un pénalty pour un tacle dans la surface non autorisé

     Jeanpignon -  6.5 – Sans doute libéré par la présence de Jeanpetit à ses côtés, il relancé juste et dézoné à bon escient par moment en apportant le surnombre en milieu.

    Jeanchez - 6 - un match ponctué de quelques percées intéressantes et d’une présence défensive en nette amélioration. Encore trop de nervosité vis-à-vis de l’arbitrage

     Jeanweb - 6.5 – Avait dit être en jambes durant l’avant-match, il l’a par la suite démontré avec une grosse activité à la récupération et une bonne présence sur les deuxièmes ballons

     Ryjean – 7.5 – Aurait pu être l’homme du match pour son 100% aux pénaltys avec un 2/2 auquel certains de ses coéquipiers ne croyaient pas et son 3ème but mais sa perte de balle engendrant le pénalty adverse ternit sa copie.

     Jeanroux - 6 – un peu en dedans sur la première période, son entrée en seconde a permis à l’équipe de poser le jeu et de finalement faire la différence.

     Jeanglet - 6.5 – Malgré un face-à-face raté en début de première, l’ensemble de son match a été intéressant et ponctué par un but en fin de match

     JeanjaccYo – 6 - Un match sans éclat malgré une belle activité, sans doute trop préoccupé par la situation du SC Bastia en Ligue 1.

     Jeanvier – 6.5 - Un but et quelque beaux débordements mais il était face à une défense qui aurait dû lui permettre de se mettre encore plus en valeur

     Jeanbrute (ou Jeanpasbut) – 7 – Une très belle entrée en jeu en se montrant dangereux dès sa première action, aurait pu scorer sur un centre tir de JeanjaccYo s’il avait chaussé du 52

     Jean Bernard – 6 – Pour une première à 11 et malgré une évidente bonne volonté aura eu toutes les peines du monde à se situer sur le terrain

  • Rose pâle

    Contrairement à ce que l’ampleur du score pourrait laisser croire, le FC Costauds a dû puiser dans ses ressources pour venir à bout d’un adversaire valeureux. Seule la victoire est à retenir tant la prestation livrée par le FCC a été indigne de son standing.

    A Pierre Bénite, moquette usagée, temps maussade, bonne ambiance et bonne bière, ASCEE – FC Costauds : 5-10 (2-4)

    Buts pour le FC Costauds : Jeanglet (5), JeanjaccYo (4) et Jeanvier

    Compo du FC Costauds: Jeanpavier - Kiki, Jeanpignon, Liljean, Jeanpetit - Ryjean, Jeanki, Disciple - Jeanglet, JeanjaccYo, Jeanvier

    Entrés en cours de jeu: Jeanperez, Jeanchez et Jeanbrute

    Pendant que Jeanpré et JeanMo étaient chargés par l’adversaire du jour d’une mission de la plus haute importance à l’heure du coup d’envoi : aller ravitailler en bière les 2 équipes, le FCC se mettait rapidement à l’abri en menant 3-1 puis 4-2 à la pause en survolant globalement les débats même si une perte de balle de Ryjean sur un drible inutile puis un raté de Jeanpignon sur un long ballon offraient les 2 buts à l’adversaire.

    Au retour des vestiaires, les largesses défensives entrevues en 1ere période se sont transformées en offrandes à l’adversaire. Le match devint alors un peu fou et les buts se succédaient, les locaux revenaient même à 6-5 sur un but de Serge, le vétéran de l’ASCEE, celui-là même qui avait précipité l’arrêt de la carrière de JeanGuy en stoppant son penalty.

    Le FCC se décida alors enfin à accélérer pour se mettre à l’abri, profitant de la fatigue de son adversaire qui ne disposait pas de remplaçants en inscrivant 4 nouveaux buts. Jeanglet et JeanjaccYo jouaient le role d’artificiers en inscrivant 9 des 10 buts à eux 2.

    1017652540.JPG

    Jeanglet et JeanjaccYo se sont partagés le gateau

    Le mot du Coach : il est des matchs qui laissent un goût d'inachevé celui-ci en fait sans aucun doute partie. Face à une équipe qui aurait dû nous permettre de travailler notre jeu de passes et nos automatismes, nous avons trop souvent joué direct cherchant la profondeur plutôt que de jouer court comme demandé à la mi-temps. Le résultat reste tout de même une satisfaction.

    Les notes du coach :

    Homme du match : Jeanglet - 8 - Se créant un nombre incalculable de situations, marquant 5 buts dont un dans un angle improbable, il doit continuer dans cette voie mais attention tout de même à ne pas tomber dans la facilité

    Jeanpavier - 5.5 -  Il sort 2 arrêts (1 par mi-temps) et  ne peut rien sur les 5 buts encaissés. A traversé la rencontre sans réellement pouvoir être influent et surtout encaisse un but de Serge (hors jeu de 3m)

    Kiki - 6 - son début de rencontre n'a pas été au niveau de ses derniers matchs, la surface rapide l'empêchant d'exprimer au mieux ses qualités d'anticipation

    Jeanpignon -  5.5 - Alternant entre le bon (dans son rôle de premier relanceur) et le franchement mauvais (positionnement défensif) j'attends beaucoup plus de régularité d'un tel joueur

    Liljean - 6 - un match sans déchet mais sans éclat non plus, il doit prendre plus de responsabilités à la relance pour apporter d'autres solutions à l'équipe

    Jeanpetit - 6.5 – il n’est sans doute pas étranger à la réussite de Jeanglet sur ce match, présent défensivement il l'aura aussi été offensivement grâce à ses relances rapides

    Ryjean - 5.5 - une perte de balle coupable sur le 2eme but adverse mais on retiendra surtout un match plein par la suite dans un rôle de sentinelle habituellement occupé par Jeanweb

    Jeanperez - 6 – Intéressant de par sa conservation de balle. Dommage qu’il cherche systématiquement à jouer long. Il doit travailler son jeu de passe courte pour apporter encore plus à l'équipe.

    Disciple - 6.5 - une grosse activité et une grande disponibilité dans un rôle de 10 qui lui va comme un gant. Doit tenter sa chance hors de la surface.

    Yo - 7 - un match plein ponctué de 4 buts pour celui qui jouera désormais avec une poupée dans les bras en hommage à sa virilité perdue.

    Jeanvier - 6 – Je l’ai trouvé moins tranchant que sur ses dernières sorties malgré quelques belles chevauchées et 1 but.

    Jeanki - 6 – s’il a réellement pesé dans l'entrejeu par son volume physique, il n'a pas suffisamment fait parler sa technique et sa frappe de balle pour soulager l'équipe

    Jeanchez -  6.5 - une bonne entrée en jeu où sa vitesse et sa projection vers l'avant lui ont permis de se créer de belles situations. Attention tout de même au travail défensif qui doit rester la priorité au poste de latéro

    Jeanbrute - 6 - son faible temps de jeu du soir s'expliquait en grande partie par la volonté des dirigeants de l'économiser en vue de la journée andouillette du lendemain.

  • Je suis Costaud

    A l’instar de Lyon ou Dortmund dans le football télévisé, le FC Costauds a lui aussi été victime d’incidents graves sur la pelouse des Gitans de Décines la semaine passée. Dans un match très tendu, alors que la rencontre était pliée (les roses et noirs menaient 4-2 à la 87e), une bagarre a éclaté obligeant l’arbitre à siffler la fin avant la fin…

    A décines, temps agréable, pelouse aussi exécrable que la mentalité de l’adversaire, 4 spectateurs bien costauds (dans l’autre sens du terme), Gitans de Décines – FC Costauds 2-4 (0-2)

    Buts pour le FCC :Jeanglet, Jeanbridou, Jeanvier (2)

    Compo du FCC : Jeanpavier (7.5) – Jeanchez (6),  Jeanpetit (7.5), JeanMo (6.5), Kiki (6) – Jeanweb (6), JeanjaccYo (6), Jeanperez (6.5) – Jeanglet (7), Jeanbrute (6) et Jeanvier (8)

    Entrés en cours de jeu : Jeanbridou (6), Jeanbon (6)

    Le FC Costauds a rapidement mené 2-0 dans un début de rencontre maitrisé malgré une pléiade d’absents et une équipe très remaniée avec une charnière centrale inédite (JeanMo – Jeanpetit) et JeanjaccYo en milieu défensif, le coach a du faire avec les moyens du bord. Pour tenter de revenir dans la rencontre, les Gitans mettaient plus d’intensité jusqu’à devenir trop agressif. L’arbitre n’a pas réussi à tenir le match et nous avons vu des gestes qui n’ont rien à faire sur des terrains de foot, néanmoins le FCC a su conserver son avance jusqu’à la pause.

    je suis costauds.jpg

    En seconde période, l’ambiance délétère est montée crescendo, les altercations et la tension montaient à chaque contact, si bien que quelques costauds certainement intimidés ont levé le pied. Pour couronner le tout, JeanMo qui réussissait un bon retour, s’est gravement blessé au genou. Le FCC subissait les assauts des locaux et allait céder à 2 reprises.

    Les hommes de Jeandave, allaient puiser dans leurs ressources morales pour reprendre l’avantage et même faire le break emmenés par un Jeanvier inarrêtable auteur d’un doublé.

    Sur un énième contact, Jeanbridou qui jouait son premier match sous ses nouvelles couleurs s’invectivait avec un adversaire quand 5 autres lui ont sauté dessus et l’ont roué de coup. L’arbitre arrèta logiquement le match.

    Une semaine plus tard, à la suite de la convocation des 2 équipes en commission de discipline, les Gitans de Décines étaient exclus du championnat.

    Les témoignages :

    Sous couvert d’anonymat, un sérial buteur, novice en foot à 11 se confiait « j’ai eu très peur, c’est la raison pour laquelle je suis parti sans prendre de douche. Je n’ai pas laissé tomber les copains mais je ne suis pas taillé pour la bagarre et je considère que j’étais plus utile en allant chercher du secours à l’extérieur du stade. Je suis d’ailleurs tombé sur des gens du voisinage à qui j’ai indiqué le vestiaire de mes copains pour qu’ils aillent les aider ».

    Un autre témoin, que nous appellerons « le Dalmatien » nous a livré ce qui suit « ah j’ai oublié mes affaires dans le vestaires ? Ça arrive, vous savez je suis tête en l’air, je remercie le Présijean de me les avoir rapportées au péril de sa vie. J’ai préféré aller faire chauffer la voiture pour que les joueurs ne prennent pas froid en sortant. Sinon j’ai trouvé le coaching très bon, l’entraineur mérite vraiment une prolongation de contrat ».

  • Le FC Costauds s’invite encore à la fête

    Au terme d’un match maitrisé, le FC Costauds s’est logiquement qualifié pour la 4e finale de coupe du Rhône de sa courte histoire en s’imposant 4-2 sur le terrain de Ménival.

    Les hommes de Jeanpré, coach d’un soir, trouveront une opposition relevée en finale puisqu’ils affronteront JTEKT qui est invaincu depuis bientôt 2 ans. Impossible ? Pas Costauds !

     

    A Saint Priest, temps frais, vent du nord, pression inférieure à 1013 hectopascals, pelouse en ghorre, ½ finale de coupe du Rhône, 3 spectateurs égarés, Ménival – FC Costauds 2-4 (1-3).

    Buts pour le FCC : Jeanpignon, Jeanglet, Jeanvier et Jeanki

    Compo du FCC : Jeanpavier – Kiki, Liljean, Pépé, Jeanpetit – Jeanweb, Jeanki, 10ciple – JeanMo, Yo, Jeanglet

    Entrés en cours de jeu : Jeanpignon, Jeanbrute et Jeanvier

    FCC - Menival.jpg

    En l’absence de Jeandave, Jeanpré avait délaissé son costume de Président pour endosser celui de coach par-dessus. Bien lui en a pris, il ne faisait pas chaud. La victoire était impérative pour se donner une chance de conserver SA coupe du Rhône glanée la saison dernière aux dépens d’Electricfil (6-1). Pour cela, le Présicoach avait décidé d’effectuer des choix forts en écartant certains cadres pour aligner les hommes en forme du moment :  exit Jeanpignon, auteur de performances désastreuses depuis trop longtemps et welcome Disciple au poste de meneur de jeu qui convient si bien à ses qualités. Coaching payant puisque Jeanpignon qui dû suppléer Pépé blessé au bout d’un quart d’heure a réalisé une grande partie en étant l’auteur de l’ouverture du score et surtout en se montrant rassurant et bien placé tout au long du match. Comme souvent le FCC dominait et se créait de nombreuses occasions sans parvenir à les convertir par Yo, Jeanbrute ou JeanMo.

    IMG_0090.JPG

    Encore un match propre de Jeanpavier, on va finir par s'habituer

     La lumière viendra de 10ciple, auteur d’un match énorme jeudi soir qui délivrera 2 passes décisives à Jeanglet et Jeanvier et fera preuve d’un abatage énorme au milieu de terrain. Avec Jeanki, Jeanweb et notre étudiant vétérinaire, le milieu du FCC ressemblait à la tenaille du chef Chaudard dans la 7e compagnie. Ménival réduira le score juste avant la pause en fusillant le pauvre Jeanpavier aux 6 mètres suite à un cafouillage de sa défense. Le gardien rose et noir aura l’occasion de se mettre en valeur en sortant 2 parades décisives en 2e période. Dès la reprise,  Jeanki remettra les pendules à l’heure en portant le score à 4-1 en reprenant de la tête un corner déposé par JeanMo. Le FCC pouvait gérer, et ce n’est pas la réduction du score des locaux qui survenait sur un penalty généreusement accordé par le référé, qui allait changer quoi que ce soit. Le FCC tenait sa finale et rien ne pouvait la lui enlever.

    Les réactions :

    Jeanpré : « ça faisait longtemps qu’on n’avait pas fait preuve d’autant de solidité. Je suis heureux de vivre une 4e finale, à priori à domicile, nous allons encore une fois montrer que nous avons le sens de la fête et du spectacle. Les idées fourmillent dans ma petite tête de psychopathe ».

     

    Les notes du Présicoach :

    IMG_0089.JPGLe Costaud du match : 10ciple (8):

    JeanDave trouvait qu’il manquait de physique et préférait le faire évoluer aux avant-postes. Jeanpré pense qu’il est plus efficace dans la dernière passe et qu’il accomplit un travail défensif que les autres meneurs de jeu utilisés depuis le début de saison ne font pas. Il a passé 75 minutes sur le terrain et a réalisé un match énorme ponctué de 2 assists. Une fois n’est pas coutume, Jeanpré avait raison.

    Jeanpavier (7) : Impeccable. Il est bien en ce moment, je ne me souviens plus de la dernière fois qu’il a fait une boulette ou pris un lob, c’est dire !

    Kiki (6.5) : sobre et appliqué, on ne l’entend pas, il ne fait pas de bruit, il a un physique passe partout mais quelle saison il fait. Une valeur sûre.

    Liljean (6.5) : Il a appliqué les consignes en ne prenant aucun risque à la relance et en restant au contact des attaquants adverses tout au long du match. Efficace.

    Pépé (non noté) : Titulaire à la place de Jeanpignon, il n’aura pu jouer qu’un petit quart d’heure la faute à un coup reçu sur le guenou. On espère que ce n’est pas trop grave, il a déjà connu son lot de blessures cette saison.

    Jeanpetit (6.5) : Moins offensif qu’à l’accoutumée, ou plutôt offensif à bon escient, il a équilibré son équipe et déséquilibré l’adversaire quand il le fallait. Il a rempli son rôle de leader en motivant ses équipiers quand il le fallait.

    Jeanweb (6.5) : métronome du milieu de terrain, il a toujours compensé les déplacements de ses compères du milieu et a joué propre. Il pourrait être rebaptisé JeaNGoloWeb s’il était noir.

    Jeanki (7) : lui aussi aimerait bien être noir, pour d’autres raisons, mais en dépit de son petit organe, quel joueur de football il est ! Buteur du haut de ses bouclettes, il a imposé son physique au milieu du terrain et aparfois dégoutté ses vis-à-vis.

    JeanMo (7) : positionné sur le flanc droit de l’attaque, il avait pour consigne de provoquer et d’éliminer son adversaire direct. Il a fait des différences et commence à retrouver ses jambes d’avant sa blessure, c’est de bon augure pour la fin de saison. A noter ses 2 passes décisives sur corner. Il doit vaincre ses appréhensions et mettre le pied dans les contacts pour être au top.

    Yo (7.5) : il n’a pas marqué mais qu’est-ce qu’il a été précieux par son abattage. Il a pris tous les ballons de la tête et a pesé sur la défense adverse en créant des brèches dans lesquelles ses coéquipiers ont pu s’engouffrer. Ce travail lui a certainement  fait perdre en lucidité et explique son face à face raté. Bien dans son rôle de capitaine en montrant l’exemple et en encourageant ses copains.

    Jeanglet (6.5) : le pendant de JeanMo côté gauche a encore fait son match et a encore marqué. S’il n’a pas encore retrouvé toutes ses jambes, il s’approche de la grande forme et a encore été très précieux pour l’équipe.

    Jeanpignon (7) : piqué dans son orgueil par sa mise au banc des titulaires, il a enfin fait le match que je lui réclamais depuis longtemps. Je ne l’avais plus vu aussi appliqué depuis la demi-finale de coupe à Chaponost il y a 1 an, et encore je n’étais pas là !

    Jeanbrute (6) : je lui répète depuis un moment qu’attaquant n’est pas son meilleur poste. Il a beaucoup tenté et beaucoup raté jeudi soir car il s’est créé pas moins de 4 occasions franches qu’il a plus ou moins (plutôt plus) vendangées. Son état d’esprit est excellent et il peut apporter énormément à l’équipe… au poste de latéral.

    Jeanvier (7) : encore une grosse performance de Jeanvier qui a fait parler son toucher de balle et son sens du but. Sobre, clairvoyant et efficace, il fait jouer ses partenaires, j’adore.

  • Jeanbon: "Devenir indiscutable"

    Nouveau venu au FC Costauds cette saison et pilier de l’équipe à 7, Jeanbon a été appelé pour la 2e fois de la saison par coach Dave en équipe à 11. Il a fallu 8 minutes de jeu au néophyte pour scorer.

    Boute en train et apprécié de ses coéquipiers, les supporters pense que Jeanbon est de la race des grands buteurs de l’histoire du FCC et le voient même marcher sur les traces du Vilain.

     

    IMG_0342.jpg

    Jeanbon, vous avez signé une performance retentissante hier soir. Racontez-nous :

    Quand le coach m'a demandé de rentrer en début de 2e mi-temps, je dormais presque sur le banc et je n’étais plus bien motivé.

    Je suis rentré sur le terrain avec un peu d'appréhension car je n’ai pas de repères sur un terrain à 11.

    J'ai eu une occasion et je ne l'ai pas loupée, ensuite le coach m'a sorti.

    J’ai ressenti beaucoup de frustration et j'ai ensuite compris que c'était pour me préserver pour le match à 7 de lundi.

    Saviez-vous qu'à quelques  secondes près vous battiez le record du Vilain qui a un ratio d'1 but toutes les 17mn30 (contre 1 but toutes les 18 minutes pour Jeanbon) ?

    Le record du meilleur ratio ne m'intéresse pas. Je joue pour le club et seuls les records d’équipe m'intéressent.

    Pensez-vous avoir gagné la confiance du coach?

    Nous verrons s’il m'accorde sa confiance au prochain match.

    Quelles sont vos ambitions pour cette fin de saison?

    Mon ambition personnelle c'est avant tout de progresser physiquement car avec plus de jus, ma vision du jeu, ma qualité de passes et ma technique pourront éclater au grand jour. Je deviendrais alors indiscutable sur la feuille de match.

    D'un point de vu collectif je souhaite que nous terminions la saison sur une série de victoires.

    Il se dit que vous payez Jeanpré pour jouer, qu'en est il?

    Pas d'argent entre nous, ce n'est pas l'esprit Costaud. Il faut mériter sa place et je crois que c'est fait...

    On vous annonce sur le départ, info ou intox?

    Concernant mon départ, C'est vrai que j'ai des contacts, mais je suis et resterai costaud.

    Donc INFOX bien sûr.

  • En route pour les demies

    Au terme d’un match de piètre qualité face à TNT, le FC Costauds a assuré sa qualification pour les demies finales de coupe du Rhône, épreuve dont il est tenant du titre. La décision s’est faite dans les dernières minutes et les hommes de Jeandave, menés 2 fois au score ont au moins eu le mérite de ne jamais lâcher pour aller chercher cette qualification.

     

    A anse, ¼ de finale de coupe du Rhône, temps agréable, pelouse plastique parfaite, une trentaine de spectateurs, FC Costauds – TNT 4-3 ( 1-1)

    Buts pour le FCC: Jeanpignon, Jeanbon, Jeanglet et Yo

    Compo du FCC : Jeanpavier – Jeanchez, Jeanpignon, Pépé, Jeanpetit – Ryjean, Jeanperez, Jeanroux – Yo, Jeanbrute, Jeanglet

    Entrés en cours de jeu : JeanMo, Jeanbon et Jeanpierrot

     

    Le FCC était inexplicablement amputé de 7 éléments majeurs (Kiki, Liljean, Jeanpré, Jeanweb, Jeanki, Jeanvier et Disciple), pour disputer un match d’une importance capitale. Il ne reste en effet plus que la coupe du Rhône à la secte de Jeanpré pour gagner un titre après son élimination en coupe de France et son faux pas en championnat de la semaine dernière (défaite 6-5 à TNT justement) qui porte son nombre de défaites à 3.

    Bien décidés à ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’il y a 10 jours sur le terrain de son adversaire (le FCC s’est incliné après avoir mené 3-1 puis 5-3), Yo et ses coéquipiers entament la rencontre avec sérieux et concrétisent peu à peu leur domination en se créant les premières occasions. Mais, ni Yo, ni Jeanbrute ne parviendront à tromper le portier adverse auteur d’un excellent match avec pas moins de 4 arrêts décisifs. Comme souvent cette saison, les visiteurs profiteront de leur première occasion pour ouvrir le score mais le FCC n'aura guère le temps de gamberger puisque Jeanpignon égalisera rapidement en fusillant le gardien à bout portant en se trouvant à la réception d’un corner. Le FCC n’arrivera pas à inscrire d’autre but avant la pause malgré de nouvelles situations dangereuses.

    Jeandave profitera de la mi-temps pour lancer son joker dans le grand bain : Jeanbon, élément majeur de la bonne saison du FCC a 7 mais novice sur « grand terrain » (seulement 10mn jouées avant ce match) entrera sur la pelouse en annonçant qu’il allait marquer. Il ne lui faudra pas moins de 8 minutes pour donner l’avantage aux siens d’un subtil lob, son coach le sortira aussitôt au grand étonnement de certains coéquipiers.

    IMG_0080.JPG

    Jeanbon tourne actuellement a 1 but toutes les 18 minutes sous la tunique rose

    Incompréhensiblement le jeu du FCC allait se déliter et l’équipe se désorganiser complètement : 1 ligne de 5 derrière (quand les 2 latérals ne montaient pas en même temps) et tous les autres 40 mètres plus haut sur la même ligne. Logiquement TNT monopolisait le ballon et faisait mal au FCC sur chaque ballon envoyé dans le dos de la défense. Le FCC pliait sous les coups de butoir et concédait 2 buts pour être à nouveau mené. Il fallait un Jeanpavier des grands jours pour éviter à son équipe de sombrer tellement les roses et noirs prenaient l’eau de toutes parts. Le FCC jouait mal mais ne lâchait pas et Jeandave utilisait à bon escient les cartouches qu’il avait sur le banc en faisant tourner ses attaquants : Jeanpierrot, JeanMo, Jeanglet et Jeanbrute. Ce turn over a usé la défense des visiteurs et Jeanglet égalisera à la 75e. En fin de rencontre, alors que l’on se dirigeait tout droit vers la séance de tirs au but, Capt’ain Yo ne laissera pas passer l’occasion de donner un avantage définitif aux siens.

    Il reste encore une marche à franchir au FC Costauds dès jeudi sur le terrain de Ménival pour accéder à la finale avec espérons le moins d’absents et plus de maitrise.

    Les notes du coach :

    Homme du match : Jeanbon - 9

    Quel joueur surprenant et quel talent, on attendait de lui qu'il soit décisif et il ne lui aura fallu que 8 minutes pour inscrire le 2ème but des siens

    Jeanpavier - 7,5

    Ce sont ses nombreux arrêts décisifs qui ont permis de revenir et finalement gagner ce match. Un vrai match de costaud devant les regards admiratifs de son fils et de Cano

     Jeanchez - 6.5 

    A confirmé ses récentes sorties pleines de vitesse et de percussion. Attention de ne pas se laisser trop aspirer par les phases offensives.

    Jeanpignon – 6.5

    On attend plus d'un joueur avec ses qualités. Son but à bout portant permet d'occulter les sauts de lignes trop souvent cherchés en seconde mi-temps

    Pépé - 7

    Son grand retour dans le 11 de départ n'aura pas déçu. Sa ténacité et son envie compensant son manque de rythme face à des attaquants vifs et techniques.

    Jeanpetit - 6,5

    Comme à son habitude il a multiplié les aller-retours ne se laissant que rarement prendre à défaut par la vitesse des attaquants adverses.

    Ryjean - 7

    Une fois les premières minutes passée, sa polyvalence et son activité ont grandement aidé l'équipe à rester dans le match.

    Jeanperez - 6.5

    S’il a permis à l'équipe de garder le ballon (un peu trop parfois) on aurait aimé le voir plus décisif à la distribution

    Jeanroux – 6.5

    Les matchs se suivent et se ressemblent pour lui.  Il pourait apporter tellement mais il est bien trop juste physiquement pour s'exprimer pleinement

    Jeanglet - 7

    Ses qualités devraient lui permettre de faire la différence à chaque prise de balle ou presque et pourtant son rendement actuel est trop limité malgré un joli but 

    Jeanbrute - 6.5

    Il avait l'occasion de démontrer ses qualités de pivot et de finisseur mais n'a pas suffisamment cru en lui. Ce n'est que partie remise

    Yo - 7

    la concurrence de Jeanbon aura piqué le corse dans sa chair, le relançant après une première mi-temps assez terne dans un rôle d'ailier droit 

    JeanMo - 6.5

    Des gestes techniques, une vision du jeu hors normes mais un manque de rythme évident qui ne lui permet pas encore d'être décisif

    Jeanpierrot - 7

    On connaît les qualités de celui qu'on appelle affectueusement "le bras d'enfant" , il ne déçoit jamais

  • Le FCC repart du bon pied

    C’était la première sortie du FC Costauds depuis sa déconvenue marseillaise, il y a un mois déjà. Les hommes de JeanDave avaient à cœur de s’imposer pour rester dans le peloton de tête de son  championnat passionnant et indécis. Ce fut chose faite au terme d’un match agréable face à une belle équipe de Selux qui aura mené au score durant 55 minutes avant que le FCC ne renverse la vapeur.

    A Anse, temps printanier, belle rigolade, pelouse plastique parfaite, FC Costauds – Selux 3-1 (0-1)

    Buts pour le FCC : JeanPierrot (55e), Yo (75e) et Jeanbrute (92e)

    Compo du FCC : Jeanpavier – Jeanchez, Ryjean, Liljean, Jeanpetit – JeanMa, Jeanweb, JeanRoux – Diciple, Yo, Jeanglet

    Entrés en cours de jeu : Jeanvier, Jeanbrute, Jeanpierrot et Pépé

    Malgré quelques absences notables (Jeanki, JeanMo, Jeanpré, Jeanpignon et Kiki), le FCC avait des arguments à faire valoir avec l’incorporation de Jeanpierrot, JeanMa, Jeanchez et les retours de Pépé et Yo, son goleador écarté des terrains pendant 2 mois pour un problème de guenou.

    Les 20 premières minutes étaient largement dominées par les locaux avec quelques occasions à mettre à l’actif de Yo par 2 fois et Jeanglet mais c’est Selux qui ouvrait le score sur sa première frappe du match. Peu à peu Selux prenait l’ascendant et atteignait la pause avec cet avantage d’un but.

    Après quelques réajustements opérés par le coach, le FCC rentrait parfaitement dans sa 2e mi-temps et s’installait dans le camp visiteur. C’est logiquement que Jeanpierrot égalisait sur une belle action entachée d’une main de Yo, passeur décisif. Quelques instants plus tard, le buteur Rose aura l’occasion de donner l’avantage aux siens mais échouera sur le gardien au terme d’une course de 40 mètres. Ce n’était que partie remise puisque servi sur un plateau par JeanMa, il ajustera le portier adverse avant de céder sa place.

    yo.jpg

    Yo a signé son retour d'un but et d'une passe décisive

    Selux fera passer une dernière frayeur au FCC mais Jeanpavier, auteur d’un match très solide veillait au grain. Jeanbrute mettra tout le monde d’accord en clôturant la marque dans les arrêts de jeu pour donner une victoire bien méritée au roses et noirs.

    Le mot du coach :

    Je suis fier de mon équipe et de la copie globale rendue par les joueurs, l'adversité du soir devait nous permettre d'exprimer toutes nos qualités et nous ne nous en sommes pas privé.

    Les notes du match :

    Homme du match : JeanMa - 8 - Un très gros match de la part de celui qui n'a rien perdu de ses qualités malgré plusieurs mois d'inactivité, métronome du milieu de terrain et passeur décisif pour Yo, il a été omniprésent sur le terrain comme à la buvette après le match. On aimerait le revoir rapidement sous le maillot rose

    Jeanpavier : 7.5 - Un jeanpave des grands soirs avec des arrêts décisifs à des moments clés du match, ne peut rien sur le but adverse

    Jeanchez (prononcer Jean chaise) - 7 - De très belles choses entrevues qui devront être confirmées par la dernière recrue des roses et noirs.

    Ryjean - 7 - Très intéressant dans un rôle de libero inhabituel pour lui, mériterait d'être revu à ce poste. Une plus grande application dans certaines relances et il aurait rendu une copie parfaite.

    Liljean - 6.5 - Un Lilou solide défensivement et trop peu inquiété par les attaquants adverses pour vraiment briller. A ralenti le jeu en multipliant les touches de balles par moment.

    Jeanpe - 7 - Tellement précieux en piston gauche où son entente avec Jeanglet fait des merveilles. Ses multiples rush ont épuisé ses vis-à-vis.

    Jeanweb - 7 – Il est l’un des joueurs les plus réguliers de la saison, il l'a encore prouvé (o)pressant sans cesse les milieux adverses.

    Jeanroux - 6.5 - Du bon voire par intermittence du très bon, il est malheureusement encore trop juste physiquement pour peser sur une rencontre.

    Jeanglet - 6.5 - Moins en réussite qu'à l'accoutumée, il n'a pas assez fait la différence et devrait avoir plus confiance en son jeu pour provoquer dans les un contre un.

    Jeanaimar - 7 Il a semblé un peu perdu en 1ère mi-temps du fait de sa longue absence mais il s'est ensuite créé des occasions avec à la clé un but sur une passe lumineuse de JeanMa.

    Jeanvier - 6.5 - Il lui aura manqué un but et sans doute un peu de coffre pour réaliser un match plein. Auteur de grosses différences sur son aile droite.

    Jeanpré (d'un soir) dit JeanPierrot : 7 - Auteur du 1er but permettant aux siens de se remettre dans le bon sens, Pierrot aurait du peser encore plus sur la match avec sa technique soyeuse.

    Disciple : 6.5 - Quelle élégance ! quelle vision du jeu ! quelle grinta ! mais alors quel piètre physique (on ne parle pas de sa plastique)!!!

    Jeanbrute : 7 - Frustré par son faible temps de jeu il a montré que le mental était sans doute sa plus grande force lui permettant de tuer le match en inscrivant le 3ème but.

    Pépé : Non noté - Tellement content de le revoir sur terrain mais pas au point de prendre le risque d'une nouvelle blessure d'où une petit vingtaine de minutes jouées seulement.

  • JeanPré "je ne suis pas satisfait"

    C’est autour d’un verre de Suze maison offert par le Présijean que nous avons balayé l’actualité du FC Costauds. Arborant une moustache à la Jeff Tuche, l’un de ses plus grands fan, l’homme fort du Peuple Rose n’a éludé aucun sujet et n’a pas hésité à pointer du doigt ce qu’il n’a pas apprécié en cette première partie de saison.

    JeanJeff.jpg

    Le bilan

    Certes nous sommes dans le peloton de tête, mais je ne suis pas satisfait du tout de ce début de saison au niveau comptable. En championnat nous faisons un nul et une défaite et menant 3-1 à la pause sur ces 2 matchs, c’est inadmissible de ne pas avoir su être sérieux pour garder ces résultats. Nous n’avons pas su profiter des faux pas de nos adversaires (JTEKT compte 2 défaites) et nous risquons de le regretter.

    Nous sommes éliminés de la coupe de France en passant complètement à côté de notre première mi-temps face à Ménival (0-3), et en s’inclinant de justesse contre JTEKT. Il est regrettable que ces derniers aient faussé la compétition en ne jouant pas le jeu sur leur dernier match.

    Le jeu

    C’est bien le sujet qui m’inquiète. Nous n’avons pas fait de match référence pour le moment et nous avons parfois fait preuve d’une désorganisation totale. Notre jeu n’est pas assez structuré et certains ne font pas preuve de suffisamment de sérieux et d’implication, ce qui pénalise fortement l’équipe. Nous ne pouvons pas faire preuve de dilettantisme si nous prétendons gagner quelque chose cette saison.

    Les blessés

    JeanMo, Jeanmuraille, Nicolibi, Yo, Jeanvier et maintenant Pépé, nous ne sommes pas épargné. Malgré ça nous faisons un bon début de championnat car nous avons la chance d’avoir un groupe étoffé et de qualité. Contrairement aux dernières saisons, le niveau est homogène et lorsque nous remplaçons Jean par Jean, on voit peu de différences. Lorsque tout le monde va être de retour, d’ici la fin du mois de janvier, nous allons faire mal.

    Le coach

    Formé par Pich, JeanDave a été à bonne école. il a pris la mesure du poste et je lui laisse de plus en plus d’autonomie. Un jour, il fera la compo d’équipe… ou pas.

    Il est très investi sur et en dehors du terrain et il a permis de remettre un peu de sérieux et un semblant d’autorité dans l’équipe, nous formons un bon binôme. Après s’il n’atteint pas les objectifs il connait le sort que je lui réserve, le Banquier peut lui faire une description.

    L’ambiance

    C’est l’une des satisfactions de cette saison, elle est très bonne. Il faut dire que nous avons de sacrés ambianceurs d’après match et que la rigolade coule à flot. Ça faisait longtemps qu’on avait pas eu un groupe aussi uni en dehors du terrain, c’est un plaisir de se retrouver 2 fois par semaine.

    Le foot à 7

    Sur ce coup, j’ai vraiment eu une très bonne idée, une de plus. Le foot à 7 nous permet de jouer une 2e fois dans la semaine et remplace donc un entrainement. C’est le noyau dur qui dispute ces matchs et on se fait bien plaisir même si les résultats sont en dent de scie. Le jeu à 7 demande pas mal d’adaptation et nous n’avons pas encore trouvé tous nos repères. La saison prochaine, nous serons plus ambitieux et nous fixerons des objectifs.

    Nous avons parfois manqué de solidarité et fait preuve de trop de nervosité, hors de question de repartir de la même façon à la reprise. Ceux qui s’éloigneront de cette ligne de conduite, à l’image de Jeanpanisant, se verront retirer leur nationalité costaude.

    Les tops et les flops

    Top 3

    Jeanpetit : toujours là, toujours bon, toujours accrocheur et toujours à la buvette, c’est une valeur sûre du FCC. La grande classe.

    Kiki : il a atteint son apogée cette saison avec un niveau de jeu que l’on n’imaginait pas. Il fallait bien ça pour palier la grave blessure de Jeanmuraille. C’est un super mec en plus, un peu trop raisonnable par moment.

    Jeanweb, Jeanbrute et Cyril : le premier est devenu incontournable, le 2e qui ne peut plus jouer dans le champ s’est recyclé avec bonheur en gardien de but de l’équipe à 7 et le 3e a préféré sacrifier une perf à la Sainté Lyon pour suzer avec les copains, il est en passe de devenir l’un de mes chouchous.

    Flop 3

    Jeanpanisant :on savait que ce garçon n’était pas fait du même jus que les vrais Costaud mais il avait fini par se fondre dans le groupe en début de saison puis il s’est inexplicablement mis hors-jeu tout seul en multipliant les caprices. Ce garçon est perturbé et n’est pas fait pour les sports collectifs, il devrait s'essayer au ping pong ou de e-sport.

    Jeanpignon : où est passé le joueur de la saison dernière qui était le pilier de la défense et l’un des leaders techniques ? Il commet beaucoup trop d’erreurs et ne se met pas au service du collectif. Nous avons besoin de lui à son meilleur niveau

    Jeanki : quand il est sur le terrain le jeu de l’équipe est transfiguré. Sa hargne, son volume de jeu et son aisance technique font un bien fou. Qu’est ce qu’il est marrant en plus ! Malheureusement il préfère ses beaux-parents aux gros matchs…

    Les objectifs pour la nouvelle année

    L’année civile costaude commençant le 11 juillet, date de mon anniversaire (hasard ou réalité scientifique), il est trop tôt pour en parler.

  • Le FCC s’en sort bien 

    Au terme d’un match dans lequel il menait 3-1, le FCC est passé tout près de la correctionnelle en égalisant à la dernière seconde alors qu’il était archi dominé.

    Une fois de plus les roses et noirs n’ont pas fait preuve de l’état d’esprit qu’il fallait et ils peuvent se mordre les doigts de ne pas avoir profité des résultats des autres équipes de têtes qui lui étaient favorables.

     

    A Saint Priest, temps frais, terrain en ghorre peu tracé, Ménival – FC Costauds 4-4 (1-3)

    Buts pour le FCC : Jeanpignon, JeanBrute, Jeanglet et Disciple

    Compo du FCC : Jeanpavier – Kiki, Jeanpré, Jeanpignon, Pépé, Jeanglet – Jeanweb, Ryjean, JeanRoux – Disciple, JeanBrute

    Entré en cours de jeu : Jeanvier et Jeanbois

    Référé: JeanDave

    Le FCC était aligné dans un 5-3-2 pour aborder un match doublement important face à Ménival. En effet, ce sont ces derniers qui se sont qualifiés au détriment du FCC en coupe de France et les hommes de JeanDave avaient l’occasion de prendre la tête du championnat en cas de victoire du fait du match nul entre Villette et JTEKT en début de semaine.

    Après un début de match poussif de la part du FCC, c’est logiquement que Ménival ouvrait la marque. Ce but a eu pour effet de booster Jeanpré et ses coéquipiers qui reprenaient le jeu à leur compte et se créaient des situations dangereuses. Sur l’une d’elles Ménival provoquait un penalty consécutif à une main dans la surface que Jeanpignon transformait.

    Ménival continuait de se procurer des situations mais ne se montrait pas véritablement dangereux au contraire du FCC qui allait faire preuve d’un réalisme sans faille. C’est tout d’abord JeanBrute qui donnera l’avantage en coupant un centre du très remuant Jeanvier avant que Jeanglet triple la mise.

    A 3-1 à la pause, le FCC pouvait voir venir et gérer son avance, du moins c’est ce qui aurait dû se passer. Paradoxalement c’est un FCC complètement désorganisé et fébrile qui reviendra sur le terrain. Acculé et sans idées, les Rose et Noir subiront le match et c’est logiquement que Ménival réduira la marque et égalisera en l’espace de quelques minutes. Les locaux survoltés feront plier une nouvelle fois un FCC complètement inoffensif. A 4-3 pour Ménival, le FC Costauds a été tout près de sombrer et il ne doit son salut qu’à un énorme Jeanpavier (sans jeu de mot) qui sera décisif par 2 fois.

    Disciple.jpg

    Le but de Disciple à la dernière seconde sauvera le match du FCC

    Les hommes de JeanDave avaient vraiment une bonne étoile jeudi soir puisqu’ils ont égalisé au bout du temps additionnel sur leur seule occasion de la 2e période et encore, c’est une reprise complètement écrasée de Disciple qui trompera le portier adverse. Le but était tellement improbable que Disciple se tenait la tête à 2 mains avant de se rendre compte que le ballon était rentré.

    Les notes du coach :

    La note du match : 6 - Un match vivant avec des nombreuses occasions de part et d'autre, chacune des deux équipes ayant eu sa mi-temps.

     

    Jeanpavier2.JPGL’homme du match : Jeanpavier - 6.5 - Un match très propre et solide. Grâce à 2 arrêts décisifs en seconde période il permet de ramener les 2 pts du match nul sur une surface qui pourtant ne lui sied guère.

    Jeanpré : 5.5 - Plutôt présent en 1ère mi-temps et ne manquant pas d'envie, a ensuite été régulièrement pris de vitesse par les attaquants adverses. Sa montée rageuse en fin de match redonnera un semblant d'allant à l'équipe permettant l'égalisation des siens.

    Jeanpignon : 5.5 - Le froid n'ayant pas permis aux consignes "jouer simple et rester en place" de monter jusqu'à son cerveau. Il commettra 2 grosses bourdes heureusement sans conséquence dans les premières minutes du match. C'est tout de même lui qui égalisera sur pénalty. 

    Pépé : 5.5 - Si il a été peu mis en difficulté en 1 ère et malgré quelques interventions bien senties en seconde mi-temps, la vitesse et la technique adverses lui auront, comme les autres, posé de nombreux problèmes.

    Kiki :  5.5 - il aurait mérité 3 pour ne pas être capable de fournir une adresse correcte au coach. Il s'agit d'un défenseur pur pas suffisamment à l'aise dans un schéma lui demandant d'être plus présent offensivement.

    Jeanglet : 5.5 - Un relâchement coupable en 1ère mi-temps coûtera le 1er but des locals compensé ensuite par un but pour les siens. Orphelin de Jeanpetit sur son côté gauche il aura eu toute les peines du monde à faire la différence sur son aile.

    Jeanweb : 6 - Un match plein avec une grosse débauche d'énergie, aura même compensé en fin de match la montée de Jeanpré se retrouvant en défense centrale.

    Ryjean : 5.5 - Trop nerveux et agacé pour faire le match qu'on attendait de lui. Doit impérativement faire parler ses qualités de vitesse, de ténacité et de passe surtout dans des moments où il est moins bien physiquement.

    Jeanroux : 5.5 – S’il jouait aussi bien qu'il parle nous aurions Zidane chez les Costauds. Malheureusement malgré quelques bons mouvements son physique hors norme ne lui permet pas d’exprimer sa vision du football.

    Jeanbrute : 6 - il a parfois manqué de justesse dans le dernier geste, mais a su imposer un défi physique à son adversaire y allant même de son petit but (hors-jeu???) sur une offrande de Jeanvier.

    Disciple : 6 - un match pénible car il a longtemps été sevré de ballons aux avant-postes mais n'a jamais lâché pressant et harcelant en permanence ses défenseurs. Il marquera même un but d'anthologie pour l'égalisation des siens qui le laissera sans voix.

    Jeanvier : 6 - son retour à la compétition nous a rappelé son importance dans les phases offensives faisant sans cesse la différence sur son aile droite. Il lui faudra retrouver la condition physique pour être encore plus décisif.

    Jeanbois : 5.5 - ses quelques minutes sur le pré (enfin sur la plage) ont rappelé aux différents observateurs à quel point l'élégance n'est pas chose commune. Aurait même pu marquer un but s’il n'avait pas fait du Jeanbois

    Référé Dave : 9 - Pour les nombreuse occasions adverses avortées (volontairement ou non) et le penalty sifflé pour les siens en toute bonne foi mais qui suscitera beaucoup d'interrogation même parmi les Roses. A quand la vidéo en FSGT???

     

    Dave.JPGLe mot du Coach : Si Coach Dave n'a pas souhaité s'arrêter en zone mixte pour commenter le match de son équipe (préférant se rendre chez Quick), une source proche du dossier nous a fait part de sa déception et de sa tristesse face à l'attitude de ses joueurs dans un match qu'ils auraient pu et dû maîtriser de bout en bout.

    Il est important selon cette même source de retrouver les valeurs et les raisons qui ont fait le succès du FC Costauds : Solidarité, Plaisir et Rigolade.

    "Ne pas oublier pourquoi on aime se retrouver chaque semaine" voilà ce qu'il est impératif de remettre au cœur des débats au risque de devenir un club lambda.