UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les petites phrases du FCC

     

    Il faut tourner 7 fois sa langue dans bouche avant de parler. (surtout pas dans la bouche de Michou avec ses gencives qui saignent)

     

    Nous connaissons tous cette expression française nous recommandant de réfléchir longuement avant de s'exprimer. L'objectif étant ici d'éviter de sortir une bêtise plus grosse que Gigi.

    Appelée « saucisse » par Moscato, « cagade » par Lému : petit extraits récents des mauvais propos entendus ci et là chez les costauds !

     

     

    Banquier, « l'apport des 2 Lareche ? entre le petit qui marque pas et le grand qui donne pas son ballon !!! »

    Président " ce n'est pas le FC Larèche quand même !!!"

    Match suivant quadruplé d'Omar et Khalil omniprésent au milieu. :


    Pich : « Lému n'est pas fini, je vais le briefer »

    On connait la suite, le but contre son camp, l'expulsion, la blessure diplomatique...

     

    Sam : « Il n'est pas un petit peu petit pour jouer dans la cage Ulrich ? »

    Avant la détente formidable de l'autre LEMOINE sur le Penalty.

     

    Gitan : « Vous êtes sur de vouloir faire jouer le vilain ?»

    Aucun ballon perdu et 5mn  de feu pour remplaçant pressenti de Michou vendredi. Il a couru 10 fois plus que Gigi en 10 fois moins de temps de jeu

     

    Omar : "Même Gilbert Montagné verrait que Michou est bon."

    Le lien de parenté entre ces 2 là ne fait plus aucun doute.

     

    « Disciple est né pour être gardien de but »

    De son frère surement

     

    Pilou : « Vous avez à peine enflé maxillaire !!! »

    Le trésorier du FCC venait de se faire opérer de la mâchoire

     

    Gigi : « je ne jouerai plus dans la cage »

    Puis il enfile les gants pour 6 autres matches

     

    Michou « Je veux finir meilleur buteur du championnat »

    Le buteur a mis 5 mois avant de trouver le chemin des filets

     

    Gigi «  je vais perdre 10 kg avant le début du championnat »

    Il a depuis été sélectionné en équipe de France des obèses

     

    Ced « je viens vous aider à tracer le terrain »

    Il ne viendra même pas jouer le match


    Flo (lors du repas d'intégration) « ok, je vais venir marquer des buts avec vous »

    Coach Pich en a fait son titulaire au poste de latéral droit

     

    Elles sont nombreuses, je vous relate uniquement les récentes, Je vous invite à mettre les autres en commentaires ...

     

    Je vous invite également à vous rendre ce vendredi au Stadio communale d'Albigny à 20h30, afin de supporter votre club préféré, (invaincu depuis 5 matchs),

    Il tentera de s'imposer contre GOBILLOT sans son buteur Michou en déplacement à Rome.

    (Courtisé par la louve selon la Gazetta Dello Sport).

     

    Nous avons également une pensée pour SEB (c'est bien !) notre vendeur de perruques.

    Plâtré à la cheville pour 3 semaines, il a dit adieu à la finale. Nous nous associons à la peine de ses proches.

     

    Allez Costauds !!!

     

  • Ullrich et Omar, les deux font la paire

    Grâce à leur "star" et leur gardien de but, le FC Costauds a obtenu un bon nul sur la pelouse de Philips (4-4).

    À Miribel, un supporter de Sam en seconde période, billard en guise de pelouse, Philips - FC Costauds : 4-4. Buts pour le FCC: Omar, Omar, Omar et Omar (le même).
    FCC : Dave - Josh Jasmine Lému François - Khallil Pilou Sam- Banquier - Omar Michou. Entrés en cours de jeu : Disciple, Gigi, Bret, Yann et Vilain.

    Menés 2-0 puis 3-2 puis 4-3, le FCC aurait pu perdre cette folle rencontre 5-4 si Dave "Ullrich Ramé" n'avait pas réalisé un miracle en repoussant à la 92ème minute un penalty pourtant très bien tiré par un attaquant de Philips. Après la prestation calamiteuse du Disciple dans la cabane la semaine précédente, l'honneur de la famille Lemoine est réhabilité par l'énorme performance du sosie officielle du portier remplaçant des Girondins de Bordeaux. Quant à la famille Lahrèche, vexée selon certaines rumeurs par les propos tenus dans le "Télécostauds" de dimanche matin, elle a prouvé sur le pré son talent : le travail de l'ombre pour Khallil, la finition pour Omar, auteur d'un quadruplé : deux duels remportés sur des ouvertures de Michou et Khallil, un coup-franc direct - copie conforme de celui de Platini contre la Yougoslavie lors de l'Euro 84 (cf You Tube pour les plus jeunes, Ndlr)- et une tête smashée magnifique sur un remarquable centre de Bret. Si le FCC a aussi eu une pléiade d'occasions, il n'a pas brillé par sa rigueur défensive, le match de Lému - un csc et une expulsion - en étant une parfaite illustration.

    Les notes et l'analyse du coach

    Dave (8,5) nous sauve le match. Josh (7) et François (7) ont bien défendu dans leurs couloirs, Bret (7) a effectué une belle entrée. Jasmine (7) a fait son boulot mais nous avons tout de même encaissé quatre buts. Lému (4) est passé à côté. Khallil (8) a joué un rôle important à la récupération, Pilou (7,5) et Sam (7,5) ont effectué un super travail. Le Banquier (7,5) a joué juste au milieu. Michou (7,5) n'a pas marqué mais a bien pressé la défense. Omar (9) signe un quadruplé. Les remplaçants : 7 pour Yann, Disciple s'est blessé trop vite pour être noté, Gigi (7) a réussi une très belle entrée mais n'a pas eu le temps de jeu qu'il aurait mérité et le Vilain (7) a réussi cinq très bonnes minutes.

    Lému : "Je suis dans les chaussettes"

    Piètre défenseur mais beau joueur, le stoppeur du FCC a accepté de nous répondre après son match catastrophique. Pour rebondir, il va "tuer des ours".

    Lému, quel est votre sentiment après votre match catastrophique?
    J'ai une image à vous donner : c'est la pleine lune ce soir, c'est Black Day. Je suis dans les chaussettes (sic).

    Que regrettez-vous le plus? Le csc ou l'expulsion?
    Le csc, je ne dormirai plus de ma vie. Je vais aller voir un marabout, un sexologue, quelque chose... Pourtant, je joue le jeu : avant de faire ma tête en retrait, je regarde mon gardien mais il est monté pendant que j'ajustais ma tête. On ne s'est pas parlé... Ça arrive mais c'était surtout dur de ne pas me sentir en jambes, ça allait vite en face. Heureusement, mes coéquipiers ont réussi un superbe match, notamment Michou devant qui a fait un super pressing...

    Ça ne sert à rien de fayoter...
    Non? Je remercie tout le monde. Merci au Vilain qui très bien rentré à la fin.

    L'expulsion vous semble logique?
    Je suis dépassé, je tends la jambe, il joue aussi bien le jeu mais, oui, je suis fautif.

    Comment allez-vous rebondir?
    Grâce au travail. Dès demain, je vais regarder des vidéos, je vais aussi aller faire un footing. Je pense aussi partir deux, trois mois dans les bois pour manger des baies et tuer des ours.

    Deux, trois mois??
    Oui, enfin deux, trois mois costauds c'est-à-dire deux, trois jours.

     

  • Disciple "je ne laisserais jamais tomber le Président"


    Disciple.JPGDisciple, vous avez la plus vilaine peau du FC Costauds, quelle fierté en tirez-vous ?
    Une fierté aucune je pense, mais cela me permet vraiment d'affirmer que je suis le plus jeune joueur du FCC.

    Au repas de début d'année, vous vous étiez présenté comme ailier. Pourquoi ne rien avoir dit sur votre handicap ?
    Ecoutez, le fait d'avoir une mauvaise peau se répercute sur tous les postes, même gardien comme vous avez pu le constater...alors ici ou ailleurs...

    Biactol annonce : "sûr de ma peau, sûr de moi". Sûr de soi, confiance... confiance du buteur... C'est votre peau qui vous empêche de marquer plus de buts que cela ?
    Je ne sais pas réponse dans 1 ou 2 ans si mon problème est résolu...

    Premier match de l'histoire, le Président vous lance : "le football, c'est comme la véto, vous ne devriez pas avoir de problème je pense" or vous marquez moins que Gigi dont on ne peut pas dire qu'il ait beaucoup de réussite en véto, c'est donc le football ou la véto qui a changé ?

    A l'époque, la plupart des fois où le Président m'avait vu jouer j'étais saoul, alors peut-être qu'une bonne dose de cosckoc avant tous les matchs me ferait retrouver mon meilleur niveau, si j'en ai un...

    Vous êtes le plus jeune joueur du club, et de loin. Vous êtes donc son meilleur espoir. Vous avez conscience que si vous perdez ce titre, ce sera alors un enfulte boutonneux qui vous piquera également votre trophée de plus mauvaise peau ?
    Alors je voudrais préciser que l'on ne me volera jamais ce trophée, je ferai tout pour le garder, je serai même prêt à en découdre s'il le faut.

    Beaucoup, y compris vous-même, disent de vous que vous êtes le lèche-cul du Président. Ceci étant dit, le Banquier en a déduit que ce devait être le cul du Président qui avait des problèmes, qui se répercutaient sur vous. Vous n'avez pas honte de faire ainsi passer le Président pour un imbécile ?
    Le Président sait se qu'il vaut et moi aussi.

    En ces temps d'insécurité au FCC, et l'enquête de la PJ n'ayant toujours pas abouti, ne craignez-vous pas pour votre (vilaine) peau en affichant ouvertement votre soutien au Président ? Un attentat est vite arrivé, vous savez...
    Comme pour mon trophée, je serai prêt à en découdre. Si je suis là, c'est grâce au Président, je ne le laisserais jamais tomber.

    Pourquoi les fientes de pigeons sont blanches sur une voiture grise, et noires sur une voiture blanche ?
    Aucune idée, je roule en bus

     

    Evènement: la première de Télécostauds demain à 10h

     

  • Générique Télécostauds

  • Les gardiens du temple

     

    Si aujourd'hui le FC costauds peut se vanter d'être à coup sûr le club le plus marrant de la région (même si « on est marrant mais on n'est pas des rigolos » dixit le président), il peut affirmer avec fierté être le seul club possédant huit  gardiens de but dans son effectif ! Mais qu'est ce qu'un gardien de but de nos jours ? Comment Michou s'est retrouvé si jeune à ce poste ? Pourquoi certains s'y proposent avec tant de fierté? ...Une détection ratée, la gloire, l'argent peut être ? ...nous sommes là pour y répondre, une enquête signée CNN (Costauds National Net).

     

    Je serais incapable de vous dire qui était le premier gardien de but de l'histoire du football, une chose est sure, je pense pouvoir imaginer comment il est arrivé là.

    Tout vient probablement du premier « on déguille »...vous le connaissez, ce jeu qui littéralement veut dire « faire tomber », et qui pour nous, jeunes enfants, servait à constituer une équipe pour n'importe quel jeu. Le principe est simple, le gagnant du « on déguille » choisira ses hommes, ceux qu'il choisira en dernier et dont il ne veut pas joueront arrière gauche ou gardien...il les prendra quand même, la règle lui imposant ce choix ! Si nous sommes beaucoup à avoir accepté cette règle avec un peu  d'amertume, elle aura quand même  permis au vilain de jouer au football. 

    A partir de là, le gardien aura deux choix, celui de faire une bonne partie et de s'y retrouver à coup sur le prochain match, ou simplement celui de foirer son match et de perdre grand nombre de ses copains.

    Une chose est simple, prononcez le mot gardien de but à votre entourage. Beaucoup vous répondront Bruno Martini, ce sont des nostalgiques de cette équipe de France de football du début des années 90 ou de cet équipe de hand  appelée « les barjots », les seconds nous auront fais rêver, les premiers auraient immanquablement du le faire...

    Les générations plus récentes vous diront  Barthez, Lloris, Coupet...Et que penseraient les véritables pensionnaires du poste ? Aujourd'hui ils sont huit au FCC à pouvoir vous en parler, et ce ne sont pas ces noms qui leurs inspireront la gloire...

     

    Les Sept mercenaires


    Edenté.jpgL'Edenté, le précurseur (1 match)

    Un peu d'histoire pour commencer, le premier gardien de l'histoire du FCC s'appelle l'Edenté, probablement un cousin d'Eric Durand. Un joueur noble, gardien de hand de profession, au comportement exemplaire. Un joueur intégré la veille de son premier match, il aurait pu se poser beaucoup de questions. Quel dispositif tactique ? Qui sont les joueurs majeurs ? Quel est l'état de la pelouse ? Comment mes coéquipier vont-ils recevoir ma première prestation ?...non, rien de tout ça, la seule question qu'il se posera réellement est : Où est ai-je donc pu oublier mes chaussures ?... Qu'importe, il jouera pieds nus et avec un béret pour que l'adversaire néglige cet oubli, encaissera deux buts sur lesquels il n'aura rien à se reprocher et sa carrière Costique s'arrêtera brusquement suite aux choix du comité directeur.

     

     

    gants Mapa.jpgPilou, le Chat qui lave plus blanc que blanc (1 tournoi)

    Pardon ...Mémoire flanchante...Le premier gardien de l'histoire du FC costauds ne pouvait qu'être que le personnage le plus illustre du FC costauds !

    La première apparition officieuse du « FC Costauds » se fera lors d'un tournoi à Saint Forgeux.

    Le Président sera un vrai père pour nous tous ce jour là, pourquoi ? Car personne n'avait pris de gants...qu'importe il est venu avec les siens...de magnifiques gants « Mapa », ces gants roses qui servent habituellement à faire le ménage. Ce jour là, les Costauds se l'étaient promis, ils iront en finale et ne la joueront pas. Quelques matchs plus tard, les costauds la joueront cette finale et s'inclineront devant plus fort qu'eux. Ils la joueront pour plusieurs raisons : notre hôte était trop sympathique et jouait a domicile,  secundo, l'aspect marketing, si le président assure avec ses gants Malpa, c'est un énorme coup de pub pour le produit, et probablement des retombées pour le club. Le but encaissé dès l'engagement n'empêchera pas les enfants du coin de demander les gants dédicacés de notre gardien fétiche.

    « J'y suis allé à la suite d'une blessure au tendon pour le bien de l'équipe. Réticent au début, j'ai vite adoré ce poste: on passe par toutes les émotions. De star sur mon arrêt réflexe sur coup franc, à boulet de l'équipe quand je prends un but sur le coup d'envoi de la finale. C'est en plus un poste où l'on peut faire le show, regardez Olmeta, Higuita ou Campos, il faut être fantasque pour faire partie de notre confrèrerie! Mon préféré reste quand même Bernard Lama, ah si j'étais né de couleur... le chat qui lave plus blanc que blanc pourrait être un bon surnom. Le gardien que j'ai côtoyé qui m'a le plus marqué reste Néné, un monstre... qu'est ce qu'il bouffait! Ça ne l'empêchait pas d'avoir d'incroyables réflexes. Un jour il a marqué un but sur un dégagement !!! Une chose est sûre, je veux garder les buts du FCC en compétition avec mes gants Malpa au moins une fois avant de mourir de ma cirrhose »

     

     

    Néné.JPGDémolition Néné (1 match)

    Le Président n'ayant pas sa place dans la cage tant il est bon sur le terrain, dixit les langues noires du club (on aura encore l'occasion de parler de vous plus tard Michou), il fallait un vrai gardien au FCC. Le comité directeur se dirigera de suite vers sa piste la plus sûre : Néné. Non, pas un brésilien, juste un surnom, Néné reste un gardien emblématique de la région qui choisira de privilégier les copains au sportif (La faute à Jean Louis Fouillet dont on communiquera les coordonnés dans la prochaine newsletter...) La caractéristique principale de Néné est sa rapidité : capable de boire deux Ricard à la buvette quand vous n'avez pas fini de vous servir le premier. Un physique de déménageur, la légende dit qu'il aurait cassé plusieurs clavicules (les siennes) sur des sorties aériennes. Il se démarque par une adresse incroyable avec ses mains, il est notamment capable d'enlever deux peaux  de saucisson sur deux tranches simultanément avec une seule main. Un joueur aussi talentueux qu'un certain Torben Frank passé par Lyon au début des années  90 et qui lui aussi...mentira à la visite médicale et signera avec un genou défoncé. La première arnaque sur transfert officiel du FCC, laissons lui cet honneur.

     

     

    David.JPGDavid Pinocchio, l'option soir et week end (12 matches)

    Le club s'en allait alors a la conquête d'un nouveau rempart, il le trouvera sur un kart du coté de Saint Bonnet de Mure, un certain David Pinocchio. Le gardien formé au Nîmes Olympique, à la sauce Lionel Perez, mettra quelques matchs avant de s'imposer au poste. Ses particularités ? Un forfait téléphonique unique lui permettant des communications gratuites dix minutes avant les matchs, des relances à la main aussi précises que sa ponctualité. Un gros caractère mais un tempérament de gagneur, à l'image du Banquier. Spectaculaire et spécialiste du tonneau, auteur de quelques parades phénoménales lors des derniers matchs, c'est un joueur qui monte en puissance et le titulaire indiscutable à ce poste.

     

     

    Banquier gardien.JPGBanquier Grobbelaar met le feu (1 match)

    Troisième gardien du temple Costauds : Banquier Grobbelaar. Pour les incultes du football Bruce Grobbelaar est ce mythique gardien de Liverpool  qui réuni toutes les caractéristiques du Banquier : voleur, escroc, fort de caractère. Capable de truquer des matchs comme le banquier détourne l'argent du club, Grobbelaar a laissé quelques scènes mémorables dans la postérité comme lorsqu'il s'en prit à Jim Beglin lors de la finale de la FA Cup en 1986. Les joueurs du FCC pourraient pourtant vous confier qu'un Grobelaar en colère fait bien rigoler à coté d'un Banquier énervé. Banquier, un gardien capable de sorties dans les pieds aussi dangereuses que ses placements financiers. Il déclarera d'ailleurs après le match : « Etre gardien c'est comme vendre du  Sofinco, on regarde pas les risques, le but c'est de faire pleurer son adversaire ». Son courage lui coûtera une cote fêlée et une vilaine bosse sur la tête...ses agios en quelques sortes. Le premier goal à ramener un point au club au cours d'un match où il aura été fabuleux. Son seul match à ce poste à ce jour.

     

     

    Disciple gardien.jpgCalamity Ciple (1 match)

    Le successeur de Grobelaar à Liverpool se nomme David « Calamity » James, gardien réputé pour sa longévité... et surtout ses bourdes incroyables, l'idole du disciple manifestement. Comment un homme peut il si bien glisser sur le carrelage d'une soirée véto et rester si stoïque sur une pelouse ? Disciple lui seul pourrait y répondre. Un match et six buts encaissés, ce n'est pas pire que Michou remarquez, seulement Disciple ne le fait pas exprès lui. Des rumeurs récentes insinueraient que Michou aurait trempé ses gants dans de l'huile avant le match, probablement pour pousser Gigi à la cage et ainsi éliminer la concurrence en attaque.

     

     

    gant-liga-xl-g.gifMichou, le rêve brisé (2 matches)

    Si Michou travaille aujourd'hui dans le football, ce n'est pas en tribune qu'il s'imaginait il y a 20 ans mais bien sur le pré...cela se jouera à rien. Contrairement aux autres portiers du FCC, lui s'attachera tout jeune à jouer dans la cage et se révélera être un bon gardien. Il tentera alors sa chance à l'Olympique Lyonnais par le biais d'une journée de détection à laquelle il pense encore tous les matins en se levant. Une détection commencée avec 15 gardiens, pour que l'OL n'en garde qu'un...Au bout du troisième jour, ils ne seront plus que trois en course, Michou ayant les faveurs des pronostics. Pour mettre toute ses chances de son coté, il se fera acheter des gants tous neufs. Des gants qu'il arborera fièrement devant les collègues de bureau de papa...Des gants qui resteront malheureusement sur place au moment d'aller au stade. On a tous loupé une grande carrière a cause d'une blessure la veille d'un match important contre une grande équipe, Michou lui c'est sa tête qui l'aura trahi. Il finira sa détection sans gants et sans moral. Ses fameux gants, l'intéressé dit encore les chercher de nos jours, remettra t-il un jour la main dessus ? En tout cas, il ne voudra sûrement pas mettre les mains dedans.

    Il est certain que si Michou renie ce poste aujourd'hui, cette expérience passée n'y est pas innocente. Tourner la page 20 ans après pourrait un jour le ramener à ce poste avec bonheur, ce qui n'a pas été le cas lors de ses 2 piges effectuées cette saison avec 12 buts encaissés.

     

     

    Gigi gardien.JPGDuckadam Gigi, l'idole des enfants obèses (7 matches)

    « Bizarrement, ma première expérience à ce poste ne s'est pas faite au football mais au hand, et franchement je n'en garde pas un grand souvenir... » Février 2001, Gigi alors lycéen se propose pour garder les buts de sa classe lors des interclasses de son lycées. Quelques minutes après le début du match, un contre de l'équipe adverse l'amène à un duel avec l'ailier adverse « Il y avait du monde sur le bord du terrain, j'ai voulu faire le malin, j'ai fait comme à la télé en sautant les jambes et bras écartés, je n'imaginais pas a ce moment prendre un plomb dans les couilles ! ». Le public applaudit, Gigi se rappelle : « Je n'ai rien entendu, le claquement de mes testicules résonnait trop fort dans ma tête, une douleur insoutenable, j'ai essayé de rester digne ».

    Il retournera dans la cage, de foot cette fois-ci neuf ans après au cours d'un match ou il réalisera selon Jasmine « un arrêt classique », mais qui fut le geste du siècle pour les autres : une claquette à contre pied dont les enfants parlent encore dans les cours d'écoles.

    « Etre gardien en Roumanie est un honneur, nous sommes tous des fans de notre héro du Steaua Bucarest 86 : Duckadam, qui reste le seul gardien à avoir stoppé une série entière de penalties en finale de coupe d'Europe, qui plus est contre le grand Barca ». Un exploit qui lui vaudra une Mercedes offerte par le président du Real de l'époque pour le remercier d'avoir vaincu l'ennemi juré...Et dix doigts retournés par la Stasi pour son refus d'échanger sa Mercedes contre une petite auto française avec le fils Ceausescu (véridique !!!). « Moi j'aurai donné ma ZX, j'ai pas ce courage ! » répondra Gigi à ce sujet.

     

  • Finale coupe du Rhône

    La date de la finale de la coupe du Rhône est enfin connue:

    Le match se jouera le samedi 29 Mai à 17 heures

    Venez en nombre nous encourager: buvette, rigolade et beau football sont au programme!

  • Le FC Costauds a pris le temps

    Longtemps tenu en échec par une vaillante équipe de l'ASPTT Bron, le FCC l'a finalement emporté 2-0.

    À Bron, pelouse catastrophique, 1 spectateur en deuxième période (François), ASPTT Bron - FC Costauds : 0-2 (0-0). Buts pour le FCC : Gigi et Pilou.
    FCC : David - Josh Jasmine Lému Dave - Khalil Pilou Sam- Banquier - Michou Yann. Entrés en cours de jeu : Gigi, Flo et Ced.

    On jouait la 50ème minute hier soir quand Gigi a sans doute inscrit le plus facile but de sa carrière, en reprenant un bout portant un tir lobé de Sam qui s'était écrasé sur la transversale. Du gauche, sans trembler, le Gitan a libéré les siens. Car la première période avait été bien loin des espérances du coach. D'après de solides indiscrétions, Pich aurait d'ailleurs poussé une sacrée soufflante à ses troupes dans le pré à la pause : "Inadmissible, c'est inadmissible". Il faut dire que les roses et noirs n'avaient pas produit grand-chose durant ces 45 minutes initiales. Face à une équipe vaillante mais vieillissante, bien organisée mais inoffensive, le FCC aurait dû se rendre le match facile. Il n'a pas su le faire, ils n'ont pas su le faire et l'absence d'Omar ne peut tout expliquer, on l'espère en tout cas pour les autres...
    Heureusement, donc, Sam et Gigi ont su faire basculer la rencontre. Un but qui allait en appeler une ribambelle d'autres? Pas du tout, seul un centre raté de Pilou allait de nouveau tromper l'excellent gardien adverse. Et Yann? Et Michou? Et Banquier, titulaire au poste de numéro 10? Pas de but, ni d'occasions vraiment nettes. Mais, mine de rien, le FC Costauds vient d'engranger un quatrième succès consécutif.

    Les notes du coach :

    L'homme du match : Gigi (7,5) : Son but ressemble au Vilain mais il fallait être là.

    Dans la cage, David (8) a passé une soirée tranquille, se contentant d'assurer sur les rares incursions adverses. Son dernier match avec le FC Costauds? C'est ce que l'intéressé, passablement énervé, annonçait à chaud au terme de la rencontre. Quel est le discours présidentiel? "Nous lavons notre linge sale en interne. Ce sont des choses qui doivent rester dans le vestiaire". Les Miami Warriors seraient déjà sur le coup... Pour éventuellement le remplacer, Disciple peut dormir sur ses deux oreilles, il ne sera pas sollicité. Gigi, par contre, ferait bien de s'acheter le DVD "les 100 plus beaux arrêts de gardien". À moins que le célèbre "Edenté" ne fasse son retour.

    En défense, Lému (6,5) semble au bout du chemin, un Desailly lors de l'Euro 2004. On exagère? Oui, mais vous ne savez pas tout. Il aurait tout de même pu marquer si Michou, à l'affût dans les six mètres, n'avait pas repoussé son tir. De retour d'une pige en Argentine, Jasmine (7) a assuré très proprement. Sur les ailes, Flo (7) et Dave (7) ont fait le boulot mais n'ont pas su suffisamment dépasser leur fonction par des incursions dans le camp adverse. Passé rapidement milieu défensif, Josh (6,5) a énormément travaillé mais a peiné dans la transmission. Prétextant une blessure, il s'est fait remplacer pour griller une cigarette au bord du terrain. Khalil (7,5) s'est offert quelques jolies percées, Ced (7,5) a joué juste et a bien combiné au milieu de terrain. Pilou (6,5) a été vite remplacé puis s'est mis en valeur avec son but heureux. Le Banquier (7,5) a voulu prendre le jeu à son compte mais n'a pas été aidé, comme tous les attaquants, par l'état catastrophique du terrain. Sam (7), pas vraiment mis en valeur par le coaching (il a été remplacé deux fois!), a été à l'origine du premier but. Ne doit pas tirer les corners côté gauche en revanche. Très remuant, en pointe comme à gauche en seconde période, Yann (6,5) a seulement manqué de clairvoyance dans la zone de vérité. Alors que Michou (7) voit sa série de buts s'arrêter, sans avoir eu le sentiment d'avoir eu l'occasion de marquer, malgré plusieurs frappes lointaines.

    La décla du coach : "Un match à vite oublier car nous n'avons pas su développer notre jeu. Une note médiocre à l'équipe entière mais l'important, c'est la victoire. Donc un grand bravo à mes joueurs qui sont su gagner sans bien jouer."

     

  • Le FCC c'est de la dynamite !

     

    Vainqueur de TNT au terme d'un match épique, le FC Costauds enchaine un 3e succès d'affilé.

    Au stadio d'Albigny, 1 spectateur payé, pelouse bosselée, temps clément, FC Costauds - TNT 6-5 (2-2). Buts : Michou (2), Khalil (2), Yann et Flo.

    FCC : Disciple - Flo, Omar, Lému, Francis - Josh, Pilou, Dédé, Khalil - Yann, Gros

    Entrés en cours de jeu : Michou et Flobis

    VSCN1856.JPG

     

    Pour ne pas finir la saison en fin de classement et pouvoir envisager de terminer dans les 5 premiers, le FCC se devait de remporter cette rencontre face à TNT qui occupe la 7e place du championnat. Ce fut chose faite mais la victoire a eu du mal à se dessiner. Menés 3 fois au score, les hommes de Pich n'ont jamais renoncé et malgré un manque évident de vivacité ils ont réussi à faire basculer le match en fin de rencontre. Disciple a vécu sa première fois dans les buts beaucoup moins sereinement que sa première fois avec une coquillette mais on ne peut l'accabler et on doit au contraire le remercier pour son sens du sacrifice : 1er ballon aérien, 1ere faute de main pour le boutonneux du FCC, n'est pas Gigi qui veut, ces deux là ne boxent pas dans la même catégorie (de poids). Il aura l'occasion de se rattraper mais la laissera passer, tout comme le ballon...

    Michou change tout

    Le FCC est mené, Michou trépigne sur le banc et ne manque pas de reprocher au coach son choix de l'écarter de l'équipe de départ. La blessure de Gros va lui permettre d'entrer en scène. Un centre Lolo Roberien décisif du gauche pour l'égalisation de Khalil, un but que « seul Trézeguet et lui pouvaient marquer » (dixit lui-même) et une frappe de mule sous la barre permettront à son équipe de se relancer. Mais c'est surtout le coaching qui fera basculer cette rencontre : alors que ses hommes étaient menés 4-3, le coach décide de changer d'organisation en faisant monter Omar en soutien des attaquants et en faisant entrer Dédé à sa place au poste de libéro. Changement gagnant puisqu'Omar sera intenable et que 3 buts seront inscrits dans cette nouvelle configuration.

     

    Les notes du coach :

    L'homme du match :

    DSCN1836.JPGKhalil (8) : 2 buts, une grosse activité aussi bien défensive qu'offensive au poste de meneur de jeu, il a remis par 2 fois son équipe sur de bons rails. Il n'était pas loin du triplé, mais sa frappe s'est écrasée sur la barre. Ce Lahreche là sait marquer des buts !

    Disciple (7) a eu le mérite de se proposer pour jouer dans la cabane. Il n'a pas réussi un gros match, loin de là mais a été exemplaire par son état d'esprit. Lému (6.5) avait fort à faire face à un adversaire de 54 ans, il a beaucoup souffert mais n'a pas lâché. Omar (7) placé en libero a alterné le très bon avec des anticipations, relances et placement impeccable et le beaucoup moins bon en perdant le ballon en position de dernier défenseur et en ne tuant pas le match à 6-4 alors qu'il était seul face au gardien. Sur les cotés Flo (7) et Francis (7) se sont montrés solides et ont bien relancé. Josh (6.5) a fait le métier en milieu récupérateur et a fini le match épuisé. Pilou (7) maintient sa bonne forme actuelle avec une performance dans la lignée de ses dernières sorties, Flobis (7) a brillé pour sa rentrée avec un but et une passe décisive, Dédé (7) a montré qu'il était meilleur défenseur que milieu de terrain même s'il a fait tout son possible à se poste.

    Encore un but, et beaucoup de disponibilité pour Yann (7), le pichichi du FCC, Michou (7.5) son compère d'attaque est l'homme en forme du moment, il a signé ses 6e et 7e buts en 6 rencontres.

    Pich (8) a su prendre des risques à 3-4 pour aller chercher la victoire avec le replacement d'Omar en soutien du duo Yann-Michou et l'entrée de Dédé au poste de libero.

    Mention très bien également pour le Banquier en noir qui a du palier à l'absence de l'arbitre. Le fait d'avoir passé 90mn le sifflet à la bouche va-t-il lui redonner goût à la pipe ?

     

    Les petites phrases :


    Omar : « Michou c'est comme le bon vin, plus il vieilli, plus il est bon »

     

    Banquier : « gneu hum gueu » (il avait une sacrée rage de dent)

     

    Flobis : « le foot c'est quand même mieux sans Lillo »

     

    Lému : « qui veut une petite bière ? »

    Lému fut.JPG

     

     

     

     

     

     

    Le FC Costauds enchaine son 3e succès d'affilée, ce qui est historique, il aura l'occasion de réaliser la passe de 4 dès mercredi sur le terrain de l'ASPTT, équipe qu'il a déjà battu 3 fois cette saison. Et si le printemps était la saison du FCC ?

    L'album photo de la rencontre:

  • Classement

    classement fsgt.jpg