UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les oscars du FC Costauds

  • Avis de recherche

    Philippe Raimondin dit "Courtepattes" est prié de se manifester auprès de la direction du FC Costauds pour signer un contrat longue durée la saison prochaine.

    Il peut nous contacter par mail: fccostauds@yahoo.fr

    Une récompense de 3 litres de bières sera versée à toute personne pouvant nous fournir des informations afin de le retrouver.

     

     

  • Les réseaux du Président Pilou

    Le président Pilou s’est entouré d’une garde rapprochée dans le but d’assoir son autorité et de conquérir le monde du football amateur. Luttes de pouvoir, trahison, tentatives de meurtre... heureusement le Président compte quelques fidèles parmi son staff.

    Bienvenue dans l'univers impitoyable du FC Costauds:

     

    Les gentils :

    Disciple.jpgDisciple :

    « Véto, football et rigolade, c’est sûr un jour il me remplacera » dit de lui le Président. Ce jeune homme à mauvaise peau est l’un de ses fidèles lieutenants, on peut compter sur lui. D’un naturel jovial, il apporte de la bonne humeur et est à l’écart des luttes de pouvoir. Il doit encore apprendre le vice et le politiquement incorrect pour accéder à la plus haute fonction Costaude.

     

     

    Vilain flou.jpgVilain :

    Comme Gigi, le Président a eu pitié de lui et lui a proposé la fonction de secrétaire. Il vit à Paris pour ne pas avoir se montrer aux cotés de son mentor et ne pas lui faire honte. Loyal et dévoué, il aspire à occuper de plus haute fonctions le jour ou son physique le lui permettra.

     

     

    DSC_0220.JPGMaxillaire :

    Lui est un véritable allier du Président. Il est prêt à se sacrifier pour le club. Pilou n’aime pas sa gueule, qu’à cela ne tienne, il n’a pas hésité à se la faire refaire en début d’année pour lui plaire et plus si affinités… Le Président lui à confié la buvette, ce n’est pas pour lui déplaire, la gourde est son dada.

     

    Lému reseaux.jpgLému :

    Une chose est sûre, Lému à le sens du sacrifice… surtout avec les femmes des potes. Il a été nommé responsable communication, surement pour sa faculté à trouver de bonnes excuses pour ne pas venir jouer quand la ménagère de moins de 50 ans fait la gueule à la maison. Le Président lui fait néanmoins confiance, il lui a confié une tache importantissime : la confection des Coscoks.

     

     

    Le faux gentil :

     

    Gigi pour reseaux.jpgGigi :

    Ce gros personnage à l’air soupe au lait n’est pas le dernier à mettre des bâtons dans les roues de la direction. D’un naturel pessimiste, il annonçait en début de saison « ça ne marchera jamais, personne n’adhèrera ou ne viendra nous voir jouer »… Fainéant, peu fiable et incompétent, il est le souffre douleur du Président qui l’a recruté pour l’amuser.

     

     

    Le méchant :

     

    banquier reseaux.jpgBanquier

    Selon les dire du Président en off, il est l’homme qui ne sert à rien, prêt à tout pour arriver à la perte du Président, il est machiavélique et ne rêve que de devenir calife à la place du calife.

    Pilou l’a nommé vice président pour l’avoir à l’œil et pouvoir déjouer ses nombreux complots.

     

    Michou

     

    Michoux reseaux.jpgMichou :

    Michou est fataliste mais pas que : jouer les matches importants et les finales l’intéressent moins que de marquer des buts contre les petites équipes. Et s’il était égoïste ? « Tous les buteurs le sont » vous répondra t’il. Il s’est lui aussi rallié à la cause du Président non sans avoir été sollicité par le camp du Banquier.

    Michou n’est pas manipulateur, il sait pas faire, il est acostaulitique.

     

    Le coach:

     

    Pich reseaux.jpgPich :

    Nommé entraineur quelques mois après la prise de fonction du Président, il est le garant de la politique sportive de ce dernier. Appliqué et investi, il a juré fidélité à Pilou : si le Président venait à devoir quitter son poste il partirait dans ses valises. Pich est incorruptible, et n’a peur de rien, il a eu le cran de retirer le brassard à Lému pour le donner au représentant d’une minorité de l’équipe.

     

    Les sponsors :

    h-3-1378937-1231417285.jpgPilou les a choisis avec soin : des bars restaurants pour la majeure partie d’entre eux afin d’assouvir sa soif de gourde. Toujours prêts à lui passer la pommade dans le but de récupérer une plus grosse somme que celle donnée en début de saison, ils n’hésitent pas à lui faire payer les tournées du patron  à prix d’amis.

  • Remi Gaillard

    Tu viens quand tu veux chez nous Rémi, on fait 3 jours de bringue !

     

  • Les trophées du FC Costauds

    etoile d'or.jpgLa saison vient de se terminer et il est maintenant l'heure de faire les comptes.

    Nous vous proposons de procéder au vote pour décerner les trophées du FC Costauds.

    Vous pouvez dès maintenant donner votre voix pour élire vos Costauds d'or de la saison écoulée dans les catégories suivantes : meilleur gardien, meilleur étranger, meilleur jeune, plus beau but et bien sûr meilleur joueur.

    Les votes sont ouverts jusqu'à vendredi midi par mail à l'adresse suivante : fccostauds@yahoo.fr en mettant « étoiles d'or » d'ans l'objet du message et le nom de la catégorie et du joueur pour qui vous votez. Les votes farfelus ou incomplets ne seront pas comptabilisés.

     

    Les nominés par catégorie :

     

    Meilleur gardien :

    -          David

    -          Néné

    -          Gigi

     

     

    Meilleur étranger :

    -          Michou (Tunisie)

    -          Gigi (Roumanie)

    -          Jasmine (Magrebie)

    -          Sam (Argentine)

     

     

    Meilleur jeune :

    -          Disciple

    -          Vilain

    -          Sam

     

     

    Plus beau but :

    -          Michou contre TNT (demie volée point de penalty du plat du pied)

    -          Yann contre Quincieux (frappe de 20m sous la barre)

    -          Gigi contre Gobillot (lob de 30m)

    -          Seb contre Ménival (frappe de l'extérieur du droit qui finit en lucarne)

    -          Bret contre Rillieux (frappe de mule dans la lucarne de 35m)

    -          Omar contre Ménival (dribble 4 joueurs et frappe du gauche déviée par Michou)

    -          Vilain contre Gobillot (frappe à bout portant dans le but vide)

     

     

    Meilleur joueur :

    -          Tous les joueurs de l'effectif sont en lice pour cette étoile d'or

     

     

    La remise des trophées aura lieu lors de l'assemblée générale de fin de saison prévue vendredi à 18h30.

     

  • Néné : "Mes enfants pleuraient"

    Néné.JPG

    Les plus jeunes ignorent qu'il a un jour marqué un but de sa propre cage... Néné, 44 printemps, est depuis peu l'emblématique gardien du  FC Costauds.

    Néné, vous avez récemment rejoint le FC Costauds, êtes-vous satisfait de ce choix?

    Oui, je suis content de mes premiers matchs mais je suis passé au travers lors de finale. C'est comme ça... À mon âge, on se pose peut-être un peu trop de questions. J'essaierai de faire mieux la saison prochaine, si le club veut encore de moi.

     Vous souhaitez donc poursuivre l'aventure?

    J'aimerais bien jouer encore un an. Finir à 45 ans, ce serait bien.

    Qu'est ce qui vous plaît au FCC?

    Ce que j'aime, c'est côtoyer des joueurs que j'ai connu alors qu'ils étaient gamins à Limonest. L'ambiance est terrible. J'ai connu lors de la finale l'un des plus beaux moments de ma carrière. Tout ce monde en rose, c'était le summum! Mes enfants pleuraient, je peux le dire!

    Quelle autre question pourrait-on vous poser?

    Demandez-moi ce que je pense du Président! J'ai entendu dire qu'il voulait démissionner, je pense que c'est une mauvaise idée, il devrait continuer. C'est quelqu'un que j'ai quand même un peu formé, je peux dire que je lui ai même sauvé la vie plusieurs fois. Il y a une dizaine d'années, quelqu'un lui avait pronostiqué une mort violente dans un caniveau. Finalement, tout s'est bien passé pour lui : il est encore là, il a deux enfants, personne ne l'aurait cru! C'est incroyable.

    Êtes-vous déterminé à débuter la prochaine saison comme titulaire?

    Je vais discuter avec le Président. J'ai été contacté par les internes de Milan et par les céréaliers de Madrid mais je crois que je vais quand même rester au FC Costauds.

  • Un nul pour finir

    Pour son dernier match de la saison, le FC Costauds n'a pu faire mieux que 2 partout sur le terrain de l'ASPTT Bron (2). Les hommes de Pich menaient pourtant 2-0 à la mi-temps.

     

    À Bron, dernière journée championnat FSGT, pelouse en ghorre, arbitrage excellent, 10 spectateurs environ, ASPTT Bron(2) - FC Costauds : 2-2 (0-2). Buts pour le FCC : Michou et Omar.
    FC Costauds : Lému - Flo (cpt) Lakdarus Pilou - Sam Gigi Gros Youssef - Omar Michou Eddy.

    Comme lundi, si le FC Costauds ne l'a pas emporté, c'est sans doute davantage de la faute des absents que des joueurs présents. Sans remplaçant, le FCC n'a pas tenu la distance contre une équipe de l'ASPTT au complet. Pourquoi les 19 autres joueurs de l'effectif n'étaient pas présents pour le dernier match de la saison? La question était sur les lèvres des 11 titulaires, même si certains avaient certainement de vraies excuses.

    Le coup tactique de maître Pich

    Dans un inédit 3-4-3, le FC Costauds a rapidement pris le match par le bon bout. Après avoir vendangé sa première occasion, Michou a ouvert le score grâce à ses deux qualités premières : la générosité et l'opportunisme. En s'arrachant face au gardien pour éviter une sortie de but, l'avant-centre du FCC redresse le ballon pour Youssef qui lui redonne de la tête pour un but du gauche dans les 5m50. Le deuxième but n'allait pas tarder à suivre : sur un magnifique coup franc excentré de Sam, Omar double la mise d'une superbe tête. Les percussions d'Eddy dans le couloir gauche et l'activité du duo Gigi-Gros au milieu de terrain ne permettront malheureusement pas aux Roses et Noirs de tuer la rencontre. En défense, le trio Flo-Lakdarus-Pilou offrait de vraies garanties, avec notamment une étonnante et brillante prestation du Président à ce poste inédit de stoppeur gauche.

    Après la pause, comme deux jours plus tôt, le FCC subit beaucoup trop et, malgré le grand match de Lému dans la cage, encaisse rapidement un but après une mésentente entre le gardien et Youssef. Le FCC aura tout de même l'occasion de reprendre l'avantage mais ni Omar, ni Eddy, ni Gigi ne gagneront leurs duels face au gardien à lunettes. Au contraire, les locaux arracheront l'égalisation en fin de match suite à un coup de pied arrêté. Sur l'engagement, Omar dribblera bien toute l'équipe mais il n'obtiendra rien de mieux qu'un corner.  Avec ce nul, le FC Costauds termine le championnat à la quatrième ou à la cinquième place, en fonction des derniers résultats des autres équipes.

     

    Les notes et commentaires du coach :

    Lému.JPG
    Lému (8) a fait une bonne prestation, ce n'est pas son poste et il a bien dépanné. Je vais mettre la même note au trio Flo-Lakdarus-Pilou (7,5) qui s'est bien déchiré. Ils ont notamment fait une bonne première période. Au milieu de terrain, j'attendais davantage de Youssef (6,5) : il aurait pu apporter plus sur le plan offensif et il a parfois lâché son poste défensivement. Sam (7,5) a livré un match plein, avec beaucoup de courses et des jolies passes. Dans l'axe, le duo Gigi-Gros (7) a été intéressant dans la combativité et dans la récupération. Devant, Michou (7) a comme d'habitude mis son but et s'est créé des occasions, dommage qu'il ait parfois manqué de lucidité. Je n'ai jamais vu Omar (6) comme cela, il était tout le temps en retard. Même s'il a marqué, il ne mérite pas plus que 6 et encore, par rapport à son potentiel, j'aurais pu lui mettre 3 ! Eddy (7,5) a réussi un match complet, avec beaucoup d'allers-retours.

     

  • Le duo Omar-Michou n'a pas suffi

    Un grand gardien et deux attaquants complémentaires et efficaces ne suffisent pas toujours à gagner un match. La preuve, hier, le FC Costauds s'est incliné devant Ménival (4-5), offrant du coup le titre de champion aux visiteurs.

    À Saint-Germain, FC Costauds-Ménival : 4-5 (3-2). Buts pour le FCC : Michou (3) et Bret. Bonne pelouse, affluence non communiquée.

    FCC : Néné - Flo Jasmine Lému Josh - Youssef - Bret Omar Sam - Michou Flo. Entré en cours de jeu : Françis.

    Trop rapidement mené 2-0, le FC Costauds semblait courir à la catastrophe quand le duo Omar-Michou a frappé une première fois. Sur un coup-franc plein axe à 25 mètres des buts, Omar, au lieu de frapper, glissait subtilement le ballon dans le dos du mur pour Michou qui réalisait sa "spéciale" : contrôle orienté dos au but et frappe victorieuse du gauche. "C'était Juninho-Benzema" rigolera après coup le numéro 10 du FCC. Omar voulait tellement faire marquer Michou qu'il lui tire carrément dessus quelques minutes plus tard, la déviation de l'ex-détenu balinais est involontaire mais victorieuse. 2-2. Pour qui le but? Personne n'aurait osé poser la question si la déviation avait été signée Pippo Inzaghi. Omar confirme sans surprise : "C'est mon Michou qui marque!". La suite est toujours aussi rose avec un centre de Michou conclu d'un calme olympien par Bret, auteur au passage d'une grosse prestation dans son couloir droit. Sur le banc, le Président Pilou, toujours autant en délicatesse avec ses tendons, appréciait le spectacle. D'autant plus que dans la cage, Néné réalisait plusieurs miracles dont un arrêt-réflexe étonnant du pied. Une mention également pour Josh impressionnant de densité physique dans son couloir gauche.

    Omar leur a tout fait

    Pendant la mi-temps, Ménival prend conscience que le titre de champion est en train de lui échapper. L'entraîneur et les cadres haussent le ton et c'est une équipe surmotivée qui se présente pour la seconde période. Face à leur hargne, Omar possède un bien meilleur argument : sa technique. Il récupère le ballon à 50 mètres, élimine sur 25 mètres quatre ou cinq défenseurs avant de donner le ballon à profondeur à Michou qui conclue d'un tir croisé du droit. 3 buts pour Michou, 3 passes décisives pour Omar! À ce train-là, le duo Omar et Fred va rapidement disparaître des écrans! Malheureusement, le FCC ne va pas tenir la cadence et va craquer physiquement. Malgré une claquette fantastique de Néné, Ménival va finir par renverser le match, même si leur  cinquième but a été inscrit en flagrante position de hors-jeu. Avec seulement 12 joueurs sur la feuille de match, le FC Costauds n'a pas pu faire tourner autant que Pich l'aurait souhaité. Les absents ont toujours tort. Au plus grand dam de Lionel, du FC Quincieux : présent au match, il est passé par toutes les émotions, une victoire du FC Costauds aurait offert le titre de champion à son équipe.

     

    Les notes du coach :

    Alex et Elisa 06-10 008.JPGNéné (9) est à créditer d'une remarquable prestation même si sa note surprend dans la mesure où il a tout de même encaissé cinq buts. Sa responsabilité n'était toutefois pas engagée. Dans les couloirs, Flo (7,5) a davantage souffert que Josh (7,5) mais le coach les a notés de la même manière. Comme le reste de la défense : Jasmine (7,5) et François (7,5). Pich n'avait visiblement pas envie de mettre des cartons : la preuve, il a choisi de ne pas noter Lému, rapidement sorti sur blessure. Diplomatique?
    Au milieu de terrain, Youssef (7,5) a parfois abusé de sa brillante technique. Dans son couloir droit, Bret (7,5) a fourni beaucoup d'efforts et a marqué. À gauche, Sam (8) était souvent au départ des actions dangereuses. Comme Josh, il  a fini sur les rotules et aurait apprécié souffler un peu. Avec trois passes décisives et une trentaine de dribbles (on minimise en plus), Omar (8,5) s'est baladé même s'il a touché moins de ballons dans la dernière demi-heure. Avec trois buts et une passe décisive, Michou (8,5) a signé un retour fracassant. Alors que Flobis (7,5) a été percutant dans un rôle de deuxième attaquant.

     

  • Seb "les joueurs m'ont fait honneur"

     

    Seb.jpgSeb, joueur cadre du FC Costauds n'a pu disputer la finale de la coupe du Rhône la faute à une vilain blessure à la cheville contractée il y a maintenant 1 mois. Malgré la défaite, le milieu du FCC est fier de ses coéquipiers qui ont montré une bonne image du club devant ses supporters.

    Seb, vous étiez blessé lors de la finale, ça a été dur de suivre le match des tribunes ?

     

    Oui, en effet, j'ai ressenti beaucoup d'émotion, pas seulement pendant le match, mais aussi avant, en rejoignant le groupe qui se préparait dans un lieu idéal et discret, à l'abri des médias, très sérieusement d'ailleurs, je tiens à le souligner. Savoir que je n'allais porter que le polo rose, plutôt que de mouiller le maillot rose et noir sur le terrain a été difficile à accepter.

    Voir tout cet engouement pour cet événement me faisait monter l'adrénaline, j'étais déçu de n'être que simple spectateur plutôt qu'acteur, de ne rien pouvoir faire pour aider mon équipe sur le terrain, simplement les encourager...

     

    Qu'avez-vous pensé de la prestation de vos co-équipiers ?

     

    En toute sincérité, je suis fier d'avoir vu cette équipe retrousser les manches (même si elles sont déjà courtes), après ce début de match catastrophique !

    Je pense qu'on va se rappeler de ce début de rencontre pendant un long moment, ensuite on a eu un manque de réussite, avec un poteau, un arbitre totalement dépassé qui ferait mieux de revoir les règles du football !

    Mais l'équipe a su réagir, et a même dominé son adversaire tout au long de la fin de match, je tiens à remercier les joueurs qui m'ont fait honneur en portant se maillot dignement !

     

    Le public a-t-il été à la hauteur ?

     

    Comme son équipe était favorite, le public a été plutôt calme en début de match, ensuite les Bad Costaud sont arrivés, et le match s'est enflammé, mais il manquait, un certain MM, un supporter qui fait du bruit !!!

     

    Qu'a-t-il manqué au FCC pour l'emporter ?

     

    Certains joueurs, sont venus me voir a la fin du match, en me disant : « avec toi on aurait gagné », c'est touchant, mais je ne le pense pas !

    C'est un vrai groupe le FC Costaud, c'est pas un joueur qui fait l'équipe, mais une équipe qui fait un groupe de joueur !

    Le facteur qui a le plus manqué, c'est l'expérience !!!

     

    Comment évolue votre blessure ?

     

    Pas très bien, on parle même d'opération probable,

    Bref...

     

    Vous serez toujours rose et noir la saison prochaine ?

     

    Pas sur !!! Si le FC Costaud change de couleurs ! (rires)

    Sincèrement, je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre, octobre, novembre, tout est flou !

    Et il faut voir avec le président, le coach, s'ils veulent me conserver dans l'effectif...

     

    La blessure de Seb ne l'a pas empèché de donner de la voix à la buvette: