UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Michou "les recrues doivent savoir qu'avant centre c'est pris"

    Au Capot, un soir de demie finale de coupe du monde après quelques verres, Michou revient sur la saison écoulée. Inefficace en début de saison avant de se montrer indispensable, le meilleur buteur du FC Costauds nous livre ses impressions sur le poste d’attaquant, nous parle de la concurrence et de ses ambitions. Un entretien passionnant :

     

    Michou.JPGMichou, comment jugez vous votre saison avec le titre de meilleur buteur à la clé ?

    A titre collectif, c’est une très belle saison pour une 1ere, après des débuts difficiles on a su relever la tête pour finir 4e et faire une belle aventure en coupe avec malheureusement cette défaite en finale. C’est très encourageant pour la suite.

    A titre personnel, j’avais des ambitions, j’avais fixé la barre très haute en annonçant 30 buts, je n’en ai mis que 12 mais d’un autre coté je suis le meilleur buteur de l’équipe, je ne cache pas que c’était une ambition.

     

    11 buts, pas 12

    Pour moi c’est 12, maintenant il y a débat si vous le souhaitez. J’ai traversé des moments très difficiles et je suis fier d’avoir su m’en relever.

     

    Vous avez fait 5 mois médiocres comment l’expliquez vous ?

    Alors déjà je suis conscient de mes limites, je ne suis pas un Ronaldo, je ne suis pas capable de marquer dans une équipe qui n’est pas forte ou qui est dominée. Moi je suis un Miroslav Klose, un JPP, je finis le travail de mon équipe donc si mon équipe domine alors oui je peux marquer.

     

    Mais Papin a toujours mis 30 buts par saison comme vous l’aviez annoncé :

    Oui mais dans une équipe qui dominait, j’aurais aimé voir Papin dans une équipe beaucoup plus faible. Ceci étant, dans cette 1ere partie de saison j’avais aussi de grosses difficultés visuelles et force est de constater qu’avant mon opération : 0 but et après 12 buts.

     

    11 buts…

    12 ! mais pour moi je pense que le raccourcis peut être fait. J’ai aussi eu un petit peu de mal à m’adapter au niveau et j’ai traversé une période de doute comme tout buteur et quand ça ne sourit pas.

     

    Avez-vous songé à arrêter votre carrière ou à retourner dans la cage?

    Non, moi je n’y ai jamais pensé par contre je me suis vu très très mal quand le coach a commencé à m’en parler et là je me suis dit mais c’est pas vrai tu voulais jouer attaquant et on va te remettre dans la cage et là j’ai douté. Heureusement j’ai su sortir de ma boite.

     

    Heureusement aussi que vous n’avez pas été bon dans la cage !

    Non, parce que ce match a Rillieux où je joue dans la cage intervient après 2 buts consécutifs, je pense que le coach s’est servi de ça comme une menace et ça m’a reboosté.

    Quel a été le déclic pour que vous vous mettiez à enchainer les buts ?

    Le déclic ce n’est pas mon 1er but, c’est un match face à l’ASPTT où je rentre et que je fais une frappe en pivot sur le poteau, j’ai senti que non seulement je pouvais marquer mais que je pouvais aussi faire des différences dans le jeu. Ce jour là j’ai senti que j’étais capable.

     

    Avez-vous douté lorsque le coach vous préférait Gros ou Gigi et que le Président avait ouvert la porte pour un départ ?

    Ah non, je ne voulais surtout pas partir, je voulais m’imposer. Vous savez je l’avais entendue cette déclaration du Président mais en janvier je suis parti en Tunisie et croyez moi à 9h du matin avec des collègues nous faisions du footing sur la plage, de la piscine, il faisait 25° et là j’ai travaillé. Le soleil Tunisien m’a ressourcé et puis il y a eu cette opération de la myopie, ces 2 facteurs additionnés m’ont redu plus fort m’ont permis de prouver à tous ces gens qu’ils avaient tort et je pense y être parvenu.

     

    Quelle est votre marge de progression ?

    Très sincèrement ça va peut être faire rigoler des gens si j’annonce à nouveau 30 buts pour la saison prochaine mais j’en ai mis 12 en une demie saison (11 en fait) je ne vais peut être pas annoncer 30 mais je pense que je suis capable d’en mettre 25, j’ai encore une grosse marge de progression sur le plan des déplacements parce que c’était ma 1ere saison en tant qu’attaquant, ma complémentarité avec Omar peut encore être améliorée, je dois encore travailler mon jeu de tête, j’ai eu de très belles occasions de la tête lors du dernier match amical, je les ai vendangées, donc je pense qu’en étant un petit peu plus précis dans mon jeu aérien et mes déplacements je peux vraiment doubler mes statistiques.

     

    Vous sentez vous installé comme titulaire ds l’équipe ?

    J’espère quand même que mes 12 buts (11 en fait) m’offriront une place de titulaire en début de saison après c’est le football, bien évidemment à ce poste là la concurrence est importante, vous savez, moi je suis très attaché à mes statistiques je ne le cache pas mais le plus important c’est l’équipe, j’ai pris du plaisir à signer 3 passes décisives cette saison aussi.

     

    Avec la fin de saison que vous venez d’accomplir, j’imagine que vous devez être sollicité par d’autres clubs ?

    Non non, pas du tout personne ne m’a contacté, tout le monde sait que je suis l’homme d’un club, je suis très très attaché au FC Costauds. Si je termine meilleur buteur, c’est grace à tous mes copains, tous mes coéquipiers sauf Gigi qui n’a jamais su me faire une passe autant pour des problèmes techniques que moraux.

    Il y a une chose que je tiens à dire quand même : un buteur ça ne vit que pour le but mais j’exècre ces buteurs qui après avoir marqué ne vont pas récompenser le passeur. Moi, vous pouvez vérifier sur les images, à chaque fois que j’ai marqué, mon 1er geste a été d’aller remercier le passeur, c’est aussi pour ça que j’estime être un attaquant généreux qui va au pressing parce que j’ai la chance d’occuper ce magnifique poste d’avant centre et la moindre des choses pour remercier mes copains qui jouent derrière, dans la cage ou en milieu de terrain, c’est de me défoncer. Je suis au bout de la chaine, j’ai la chance de marquer les buts mais je trouve que la passe décisive n’est pas assez valorisée dans ce sport

     

    Vous êtes vous fixé des objectifs pour la saison prochaine ?

    Je veux que le coach ne se pose pas la question de m’aligner en début de mach, je veux que le coach me sorte moins souvent. Je suis arrivé peu à peu à gagner un statut de titulaire mais je suis souvent le 1er à sortir, j’aimerai jouer 70mn par match.

     

    Et à titre collectif ?

    A titre collectif, je pense qu’on peut viser le titre même si la priorité du FC Costauds doit être la rigolade et la bonne humeur.

     

    Le titre ?

    Oui bien sûr qu’on doit viser le titre, des renforts vont arriver, on va jouer sur une belle pelouse, personnellement je pense que cette pelouse va me favoriser, j’ai joué une fois dessus, j’ai mis un triplé (un doublé en fait)

     

    Vous avez la réputation d’être trouillard, avec vous peur de la concurrence ?

    Non, la concurrence ne me fait pas peur tant qu’elle est saine, j’aimerai quand même, ce serait d’ailleurs le monde à l’envers, que les recrues ne soient pas prioritaires par rapport aux anciens. Les recrues qui arrivent doivent se faire toutes petites, jouer arrière gauche si on leur demande, j’en ai vu au match amical essayant de frapper dans toutes les positions, non, le buteur du FC Costauds c’est moi !

     

    Jouerez-vous les prochaines finales ?

    Oui, je ferai tout pour jouer les prochaines finales. Faute avouée n’est pas forcément à moitié pardonnée mais je regrette ce choix j’ai fait une erreur dans mon calendrier je n’avais pas prévu la date de cette finale, c’est une grave erreur je m’en mords les doigts, je vous promets, ça vaut ce que ça vaut, je comprendrais qu’on ne me croie pas, que je ne raterai plus jamais une finale de ma vie.

     

    Pouvez vous donner des conseils aux futures recrues pour qu’elles connaissent votre réussite sans passer par des moments aussi difficile que ceux que vous avez vécus ?

    Le conseil pour bien s’adapter au FC Costauds c’est de s’adapter d’abord à la mentalité du FC Costauds, c'est-à-dire à laver les maillots, servir à la buvette, faire les efforts pour jouer à différents postes, qu’ils comprennent qu’au FCC on vient pour aider l’équipe. Ils doivent savoir qu’avant centre c’est pris !

     

    Qu’ils mettent d’abord 11 buts comme vous !

    Oui enfin plutôt 10, si chaque recrue met 10 buts on sera tous très heureux.

     

    Le Vilain a le meilleur ratio temps de jeu/but et son but face à Gobillot a remporté l’oscar du plus beau but de la saison, est il un concurrent ?

    Non, le Vilain n’est pas un concurrent, j’ai longtemps réclamé, en vain, être associé à Brett l’an dernier et je crois que ce n’est jamais arrivé et j’aimerai vraiment être associé au Vilain. Je pense que notre jeu est complémentaire mais je préfèrerai quand même être associé à Brett,  je crois fermement à notre duo travaillé dans les cours primaires, dans nos jardins respectifs petits.

     

    Si le coach vous enlève les 2 autres Lahrèche et que vous deveniez de ce fait le seul Lahrèche de l’équipe, aurez vous la même réussite ?

    Là aussi, je veux combattre une idée reçue, les gens disent Omar ne joue que pour Michou mais il faut savoir que cette saison Omar ne m’a fait que 3 passes décisives même s’il est vrai qu’on se trouve les yeux fermés. Je trouve d’ailleurs qu’Omar aurait pu, et je ne voudrais surtout pas le fâcher, me faire marquer plus de buts s’il avait été un peu plus collectif dans les 16.50m.

    D’ailleurs quand quelqu’un frappe à la cage, il y a toujours quelqu’un pour dire j’étais mieux placé. Quand je frappe, j’exècre cette remarque mais quand c’est un autre qui frappe j’exècre le fait qu’il ait frappé parce que j’étais là.

  • Une journée de Costauds très particulière

    Le film de la finale enfin disponible !

  • Des chiffres et des Costauds

    Le FC Costauds aura joué 31 matchs cette saison, entre les différentes coupes et le championnat.  Ils sont 29 joueurs à avoir participé à l’aventure, dans la défaite comme dans la victoire. Avec un seul match officiel (sans compter l’Ardèche donc), Charly est celui qui a joué le moins de matchs. Seuls deux joueurs ont également disputé moins de 5 matchs : le Vilain (2) et Niko (3). A l’inverse, celui qui aura disputé le plus de matchs est Pilou (29)… Hasard ou réalité scientifique, c’est donc le Président qui a le plus souvent porté le maillot rose et noir. De quoi relancer de plus belle les rumeurs sur son influence auprès du coach…

     

    Le FCC évolue en 4-4-2, nous nous sommes donc intéressés à une statistique cherchant à trouver la compo type du FCC à partir du nombre de matchs joués. Statistique bien difficile à établir, quand on pense notamment au fait que de nombreux joueurs sont passés par la cage, ce que ne reflètent pas nos chiffres. Canal nous montre bien des révélateurs de hors-jeu erronés (ligne non droite ou ne partant pas de la bonne partie du corps), nous tenions à prouver que les Costauds savent se mettre au niveau !

     

    Dans la cage, on retrouve David, avec 12 matchs, soit le double de Néné, qui a malgré tout joué la finale, et prolongé d’une saison dans la foulée, sans toutefois bénéficier d’un portable de fonction…

    Gardiens

    David 12 matches

    Néné 6 matches

     

    En ce qui concerne les défenseurs, on trouve en tête Lému et Jasmine, les deux joueurs à avoir le plus souvent porté le brassard.

    Défenseurs:

    Lému 23 matches

    Flo 23 matches

    Jasmine 19 matches

    Youss 18 matches

     

    Au milieu, le Président donc, avec à ses côtés son ennemi juré de la Banque de France, avec Disciple et Josh pour surveiller que tout se passe bien.

    A noter que le nombre de matchs joués est bien plus conséquent qu’en défense, ce qui traduit un roulement plus faible.

    Milieux

    Pilou 29 matches

    Banquier 23 matches

    Josh 22 matches

    Disciple 21 matches

     

    En attaque, Gigi, qui aura passé un bon moment dans la cage, épaulé de Michou, dont les 22 matchs ne comprennent pas la finale, puisqu’il l’a manquée…

    Attaquants

    Gigi 28 matches

    Michou 22 matches

     

    En 31 matchs, les Costauds ont inscrits 82 buts, soit 2,6 par match. 19 joueurs y sont allés de leur(s) réalisation(s) dans la saison, 8 d’entre eux finissant à plus de 5 buts. Le meilleur buteur est Michou, pourtant bien loin de son objectif de buts annoncé en début de saison… 11 buts en tout, soit 1 tous les 2 matchs. Avec 10 buts en 17 matchs, Omar présente un meilleur ratio, mais son arrivée en cours de saison lui aura coûté ce Soulier d’Or.

    Totaux

    Michou 11 buts

    Omar 10 buts

    Gigi 9 buts

    Yann 8 buts

    Khalil 6 buts

    Youss 6 buts

    Pilou 5 buts

    Seb 5 buts

    Banquier 4 buts

    Brett 4 buts

    Disciple 4 buts

    Gros 2 buts

    Sam 1 but

    Niko 1 but

    Ulrich 1 but

    Vilain 1 but

     

    Le FCC a disputé le championnat bien sûr, mais aussi des Coupes, celle de France où il n’a pas franchi le 1er tour, et celle du Rhône, où il s’est illustré en allant en finale. Certains joueurs sont-ils plus attirés par le contexte d’un match à élimination directe, où le moindre but peut faire un héros ? Et bien ce n’est pas impossible ! Youss a ainsi marqué 4 de ses 5 buts lors des 7 matchs de coupe joués par le club ! A l’inverse, Michou ne compte qu’un seul but dans ces confrontations… Manque de résistance à la pression  peut-être ?

    Coupe

    Youss 4 buts

    Yann 3 buts

    Banquier 3 buts

    Gigi 2 buts

    Disciple 2 buts

    Omar 2 buts

    Khalil 1 but

    Michou 1 but

    Pilou 1 but

    Sam 1 but

     

    Il n’a presque pas marqué en coupe, c’est donc qu’il a marqué en championnat : Michou a été le meilleur buteur de cette compétition qui a vu les Costauds finir à la 4ème place. Derrière lui, Omar, et Gigi, qui aura été handicapé dans ces stats par son nombre de matchs dans la cage.

    Championnat

    Michou 10 buts

    Omar 8 buts

    Gigi 7 buts

    Yann 5 buts

    Khalil 5 buts

    Seb 5 buts

    Pilou 4 buts

    Brett 4 buts

    Disciple 2 buts

    Gros 2 buts

    Youss 1 but

    Banquier 1 but

    Niko 1 but

    Ulrich 1 but

    Vilain 1 but

     

    Points de repères:

    Pilou est le joueur qui totalise le plus grand nombre de matches au FCC avec 29 apparitions.

    Michou est le meilleur buteur de l'histoire du FC Costauds avec 11 réalisations.

    Seb est le premier buteur de l'histoire du club avec un but sur penalty face à Sathonay.

    Disciple est le plus jeune joueur a avoir évolué sous les couleurs roses et noires à l'age de 21 ans 5 mois et 19 jours.

    Néné est le joueur le plus agé à avoir porté le maillot du FCC à l'age de 44 ans et 26 jours.

    Omar est le joueur a avoir inscrit le plus grand nombre de buts (4) en 1 match en réalisant un quadruplé face à Philips.

    Le Vilain est le joueur qui détient le meilleur ratio temps de jeu/but avec une réalisation toutes les 45 minutes soit une moyenne de 2 buts par match.

     

  • Capitaine abandonné

    Jasmine.JPGJasmine, l’emblématique capitaine du FC Costauds, quitte le club pour tenter l’aventure chez le promu en ligue 1 Arles Avignon. Comme il l’avoue « le FC Costauds a été un tremplin pour intégrer un club de haut niveau, je ne remercierai jamais assez le Président Pilou et mon cœur sera rose et noir pour toujours. Je ne suis pas un mercenaire mais une telle offre ne pouvait se refuser, j’espère que les supporters me pardonneront ».

    Ce départ pose deux problèmes de taille pour Pich, le coach du FCC. Il va devoir retrouver un libero de la trempe de Jasmine et surtout nommer un capitaine respecté et exemplaire. Au FCC ça ne coure pas les rues.

    La succession est ouverte et plusieurs pistes se détachent :

    Pich fera t’il a nouveau confiance à Lému qu’il a désavoué dès son arrivée ?

    C’est peu probable. Le défenseur central semble ne plus entrer dans ses plans, il occupe de plus en plus régulièrement le banc de touche même si le départ de Jasmine, libère une place en charnière centrale, un retour au premier plan n’est donc pas exclu.

    Yous est un Costaud historique, il était du baptème en Ardèche et pourrait tout à fait remplir ce rôle, il a également l’avantage d’être un proche du coach et de parler la même langue mais c’est aussi ce qui pourrait le desservir.

    En regardant de plus près, le groupe est composé de nombreux joueurs de talent mais les leaders font défaut, le coach pourrait donc être tenté de confier le brassard à un membre de la direction du club. Le Banquier étant instable et caractériel, le Président ferait meilleure figure dans ce rôle (comme dans n’importe quel autre d’ailleurs). Rassembleur, posé, charismatique et habitué à porter le bout de tissus sur le bicep, Pilou serait à coup sûr un bon capitaine, mais concentrer tous les pouvoirs sur la même personne pourrait encore un peu plus attiser la jalousie de ses partenaires.

    L’un des frères de Pich : Omar, Michou ou Khalil serait donc une alternative. Tous les trois sont des joueurs clés mais seul Omar a donné l’impression d’être capable d’exercer la fonction. Comme pour Yous, la proximité avec le coach pourrait être une barrière que Pich pourrait ne vouloir franchir.

    Reste Gigi. Si Evra est un mauvais capitaine, nous n’osons imaginer ce que donnerait le Roumain du FCC : aussi respecté qu’il est respectable, aussi crédible que Jack Kachkar et aussi instable que le dollar Gigi n’est certainement pas l’homme de la situation. De toute manière Pich ne peut nommer un joueur qui complote dans son dos comme capitaine.

    Dès lors, la seule alternative crédible réside en le Vilain même s’il n’a pas la gueule de l’emploi. Buteur d’une efficacité hors norme il est une locomotive pour l’équipe, s’il revient sur Lyon, il ne fait aucun doute que le brassard lui sera alloué… ou pas.

    Une chose est sûre, Jasmine manquera au FCC comme le FCC manquera à Jasmine. Le joueur, l’homme et surtout le Costaud auront joué un grand rôle dans la réussite de cette première saison.

  • Le grand chantier du FCC

    La saison vient de se terminer, l’heure est au bilan pour les instances dirigeantes du FC Costauds qui planchent déjà sur la prochaine.

    Le premier exercice du FCC est jugé satisfaisant même si selon les dires du Président Pilou de nombreuses choses auraient pu, auraient dû, mieux fonctionner.

    Alors quoi de neuf la saison prochaine ?

    Nous savons qu’une réunion des « sages » du FCC s’est tenue il y a peu. Il en serait ressorti une redéfinition des rôles de plusieurs cadres. Pich deviendrait manager général la saison prochaine et se voit donc attribuer des pouvoirs étendus en récompense de sa bonne saison. Jasmine, le capitaine, aurait lui aussi été promu, il occuperait un poste de super intendant. Lému devient le responsable communication du club et le Banquier conserve ses prérogatives.

    Le grand perdant de ce chamboulement serait, selon nos informations, clairement Gigi qui a été mis au placard en raison d’un investissement jugé insuffisant hors du terrain par la direction du club. Est-ce sa faible présence à la buvette ou se nonchalance au comptoir qui lui sont reprochés ? L’information n’a pas filtrée mais pire encore pour celui qui vient d’être élu meilleur gardien du club (avec Néné) par ses pairs, un autre portier serait pisté pour venir renforcer l’effectif, si cette piste se concrétisait, ce serait un terrible désaveu pour ce poids lourd du FCC.

    Gigi n’est pas le seul joueur sur la sellette puisque le club voudrait s’attacher les services de pas moins de 8 joueurs afin de ne plus connaitre les problèmes d’effectif de la saison écoulée. Une short liste d’une quinzaine de noms a été dressée par Pich et son staff et sera soumise au Président Pilou. Cet afflux de nouveaux joueurs mettra en concurrence les éléments de l’équipe que l’on a rarement vus à l’œuvre la saison passée ou qui ont affichés des états d’âmes jugés inappropriés. Le Président Pilou ne fera signer que « des joueurs à l’état d’esprit irréprochables, qui apporteront un plus sur le terrain et qui, plus important, respecteront le maillot ».

    C’est une petite révolution par laquelle le club se devait de passer pour atteindre les objectifs fixés : tout gagner la saison prochaine.