UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Test : Quel Costaud êtes vous ?

    Il est naturel de penser que ce test ne servira à rien, tout le monde souhaite bien sur ressembler à son altesse sérénissime. Jouez le jeu néanmoins chers costauds, résultats en fin de test, laissez vos résultats en commentaires.

     

    1- La gorge sèche, viens l’heure de tâter le comptoir avec son coude, vous commandez  :

     

    A- Un Picon bière, (les étrennes viennent de tomber)

    B- Une Moresque Berger blanc

    C- Un Pontarlier

    D- Une boisson anisée façon yogourt

    E- Un rosé pamplemousse avec des chips ou un Perrier citron (vous ne buvez officiellement pas d’alcool)

    F- Un ballon de rouge qui pique en attendant mieux

     

    2- Vous devez vous restaurer, chez qui préférez-vous déjeuner ?

     

    A- Le Marmiton, chez Olive

    B- En terrasse au capot,  chez Denis

    C- Au Dream’s, chez le Sponsor

    D- A la plancha, Limonest c’est ton village

    E- Pizza, Mc do, qu’importe

    F- Vous n’avez pas la chance de manger tous les jours à votre faim

     

    3- Quel plat commandez-vous ?

     

    A- De la cancoillotte

    B- Des bolos façon banquier

    C- Tagliatelles aux fruits de mer

    D- L'aïoli, la tapenade, la soupe au pistou, …

    E- Un croque salade

    F- Pain de mie / knacki

     

    4- En club discothèque vous êtes plutôt ?


    A- Pilier de bar, vous animez le comptoir

    B- Vous ne sortez plus depuis belle lurette, le clubbing c’est plus votre Dada

    C- Clubber, smurfeur, vous régalez tout le monde

    D- Vous êtes tombé à la pré-soirée, les boites devraient ouvrir à 21H

    E- Tir à l’arc, escrime, boxe… tout votre répertoire de mime y passe

    F- Ami déchiré, vous bavez sur les canapés

     

    5- Justement , résonne votre tube préféré , c’est plutôt ?

     

    A- Pierre Bachelet, « les corons »

    B- « L’aventurier » d’Indo

    C- « Le petit bonhomme en mousse » de Patick

    D- Eddy Mitchell « pas de boogie woogie »

    E- Mylène, « Je suis libertine »

    F- « Qui c’est les plus fort évidemment c’est les verts »

     

    6- Un costauds est rarement fan mais il peux éventuellement avoir une préférence pour un club :

     

    A- RC Lens

    B- Olympique Lyonnais

    C- FC Costauds

    D- L’Ohème

    E- Paris SG

    F- Saint Etienne

     

    7- Après le vilain, quel est votre joueur préféré ?

     

    A- Jean Guy Wallemme

    B- Jean Christophe Thouvenel

    C- Michel Platini

    D- Magic Chris

    E- Omar L.

    F- George Hagi

     

    8- Vous êtes en Ardèche, Vous flânez, Que portez vous ?

     

    A- Short de bain, polo FCC

    B- Bermudas, polo, bateaux façon Docky Doc

    C- Short / tee shirt PUMA

    D- Tu es nu, tu ne supportes pas les vêtements

    E- Maillot équipe de France et converses

    F- Maillot de bain féminin

     

    9- Sur la plage, vient le moment de se poser un peu, qu’ouvres-tu volontiers (à part une canette) ?

     

    A- 42.195 km

    B- Picsou magazine avec le jeu des 7 erreurs

    C- France football

    D- L’ohème mag

    E- L’équipe

    F- Macadam, N°1 sur le SDF

     

    10- Un sms… vous recevez la sélection du Président sur le programme télévisuel du soir, vous avez le choix :

     

    A- Bienvenue chez les ch’tis

    B- Mais ou est donc passée la 7ème compagnie

    C- Quatre garçons pleins d’avenir

    D- The Big Leboswki

    E- Une comédie romantique avec Meg Ryan

    F- Vous ne souhaitez pas répondre, vous pensez que c’est un piège fiscal pour savoir qui à une télé sans payer la redevance

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous avez un Maximum  de  A : vous êtes plutôt … Maxillaire

     

    De nature fidèle, vous êtes attachés aux valeurs et aux traditions costaudes.

    Dévoués, vous vous donnez corps et âmes (+ madame s’il le faut) au culte costauds que vous représentez si bien. Avec un sens aigu du sacrifice, vous avez une passion cachée pour la chirurgie esthétique. Marathonien en soirée, vous êtes un des seuls à pouvoir accompagner le président quand ça grimpe vraiment.

     

    Maxou.JPG

     

     

    Vous avez un Maximum  de  B : vous êtes plutôt … Banquier

     

    Dévoué vous l’êtes aussi, mais à votre cause. Profiteur par excellence, vous ne pensez qu’à éliminer son altesse sérénissime que vous rêveriez de voir un jour dans une boite de sapin. Machiavélique, vos plans finiront un jour par fonctionner.  Crack des pré-soirées,  le rideau tombe pour vous vers minuit.

     

    DSC_0089.JPG

     

     

    Vous avez un Maximum  de  C : vous êtes plutôt …Président Pilou

     

    Mi-homme, mi-dieu, vous n’êtes pas loin d’être le Costaud parfait. Vous pouvez tout faire et vous adaptez à n’importe quel environnement, de chez Carmen à la soirée véto, vous pouvez sprinter et grimper. Star de la soirée partout ou vous vous trouvez, le peuple vous adore. Un brin mégalo quand même !!

    DSC_0111 PILOU 5.JPG

     

     

    Vous avez un Maximum  de  D : vous êtes plutôt … Lému

     

    Socialement abouti, vous êtes aussi fidèle. Vous vous posez beaucoup de questions sur votre avenir footballistique, un peu moins pour aborder  les femmes des autres…

    En soirée, vous êtes en charge de lancer le sprint et de … tomber

     

    DSC_0093.JPG

     

    Vous avez un Maximum  de  E : vous êtes plutôt … Michou

     

    Egoïste, vous ne vivez que pour vous et vos 3 frères. Votre fatalisme chronique vous amène à nier l’évidence (votre tendance B.I, votre passion pour les bus, …) . Excellent danseur, vous êtes également un costaud très créatif.

    Votre aliment préféré, l’huile de Palme dans les cahuetes

    Michoux reseaux.jpg

     

    Vous avez un Maximum  de  F : vous êtes plutôt … Gigi

     

    Fainéant, votre intelligence pour en faire le moins possible est déroutante. Peu fiable, vous avez aussi de multiples excuses à votre arc. Tantôt fidèle, tantôt fumier, tantôt drôle et créatif, vous êtes le caméléon des Costauds. Vous finirez dans un caniveau, un couteau entre les omoplates.

    Gigi.jpg
  • Julien : "Un bon attaquant est un attaquant mort"

    julien faure juju.jpg

    Suite de notre saga de l'été avec les recrues du FCC. Aujourd'hui : Julien, un libéro à l'ancienne qui déteste les épinards et les attaquants.

    Pourquoi avoir choisi de rejoindre le FC Costauds?
    Après l'échec de mon transfert vers un club d'Ouzbékistan et une rupture des ligaments croisés, je voulais retrouver le haut niveau rapidement.

    Pensez-vous mériter de porter les couleurs de ce club mythique?
    Je vais tout faire pour m'intégrer à l'équipe et avoir le privilège de vêtir ce maillot mythique.

    Qu'est ce qu'un Costaud selon vous?
    Un amoureux du ballon, aussi performant sur deux mi-temps que sur la troisième…

    Quelles sont vos ambitions?

    Prendre du plaisir, gagner des trophées et jouer un jour la Ligue des Champions avec le maillot rose sur le dos.

    Un mot, une anecdote sur le Président Pilou?
    Je connais très peu le Président, en revanche j'ai longtemps partagé ma savonnette avec le Gone Monnet, le Banquier et Joss la légende.

     

    Julien FAURE

    "Juju" ou "La Faucheuse des Monts d'Or"

    1m83 -96 kg (hors taxes)

    Libéro à l'ancienne

    Clubs précédents : Fontaines, CS Neuville

    Principales qualités : danse hyper bien le Madison, très fair-play et n'a jamais manqué un penalty.

    Principaux défauts : Aime "l'amour est dans le pré", a horreur des épinards et ronfle

    Votre devise : "Un bon attaquant est un attaquant mort"

     

     

  • Michel : "Un Costaud, c'est un footballeur avec les valeurs d'un rugbyman!"

    Michel recrue.jpgTroisième volet de notre saga de l'été avec les recrues du FCC. Aujourd'hui : Michel, un défenseur d'expérience fan de Gigi.

    Pourquoi avoir choisi de rejoindre le FC Costauds?

    Le président m'a travaillé au corps pour que je signe, c’est un club qui me semble convivial alliant performance sportive et rigolade. Deux de mes rêves vont se réaliser : porter un maillot rose, une tenue assez rare,  et de jouer avec le marcassin (Gitannaldo), un phénomène!

    Pensez-vous mériter de porter les couleurs de ce club mythique?

    Pas facile, la pression est déjà là, mais je suis prêt à relever le défi pour m’imposer.

    Qu'est ce qu'un Costaud selon vous?

    Un footballeur avec les valeurs d’un rugbyman.

    Quelles sont vos ambitions?

    M’intégrer rapidement à l’équipe, apporter un peu de mon expérience des terrains et faire le doublé dès la saison prochaine.

    Un mot, une anecdote sur le Président Pilou?

    Je l'ai porté sur mes genoux le gamin, il a bien grandi et réalise un de ses rêves. Président d'un club de foot. Il y a de la graine de JMA chez lui !

     

    Michel Chanut

    "Surnom"   : "On va bien m’en trouver un"

    40 ans 1m69   63Kg

    Défenseur

    Clubs précédents  : Francheville, St genis laval, FC Lyon, Dommartin, FC Zouzien, Bords de Saône, FC Deux Fontaines, Caluire SC(coach)

    Principales qualités : on ne lâche rien !

    Principaux défauts : mon jeu de tête et mon pied droit

    Votre devise : Vers l'infini et au-delà

  • Le Banquier passe à l'ennemi !

    newspaper(2).jpg

  • Gigi : "Je serai à 74 kilos début septembre" (!!)

    DSC_0045.JPGA l’aube d’une deuxième saison au sein du FCC, Ggi nous a reçus au cœur de sa résidence secondaire sous le tunnel de Fourvière pour un entretien poignant. Il revient sur la saison écoulée, son éviction du staff, son traité de paix avec Michou, ses rêves inaboutis de présidence, son impossible régime…Une chose est sur, s’il a souvent la gueule de bois, il n’a pas la langue de même matière.

     

     

    Gazetto de lo costauds : Bonjour Gigi, tout d’abord, comment allez vous ?

     

    Gigi : Très bien je vous remercie,  je profite actuellement de la trêve pour me remettre à mon  travail de vendeur de pompes à chaleur. J’ai pris également un peu d’avance sur mes coéquipiers sur la préparation physique, perdre  dix kilos est mon premier objectif sur cette deuxième saison.

     

     

    GDLC : 10 kilos, ce n’est pas mettre la barre un peu trop haut ?

     

    Gigi : (il s’emporte) …Et pourquoi ? Car j’ai couru en moyenne 80 mètres par match cette saison ? Parce que je mange des tartines de mayonnaise ? Le problème n’est pas de savoir si c’est possible, c’est simplement une question de volonté. Je serai à 74 kilos début septembre, je prends tous les paris !  La volonté, la crème magique de Michou qui fait perdre deux centimètres de tour de ventre par jour,  l’anneau gastrique d’occasion que Namène doit me trouver sont les ingrédients qui vont m’aider à réussir.

     

     

    GDLC : Cette perte de poids est-elle un passage obligatoire pour un ticket de titulaire, voir même une simple place au sein du club ?

     

    Gigi : Ca c’est bien une parole de journaliste ! Ne lançons pas de polémiques quand il n’y a pas lieu de la faire. Oui le président me gardera même avec dix kilos de plus, « parole de Grec » m’a-t-il dit. Notre dernier conflit remonte à mon éviction du staff, c’est vrai, je n’ai pas apprécié la manière (Gigi a découvert l’infos par la presse) mais je ne peux pas lui en vouloir. Quand je vois que Sarkozy annonce le démantèlement des camps de roms, je ne peux que me satisfaire que le Président ne s’en prenne pas a ma caravane. C’est un été difficile pour nous c’est certains, la rentrée risque d’être chaude a Bucarest.

     

     

    GDLC : Vos rêves de présidence ont peut être pesé dans son choix également ?

     

    Gigi : Je ne crois pas, vous savez, même si on en a longtemps parlé cette saison, le passage pour  arriver à la présidence  m’est vite paru exigu comme le cul d’un hamster. Dès l’annonce de ma candidature, j’ai senti que le Président était soutenu par les supporters, j’ai reçu des courriers de menaces. J’ai vite senti que si mon arrivée à la tête du club aurait pu faire du bien à l’équipe, elle aurait fait beaucoup de déçus et donc des fans en moins et ce n’est pas mon objectif.

    J’ai appris à faire mon mea culpa même si je reste convaincu qu’on n’est pas tous logés à la même enseigne au sein du club…

     

     

    GDLC : Vous visez quelqu’un en particulier ?

     

    Gigi : Non pour la simple raison que s’il y avait une taupe au sein du club, ça ne serait jamais moi, je peux vous le garantir ! Balancer des noms ne servirait qu’à pourrir l’ambiance au sein du groupe…Apres, cela parait évident que délaisser une finale pour partir à Bali, c’est manquer de respect a son employeur…a mon goût.

     

     

    GDLC : Vous parler de Michou ?

     

    Gigi : Des milliers de français partent a Bali chaque année…C’est vous qui parlez de lui, pas moi ! D’autant plus que Michou et moi avons fait la paix, nous marcherons désormais main dans la main, et ce pour le bien du club.

     

     

    GDLC : Pourquoi Michou serait avantagé par rapport à vous ?

    Gigi : Je n’ai jamais dis ça ! Ce n’est pas parce qu’il joue avec son frère en attaque, un autre en soutien et un autre sur le banc qu’il est avantagé ! Par contre j’aurais bien aimé m’appeler Lahreche c’est certain…

     

     

    GDLC : On sent un peu de jalousie dans vos propos, Michou a fini meilleur buteur...

     

    Gigi : (il coupe) ...Et alors ? Diego il a souvent fini meilleur buteur ? Ce ne sont pas les buts qui font gagner des titres mais le collectif (Gigi reprend une phrase de Deschamps qu’il a lu le matin dans France football, Gigi n’est pas un type très original c’est sur).

    Apres je reconnais qu’il mérite son titre de soulier d’or, je lui fais désormais confiance en attaque même si tout nous oppose : Michou aime le PSG, Gigi aime les Verts, Michou aime les yorkshires, Gigi les labradors, Michou est un attaquant pivot, Gigi est un fin dribbleur, Gigi aime trouver une excuse  pour aller en soirée, Michou aime trouver une excuse pour rester chez lui…Je pourrais vous en citer des dizaines. Malgré tout je suis convaincu que notre entente cette saison sera un énorme atout pour l’équipe !  Je crois que chacun a appris à reconnaître le talent de l’autre, surtout lui.

     

     

    GDLC : Vous évoquez le problème des taupes, un point commun avec l’équipe de France…Et l’affaire du bus en Ardèche ?

    Gigi : C’est un sujet qui restera en interne au groupe comme le Président aurait pu finir en interne au sponsor. Ce que je peux en dire, c’est que Maxillaire aura été un super pilote…

    Ce voyage en Ardèche aura permis de resserrer les liens, je tiens d’ailleurs à remercier Néné qui nous a gentiment prêté sa maison de campagne en toile...même si je soupçonne ce fumier d’avoir volontairement oublié de mettre la notice de montage dans le sac. Jean Fouis Louillet coupant volontairement son portable lorsqu’il fait du caravaning, nous avons du nous débrouiller seuls et dormir finalement à même le sol.

     

    GDLC : Votre périple Ardéchois a d’ailleurs failli finir de manière dramatique avec la perte du Président, racontez nous.

     

    Gigi : De toute évidence, cette perte aurait autant pourri l’ambiance qu’elle m’aurait rapproché de la présidence. Il nous a fallu un peu de temps avant de constater son absence lors de la deuxième soirée votive. Toutes les hypothèses étaient alors envisagées pour justifier son absence : « il est probablement parti à la recherche de nouvelles recrues» diront certains, « il ne s’est pas remis de la bringue de la veille et est parti se coucher » diront d’autres ! Mais bon sang, ça n’avait aucun sens ! le Président n’a jamais loupé une bringue pour cause de fatigue, et s’il était parti pour recruter il m’aurait transféré avant. Nous avons alors mis en place un plan pour le retrouver mais  au moment de partir à sa recherche les ardéchois ont commencé à nous payer des tournées de marquisette…

    Nous apprendrons le lendemain qu’il aura marché six heures avant de ne jamais trouver la sortie du camping. En homme intelligent il ne prendra pas le risque de passer par le bois, de peur de s’y perdre...il aurait pourtant trouvé la sortie juste derrière…

     

    GDLC : Revenons sur le football, que peut-on vous souhaiter pour la saison prochaine?

     

    Gigi : De faire les choses dans l’ordre tout d’abord, premièrement récupérer le trophée de Costaud d’or de la saison, titre qui m’était promis un soir de quart de finale de coupe du Rhône. Deuxièmement, faire beaucoup de passes a Michou pour faire taire les mauvaises langues. Gagner des titres, et bien sur, récupérer une place au sein du staff.

     

    C’était Gigi, en direct de Lyon et du mois d’aout


    Pascale Gourmande

  • Julien : "Il faut me laisser une chance"

    JUKIPU.JPGSuite de notre saga de l'été avec les recrues du FCC. Aujourd'hui : Julien, un jeune attaquant qui arrive sur la pointe des pieds.

    Pourquoi avoir choisi de rejoindre le FC Costauds?

    J’ai eu l’occasion de voir jouer le FCC et de faire une petite troisième mi-temps. J’ai apprécié la bonne ambiance et l’entente entre les Costauds.

    Pensez-vous mériter de porter les couleurs de ce club mythique?

    Je pense que oui, mais pour cela il faut me laisser une chance de convaincre les supporters ainsi que le président.

    Qu'est ce qu'un Costaud selon vous?

    Une personne pas comme tout le monde, beaucoup plus posée, joviale. Un sportif qui aime surtout faire la fête et s'amuser.

    Quelles sont vos ambitions?

    M'intégrer rapidement au sein du groupe, faire connaissance avec tous mes coéquipiers ainsi que le staff. J’aimerais bien emmener le club là où il a échoué la saison dernière c'est-à-dire gagner la coupe du Rhône

    Un mot, une anecdote sur le Président Pilou?

    Je n’ai pas d’anecdote mais j’ai eu l’occasion de le rencontrer et on peut dire qu'il est à l’image de son club, de son équipe et du staff, il a beaucoup de mérite. Etre Président ce n’est pas facile avec la pression des médias et tout le reste, vraiment je lui tire mon chapeau.

     

    Julien PINEDO

    "JUKIPU"

    21 ans- 1m82 -73 kg

    Attaquant

    Clubs précédents : FC DOMTAC

    Principales qualités : rapide, bonne vision du jeu, et précis

    Principaux défauts : Je vous laisserai m’en trouver, ou voir avec DISCIPLE

    Votre devise : "Jouer pour se faire plaisir, et si la victoire est au bout tant mieux."

  • L'incroyable fiancé veut voir la vie en rose

    l'incroyable fiancé.jpgAlors que le mercato touche bientôt à sa fin, FC Costauds.fr vous fait découvrir ceux qui ont décidé de rejoindre le mythique club rose et noir cet été.

    Pourquoi avoir choisi de rejoindre le FC Costauds?

    J’ai choisi de rejoindre le FC Costauds parce que c'est plus qu’un club. Quand on voit l'ambiance qui régnait lors de la finale de coupe du Rhône, cela donne envie de chausser les crampons. Y'a de la rigolade, puis des trophées à gagner cette année !!!

    Pensez-vous mériter de porter les couleurs de ce club mythique?

    Cela sera tout d’abord un honneur de porter ce maillot. Je vais faire en sorte de montrer, sur le terrain comme en dehors que je mérite de porter les couleurs mythiques rose et noir.

    Qu'est ce qu'un Costaud selon vous?

    Tout d’abord n'est pas Costaud qui veut !!! C est une philosophie de vie, une passion : Voir la vie en rose, rigoler, faire la bringue, jouer au foot.

    Quelles sont vos ambitions?

    À titre personnel, m'intégrer le plus rapidement possible, et répondre présent à chaque fois que Coach Pich fera appel à moi. Etre impliqué dans la vie du club. Cela serait bien d'accrocher un trophée en fin de saison pour écrire une première ligne au palmarès du club.

    Un mot, une anecdote sur le Président Pilou?

    Ahhh le Président Pilou, c'est mes premières grosses soirées quand je suis arrivé dans la région lyonnaise. Des pichets de bière à l’Oxxo, une perte de mémoire au Lavandou après avoir croisé Chris Waddle.

     

    Damien BOSSETTI

    "L’Incroyable Fiancé"

    28 ans – 1m80 – 90kg

    Gardien de but

    Clubs précédents : Ast Moutiers (73), As Bozel (73), FC Limonest

    Principales qualités : Sociable, Ambitieux, Fêtard

    Principaux défauts : Susceptible

    Devise : "Fais n’importe quoi, mais tires en de la joie !!"

  • Pilou trace la voie

    Pilou.JPGLe Président du FC Costauds est ambitieux à l'aube d'une nouvelle saison. Il veut le titre mais ne veut surtout pas perdre l'esprit si particulier de son club. Le mercato, ses relations avec le Banquier, ses ambitions, Pilou n'élude aucune question.


    Président, à quelques semaines de la reprise, pouvez-vous nous annoncer officiellement les objectifs du FC Costauds?
    L'objectif que nous avons fixé avec mon staff est simple et clairement défini: après une saison d'apprentissage, nous visons le titre. Nous avons certainement été la meilleure équipe du championnat sur la phase retour, nous sommes rodés et nous connaissons la valeur de nos adversaires, il est donc légitime de viser haut.

    Quel a été votre mercato?
    Le coach souhaitait étoffer l'effectif. La saison dernière nous avions un groupe de 32 joueurs, nous voudrions passer à 40. Ça peut vous paraître démesuré mais les joueurs actuels ne sont pas assez sérieux: entre ceux qui ne viennent pas parce que leur femme à un pet de travers, ceux qui sont soi-disant pris par leur boulot, ceux qui ont les anniversaires du beau père, ceux qui attendent l'électricien, ceux qui sont en voyage à Bali... nous nous sommes trop souvent retrouvés à 11 ou 12 joueurs et nous avons perdu trop de points par manque de fraîcheur physique.

    Six joueurs nous ont déjà rejoint et d'autres vont suivre. Nous avons fait signer un gardien: Dam dit l'Incroyable Fiancé, deux défenseurs expérimentés: Juju et Michel et trois milieux: Flobis, Namène et Ben. Tous ces joueurs ont l'avantage de ne pas jouer en club, on pourra s'appuyer sur eux.
    Les discussions sont bien avancées avec Edouardo, Mat et Marco qui ont joué en amical avec nous en fin de saison, ils sont bien dans l'esprit Costaud et sont de bons joueurs, à eux de montrer la volonté de nous rejoindre. Nous sommes également sur un très gros coup, mais rien n'est signé.

    40 joueurs pour 15 places par match, vous ne craigniez pas que cela devienne vite ingérable?
    C'est ce qu'il faut. De toute manière ceux qui se plaindront sont ceux que l'on voit très peu. J'ai un noyau dur de 9 joueurs à plus de 20 matches (sur 31) la saison dernière, les autres tournent à une quinzaine soit deux fois moins, il faut bien des joueurs pour compenser leurs absences. Beaucoup se servent du FCC pour venir jouer quand ils ont envie de taper dans le ballon par contre ils ne se soucient pas de savoir si leurs copains sont assez nombreux pour jouer le match suivant, je veux donc instaurer une concurrence qui sera saine, je vous rassure.

    "Je ne veux plus de joueurs qui ne participent même pas à un repas dans la saison"

    Justement, comment allez-vous trancher lorsque vous aurez plus de candidats que de places? Ce sera sans doute le cas en début de saison... D'ailleurs, qui décidera : l'entraîneur ou le président?

    Il est évident que ceux qui ont joué le jeu l'an dernier seront alignés en début de saison. Pour les autres, la présence aux entraînements sera prise en compte. Le coach fera tourner l'effectif s'il y a plus de candidats que de places. Son pouvoir sera renforcé la saison prochaine mais je veillerai à ce que ses choix soient cohérents: un joueur moins doué qui est toujours là sera prioritaire par rapport à un joueur qui lui est supérieur mais qui démontre un moins bon état d'esprit. Cela ne vaut pas que pour le terrain puisque nous avons vocation à passer de bons moments ensemble, je ne veux plus de joueurs qui ne participent même pas à un repas dans la saison.

    Voulez-vous dire que vous allez séparer de certains joueurs?
    Je n'ai jamais mis un seul joueur à la porte depuis le début de mon mandat, ce n'est pas ma politique. J'apprécie tous mes joueurs mais je ne retiendrai personne. Les joueurs qui vont nous quitter partiront d'eux même. J'estime qu'ils sont mis dans les meilleures conditions pour jouer au foot, j'ai joué dans différents club pendant 25 ans et je m'attache à ne pas reproduire au FCC tout ce qui me dérangeait. Si mon fonctionnement ne plait pas c'est que nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde.


    "Nous sommes devenus un club populaire parce que nous sommes différents des autres clubs"

    Outre l'effectif, quelles seront les nouveautés pour cette nouvelle saison?
    Nous sommes devenus un club populaire parce que nous sommes différents des autres clubs, je veux donc continuer à cultiver cette différence. Je veux remettre la minute de rigolade d'avant match au goût du jour, je veux également que nous progression au niveau de notre image, que nous insistions sur le fair play. Nous applaudirons nos adversaires et nos supporters à la fin de chaque match, je suis très attaché à la notion de respect. Notre plus belle vitrine est notre site internet, je veux aller encore plus loin avec des reportages vidéos, des articles plus variés et encore plus marrants mais la grande nouveauté sera le lancement de notre boutique en ligne en partenariat avec Tranfermania. Les maillots, polos, casquettes... seront désormais en vente.

    Quand?
    Le lancement aura lieu pour la soirée de présentation de notre maillot extérieur, début septembre. J'en profite pour dire qu'il faut arrêter de se foutre de la gueule des gens, nos articles seront vendus à prix coutant, les supporters ne sont pas des vaches à lait, on doit au contraire les encourager à venir nous voir et à porter nos couleurs. C'est comme la buvette, on vend de la bonne bière pour pas cher, on cherche à les mettre dans les meilleures conditions. Ce n'est pas un hasard si nous avons réuni 150 spectateurs pour la finale de coupe en mai dernier.

    Personnellement, dans quel état d'esprit abordez-vous cette deuxième saison à la présidence du FCC. Avez-réellement songé à laisser votre place cet été?
    La fin de saison dernière a été très éprouvante et j'ai vraiment pensé me retirer. Je n'ai pas été assez bien épaulé par mon staff, c'est pourquoi nous avons redéfini les rôles de chacun pour un meilleur fonctionnement. Tout ce qui concerne le terrain sera entre les mains du coach et l'administratif reposera sur 5 personnes au total. Je suis impatient d'attaquer cette nouvelle saison, cette redistribution des cartes va me permettre de pouvoir profiter encore plus des bons moments et surtout d'avoir la tête au football quand je suis sur le terrain ce qui a rarement été le cas jusqu'à présent.

    "De mon vivant, le Banquier ne dirigera jamais ce club!"

    Où en sont vos rapports avec le Banquier, souvent accusé de comploter contre vous?
    On va dire que nous avons une entente cordiale mais je ne suis pas dupe, je sais très bien ce qu'il se trame dans mon dos. Savez vous qu'il a fêté son intronisation à la tête du club quand je me suis perdu (ou plutôt qu'il ma donné un mauvais itinéraire) pendant 6 heures en Ardèche? On m'a raconté qu'il a paradé dans toutes les boites de la région jusqu'au petit matin mais je suis encore là ! De mon vivant il ne dirigera jamais ce club, il sait ce qu'il lui reste à faire...

    Un mot sur votre entraîneur, Pich, qui, contrairement à la saison passée, sera présent dès le début de l'exercice. Qu'attendez-vous de lui?
    Déjà je tiens à féliciter Pich qui a repris l'équipe dans une situation critique et qui a su l'amener très haut. Maintenant je suis ambitieux et je lui ai donné comme objectif de rapporter au moins un trophée la saison prochaine. Au niveau technique et tactique j'ai entièrement confiance en lui, c'est au niveau de la gestion des joueurs que j'attends plus, je veux qu'il s'impose, qu'il devienne un patron. Il aura carte blanche pour décider de la tactique et du onze de départ, il va donc devoir gérer les égos, à lui de se faire respecter. Les joueurs doivent savoir qu'il a toute ma confiance et que je le soutiendrai envers et contre tout, pas besoin de venir pleurer vers moi.

    Quand reprend la saison?
    Nous reprenons la semaine du 20 septembre. Nous avons prévu une grosse préparation physique pour bien démarrer le championnat avec 3 jours de stage en Provence au cours duquel nous ferons l'ascension du mont Ventoux. Des joueurs talentueux mais en méforme récurrente comme Gigi qui ressemble plus à Carlos qu'à un footballeur ou Disciple qui malgré ses 21 ans coure aussi longtemps qu'un asthmatique devront profiter de ce stage pour avoir un semblant de condition physique. Les nombreux supporters qui viendront nous voir pour notre première sortie ont droit à une équipe de foot, je veillerai à ce que ce soit le cas.

  • U.S.AUBENAS – F.C.Costauds « Quand deux montagnes se rencontrent »

    Episode 1 : le match : le Hold d'up


    Au stade municipal d’Aubenas: US Aubenas – FC Costauds 3-1 (3-0)

    Temps : beau

    Températures : 30°C à l'ombre

    36°C au soleil

    40°C dans le bus

    Pelouse : en plastique

    Spectateur : la montagne

    FCC - Aubenas.JPG

    Arrivée des joueurs d'Aubenas au stade municipal à 17h30.

    Le bus du FC Costauds se présentera au stade à 18h15 suite à un passage nécessaire chez Ronald pour une opération décuvage.

     

    Début du match à 18h30 précises.

    Le match débute sur les chapeaux de roue. Aubenas attaque fort, le FC Costauds semble essayer de trouver ses marques... ou plutôt le ballon !

    Cependant, il n'aura fallu au FC Costauds que quelques minutes pour dominer outrageusement le match.

    Le score à la mi-temps est pourtant de 3 buts à 0 pour l'équipe Albenassienne, contre le cours du jeu tant le FCC a surclassé son adversaire évoluant en PHR.

    La seconde mi-temps verra le Banquier Rose et noir échanger sournoisement d'équipe avec Grégos, buteur sur penalty pour sa nouvelle formation. Ce dernier fera d’ailleurs l’objet d’une demande de transfert dès la troisième mi-temps

    Cette nouvelle trahison du Banquier donnera lieu à l’ouverture d’un dossier par la PJ pour enlèvement sur personne présidentielle ayant pour intention de donner la mort sans la donner puisque le Président disparaîtra quelques heures plus tard pendant une bonne partie de la nuit... nuit pendant laquelle, on aurait cru apercevoir deux hommes armés de bouteilles d'eau errer dans les allées du Camping.

     

    Bref, un beau match amical de la première minute de jeu à la dernière minute de la 3e mi temps. Des matchs amicaux comme on aimerait en voir et en disputer plus souvent.

    Un match retour serait d'ailleurs en préparation.

     

     

    Épisode 2 : le casting

     

     

    Equipe pour U.S.Aubenas :

     

    Dolu :

    Il a la tête de Mickael Pagis mais ses 3 arrêts dans le match le rapprochent d’Alexender Vencel. Cependant, il n’a rien pu faire sur un penalty indiscutable provoqué par son défenseur Casper. Il dédicace ses arrêts à son chat qu’il a failli perdre.

    Élu plus jeune vétéran de France en 2006 à l’âge de 23 ans.

     

    Thierro : dit « L’électricien »

    Utilisé à un poste inhabituel de défenseur, il n’a rien à envier à Eric Sikora à part son dos qui a laché une fois de plus. Courage et bon rétablissement.

     

    Chany : dit « Kuyt » pour les intimes.

    Une prestation qui doit amener tous les supporters hollandais à espérer le revoir courir sur les terrains de foot. Il dédicace ce match à Eloa …

     

    Gregor :

    Capitaine d’un match et de toutes les soirées. La volonté du président Pilou de le voir chanter sous les couleurs roses et noires montre à quel point ce garçon est important dans un groupe.

     

    Max : dit « le dingue de Baza » ou « Razor ».

    Déçu de ne pouvoir casser deux-trois jambes, il a trouvé la rencontre trop amicale à son goût. Il dédicace ce match à sa voiture qui l'a amené jusqu’au stade. Actuellement en négociation avec des clubs Croates.

     

    Yann :

    Fraichement nommé coach, il n’a pu faire son symbolique et médiatique poiré en plein match cause d’un arbitrage absent. Son esprit technique et tactique acquis de par sa fonction lui a permis d’inscrire un joli but…

     

    Teph :

    Notre Banquier Départemental. Il aime la mer, la fête et maintenant l’U.S.L.P. Comme à son habitude, « Poiro » a fait son match avec sourire malgré un genou de 80 ans.

    Élu meilleur clubber 2009.

     

    Jamel : dit « Daniel » en français

    Son intégration dans ce match lui a permis d’être un vrai dealer… leader. Même s'il a changé dans la vie, il reste le même sur un terrain : déterminé à gagner. Il dédicace son match à sa nouvelle compagne et surtout à son fils Sélimou en contact avec le FC Constantine (comme Michel).

    Élu meilleur clubber 2008.

     

    Johnovic :

    Imbattable au Quizz du football, il a su prendre la partie à son compte et emmener son équipe à la victoire en inscrivant le 3ème but. Seine-Saint-Privat à vu naitre un grand homme. Il dédicace sa prestation à Bébert et Alan Shearer. En pleine recherche de club son CV est disponible sur le lien suivant :www.anpe.fr.

     

    Faruk :

    Bosniaque, fan de Zizou, nouveau propriétaire terrien, bientôt papa et maintenant attaquant, il ne sait plus où donner de la tête. Spahic n’a qu’a bien se tenir. Il espère s’imposer à ce poste. Il dédicace ce match à sa femme Audrey Tautou qui connaît le district Drôme-Ardeche 1995-2010 par-cœur.

     

    Simon :

    Argentin de cœur mais allemand d’apparence. Polyvalent, il a tout fait dans ce match sauf marquer. Il dédicace ce match à Farez ou Juju pour d’autres.

     

    Sofian :

    En manque d’entrainement, il a tout donné, il a mouillé le maillot pour le FC COSTAUDS. A failli marquer mais Casper l’a cisaillé dans la surface par derrière et pied décollé : une honte ! En contact avec FC Oujda.

     

     

    Equipe pour le F.C.Costauds :

     

    L'incroyable :

    L'incroyable porte bien son nom, quelques belles parades sans toutefois avoir pu éviter d'encaisser 3 buts contre le cours du jeu... Un scandale diront certains, Un hold up crieront d'autres...

     

    Lému :

    La douche froide d'avant match n'a pas suffit. C'est plutôt lui qui en a pris une.

     

    Tranber :

    Pilier essentiel toute cette saison. Il l'a aussi démontré en match amical.

     

    Francis :

    Bras armé de Tranber, toujours bien placé… à la buvette.

     

    Gigi :

    La soirée de l'après midi n'a pas eu raison de lui, bien au contraire !! Comme un poisson dans l'eau (dans un gros bocal) : il aura su montrer sa technique balle au pied, talents techniques confirmés dans le bus...au grand plaisir du Sponsor !

     

    Sofian :

    En manque d’entrainement, il a tout donné, il a mouillé le maillot pour le FC COSTAUDS. A failli marquer mais Casper l’a cisaillé dans la surface par derrière et pied décollé : une honte ! En contact avec FC Oujda.

     

    Vilain :

    Titulaire pour la seconde fois d'affilée lors d'un match amical Ardéchois, sa Vilaineté a su se montrer discrète pour ne pas effrayer les enfants dans les tribunes.

     

    Pilou :

    Sur le banc pour « Picher » son équipe, il a eu du mal à s'en remettre. Entré en jeu à 10 minutes de la fin, il ne s’en souvient toujours pas. A fini sa nuit en visitant chaque allée du camping à la recherche d'éventuelles recrues.

     

    Maxillaire :

    A préféré la soirée mousse de la veille !

     

    Charly :

    Mi-figue mi-raisin...mi-Aubenas mi-Costauds. A su nous faire partager l'ambiance d'un match amical comme on aimerait en vivre plus souvent. Côté match : excellent N° 6. Haddadou n'a qu'à bien se tenir.

     

    Banquier :

    A trouvé son double Ardéchois, à râlé puis a déserté. Sans nul doute capitaine de route du F.C.Costauds.

     

    Jasmine :

    Le nouvel Avignonais a encore montré qu'il allait manquer au F.C.Costauds la saison prochaine.

     

    Flo :

    Très belle voiture, vraiment très belle !

     

    Sponsor :

    Ne s’est toujours pas remis de la leçon de sponsoring de Jacques !

     

     

     

    Episode 3 : le sponsor : Jacques

     

    Exemplaire Jacques du Gambetta : match impérial derrière son bar : il a servi plus de 400 ricards en 3h sans faiblir.

    Reste le même depuis le début. Sait motiver ces troupes. Nous le remercions comme d’habitude et saluons un grand homme avec un grand cœur. Merci JACQUES !!!

     

     

     

     

    Episode 4 : le bus

     

    A huis clos, à l'abri du regard de la presse, rien n'a filtré, les Costauds sont restés soudés, très soudés même...

     

     

    La potion magique a encore pris, bien mieux que celle de Panoramix : du foot – de la gourde – et de la rigolade.

    « A bientôt pour de nouvelles aventures »