UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Maxou : "J'ai peut-être fait mon temps..."

    Maxou 2.JPGMeurtri par la polémique dont il est l'objet, le responsable-buvette du FCC se défend avec conviction mais prévient : "Je ne m'accrocherai pas au poste comme Rodrigue à son permis"

     

    Maxillaire, comment avez-vous réagi à la lecture de cet article?

    J'ai été surpris, j'ai eu du mal à comprendre où la presse avait pu avoir de telles sources…

    Comment réagissez-vous à cette polémique?

    Elle est injustifiée! J'obéis simplement aux ordres présidentiels : pas de buvette à l'extérieur!

    Pourtant, lors de tous les autres matchs, même en déplacement, vous fournissiez bien une buvette!

    Parce qu'elle est en permanence dans le coffre de ma voiture et qu'il se trouve que je sors toujours un pack de bières à l'extérieur.

    Sauf en demi-finale où le Président a dû alimenter le staff et le banc de touche avec sa réserve personnelle!

    Ce que la presse ne sait pas, c'est que le pack rapporté par le président ce soir-là était en fait issu de la buvette du FCC. J'avais laissé  la dite buvette sur le balcon du président en marge d'une soirée dégustation bolos (la buvette du FCC est-elle consommée lors de soirée chez des particuliers?, Ndlrc) il y a trois semaines. La buvette était bien en possession du président.

     

    "Je pense à une machination pour me faire tomber"

     

    Alors pourquoi a-t-il indiqué que le pack distribué ce soir-là était issu de sa "réserve personnelle"?

    Je ne l'explique pas… Si c'est le cas, je ne vois que la vengeance au sujet d'un certain Franck Priou de Dunkerque. Je suis surpris de voir le président me mettre un couteau dans le dos car, d'habitude, c'est plutôt lui qui les prend. Je pense à une machination pour me faire tomber.  Mais en même temps, qui pourrait me remplacer?

    Comment vous sentiez-vous quand le sponsor, Denis et tous les autres supporters réclamaient en vain une mousse?

    J'étais mal à l'aise, j'étais même gêné. Le FCC sans buvette, c'est un Gigi sans gramme, un Michou sans son chien, un Banquier sans sa cigarette, ce n'est pas concevable.

    Quelle est votre responsabilité?

    J'en ai certainement une. À partir de maintenant, je contacterai Pich pour connaître le nombre de joueurs sur le banc de touche, ce qui n'est pas sans rappeler une polémique sur le fait que les remplaçant absorbent plus d'alcool que le spectateurs. Les beaux jours arrivant, il faudra prévoir plus de bières pour les têtes que nous ne voyons pas souvent….

    Comment avez-vous accueilli les nombreuses marques de soutien à votre égard?

    Ça m'a énormément touché. Ça m'a redonné un élan pour m'accrocher à ce poste. Mais, après tout, j'ai peut-être fait mon temps. Un an et demi déjà que j'occupe cette fonction…. Il me semblait que je faisais ce boulot de tavernier le mieux possible mais je saurai me retirer si on me trouve à bout de course. Je ne m'accrocherai pas à ce poste comme un Rodrigue à son permis.

    Quid de votre avenir?

    Je suis en contact avec Aubenas. Ils m'ont contacté pour prendre la responsabilité d'une buvette dans les fêtes votives, ça me tente pas mal car c'est quand même énorme. J'attends de voir, je ne peux pas lâcher la buvette des Costauds, sauf si on me le demande….

     

  • Exclu : Maxillaire sur la sellette!

    maxillaire.JPGSelon nos informations, le trésorier-responsable de la buvette du FC Costauds songerait à claquer la porte. Maxou ne digère toujours pas les critiques dont il a été l'objet.

     

    C'est le 10 mars que Maxillaire est passé pour la première fois au travers. Ce soir-là, alors que le FCC s'imposait brillamment sur la pelouse de l'ASPTT 2 (4-2),  il n'y avait pas suffisamment de bières pour permettre à tous les costauds de récupérer de leurs efforts à l'issue de la rencontre. Responsable buvette, Maxou rejetait la faute sur le président : n'ayant pas joué, celui-ci avait en effet très largement contribué à vider le pack en marge de la partie. Mais comment expliquer que le trésorier n'ait jugé bon de ne fournir qu'un seul pack pour une quinzaine de Costauds? Mal à l'aise, Maxillaire rétorquait ce soir-là que c'est à l'équipe locale de fournir les boissons. Sauf que tous les clubs ne sont pas comme le FC Costauds. En guise de bières, c'est un infâme breuvage au houblon premier prix qui leur fut servi en guise de collation. D'où l'amertume, légitime, de certains costauds… Maxou s'en tira cette fois-ci à bon compte : vu ses excellents états de service et son statut - de loin le meilleur responsable buvette du pays-, personne ne lui en a tenu rigueur.

     

    Quand Pilou "lâche" Maxou

     

    Sauf que le trésorier eut le mauvais goût de récidiver quinze jours plus tard en demi-finale de la Coupe du Rhône! Venus pour l'affiche mais également pour la "buvette gratuite pour les supporters" promises par le président, les nombreux spectateurs furent pour le moins déçus. Denis Ferrigno, le sponsor, Jefferson… sans une mousse durant tout un match? C'est l'image du FC Costauds qui en prit un sacré coup! Plutôt que de soutenir son trésorier, le président Pilou abattit alors sa carte personnelle en précisant que le seul pack mis à disposition ce soir-là (vidé durant les dix premières minutes par sa majesté, le staff et les remplaçants) étaient issus de sa réserve personnelle! Pilou aurait voulu lâché Maxou qu'il ne s'y serait pas pris autrement…

    Le lendemain du match, dans son compte-rendu traditionnel, la rédaction de FC Costauds.fr s'étonna simplement de l'absence de bières à disposition des supporters. Quelle ne fut pas la réaction de Maxillaire dans la rubrique "commentaires" : "On a aimé: Ceux qu'on ne voit jamais, et qui, pour une fois, sont venus voir ce qu'il se passait? On n'a pas aimé: Le fait que pour une fois les bières étaient absentes du banc de touche, pour un match à l'extérieur d'autant plus? N'y aurait-il pas une inversion dans l'intitulé des colonnes de la part de presse?" Pas de second degré dans ce message, le responsable buvette n'a pas du tout aimé les critiques. D'ailleurs, le soir de cette demi-finale, il avait préféré s'éclipser discrètement pendant que les Costauds prenaient leurs douches. Pour ne pas avoir à s'expliquer sur le nouveau forfait des bières d'après-match?

  • Omar : "Je me suis vengé"

    Omar.JPGQuinze jours après une prestation catastrophique à Rillieux où il avait été crédité d'un 0,5 par FC Costauds.fr, Omar a su relever la tête. Auteur d'un doublé mercredi soir – ce qui porte son total à 13 buts cette saison - il a été l'un des principaux artisans de la qualification du FCC pour la finale de la Coupe du Rhône. Le pichichi profite de cet entretien pour lancer un SOS à son entraîneur : il exige le retour de Michou à ses côtés.

     

    Omar, d'après le président vous deviez une revanche aux Costauds?

    C'est vrai, j'avais beaucoup vendangé lors de mon dernier match (défaite à Rillieux 2-1). Je crois que Rillieux m'avait drogué : comme par hasard, le matin de ce match, j'avais reçu un beau gâteau en cadeau mais je crois qu'il avait été drogué. C'est donc tout à fait logiquement que j'avais été crédité d'un 0,5.

    Votre doublé a dû vous faire du bien?

    Je me suis vengé. La semaine dernière, j'étais déprimé et blessé, j'avais préféré rester à la maison et faire l'impasse.  Cette fois, j'ai remis les crampons et j'ai marqué deux buts, tant mieux. Mais je tiens à dire que j'ai besoin de mon Michou national. Il me le faudra à mes côtés la prochaine fois. Sinon, je ne viendrai pas jouer!

     

    "J'ai besoin de mon Michou national!"

     

    Allez-vous militer pour qu'il dispute la finale?

    Oui car je n'y arrive pas sans lui. C'est comme…je ne sais pas… C'est comme Arnold sans Willy. Sans lui, je suis orphelin!

    Vous avez quand même marqué deux buts sans lui!

    Deux buts, d'accord mais avec Michou, nous en aurions mis au moins quatre à nous deux!

     

    A suivre : Exclu : Maxillaire sur la sellette

    A lire ce lundi 28/03 à partir de 14 heures....

  • Le FC Costauds tient ses revanches

    Battu il y a peu à Quincieux en championnat, le FCC a pris sa revanche en s'imposant dans ce même derby sur les terres de son voisin honni en demi-finale de la Coupe du Rhône. Le FC Costauds jouera donc la finale, un an après l'avoir perdue.

     

    À Quincieux, demi-finale coupe du Rhône FSGT, une trentaine de spectateurs (2 ½ locaux, une vingt-huitaine de Costauds), New Team Quincieux – FC Costauds : 3-6 (2-3).

    Buts : Youss, Khalil, Omar (2), Seb (2) pour le FCC. Julien Guinot et Flo Nicolas (2) pour la New Team.

    Composition et notes moyennes du FCC : David (7,5) – Josh (8) Tranber (7,5) Jean-Guy (7,5) Youss (7,5) – Jukipu (7) Khalil (8,5) Framboisier (non noté)  - Nicolibi (7) Omar (8,5) Romano (7,5). Entrés en cours de jeu : Seb (7,5), Disciple (10), Francis (7) Bret (7).

     

    FCC - NT 009.jpgPich restera l'entraîneur du FC Costauds jusqu'à la fin de la saison, c'est désormais une certitude. Pourtant, selon des proches du club, l'entraîneur n'aurait pas résisté à une élimination hier en demi-finale de la coupe du Rhône. En début de saison, Pich n'avait-il pas clamé haut et fort viser "un doublé coupe-championnat tout en restant invaincu"? Sauf très bonne surprise, le FCC ne sera pas sacré champion. Et avec trois défaites au compteur, il n'est évidemment plus question d'invincibilité. Ne restait donc plus que la coupe, que le FCC n'avait pas pu qu'apercevoir la saison passée. "La coupe est pour nous cette année", clamait le président Pilou avant le match. En dépit d'une frayeur après l'ouverture du score de la New Team, l'homme fort des roses et noirs n'a pas franchement dû beaucoup trembler mercredi soir.

    Sous les yeux du directeur sportif Denis Ferrigno – qui devait sentir Pich en grand danger – les Costauds ont su répondre au défi physique imposé par la New Team. Mieux organisés et surtout plus forts techniquement que leurs adversaires, les Costauds ont gagné le droit d'une deuxième finale de coupe du Rhône consécutive. Ce sera contre JTEKT ou Ménival. L'an dernier, malgré la défaite, la fête avait été gigantesque. On n'ose imaginer les répercussions d'une victoire...

     

     

    Le film du match :

    Avant le coup d’envoi, les 2 équipes observent 1 minute de silence en hommage à Rémi Jacquet, joueur de Limonest décédé il y a quelques jours.

    5e minute : fin de match pour Framboisier qui sort du terrain à la suite d’une agression du n° 7 adverse, lequel récidivera 10 minutes plus tard sur Nicolibi sans se faire expulser.

    10e minute : sur un long coup franc de Josh, Omar envoie sa volée au dessus.

    15e minute : 1-0 sur une contre attaque de Quincieux, le FCC est coupé en deux, David repousse la frappe de Morgan, Julien Guinot qui était à l’affut et hors jeu marque dans le but vide.

    17e minute : Julien Guinot se présente seul face à David mais rate le cadre et l’occasion de faire le break.

     18e minute : coup franc costaud, youss dévisse sa frappe à 3 mètres du but de Lionel. NDRLC (note de la rédaction costaud) : il n’est pas droitier.

    20e minute : 1-1 Youss se rachète 2 minutes plus tard en reprenant un corner de Romano à bout pourtant  et égalise. NDLRC² : il est gaucher

    FCC - NT 004.jpg22e minute : Jeankipu décoche une frappe soudaine des 30 mètres que Lionel repousse dans les pieds de Nicolibi  (photo) qui envoie sa frappe sur le portier.

    24e minute : 1-2 Cafouillage dans la surface suite à un coup franc de Romano Khalil reprend du tibia au point de pénalty et marque dans la lucarne.

     38: 2-2 Suite à une perte de balle de Tranber, combinaison adverse qui amène Florent Nicolas seul face à David, la frappe du gauche glisse entre les jambes de ce dernier.

    45: 2-3 Corner de Romano dévié de la tête par Khalil. Seb, seul au 2e poteau, fusille le gardien

     

    Mi-temps 2-3

     60e minute : entrée de Disciple qui ressortira 15 minutes plus tard victime de troubles de la respiration dus au nuage de Fukushima.

    65e minute : 2-4 Servi dans la surface, Omar fait une feinte de frappe avant de fusiller Lionel qui s’était couché.

    75e minute : 3-4 David est trompé par le rebond du ballon ou se troue (au choix) sur une frappe de 25 mètres de Florent Nicolas.

    78e minute : carton rouge pour Youss et son homologue de bagarre, les 2 équipes finiront la rencontre à 10.

    80e minute : Interception  dans ses 20m de tranber,  un long une deux avec omar lui permet de fixer  lionel pour passer à seb qui marque malgré un rebond défavorable, Il  signe son 8e but de la saison. 3-5

    81ème :  michou pleure

    88e minute : 3-6 lancé habillement en profondeur par jukipu, Omar prend la défense de vitesse, élimine le portier adverse et s’en va marquer dans le but vide.

                      


    Jeu et joueurs: 

    FCC - NT 008.jpgNouveau venu, David (7,5) bénéficie de la clémence du jury, en dépit de sa boulette. Sinon, il a plutôt assuré et rassuré. Surnommé "Daniel Alvès" par le fan-club d'Omar et Khalil, Josh (8) impressionne par sa capacité à multiplier les efforts. La charnière Tranber (7,5, photo)-Jean Guy (7,5) a tenu le choc. Une mention pour Tranber, passeur sur le dernier but. Premier but de la saison également pour Youss (7,5), malheureusement expulsé en fin de match. Jukipu (7) a moins rayonné que d'ordinaire mais Khalil (8,5) était au four et au moulin. Trop rapidement blessé, Framboisier (non noté) a été remplacé par Seb. Double buteur, celui-ci confirme son excellente intégration au FCC.  À droite de l'attaque, Nicolibi (7)  a multiplié les efforts mais n'a pas été récompensé. Dans l'autre couloir,  Romano (7,5) a été décisif grâce à ses coups de pied arrêtés. Dans le jeu, on l'a connu plus percutant. Aligné avant-centre, Omar (8,5) a débuté doucement mais a fini par rendre chèvres ses vis-à-vis. L'entrée en jeu du Disciple (10) a été extraordinaire. Fait exceptionnel, sa note n'est signée que par deux votants : Banquier et Michou. L'entraîneur lui a mis un pâle 7 (annulé par la rédaction) alors que le président n'a même pas pris soin de le noter! Comprendra qui pourra… Francis (7) et Bret (7) ont fait le job et se sont bien fondus dans le moule.

    Les réactions :

    L'homme du match, Khalil : "Grâce à l'équipe, nous avons gagné. Nous avons été mangés en début de match mais nous avons su relever la tête. Quand ils sont revenus à 4-3, nous n'avons pas douté car nous avons la grinta de Lisandro.  J'avais promis le titre au président, nous l'avons sans doute perdu mais nous visons désormais cette coupe. La défaite de l'an passé en finale nous a fait du mal mais cela va nous servir. Cette saison, nous sommes costauds. Vive les Costauds!"

    Disciple : "Même si j'ai été handicapé par le nuage radioactif, c'est surtout ma non-titularisation qui m'a mis un énorme coup sur la tête. Je ne m'y attendais pas, je suis tombé de très haut. Je suis très content de mon match, je n'ai pas touché un ballon, je n'en ai donc perdu aucun."

     

    On a aimé :

    -  Le fan club d'Omar et Khalil.

    -  Le sponsor, Denis Ferrigno, Dédé, Lému, Jefferson …il y avait du beau monde sur la touche.

    - Les trois premiers buts costauds sur coups de pied arrêtés.

    - Le cinquième but costaud au terme d'un contre remarquable.

    - L'entrée en jeu décisive de Disciple.

    - L'excellence des arbitres de touche.

    -Banquier, Néné et Michou ont surmonté la déception de leurs non-convocations respectives pour venir encourager les copains.

     

    On n'a pas aimé :

    - Un arbitre qui a eu du mal à se faire respecter.

    - La non-sélection de Néné, pourtant irréprochable ces derniers temps, et de Michou, pourtant à son poids de forme.

    - Cela va-t-il devenir une habitude? Les bières absentes du banc de touche…Que fait le Président? Fautif, le trésorier Maxou a préféré vite s'éclipser une fois le match terminé. Pas content, le Sponsor pourrait faire attendre longtemps les Costauds ces prochains midis...

    - L'agression de Framboisier, c'est bète et méchant.

    - Trop meurtris par leurs non-convocations, Gros et Jeanbois ont préféré se terrer chez eux.

     

    À suivre ce week-end, l'interview d'Omar.

     

     

  • Lionel/Pilou : Le face-à-face

    Lionel.jpg

    À la veille de la demi-finale de la Coupe du Rhône FSGT, les présidents de la New Team Quincieux et du FC Costauds se prêtent au jeu de l'interview croisée.

    PRESIDENT.jpg

     

    Lionel : "Nous allons gagner 3-2"

     

     

     

                                               Pilou : "La coupe est pour nous"


     

    Présidents, comment abordez-vous cette demi-finale?

    Pilou (président FC Costauds) : Avec beaucoup d’impatience et d’excitation, c’est un match important contre un bon adversaire, c’est pour disputer des matches comme celui là qu’on joue au foot.

    Lionel (président New Team Quincieux): Avec une certaine appréhension car je sais que les costauds veulent faire un coup ce mercredi. De notre côté, nous sommes déçus d’avoir été éliminés de la coupe de France samedi dernier et nous avons cœur de conserver notre trophée.
     

     

    Est-ce le match le plus important de la saison?

    Lionel : C’est certainement l’un des plus importants car nous sommes légèrement décrochés en championnat et que cette coupe est notre principale possibilité de remportée un trophée.

    Pilou : Nous sommes dans la même situation que la New Team, nous avons peu de chances de remporter le championnat et j’ai promis un titre à nos supporters, nous n’avons donc pas le choix.

     

    Qui est favori?

    Pilou : Chaque équipe a gagné un match en championnat, aucune des deux  ne se dégage comme favorite. La New Team joue à domicile et aura donc un petit avantage mais nous avons déjà gagné là-bas.

    Lionel : Je pense que c est du 50/50. J’espère que l’on va assister à une belle rencontre.

     

    Que pensez-vous de votre adversaire? Quels rapports entretenez-vous?

    Lionel : C'est une belle équipe qui s’est très bien renforcée cette année et qui joue très bien au ballon.

    Pilou : C’est une équipe puissante, plus athlétique que la nôtre mais son effectif est moins fourni. Nos rapports se sont normalisés depuis la finale perdue l’an dernier (victoire de la New Team 3-1), nous sommes même allés les supporter en coupe de France.

     

    Que lui enviez-vous?

    Pilou : Son gardien ! Lionel sort toujours de beaux arrêts contre nous même si ça ne l’empêche pas de faire des cauchemars quand Omar lui marque un triplé. Plus sérieusement son impact physique :  ils sont très puissants et très forts dans les duels, ils savent mettre le pied.

    Lionel : Leur état d'esprit que nous n’avons pas, ils ont vraiment une équipe soudée, une équipe d’amis.

     

    Un mot sur votre vis à vis (le président adverse)?

    Lionel : Pilou a un bel état d esprit, c’est un grand monsieur qui a construit un club avec des joueurs qui savent aussi bien jouer au ballon que faire la fête ensemble.

    Pilou : Nous nous entendons très bien, le courant est passé dès notre première rencontre, je ne désespère pas de le faire signer chez nous. De toute façon s’il a l’ambition de jouer à plus haut niveau, il faudra bien qu’il franchisse le pas !

     

    A quel type de match va-t-on assister?

    Pilou : L’entame de match va être déterminante. Si on arrive à répondre physiquement dans le premier quart d’heure on aura fait un grand pas vers la qualification. Après ce sont les individualités qui feront la différence, Omar nous doit une revanche.

    Lionel : A un match physique avec de l’intensité au milieu de terrain. On connait leurs points forts et eux aussi connaissent les nôtres.

     

    Un pronostic? 

    Lionel : Je verrai bien une victoire 3 à 2 de la New Team.

    Pilou : Même pas en rêve ! La coupe est pour nous cette année.

     

    New Team Quincieux - FC Costauds, demi-finale Coupe du Rhône FSGT, mercredi à 20h30 au stade municipal de Quincieux.

  • Que sont ils devenus: Jeansmine

    Nous vous proposons un tour d'horizon des Costauds qui ont quitté l'effectif pour diverses raisons. Cette saga se devait de débuter par Jasmine, ancien capitaine de l'équipe. Y at'il une vie après le FC Costauds? Rien n'est moins sûr.

    Jasmine 2.JPG


    Jeansmine, parlez nous de votre nouvelle vie loin du FC Costauds :

    La vie Costaude me manque…  Durant l’été dernier, au cours d’un repas chez le sponsor, j’ai reçu un appel de l’AC Arles Avignon… Ils m’ont fait une proposition que je n’ai pas pu refuser.

    Vivre une saison de Ligue 1, ça ne se présente pas dix milles fois dans une vie. Je ne regrette vraiment pas, même si on a vécu des moments difficiles. C’est une expérience enrichissante à tout point de vue. A l’ instant où je vous parle, de nouveaux projets sont en cours… Même si je suis loin du FCC je reste un fidèle supporter Costaud.

     

    Comment voyez-vous la fin de saison du FCC ?

    Je tiens à féliciter l’ensemble des Costauds pour cette formidable saison. L’équipe est dans le trio de tête et est en course pour le titre de champion. Nous venons de vivre une très belle qualification pour les ½ finales de Coupe du Rhône face au leader Rilleux. L’objectif clairement affiché sera d’aller chercher le titre en championnat et de gagner la coupe.

    Le président a promis de louer un bus british au couleur du FCC et d’afficher nos couleurs dans toute la ville si nous remportons ces 2 trophées. Je rêve de voir ce bus…

     

    Comment est perçu le FCC en Avignon ?

    On le voit comme un club atypique, différent… Pour être franc avec vous, le président Salerno (Président de l’ACA) aimerait avoir un club comme le notre où il fait bon vivre. Très surprenant aussi, on voit de plus en plus de personnes portant les couleurs Roses et Noires. Plusieurs joueurs de l’ACA seraient également tentés  par l’aventure la saison prochaine.

     

    Que pensez-vous des recrues ?

    Je ne les connais pas personnellement mais c’est indéniable, ils ont apporté un vent de fraicheurs à l’équipe.  Le recrutement est une réussite. Les recrues ont toutes adhérées à l’esprit « Costaud », elles vont nous permettre de franchir un palier.

     

    Le capitaine que vous étiez n’a pas vraiment été remplacé puisqu’un brassard tournant a été instauré. Voyez-vous un joueur susceptible de vous succéder ?

    C’est le coach qui décide. Le capitaine doit être un guide pour son équipe.  Ce système de turn over semble porter ses fruits et responsabilise à chaque match un nouvel élément du groupe.

     

    « Je serais de retour la saison prochaine ! »

     

    Vous faites désormais partie d’un club professionnel (AC Arles Avignon actuellement lanterne rouge de L1), quelles sont les différences notables avec le FC Costauds ?

     

    Au niveau des infrastructures : la capacité du stade à l’ACA est de 18 000 places bien supérieure à St Germain mais il règne là-bas une ambiance qui rend envieux beaucoup de clubs pros. Niveau du budget l’ACA c’est 18 Millions € de budget, le FCC 8 000 €. Le FCC se développe au niveau marketing. De nouveaux sponsors nous ont rejoint et ont adhéré au projet du club. Le développement des produits dérivés a généré des ressources supplémentaires. L’image du club grandit de jour en jour, comme le nombre de spectateurs à St Germain.

    Le président Pilou gère très bien son club. Le passage devant la DCNG s’est déroulé avec succès, les comptes du club sont au vert, mais la différence notable réside dans la mentalité. Le football pro est pollué par l’argent, et tout ce qui en découle. Revenons au plaisir essentiel du football, l’essence même des Costauds : se retrouver pour taper dans la balle avec les copains. Et vivre des moments forts ensemble.

     

    Qu’est ce qui vous manque le plus dans le FCC ?

    Jouer entre potes, les moments de rigolades, les soirées costaudes, les engueulades du banquier, Gigi bourré, qui rentre à la 78ème minute et qui ressort à la 82ème, les chants d’après match…il y a tellement de choses qui me manquent.

     

    Le FCC est en course sur 2 tableaux, seriez vous triste de ne pas être le premier Costaud à soulever un trophée ?

    Plutôt triste de ne pas pouvoir vivre ces moments avec mes potes. Mais je ressentirais une grande fierté d’avoir été au début de cette belle aventure. Le président me fera conduire le bus !!!

     

    Un retour sous les couleurs roses et noires est il envisageable ?

    C’est envisageable et même envisagé. Comme je disais en préambule, de nouveaux projets sont en cours et le retour en région lyonnaise est programmé au 6 juin, je peux donc annoncer que je serais de retour la saison prochaine !

     

    Un petit mot pour vos ex-coéquipiers et le staff ?

    Continuez à faire vivre l’esprit Costaud !

  • Les Costauds y croient encore

    En gagnant avec la manière (4-2) sur le terrain de l'ASPTT 2, le FC Costauds réalise la bonne opération de la journée. Et si le titre était encore jouable?

     

    À Vénissieux, championnat FSGT, 13ème journée, ASPTT 2 – FC Costauds : 2-4 (0-4). Pelouse en ghorre, arbitre en retard, un spectateur et une spectatrice.

    Buts pour le FCC : Romano, Disciple, Khalil et Jukipu.

    Composition et note moyenne du FCC : Néné (6,5) – Jeanbois (7) Jean-Guy (7,5) Francis (7) Josh (7) – Khalil (8) Jukipu (8) Disciple (7,5) – Nicolibi (7,5) Michou (6,5) Romano (7,5). Entré en cours de jeu : Bret (6).

     

    Et si le FC Costauds était relancé dans la course au titre? Rillieux étonnament battu lundi par TNT (leur première défaite de la saison!), les hommes de Pich savaient qu'ils pouvaient réaliser une  belle opération en s'imposant sur le terrain de l'ASPTT 2. En dépit d'un très long échauffement (l'homme en noir ne trouvait pas le stade), les Costauds sont parfaitement rentrés dans le match. Sur un terrain minuscule et face des adversaires bien regroupés, le FCC a dû s'armer de patience avant d'ouvrir le score. Une belle percée de Romano, deux tirs non cadrés de Michou, les Costauds ont la mainmise sur le match mais ne concrétisent pas au tableau d'affichage.

    Quatre buts en 15 minutes!

    Le match se décante finalement aux alentours de la 25ème minute quand Romano ajuste le gardien adverse d'une belle volée du plat du pied gauche sur un excellent centre de Nicolibi. Dès l'action suivante, c'est Disciple qui double la mise, bien décalé par Romano. Sur ce coup, le protégé du président fait mieux que Lionel Messi : il marque en une touche de balle sur une pichenette alors qu'il avait fallu trois touches au Ballon d'Or sur une action identique!

    À 2-0 en leur faveur, les Costauds se sentent forts. Trop sûr de lui, Jean-Guy se fait chiper le ballon à 25 mètres de ses buts. Heureusement, Néné et ses deux montants veillaient au grain. Cette péripétie n'a pas de conséquence : le FCC poursuit sa marche en avant et Khallil triple la mise en reprenant de la tête au second poteau un corner de Nicolibi, une nouvelle fois passeur décisif. Les locaux sont à l'agonie et Jukipu aggrave le score après une belle percée en solitaire.  

    Après le repos, les Costauds reprennent tranquillement leur domination. Alors, oui, c'est bien l'ASPTT 2 qui "remporte" cette seconde période 2-0 mais impossible pour autant d'affirmer que les hommes de Pich se sont relâchés, en dépit tout de même d'une agressivité un peu moins évidente et, surtout, d'une efficacité moindre. Au classement, les Costauds se replacent à quatre longueurs du leader Rillieux. Le FCC n'a pas dit son dernier mot…

     

    Jeu et Costauds :

    L’homme du match :

    BRET O.jpgBrett (6): un GPS lui serait aussi utile en voiture que sur le terrain, néanmoins le FCC lui tire un grand coup de chapeau pour ne pas avoir laissé tomber ses partenaires. Arrivé à la pause, il a joué 30 minutes sans vraiment briller.

     

     

    Néné (6.5): sauvé 2 fois par ses montants en début de match, il a ensuite passé un match tranquille ponctué de 2 arrêts décisifs. Ne peut rien faire sur les 2 buts encaissés.

     

    Josh (7) : on a retrouvé le Josh qu’on aime, plus en jambes que lors de ses dernières sorties, il a joué simple vers l’avant avec la qualité technique qu’on lui connait.

    Jean Guy (7.5) : son retour a fait du bien à l’équipe, sa tête de tueur en série y étant surement pour quelque chose. Impeccable dans l’impact et la relance, il a fait une bonne rentrée.

    Francis (7) : Il n’a pas eu grand-chose à faire tant le FCC a dominé la rencontre mais il l’a bien fait. Son entente avec Jean Guy a été bonne.

    Jeanbois (7) : titularisé au poste de latéral gauche, lui aussi est à créditer d’une bonne prestation. Il a su prendre son couloir pour effectuer des montées intéressantes.

    Jeankipu (8) : il a régné sur le milieu de terrain avec son compère Khalil et a montré à quel point il a manqué à l’équipe contre Rillieux (défaite 2-1). Ratisseur infatigable, il a toujours eu le souci de bien relancer et a été récompensé d’un joli but.

    Khalil (8) : une énorme prestation hier soir encore. Il parait de mieux en mieux physiquement depuis quelques semaines. Passeur sur le premier but puis buteur d’une belle tête, son apport offensif a été de tous les instants.

    Disciple (7.5) : il s’impose comme un titulaire au poste de numéro 10 depuis son retour aux affaires. Il a bien tenu ses postes, réussissant ses passes et ses dribles. Il marque son 3e but de la saison en 3.5 matches.

    Nicolibi (7.5) : sans aucun doute son meilleur match sous le maillot rose et noir. Il a épuré son jeu en jouant simple et juste et a beaucoup défendu. Il a montré que le Président avait raison de lui accorder tout son soutien, à lui de répéter les mêmes prestations désormais.

    Romano (7.5) : un but de toute beauté qui a libéré ses partenaires et lancé le match, des combinaisons à une touche, et des prises de balle qui ont fait tourner la tête de ses gardes du corps. N’a pas réussi à faire marquer Michou.

    Michou (6.5) : un match terne pour le buteur du FCC : des occasions vendangées, des contrôles et des passes approximatives inhabituels pour lui. Il n’a pas baissé les bras malgré tout. S’il dit avoir travaillé pour le collectif, on préfèrerait qu’il convertisse ses occasions lorsque le collectif travaille pour lui.

     

    On a aimé :

     -Des Costauds disciplinés et brillants, en dépit d'un léger relâchement en seconde période.

    -Une impressionnante capacité à ressortir les ballons proprement.

     -Néné n'est plus maudit : il a signé hier sa première victoire de la saison!

     -Le soutien de Tranber. Et de son accompagnatrice… Enfin, surtout de son accompagnatrice…

     -La persévérance de Brett.

     -Lolo, les bons tuyaux : "Sur un terrain aussi petit, placez-vous au deuxième poteau". Romano et Khalil ont marqué de la sorte.

      - La victoire de TNT lundi

     

    On n'a pas aimé :

     -L'"Edmilson" de Jean-Guy en début de match, sans conséquence heureusement.

     -Michou sans but, c'est comme une comédie romantique sans Meg Ryan.

     -Une première dans l'histoire du FCC : pas assez de bières pour tous les Costauds à la fin du match. Il faut dire que le Président était sur le banc de touche…

     -Mine de rien, le FCC a perdu 2-0 la seconde période.

     -Que Brett mette une heure et demie à trouver le stade!

     -Apprendre le forfait d'Omar à 22h.

  • Adieu le titre...

    En s'inclinant 2-1 vendredi soir à Rillieux, le FCC a sans doute abandonné ses derniers espoirs de conquérir le titre de champion.

    À Rillieux, championnat FSGT, 12ème journée,  OL Rillieux - FC Costauds ; 2- 1 (2-0 ).Temps frais, pelouse en plastique, 2 spectateurs.
    But pour le FCC :
    Disciple 80ème.

    Composition et notes moyennes des Costauds :

    Néné 6,5- Josh 6 Framboisier 7 Francis 6 Bret 6- Youss 6,5- Khalil 7,5- JeanBois 6-  Gros 6- Omar 0,5- Romano 7-

    Entrés en jeu :  Disciple 7- Nicolibi 6,5- Pilou 6,5- Jasmine 6,5-

    Après avoir éliminés les adversaires du soir la semaine passée en Coupe du Rhône, les roses et noirs se rendaient chez un leader échaudé par cette défaite.
    Les Rilliards attaquaient la rencontre pied au plancher, sans toutefois se montrer dangereux. Le schéma tactique des Costauds, avec deux 6 ( Youss et Khalil ) et 4 joueurs à vocation offensive avait grand mal à prendre ses marques.
    Trop portée vers l'attaque, l'équipe rechignait à défendre et cédait logiquement sur une frappe croisée qui pétrifiait Néné. Beaucoup d'imprécisions, des contrôles ratés et des ballons perdus en milieu de terrain empêchaient les Costauds de développer un semblant de jeu.

    Sur cette surface synthétique si particulière, il faut lâcher le ballon, et vite. Youss l'apprenait à ses dépens, perdant la balle à l'entrée de ses 18 mètres. Les attaquants rilliards ne se privaient pas de l'offrande et inscrivaient un second but.


    Omar.JPG« Omar a tuer le FCC.... »

    Dans un sursaut d'orgueil, les Costauds obtenaient un pénalty peu avant la mi-temps. Omar s'exécutait et voyait sa frappe repoussée par le portier adverse, qui allait dès lors mettre les attaquants de Pich au supplice.

    Revenu avec de meilleures intentions, comme toujours en seconde période malheureusement, le FCC lançait le siège du but adverse. Mais le gardien maison avait fermé la boutique et jeté les clés.
    Omar, si décisif à l'accoutumée, ratait tout ce qu'il entreprenait. Un véritable cauchOmar pour le n°9 vedette des Costauds.
    A son crédit, il ne relâchait pas ses efforts et délivrait une passe décisive vers Disciple, entré en jeu depuis peu et qui faisait sauter le verrou d'une frappe fusante.

    Il restait 10 minutes et l'espoir renaissait, d'autant que les Rilliards suffoquaient depuis le début de la seconde période.
    Les assauts reprenaient de plus belle mais rien n'y fît.
    Pour couronner le tout et conclure sa soirée en enfer, Omar recevait un vilain coup de coude à la hanche qui le blessait sérieusement et l'obligeait à sortir !!

    Cette rencontre était bien le reflet du FCC actuel, toujours en réaction, capable de bousculer n'importe quelle équipe et Omar-dépendante.

  • L'actualité du FCC vue par le Banquier

    A l’aube d’un match décisif pour l’avenir du FC Costauds en championnat, le Banquier livre ses impressions avec la langue de bois qu’on lui connait. Mauvaise foi, sous entendus, mensonges et fausses pistes, tout y passe: il mérite bien son titre d’ "Enculé" de Banquier.

     

    FCC - JTEKT 035.JPG

    Ce qu’il pense des derniers résultats de l’équipe

     

    Je n’ai pas encore assez de recul… Je suis encore très touché : passer du cauchemar de Sathonay à ce match idyllique en coupe face à Rillieux, ça ne vous aide pas à avoir les idées claires.

    Si on prend en compte tous les paramètres : les blessures d’Omar et de Jean Guy, la greffe du rein de Disciple, nous sommes malgré tout encore qualifiés en coupe et  dans la course au titre à l’arrivée du printemps !

    Mon opinion changera ou sera renforcée après le match contre Rillieux qui, soyons honnêtes, est clairement décisif pour nous.

    Les terrains en plastique ne nous réussissent généralement pas (NDLRC : nul à TNT et défaite à Sathonay), on verra clairement si nous sommes capables de gommer nos défauts (individualisme, pressing alterné…) vendredi.

     

    Ses interférences dans le travail du coach

     

    Je n’interfère pas dans le travail du Trap, j’étais de ceux qui voulaient le virer pour introniser Lolo pour rappel.

    Pas une titularisation pour le vilain cette année, une charnière sans cesse remaniée, un brassard qui tend les bras de notre vénéré Président et qu’il donne finalement à son frère…  vous appelez ça coacher vous ???

    Et puis son milieu à trois à Sathonay … quelle grossière erreur.

     

    Oubliez cette partie, pour être politiquement correct notez dans votre torchon que :

    « Pich et moi avons des relations cordiales, nous nous connaissons depuis des années et c’est quelqu’un que j’estime profondément. Nos relations vont largement au-delà de la subordination qui nous lie et sont maintenant amicales ».

    Je l’assiste dans ses fonctions, l’appuie dans sa démarche pour aider au maximum l’équipe. C’est le maitre tactique, je suis un peu son relais sur le terrain quand Lolo n’est pas là.

    Les paroles du coach sont ciblées, elles ont plus d’effet sur le groupe quand elles sont rares. Vous croyez que Fergusson et Mourinho mettent les plots ou donnent les chasubles à l’entrainement ? »

     

     

    Ses relations nouvelles avec le président

     

    Elles sont cordiales, nous marchons comme Michou en bord de mer avec sa chérie, main dans la main. L’entente est meilleure depuis que Gigi est parti, preuve que le problème venait bien de là. Avoir la même blessure aux tendons d’Achille nous a beaucoup rapprochés.

    Maintenant, nous savons tous les deux que nous sommes assis sur un baril d’Isostar : une étincèle et ….

    Je me méfie plutôt maintenant du clan des jeunots : les Jeans Disciples, Bois et  Kipu, capables d’inventer des histoires à mettre en péril la vie d’un club.

     

     

    Les objectifs de cette fin de saison

     

    Jouer au foot, gourder et rigoler. Si on peut en plus refaire une finale de coupe du Rhône, l’objectif sera atteint.

     

     

    Son retour sur les terrains

     

    Vous connaissez le point commun entre :

    • · le Père noël sur son traineau
    • · le Yéti sur des skis
    • · Lemu à un match du FC Costauds
    • · Le banquier sur un terrain de foot ?

     

    …ils existent tous sauf le Banquier.

     

    Il y a l’histoire des pléonasmes aussi : Banquier blessé, enculé de banquier, le Vilain Vilain, Jeanpré affamé, Josh vieux …

    Je sais que je suis attendu comme la réparation du jukebox de Maxillaire, patience. Après, mon avenir n’est peut être plus sur le terrain….

  • Maxillaire, le discret qui sait tout

    PICT0044.JPGPréparateur physique, trésorier, responsable de la buvette, il est l'homme de l'ombre indispensable au bon fonctionnement du FC Costauds. Et, surtout, il sait tout sur tous les Costauds. La preuve.


     

    Côté foot…

     Au FC Costauds, qui est le plus doué?

    Moi, je suis un homme de chiffre. Pour moi, Vilain reste le plus doué des joueurs Costaudiens avec le record toujours invaincu dans l'histoire du championnat FSGT, du meilleur temps de jeu-but

    Le plus en retard?

    Pich.

    Quels sont les leaders?

    Des magasins discounts de type alimentaire. Mais, je ne vois pas le lien avec les Costauds là...

    Qui a le meilleur esprit d'équipe?

    Peut-être bien Jean Guy Georges.

    Le plus mauvais esprit d'équipe?

    L'adversaire.

    Qui râle le plus quand il est remplaçant ou remplacé?

    Je ne peux pas le dire, il n'a pas encore payé sa cotisation buvette.

    Qui est le plus maladroit?

    Pareil... le Vilain (cf photo, c'est vrai qu'il est moche) vilain.jpg

    Qui est le plus rapide?

    Tout dépend pour aller où ? Si c'est pour la Véto et/ou la buvette, le Président reste de loin le plus rapide devant Disciple.

    Si on parle sur le terrain, Bret me fais penser souvent à Bip-bip, le pas-copain du coyotte (pas le détecteur de radar, l'autre).

    Qui est le plus "boucher"?

    Sponsor, bien sûr, surtout s'il se laissait pousser la moustache, type Gigi à mes 30 ans.

    Le plus généreux?

    Dans le jeu ? Omar pour son frère Michou, surtout depuis qu'il est tonton.

    Qui coache?

    Pich.

    Sérieusement, qui coache?

    Le Président.

    Quel est le rôle du Banquier?

    Bein... banquier, pourquoi ?

    Quel est le rôle d'un entraîneur idéal selon vous ?

    Le Banquier prenant les choses en main : c'est beau, tel un Daniel Leclerc à la fin des années 90 au RC Lens. Là vraiment, je me régale de voir l'Homme, le Charisme et l'incroyable compétence.

    Quels sont les chouchous des supporters?

    Pour les pros : Omar.

    Pour les moins de 16 ans : Pilou.

    Pour les femmes des joueurs : Lému.

    Pour les nuls : Vilain.

    Pour les nostalgiques : Gitan

    Pour les fans de Hondelatte : Jean-Guy George.

    Sinon, la star reste et restera Michou, c'est évident.

     

     

     Côté jardin…  hannibal_lecter.jpg


     Qui est le plus beau?

    Aldo, qui d'autres ?

    Le plus moche?

    À votre avis... Vilain.

    À la buvette, qui est le leader?

    Pilou, forcément... il est Président;

    Qui est le meilleur danseur?

    Ah là c'est Disciple dans les faubourgs de Marcy, sans hésiter.

    Qui est le meilleur guitariste?

    Banquier en duo avec Jean Guy... c'est beau du Cabrel au coin de la cheminée.

    Qui est le meilleur Didier (DJ)?

    Michou, je l'ai découvert vendredi dernier déguisé en Elvis à une soirée un peu particulière.

    Qui est le plus sérieux?

    Personne.

    Qui est le plus inventif?

    Lému grâce à son Coscok légendaire.

    Qui est le roi des "Coscoks"?

    Ah bein, quand on parle du loup : Feu le roi Lému, le meilleur Coscokeur de la région du monde.