UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Boxing Day pour les Costauds

Avant les dindes, le Père Noël et les papillotes, les Costauds avaient un match à jouer jeudi sur le terrain de l'ASCEE. Ils l'ont gagné (2-1). Champion d'automne, Pich est menacé.

 

À Pierre Bénite, FSGT, 2ème journée du championnat excellence, pelouse synthétique, odeur de Mc Donald, ASCEE – FC Costauds : 1-2 (1-0). Buts pour le FCC : Jo et Omar.

 FCC : Jukipu – Lému Jean-Guy (cpt) Jean-Nic – Bret Pilou Francis – Banquier – Nicolibi Michou Jo. Entrés en cours de jeu : Khalil, Omar et Youss. Ent. : Pich

 

Comment Pich va-t-il pouvoir passer les fêtes de fin d'année sereinement? Durant la première partie de saison, le FC Costauds a tout gagné, est encore en lice dans toutes les compétitions et est leader de son championnat. Seulement, le Président Pilou, pro-PSG, réfléchirait sérieusement à engager une "pointure". Car, malgré tout son talent, Omar ne fait encore vendre aucun maillot en Chine, au Japon ou aux Etats-Unis. Dès lors, Jean-Prési souhaiterait attirer un nom sur son banc de touche, puis, par ricochet, sur le terrain. Antoine Kombouaré aurait déjà fait acte de candidature, refusée par le président du FCC, qui lorgne sur Luis Fernandez, qu'il avait d'ailleurs déjà harcelé au téléphone il y a quelques années. Avant de partir en vacances, Pich affichait néanmoins sa sérénité : "Si Kombouaré, qui a quand même réussi à être éliminé de l'Europa League, a empoché 3 M€ d'indemnités de licenciement, j'estime, qu'en ayant gagné tous les matchs, je devrais en toucher au moins le double. Je n'imagine pas le Président prendre un tel risque d'autant que son associé, Lému, a perdu sa carte bleue."

 

Avant de partir en vacances, Pich a en tout cas prouvé qu'il restait un maître dans l'art du coaching. Menés 1-0 à la pause à l'issue d'une première période bien terne, les Costauds se dirigeaient vers Pich pour récolter le message sacré. Seulement, l'entraîneur les envoya tout de go se désaltérer au vestiaire. Ce seront ses seuls mots de la mi-temps! Placés face à leurs responsabilités, les joueurs roses et noirs durent se dire quelques vérités. C'en fut trop pour Françis, qui jeta l'éponge une dizaine de minutes plus tard, visiblement lassé des remontrances de cet incorrigible de Banquier. Heureusement, Jo puis Omar, de deux tirs croisés imparables, permettaient au FCC de finir l'année sur une nouvelle victoire. D'où cette question, légitime :  en se rebellant de la sorte en seconde période et en terminant ainsi champion d'automne, les Costauds ont-ils lâché Pich?

 

Moustache Jean Mich.jpgJeu et Costauds

 

Dans la cage pour la première fois de sa vie, Jeankipu (8) a sorti quelques arrêts de grande classe et réussi de très beaux dégagements. Lému (6,5) n'a joué que vingt-cinq minutes, le temps pour lui de toucher la barre transversale, avant d'imiter le Banquier et de se claquer alors qu'il s'échauffait pour revenir en jeu en seconde période. Jean-Guy (7,5) , qui porte toujours aussi fièrement le brassard, a fait son boulot sans en rajouter. Jean-Nic (8) a été impressionnant en gagnant tous ses duels défensifs et en soignant ses relances. Banquier (7) a été bien meilleur lorsqu'il a été repositionné libéro qu'en numéro 10 où ses vieilles jambes ne lui permettent de plus se rendre disponible. Dans son couloir droit, Bret (6,5) a livré une partie inégale. Une belle frappe de 25 mètres excentré largement au dessus ne fait pas oublier que le petit homme blond a déjà marqué de la sorte. Francis (6,5), dont c'était la première apparition cette saison, a eu du mal avec le Banquier. Visiblement aussi perturbé par une vieille histoire de parapluie, d'après la rumeur. Au milieu, de l'activité pour le Président (7), la touche technique en plus pour Khalil (7,5), beaucoup de temps à se mettre en tenue pour Youss (6,5).
Très actif sur l'aile gauche, Jo (7,5) a inscrit un superbe but égalisateur. Michou (6,5), qui portait une magnifique paire de moustaches (photo), aurait pu le devancer s'il avait été un peu plus franchement au duel aérien avec le gardien en première période. Nicolibi (7) est le plus souvent intéressant quand il n'oublie pas qu'il est un ailier. Omar (8) a inscrit le but vainqueur d'une remarquable volée. Sans quelques gourmandises, il aurait même dû gonfler davantage son compteur buts.

Commentaires

  • Très belle paire de moustaches M. Michou

  • Tout à fait d'accord les copains, ça c'est des moustaches!

  • C'est le regret de ma vie, si seulement j'avais gardé mes moustaches...

  • Ah oui, très belle paire

  • fait bonne usage de ma moustache mon michou

  • Ouais... petite Moustache... ça vaut pas celle de "Moustache"

Les commentaires sont fermés.