UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Quizz : 3 maillots à gagner pour ceux qui connaissent le mieux le FCC

    Fccostauds.fr vous propose un petit quizz sur votre club préféré pour passer de bonnes fêtes

    maillot encart site.jpg3 maillots du FCC à gagner pour les 3 personnes ayant donné le plus de bonnes réponses avant le mercredi 11 janvier.

    Pour jouer, envoyez vos réponses sur l’adresse mail fccostauds@yahoo.fr en mentionnant vos noms, prénoms et adresse mail.

    Les bonnes réponses et le nom des gagnants seront dévoilés le vendredi 13 janvier.

     

    1 - Pourquoi le nom du club est il FC Costauds ?

     

    2 - Grâce à qui est né le FC Costauds ?

     

    3 - Qui a marqué le 1er but de l’histoire du FCC en match officiel ?

     

    4 - Contre qui le FCC a-t-il obtenu sa 1ere victoire en match officiel?

     

    5 - Quel Costaud est le premier à avoir marqué contre son camp ?

     

    6 - Qui est le président d’honneur du FCC ?

     

    7 - Quels joueurs ont inscrit des quadruplés ?

     

    8 - Qui est le joueur au ratio temps de jeu / but le plus élevé ?

     

    9 - Quel est le score et l’adversaire de la plus large victoire du FCC ?

     

    10 - Quel est le score et l’adversaire de la plus large défaite du FCC (si, si, le FCC a déjà perdu des matches dans un passé lointain !) ?

     

    11 - Qui est l’inventeur du Coscok ?

     

    12 - Quels sont les buteurs de la finale 2011 ?

     

    13 - Qui compte le plus de matches officiels sous les couleurs du FCC ?

     

    14 - Combien donne l’adition des âges de Josh et Néné ?

     

    Pour vous départager :

     

    15 - Combien de litres de bière les Costauds ont-ils consommé à la buvette la saison dernière ?

     

     

  • Le Boxing Day pour les Costauds

    Avant les dindes, le Père Noël et les papillotes, les Costauds avaient un match à jouer jeudi sur le terrain de l'ASCEE. Ils l'ont gagné (2-1). Champion d'automne, Pich est menacé.

     

    À Pierre Bénite, FSGT, 2ème journée du championnat excellence, pelouse synthétique, odeur de Mc Donald, ASCEE – FC Costauds : 1-2 (1-0). Buts pour le FCC : Jo et Omar.

     FCC : Jukipu – Lému Jean-Guy (cpt) Jean-Nic – Bret Pilou Francis – Banquier – Nicolibi Michou Jo. Entrés en cours de jeu : Khalil, Omar et Youss. Ent. : Pich

     

    Comment Pich va-t-il pouvoir passer les fêtes de fin d'année sereinement? Durant la première partie de saison, le FC Costauds a tout gagné, est encore en lice dans toutes les compétitions et est leader de son championnat. Seulement, le Président Pilou, pro-PSG, réfléchirait sérieusement à engager une "pointure". Car, malgré tout son talent, Omar ne fait encore vendre aucun maillot en Chine, au Japon ou aux Etats-Unis. Dès lors, Jean-Prési souhaiterait attirer un nom sur son banc de touche, puis, par ricochet, sur le terrain. Antoine Kombouaré aurait déjà fait acte de candidature, refusée par le président du FCC, qui lorgne sur Luis Fernandez, qu'il avait d'ailleurs déjà harcelé au téléphone il y a quelques années. Avant de partir en vacances, Pich affichait néanmoins sa sérénité : "Si Kombouaré, qui a quand même réussi à être éliminé de l'Europa League, a empoché 3 M€ d'indemnités de licenciement, j'estime, qu'en ayant gagné tous les matchs, je devrais en toucher au moins le double. Je n'imagine pas le Président prendre un tel risque d'autant que son associé, Lému, a perdu sa carte bleue."

     

    Avant de partir en vacances, Pich a en tout cas prouvé qu'il restait un maître dans l'art du coaching. Menés 1-0 à la pause à l'issue d'une première période bien terne, les Costauds se dirigeaient vers Pich pour récolter le message sacré. Seulement, l'entraîneur les envoya tout de go se désaltérer au vestiaire. Ce seront ses seuls mots de la mi-temps! Placés face à leurs responsabilités, les joueurs roses et noirs durent se dire quelques vérités. C'en fut trop pour Françis, qui jeta l'éponge une dizaine de minutes plus tard, visiblement lassé des remontrances de cet incorrigible de Banquier. Heureusement, Jo puis Omar, de deux tirs croisés imparables, permettaient au FCC de finir l'année sur une nouvelle victoire. D'où cette question, légitime :  en se rebellant de la sorte en seconde période et en terminant ainsi champion d'automne, les Costauds ont-ils lâché Pich?

     

    Moustache Jean Mich.jpgJeu et Costauds

     

    Dans la cage pour la première fois de sa vie, Jeankipu (8) a sorti quelques arrêts de grande classe et réussi de très beaux dégagements. Lému (6,5) n'a joué que vingt-cinq minutes, le temps pour lui de toucher la barre transversale, avant d'imiter le Banquier et de se claquer alors qu'il s'échauffait pour revenir en jeu en seconde période. Jean-Guy (7,5) , qui porte toujours aussi fièrement le brassard, a fait son boulot sans en rajouter. Jean-Nic (8) a été impressionnant en gagnant tous ses duels défensifs et en soignant ses relances. Banquier (7) a été bien meilleur lorsqu'il a été repositionné libéro qu'en numéro 10 où ses vieilles jambes ne lui permettent de plus se rendre disponible. Dans son couloir droit, Bret (6,5) a livré une partie inégale. Une belle frappe de 25 mètres excentré largement au dessus ne fait pas oublier que le petit homme blond a déjà marqué de la sorte. Francis (6,5), dont c'était la première apparition cette saison, a eu du mal avec le Banquier. Visiblement aussi perturbé par une vieille histoire de parapluie, d'après la rumeur. Au milieu, de l'activité pour le Président (7), la touche technique en plus pour Khalil (7,5), beaucoup de temps à se mettre en tenue pour Youss (6,5).
    Très actif sur l'aile gauche, Jo (7,5) a inscrit un superbe but égalisateur. Michou (6,5), qui portait une magnifique paire de moustaches (photo), aurait pu le devancer s'il avait été un peu plus franchement au duel aérien avec le gardien en première période. Nicolibi (7) est le plus souvent intéressant quand il n'oublie pas qu'il est un ailier. Omar (8) a inscrit le but vainqueur d'une remarquable volée. Sans quelques gourmandises, il aurait même dû gonfler davantage son compteur buts.

  • Un mental de Costauds !

    Après un début de saison en demi-teinte malgré les résultats, il fallait un match référence pour lancer véritablement la saison et redonner des couleurs aux Costauds, tant sur le terrain qu’en dehors. C’est chose faite depuis vendredi où l’on a pu entendre à nouveau vibrer les murs des vestiaires Rose et Framboise.

     

    A St Germain, 1ère journée du Championnat excellence, pelouse en voie de disparition. 

    FC Costauds-Gitans de Décines 5-4 (1-1).

    Buts pour le FCC : Jean Guy, JeanBois, Mamar, Kipu (2)

    Composition et notes du FCC : Bret (5) - Jean Guy (8), Banquier (non noté), Lému (6) - Josh (7), Khalil (8), Jeankipu (8.5), Pilou (8) - Nicolibi (7) - Jeanbois (7.5), Mamar (8)Entrés en cours de jeu : Jean Nic (7), Ced (7.5), Dentiste (7)

    Le match

    Une fois de plus tout avait mal débuté pour les Costauds, qui cédèrent dès les premières minutes et encaissaient un but. Pourtant bien en place, les hommes de Pich ont semblés désorganisés par la blessure du Banquier survenue au bout de 20 minutes de jeu seulement (à noter la performance de ce dernier qui venait d’enchaîner quasiment 3 matches sans se péter..) et JeanNic passa stoppeur aux côtés de Lému. 

    A nouveau privés de spécialiste du poste, les locaux évoluaient avec Bret dans la cage et mirent plusieurs minutes avant de se remettre dans le sens de la marche.

    Omar se créait quelques bonnes occasions et le milieu de terrain prenait peu à peu le pas sur des adversaires bien regroupés.

    Nicolibi victime d’une faute sur le côté droit, décidait de tirer lui-même le coup-franc.Il déposait la balle sur la tête de JeanGuy qui catapulta le ballon dans les filets. 1-1 et premier but du capitaine depuis ses débuts roses et noirs et certainement depuis ses débuts au football même s'il affirme le contraire.

     

    FCC-Gitans 004.JPG

    encore un but et Jean Guy rejoindra Michou dans le bas du classement des buteurs

    Le début de seconde mi-temps fut identique au début de la première, les Gitans prenant l’avantage instantanément. Sur une passe en retrait à l'engagement, Lému paniqua et tenta une chose qu'il n'avait jamais essayée: un dribble. Celui-ci se transforma en passe à l'adversaire... 1-2, tout était à refaire. Mais c’était sans compter sur des Costauds qui, poussés par un Jukipu des grands soirs, recollait au score rapidement suite à une frappe enroulée du beau gosse aux cheveux permanentés.2-2.

    L’intensité montait d’un cran et l’on assistait à une rencontre engagée mais bien dans l’esprit, les joueurs se rendant coup pour coup. Touché au genou, Lému laissa sa place à Ced. Au milieu, Jukipu donnait de la voix et sur le côté gauche JeanPrési, dans la forme de sa vie, multipliait les courses mais manquait de réalisme devant la cage suite à un bon service d’Omar.

     

    FCC-Gitans 005.JPG

    Ced se souviendra toute sa vie de sa première sous le maillot du FCC

    Le danger allait venir du côté opposé. L’ailier gauche adverse parti dans le dos de Tonton fusilla Bret d’une frappe violente, les Gitans reprenaient la tête mais les Costauds ne la baissèrent pas pour autant.

    JeanBois, accrocheur comme jamais, s’extirpa du marquage et enroula une superbe frappe qui fit mouche.3-3, les quelques spectateurs en avaient pour leur argent, se demandant quelle serait l’issue de la rencontre.

    Omar, toujours aussi disponible sollicita un une-deux avec Khalil le long de la ligne de but et marqua dans un trou de souris le but du break. 4-3, les spectateurs en prenaient plein les mirettes et se régalaient, s’attendant à encore à des rebondissements.

    Ils ne se trompaient pas lorsqu’ils virent le buteur adverse égaliser avec l’aide d’un Bret dont la cage paraissait trop grande pour lui.4-4, il ne restait qu’un petit quart d’heure aux Costauds pour tenter de l’emporter.

    JeanNic blessé, Jeanpré passa stoppeur, Lému enfilait les gants et Pich décidait un coup de coaching dont il a le secret en plaçant Bret sur la gauche, au marquage du feu follet adverse.

     

    FCC-Gitans 003.JPG

    Suite à sa bévue, Lému a déjà trouvé sa reconversion

    Le match touchait à sa fin et beaucoup pensaient qu’un partage des points était peut être un moindre mal, mais c’était sans compter sur des Costauds qui avaient retrouvé leurs vraies valeurs de combat et de solidarité.

    Comme un symbole, l’éclair jaillit à nouveau du pied droit de Jukipu, infatigable et exemplaire sur ce terrain difficile. Une frappe lourde et limpide à l’entrée de la surface fusilla le portier adverse pour donner la victoire au FCC. Les spectateurs n’en croyaient pas leurs yeux et rêvaient secrètement de pouvoir approcher leurs idoles du soir.

    Malgré 10 minutes d’arrêt de jeu, les adversaires avaient pris un coup sur la tête et ne parvenaient pas à revenir au score.

    Une victoire fondatrice, comme un nouvel élan pour un FCC qui frôlait l’essoufflement ces dernières semaines.

    A l’image d’un Président qui galope comme un Banquier derrière une calzone trois fromages, on a vu des Costauds concernés et solidaires, de bon augure pour la suite !!!

    Jeu et Costauds

    L’homme du match :

    Jeankipu.JPG

    Jeankipu (8.5)

    Auteur de deux nouveaux buts absolument magnifiques, c’est lui qui a donné le tempo au milieu du terrain. Meilleur buteur du FCC avec 9 buts en jouant milieu récupérateur, c’est dire son importance dans le système de Pich.

     

     

     

    Bret (5) : le plus petit gardien de l’histoire de la FSGT a eu le mérite de ne pas rechigner à accepter de porter les gants (trop grands pour lui). A part ça, sa prestation ne restera pas dans les anales, sauf peut être le but qu’il a réussi à se marquer. Une chose est sûre, ce n’est pas un attaquant, ni un gardien.

    Jean Guy (8) : ça faisait longtemps, très longtemps qu’il en rêvait et qu’il en parlait, il a enfin inscrit le premier but de sa carrière. Sa tête rageuse aux 18 mètres n’a laissé aucune chance au portier des Gitans. Le capitaine du FCC a été exemplaire et rarement pris à défaut. Un gros match.

    Banquier (non noté) : serein et appliqué…durant 20 petites minutes jusqu’à ce que sa cuisse cède à nouveau. Deux minutes après sa sortie, les Gitans ouvriront le score. Hasard ou réalité scientifique ?

    Lému (6) : il n’a pas démérité mais le but qu’il offre à l’adversaire sur le coup d’envoi de la 2e mi-temps est une faute professionnelle. Rongé par la honte, il simulera une blessure pour terminer la rencontre dans les buts et se rendre utile. Auteur d’une très belle claquette sur un ballon qui sortait d’un bon mètre.

    Josh (7) : bien en jambes, il s’est montré intraitable dans son couloir droit. Aurait pu apporter un peu plus offensivement dans les moments forts.

    Khalil (8) : il ne paraissait pas gêné par sa blessure au talon et il a encore réalisé un grand match. Son impact physique et sa complémentarité avec Jeankipu ont fait merveille au milieu de terrain.

    Pilou (8) : un match plein d’envie et de détermination, il a bien pris son couloir gauche et a usé ses vis-à-vis par ses nombreuses courses. Son jeu de passe précis a mis son équipe dans le bon sens. Seul bémol, une frappe imprécise sur une passe en retrait de Mamar.

    Nicolibi (7) : utilisé au poste de n° 10 pendant la mi temps où son équipe a le moins dominé, il n’a pas eu son rayonnement habituel même s’il n’a jamais baissé les bras et a tenté de combiner avec ses attaquants avec plus ou moins de réussite.

    Jeanbois (7.5) : vexé par sa mise sur le banc à Chambery, il a voulu prouver à son coach qu’il était bien plus qu’une solution de remplacement. Accrocheur et combatif il a paraphé sa prestation par un bijou de frappe enroulée à ras de terre qui n’a laissé aucune chance au portier visiteur. C’est le Jeanbois que l’on attend de voir toutes les semaines !

    Omar (8) : il a marqué, il a fait des différences, il a donné beaucoup de bons ballons, bref il a fait du Omar. Aurait pu scorer davantage sans quelques glissades dues a des baskets de foot inadaptées a un terrain aussi gras.

    Jean Nic (7) : rapidement entré en jeu pour suppléer Banquier, il s’est acquitté de sa tache avec brio. Attentif au marquage et appliqué dans la relance, il prend plus de confiance à chacune de ses sorties.

    Ced (7.5) : ses yeux brillaient comme ceux d'un enfant devant son premier Ricard lorsqu’il a revêtu la tunique de FC Costauds pour la première fois. Auteur d’une très bonne prestation et notamment d’une fin de match de haut niveau, il va regagner l’Ardèche des souvenirs pleins la tête et va pouvoir montrer les photos de son moment de gloire à ses copains. C’était noël avant l’heure.

    Dentiste (7) : il commence à retrouver de bonnes sensations et a montré qu’il possédait un certain bagage technique, voir même un bagage technique certain. Pas loin de marquer sur un bijou de frappe enroulée, on a hâte de le voir avec une condition physique digne d’un footballeur.

    Les vidéos

     

     

     

     

  • Les cadeaux du Père Costaud

    Les fêtes de noël approchent, petits et grands Costauds auront de beaux cadeaux sous le sapin cette année:

    Le nouveau maillot 100% rose, 100% Costaud est enfin disponible au prix de 45€

    Tailles: du 5 à 7 ans au XXL

     

    maillot rose 008.JPG


     

    Soldes : le maillot rose et noir de l'équipe qui a remporté la coupe du Rhône 2011 est à 15€

    Uniquement disponible, en taille L, il n'y en aura pas pour tout le monde !

    Le n°8 porté et dédicacé par le Président sera vendu aux enchères d'ici quelques jours, le FC Costauds fera don de la somme à une oeuvre caritative.

     

    maillot rose et noir.jpg

     

    Vous pouvez commander dès à présent ces articles en envoyant un mail à fccostauds@yahoo.fr en précisant vos nom, prénom, modèle, taille et numéro demandé.

  • Exclusif: l'interview du brassard du FCC !

    Bringuebalé de bras en bras depuis 2 ans, le brassard semble enfin avoir trouvé la stabilité sur le biceps de Jean Guy. Épanoui, il nous livre un entretien vérité.


    Brassard, vous rayonnez aujourd’hui. Expliquez nous d’où vient cette joie retrouvée ?

    C’est bien simple, la réponse tient en deux mots : Jean Guy. Avec lui, je me sens  « brassard » à part entière. Une complicité  s’est créée dès lors qu’il m’a mis à son bras droit.

    foot,fc costauds,fsgt,brassard,president,cartouche,poubelle,gitan,rose,noir,larme,souvenir,cauchemard,buvette,sandwich,cornichon,rosette,chance,gourde,gueule de bois,libero,francis lalanne,artiste,love story,banquier,coach,champs elysées,coupe de france,jean pierre papin


    Vos années d’errance sont donc derrière vous. Consentez-vous à revenir sur cette période plus rose que noire ?

    Même si je me sens mieux, je sais que je ne ferai pas table rase en claquant de l’élastique ! Peu de brassards auraient supporté ce que j’ai enduré (il sèche une larme).

    Comment se sentir aimé quand vous ne savez pas sur quel bras vous allez figurer chaque semaine ? Je vous le demande ! Rien que d’en parler des souvenirs affreux me reviennent …..


    Vous sentez prêt à nous livrer quelques uns de ces souvenirs, si abjects soient-ils ?

    (Il se tend un grand coup) Oh, j’aurai tellement à vous raconter…Si je devais sortir du lot deux ou trois des cauchemars que j’ai vécu, je dirai :

    Passer des soirées buvette avec JeanPré c’était sympa, mais j’avais une de ces gueules de bois le lendemain, il en profitait pour me caresser et abuser de moi. Les taches de gourde ternissaient mes belles couleurs, je me sentais souillé. On s’est bien marré avec JeanPré mais il ne me considérait que comme un objet qui le mettait en valeur.

    Ou bien ce qui restera peut être comme mon plus mauvais souvenir, c’est lorsque JeanGigi a voulu m’essayer. Il m’avait caché dans son sac, coincé entre un sandwich rosette/cornichons de l’année précédente et une cartouche trois couleurs usagée. Quand Gigi m’a attrapé de ses doigts boudinés aux ongles noircis, j’ai failli tourner de l’élastique !! Ma chance ce jour-là fut que le Gitan se trouvât une nouvelle fois sur le banc, sinon c’en était fini…

     

    foot,fc costauds,fsgt,brassard,president,cartouche,poubelle,gitan,rose,noir,larme,souvenir,cauchemard,buvette,sandwich,cornichon,rosette,chance,gourde,gueule de bois,libero,francis lalanne,artiste,love story,banquier,coach,champs elysées,coupe de france,jean pierre papin

    Dans le sac de Jean Gigi….


    Parlons alors du présent. Comment s’est passée la rencontre avec Jean Guy ?

    Là encore, la chance a tourné en ma faveur. Suite à une énième blessure de JeanPrési, j’atterris sur le bras de Jean Guy. En quelques secondes, je ne flottais plus sur le bras malingre du Président, j’étais véritablement collé au biceps du libéro des Roses et Noirs.

    De mémoire de brassard, personne ne m’avait étiré de la sorte, un bonheur sans nom.


    Vous semblez vivre une véritable idylle. Comment se passe désormais votre quotidien ?

    Jean Guy et moi, on se lâche plus. On partage tout, on se dit tout. Oui je peux le dire, je suis amoureux. Rien ne nous séparera, comme le chante Francis Lalanne, notre artiste préféré à tous les deux.

    J’ai envie d’une love story, comme celle qu’ont connu Jean Pierre Papin et son bandana rouge à l’OM.

    foot,fc costauds,fsgt,brassard,president,cartouche,poubelle,gitan,rose,noir,larme,souvenir,cauchemard,buvette,sandwich,cornichon,rosette,chance,gourde,gueule de bois,libero,francis lalanne,artiste,love story,banquier,coach,champs elysées,coupe de france,jean pierre papin


    Dernière question. N’avez-vous pas peur de susciter des jalousies au sein du groupe ? Ne vous méfiez-vous pas de cet opportuniste de Banquier et du fielleux Président ?

    Jean Guy me l’a dit, il ne me lâchera plus. Les autres joueurs ont de toute façon beaucoup trop peur pour leurs enfants pour le contester ! Nous avons la confiance du Coach.

    Et puis, Philou sera bientôt blessé à nouveau et le Banquier est un intermittent sans appui dans le vestiaire.

    Des projets ? Oui nous en avons plusieurs, notre rêve étant de brandir la Coupe de France. Jean Guy m’a promis qu’on remonterait les Champs Elysées bras dans l’élastique !!!

    foot,fc costauds,fsgt,brassard,president,cartouche,poubelle,gitan,rose,noir,larme,souvenir,cauchemard,buvette,sandwich,cornichon,rosette,chance,gourde,gueule de bois,libero,francis lalanne,artiste,love story,banquier,coach,champs elysées,coupe de france,jean pierre papin