UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • FC Costauds Poker Tour le samedi 3 mars

    Le FC Costauds et le FC Rive Droite vous convient à leur tournoi de Texas hold'em le samedi 03 Mars salle Maryse Bastié à Saint Germain.

     

    Inscriptions sur place à partir de 19h30, début du tournoi à 20h30.

     

    Pensez à vous préinscrire en envoyant vos nom et prénom par mail fccostauds@yahoo.fr

     

    poker jpg.jpg

    Lieu: Saint-Germain-Au-Mont-D'Or, la salle Maryse Bastié.

     

    10 euros la cave

     

    Type de jeu: No Limit Texas Hold'em

     

    Stucture du tournoi:

     

    Stack initial de 4500

    Début des blinds: 25/50

    Niveaux de 30 minutes.

    Possibilité de se recaver seulement durant les 3 premiers rounds.

     

    De nombreux lots à gagner: Playstation 3, camescope numérique, GPS, Ipod...

     

    Vous trouverez sur place de quoi vous restaurer: hotdogs, sandwiches, boissons, etc...

    Vous aurez également la possibilité de vous faire servir à table.

     

    Bonne chance à tous !

  • Le FCC perd son titre

    « Si ma tante en avait, çà serait mon oncle ! ». Voilà en substance ce qu’a répondu Coach Jean Guy aux journalistes à la fin du match qui lui demandaient si l’absence de trois titulaires grippés de dernière minute (dont le gardien de but) avait pesé sur l’issue du match….Rajoutez à cela une bonne demie douzaine de tirs non cadrés et au moins autant d’arrêts du portier adverse et vous obtenez une soirée qui peut laisser des regrets.


    A Miribel, Quart de finale Coupe du Rhône-Temps maussade- Pelouse étonnamment bonne, Electricfil bat FC Costauds 3-2 (1-1).

    Buts pour le FCC : Khalil et Pilou

    Composition et notes du FCC : Lému (6) – Josh (6), Jean Nic (6), Yous (6.5), Jean Bois (5.5) – Jeankipu (6.5), Khalil (7) – Pilou (6.5), Dentiste (6), Nicolibi (6) – Omar (7)


    Le match :

    Le début de match était largement dominé par les locaux qui s’installaient dans la moitié de terrain des roses et noirs et ouvraient logiquement le score, Lému regardait impuissant le tir adverse transpercer ses filets. Electricfil continuait à mettre la pression et obtenait dans la foulée un pénalty ! Confiant, à la différence de ses coéquipiers, le portier Costauds aux origines Arbreslo-phocéennes mit une telle pression psychologique au tireur adverse que ce dernier envoya le ballon au-dessus de la barre transversale !!

    Ce premier tournant du match relança des Costauds jusque-là bien timorés. Les tentatives costaudes se précisaient mais les joueurs de Jean Guy se retrouvaient à 10, après l’expulsion temporaire de Tonton, peu enclin à se faire insulter par un adversaire auquel il recommanda chaudement de se taire !!!

    Cela n’atténua pas pour autant les velléités offensives du FCC qui égalisa par l’intermédiaire de Khalil peu avant la mi-temps.

    L’arrivée quelques minutes avant le début du match de Jean John permit aux Costauds de jouer à 11 contre 11 la seconde période après le départ du didier-jockey maison. Une seconde période que les protégés de Pilou allaient passer dans la moitié de terrain adverse, acculant Electricfil devant son but et les obligeant à procéder en contre……ce qu’ils ne se privèrent pas de faire et creusèrent l’écart alors que le FCC pêchait par maladresse.

     

    Menés et malmenés, les Costauds n’ont jamais baissé les bras

     

    Toujours aussi peu en réussite, les roses et noirs encaissèrent un troisième but qui, croyait-on, pliait le match. Jean Guy, à court de solutions (et de remplaçants surtout), s’évertuaient à encourager se joueurs à qui il restait 10 minutes pour revenir dans le match.

    L’équipe était morcelée, écartelée, mais bien vivante et réduisait le score par Pilou. Les quelques minutes restantes n’étaient qu’un pilonnage rose sur la cage adverse. Jean John, Kipu, Khalil, eurent des occasions mais rien n’y fit et les Costauds s’inclinèrent.

    Cette seconde défaite en autant de match voit surtout le FCC perdre un objectif majeur de la saison. Cette élimination en Coupe du Rhône est certes dure à avaler mais Jean Guy préférait s’appuyer sur le positif «  les gars ont fait preuve de courage et n’ont pas lâché…de telles valeurs vont payer….le déplacement  dès la semaine prochaine chez l’épouvantail du Championnat sera un merveilleux test…Vous avez des nouvelles de Pich ? J’ai appris que la Réunion était à feu et à sang, je n’aimerai pas qu’il lui arrive quelque chose… ! »


    Jeu et joueurs :

    coupe du rhone, foot,fsgt,kopke,coach,journalistegrippe,portier,electricfil,locaux,terrain,miribel,penalty,tireur,costaud,insulte,jockey,remplaçant,objectif,reunion,capitaine,soulier,rouquin,libero,generosite,elimination,forfait,grippeL'homme du match: Khalil 7

    Au four et au moulin. Le cadet des Lahrèche fut à deux cheveux d’égaliser en fin de match, après avoir marqué en première période. Un gros volume de jeu et une générosité de tous les instants.



    Jean Lèm’ 6 : Andreas Kopke d’un soir, il ne put pas grand-chose sur les trois buts encaissés, peut-être aurait-il pu mieux boxer le coup franc amenant le second but. A manqué en charnière centrale… ou pas.

    Josh 6 : capitaine d’un soir, il fit le boulot mais quitta ses coéquipiers 10 minutes après une expulsion sévère. Précieux dans le jeu long en fin de match.

    Jean Nic’ 6 : sérieux au marquage en première mi-temps, il baissa le pied en seconde. Il finit le match au courage, ses souliers neufs en peau de rouquin lui meurtrissant les arpions.

    Youss 6,5 : Libéro, Youss réalisa un bon match et tint la baraque en fin de match quand l’équipe était coupée en deux.

    JeanBois 5,5 : Sans véritable attaquant à marquer, il aurait dû apporter plus sur le plan offensif en première période. Avec plus d’agressivité, il a un avenir tout tracé dans le couloir droit….ou sur le banc c’est selon.

    Kipu 6,5 : Il monta en puissance au fil du match, se créant nombres d’occasions. On regrettera ce centre vers Khalil, seul devant la cage. Mais comment lui reprocher ce manque de lucidité après une telle débauche d’énergie ?

    Pilou 6,5 : Il avait traversé le match de coupe de France comme une âme en peine, il s’est repris vendredi en réalisant un match plein au milieu de terrain. Disponible et accrocheur, il loupa un but dans ses cordes mais réduisit le score, redonnant de l’allant aux Costauds en fin de match.

    Dentiste 6 : Il a beaucoup couru et finit le match lessivé. Avec plus de condition physique, il serait un précieux atout dans l’entrejeu du FCC.

    Nicolibi 6: Monsieur 45 minutes douche comprise aurait fait du bien dans cette fin de match un peu folle !! Mais ses 33 tours l’attendaient à Walibi. Remplacé par Jean John à la mi-temps, qui essaya d’apporter de la fraîcheur. A son actif une frappe qui frôla le montant gauche adverse.

    Omar 7 : Il eut fort affaire face à de coriaces défenseurs. Toujours aussi motivé quand il porte la tunique rose, il a largement contribué à l’embellie costaude, provoquant un nombre incalculable de coup-francs. Seul à la pointe de l’attaque, sa détermination doit être un modèle pour les copains.


    Les réactions :

    Président Pilou : cette nouvelle élimination me fait très mal, nous étions tenants du titre et je tenais vraiment à offrir une nouvelle fête à nos supporters en fin de saison. Avec le recul, on pourra toujours se dire que cette élimination est un mal pour un bien, nous avons encore vu ce soir que nous n’avons pas l’effectif pour jouer sur 3 tableaux. Se retrouver à 11 pour un match aussi important est scandaleux, tout comme apprendre le forfait de plusieurs joueurs à 2h du coup d’envoi.

    Brad Pich (en direct des émeutes de la Réunion): ce résultat prouve que sans moi l'équipe est perdue. Pourquoi je n'étais pas là pour un match aussi important? Pour la même raison que les joueurs qui ne sont pas venus jouer vendredi pardi! Nous enchainons dès vendredi avec un gros match à Rillieux qu'il faudra gagner à tout prix, je serais encore absent, j'espère que l'épidémie de "grippe" sera passée du coté de Rillieux.

  • Coupe de France : le FCC s’arrête là

    Sur un terrain très gras, face à une belle équipe de l’AS Margeray, le FC Costauds a pourtant eu l’occasion de se qualifier, mais ni Omar, ni Tata n’ont su concrétiser leurs occasions.

     

    A Saint Germain au Mont d’Or, 32e de finale de coupe de France, pelouse grasse, temps ensoleillé, cinquante spectateurs environ, FC Costauds – AS Margeray 0-2 (0-0).

     

    Composition et notes du FC Costauds : Jean Roch (6) – Josh (5), Banquier (6.5), Jean Nic (5), Bret (5) – Jeankipu (5.5), Khalil (5.5), Pilou (5), Nicolibi (5) – Tata (5), Omar (6). Entrés en cours de jeu : Lému (6), Disciple (6), Jeanbois (5).

    Entraineur : Pich (5)

     

    P2180002.JPG

    Les Costauds attendaient de pied ferme leurs adversaires Marseillais à la Plancha pour les jauger à l’apéro, mais ceux-ci n’ont pu les rejoindre.

    Les quelques bières et verres de pinard ont-ils fait la différence ? Est-ce qu’ils ont empèché les attaquants Costauds de trouver le cadre ?

    Surement pas, les raisons de l’élimination du FCC sont toutes autres. En plus d’être très sympathique, l’AS Margeray est une équipe technique et combative. Les marseillais se sont déplacés avec seulement 11 joueurs et les premières crampes sont apparues à l’heure de jeu. Le FC Costauds n’a pas su profiter de la fatigue de son adversaire en s’évertuant à privilégier les exploits personnels plutôt que de faire courir les visiteurs. Le coaching n’a pas non plus été à la hauteur, avec 3 joueurs sur le banc et un terrain aussi gras, les changements auraient du être nombreux en deuxième période.


    Omar rate le coche


    Au lieu de ça, Pich a utilisé son banc avec parcimonie, laissant sur le terrain des joueurs à bout de force, incapables de faire la différence. La rencontre fut finalement équilibrée, les 2 équipes se créant 2 très grosses occasions, celles du FCC étant à mettre au profit d’Omar qui a raté le cadre par deux fois en seconde période alors qu’auparavant, l’AS Margeray ratait deux face à face avec Jean Roch. Le tournant du match se situe à la 85e minute, alors que l’on se dirigeait tout droit vers les tirs au but, l’arrière droit visiteur parti de son camp résistera à Disciple et Jean Nic avant de d’être accroché par Khalil à l’angle de la surface de réparation. Comme le veut le règlement en coupe de France, celui-ci sera sanctionné d’une expulsion temporaire, on se demande toujours pourquoi ses 2 coéquipiers n’ont pas fait faute avant lui, ce qui aurait évité de concéder un coup franc dangereux qui amènera l’ouverture du score.

    En effet, le coup franc tiré par les margeriens ira se loger dans la lucarne de Jean Roch, impuissant.

    Le FCC se rue alors à l’attaque pour tenter d’égaliser mais Tata perdra un ballon face à 3 adversaires qu’il tentera inutilement de dribbler alors que la passe à un coéquipier était de loin la meilleure solution. Sur le contre, les visiteurs ne gâcheront pas l’occasion de sceller leur victoire en se présentant à 2 face à Jean Roch.

     

    On a aimé :

     

    Le public de Saint Germain qui a répondu présent et qui a mis une ambiance bon enfant

     

    La bonne mentalité de l’AS Margeray

     

    Le match du banquier en libéro, sans lui le score aurait été plus lourd

     

    L’entrée de Lému pleine d’envie

     

    La buvette d’après match

     

    On a pas aimé :

     

    Que Tata ne se soit pas échauffé, c’est un manque de respect envers ses coéquipiers

     

    Le coaching de Pich, Josh n’a joué que 30 minutes

     

    Le jeu stéréotypé du FCC fait de grands ballons vers l’avant.

  • L'AS MARGERAY "très contente de tirer une équipe qui nous ressemble"

    A 5 jours du match de coupe de France qui verra le FC Costauds affronter les sudistes de l’AS Margeray, nous partons à la découverte de ce club dont les valeurs sont très proches de celles de la formation du Président Pilou. Gilles, le président de l’AS Margeray n’élude aucun sujet, le match promet d’être beau.

    Rendez-vous samedi à 15h au stade de Saint Germain

     

    AS MARGERAY.JPG

    Gilles, présentez vous et parlez nous de votre club, l’AS Margeray ?

    Salut, les costauds. Je suis donc le président et coach de l'A.S. Margeray. Le club a été créé en 1989 par une bande de lycéen au sein de La Résidence de La Margeray qui servait à loger les employés de la société Ricard de Marseille. En 1999, le club s'est déclaré en association et a intégré la FSGT que nous n'avons jamais quittée. Nous prônons un football convivial et amical. Nous sommes à la recherche de rencontre hors de Marseille. Nous n'avions jamais rencontré de Lyonnais.


    Vous avez du batailler ferme pour avoir le privilège d’affronter le FC Costauds, pouvez vous nous raconter votre parcours ? 

    Nous nous sommes effectivement qualifiés plus difficilement que prévu, il a fallu attendre la dernière journée et la séance de tir au but pour sortir de cette poule. La faute surtout à une mauvaise gestion du dernier match. Il s'agissait du match de reprise en 2012 nous nous sommes fait surprendre en début de match et nous manquions de rythme et de profondeur de banc.


    Une valise aurait été retrouvée enterrée dans le jardin du Président Pilou, hasard ou réalité scientifique ? 

    Je dirai réalité scientifique, nous avons été alertés par vos concurrents de vos méthodes peu orthodoxes. Compte tenu de l'enjeu de la rencontre, notre capitaine M. F (qui est agent de joueur) a contacté un certain JMA par l'intermédiaire de M. B (ex-dirigeant d'un club mondialement connu dans le milieu et agent de joueur aujourd'hui) pour acheter le match. Je ne serai pas surpris qu'on retrouve dans cette valise des bobs Ricard collectors et quelques litres de la fameuse tisane de Ste Marthe. Nous avons convenu d'une victoire aux tirs aux buts. 


    Pour info, quels sont les points forts et faibles de votre équipe ?

    Nous disposons d’un groupe homogène de 25 joueurs où nul n'est irremplaçable. Les remplaçants sont aussi bons que les titulaires. En défense nous avons quelques maçons capables de construire un mur en quelques secondes dans le but, nos attaquants ont été formés par JPP himself et nos milieux sont coachés par José A. (grand spécialiste du milieu).

     

    Vous êtes-vous préparés à une éventuelle séance de tirs au but?

    Non puisque votre gardien devrait être pris d'une tourista aussi soudaine qu'imprévue au moment de la dite séance, se couchant côté droit au moment des 5 frappes. 


    La météo prévoit des températures avoisinant les -10°, est-il vrai que le FC Costauds vous a proposé de jouer nu après l’apéro ?

    Effectivement, la contre partie de notre victoire achetée est de jouer nu mais nous avons demandé qu'un groupe de Pom-pom girl soit constitué pour réchauffer les joueurs à la mi-temps ainsi que 10 litres de vodka !


    Votre président est-il aussi mégalo que le nôtre?

    Complètement, je crois que diriger, coacher, jouer dans un club FSGT demande une bonne dose de mégalomanie pour faire croire à ses joueurs qu'ils ont gagné 2 fois la ligue des champions.


    José ou Didier ?

    Didier sans hésitation que se soit sur le plan taquetique que sur le plan tequenique


    Bonne mère ou bonne bière ?

    Les 2 chez nous on peut se boire un bon demi sur le parvis de notre dame en regardant la mer.


    Pastis ou Ricard ?

    Ricard forcement pour les origines du club. C'est notre sponsor non officiel.


    L'OM a-t-il été champion de France en 1993?

    Un peu mon gars vu ce qu'on leur a mis aux parigots au retour de Munich. Rien que pour la rouste ça vaut champions, d'autant qu'ils avaient pris une rouste à l'aller aussi.

     

    Un mot sur le FC Costauds ? Quels joueurs craignez-vous ?

    Très heureux de tirer une équipe qui nous ressemble dans sa conception du football. A chaque qualification pour les 32ièmes nous demandons à nous déplacer pour faire de nouvelles rencontres. Je pense que cette année nous ne serons pas déçus. Votre équipe à l'air solide, je ne connais pas assez les joueurs pour me prononcer. Je crains surtout que nous ne retrouvions pas le stade après l'apéro. 


    Allez-vous tenté de recruter Lému (le marseillais de notre équipe) avant la fin du mercato ?

    Nous avons fait une proposition de dernière minute à 23h58 : 3 bobs Ricard, un marcel, 2 paires de chaussettes sales et une serviette humide pour arracher sa signature mais votre président n'a rien voulu savoir et ne voulait surtout pas renforcer un concurrent direct à quelques jours d'une rencontre de ce niveau.

    A samedi les costauds !

    Vous pouvez trouver plus d'infos sur l'AS MARGERAY en consultant leur site: http://asmargeray.free.fr/