UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Qui pour succéder à Jean Prési?

    Dans tous les bars de France et d’Ardèche, la question est sur toutes les lèvres : qui dirigera le FC Costauds la saison prochaine ???

     

    3454082503.jpg

    A ce jour, aucune candidature officielle n’a été déposée et les hypothèses les plus farfelues ont circulées : un tandem Gigi-Michou, Marcel Ditban qui dirigerait le club depuis Paris pour faire comme à l’OM, Max Vincent, le maire de Limonest qui aimerait enfin avoir un club qui a le moyen de ses ambitions entre le mains et même Roger Rocher qui aimerait lancer la mode des caisses roses et noires.

     

    Les candidats ont jusqu’au 08 avril pour déposer la liste de leur équipe de campagne qui doit comprendre au moins un vice président, un secrétaire et un trésorier.

    A l’issue de ce dépôt de candidature, chaque candidat exposera son programme en répondant à une série de questions.

     

    Les dates de vote pour les 1er et 2e tours seront calqués sur celui du Président de la république (1er tour le 22/04, 2e tour le 06/05), chaque bar de France fera office de bureau de vote, la participation à l’élection de Président du FCC atteindra donc des chiffres records.

     

    Le point d’orgue de la campagne sera le débat télévisé animé par Jean Patrick Michou D’Arvor entre les 2 candidats du second tour.

     

    A vos bulletins !

  • Les Costauds s'en donnent à coeur joie

    À Saint-Germain, 6ème journée du championnat excellence FSGT, FC Costauds – ASCEE : 9-1 (2-1). Buts pour le FCC : Jo (3), Yann (3), Michou (2 ½ (csc).

    FCC : Michou – Jeanbois Jukipu Pilou Sam – Dentiste Khalil – Nicolibi Jo – Disciple Yann. Entrés en cours de jeu : Youss. Ent. : Pich.

    Un homme dans le match

    Yann (8) a signé un triplé mais a été proche du quintuplé. Avec un poignet dans le plâtre (les ados comprendront pourquoi…), il était venu comme spectateur avant, vu le faible taux de participation, de se décider à rendre service et à enfiler les crampons. Bien lui en a pris, son triplé prouve que le Président a eu le nez creux en allant le chercher alors qu'il végétait en futsal à Brignais.

    Jeu et Costauds

    Michou (7) a joué gardien de but puis avant-centre. Un but encaissé, deux marqués, il a retrouvé le sourire. A essayé en vain de s'attribuer le mérite d'un troisième but sur un csc adverse après une belle ouverture de Sam. Jeanbois (5) n'était pas très content : encore replacé latéral droit, il n'a pas prouvé lors des incursions dans le camp adverse qu'il pouvait retrouver sa place en pointe. Dans l'axe défensif, Jukipu (8) a eu tout bon alors que le Président (7) a compensé par son agressivité quelques inhabituelles pertes de balle. A gauche, Sam (6,5) retrouve peu à peu le rythme.
    Au milieu, Khalil (6,5) et Dentiste (5,5) n'ont pas forcé. Nicolibi (6) n'a pas joué la seconde période et a été assez discret, se préservant pour son mix. Jo (7,5) a signé un triplé détonnant. La star de l'équipe, le Disciple (7), s'est distingué dans la cage en seconde période en s'envolant magistralement pour claquer un coup-franc qui prenait la direction de sa lucarne. Entré en cours de jeu, Youss (7) a participé à la meilleure période du FCC, peut-être pas un hasard.

    On a aimé :

    -Sans Banquier, Lému et Jean-Guy, la charnière centrale a tenu bon. Les Grognards retrouveront-ils leur place?

    -La présence rassurante de l'ancien capitaine, Jean-Guy sur le banc de touche.

    -Revoir le Disciple, quel talent et quel beau jeune homme. Il va devoir maintenant retrouver le rythme et l'efficacité.

    -Voir Michou disputer la seconde période dans avec le maillot moulant (taille S) du Disciple qui lui allait comme un gant!

    -Le coup de gueule présidentiel à la pause qui a remis le FCC sur les bons rails.

    On n'a pas aimé :

    -12 Costauds simplement, c'est un peu juste.

    - La mise en route insipide

    - Il paraît que Lému n'a pas compris son "5" du dernier match?

    - L'approche de la campagne présidentielle Costaude ne va-t-elle pas sonner le glas de la solidarité du groupe? C'est bizarre, on ne voit plus le Banquier.. Manœuvrait-il dans la coulisse?

  • Les Costauds ont encore soif!

    La chope était complètement vide après le désastre vendredi contre Ménival (3-5), les Costauds l'ont rempli à moitié en s'imposant sérieusement mardi à Décines (3-1). Il faut maintenant confirmer.

    À Saint-Germain, pelouse lourde, 5ème journée du championnat excellence FSGT, FC Costauds-Ménival : 3-5 (0-4). Buts pour le FCC :  Omar et Seb (2) (que les buteurs rectifient dans "commentaires" en cas d'erreurs, Omar assure avoir marqué en déviant une frappe).

    FCC : Michou (4) – Bret (4) Jean-Roch (4) Pilou (7) Josh (4) – Jukipu (5) Khalil (4) – Seb (5) Yann (4) Seb (4) – Jeanbois (3). Entrés en cours de jeu : Omar (5), Dentiste (4), Youss (4). Ent. : Pich.

    Il suffit de lire les notes pour comprendre que le FCC est passé totalement au travers. Un seul joueur est au-dessus de la moyenne : Pilou. Parce qu'il est Président? Dans son analyse, Jean-Guy – c'est vrai, Pilou l'avait propulsé capitaine puis entraîneur – écrit : "Homme du match, combatif, solidaire et motivant." Deux autres Costauds ont tout juste la moyenne : Omar, un but une passe décisive, et Seb, deux buts. Auteur d'une partie correcte dans la cage en dépit des cinq buts encaissés, Michou a surtout raté un penalty (poteau), une première dans sa carrière. Bret aurait assurément mérité la moyenne mais Pilou l'a une nouvelle fois sous-noté.

    Si le FCC s'est incliné, il le doit surtout à son entame de match catastrophique, Ménival menait 4-0 au bout de 35 minutes! Avec trois changements en défense centrale en première période, pas évident pour les Costauds de s'organiser, d'autant que le Banquier avait préféré le ski plutôt que de venir replacer délicatement ses coéquipiers. Pour son retour sur le banc après deux semaines dans les Caraïbes, Pich n'a pu rectifier  à lui seul la très mauvaise passe actuelle.

    À Décines, synthétique Jean et Youri "The Snake" Djorkaeff , 6ème journée du championnat excellence FSGT, Gitans de Décines- FC Costauds : 1-3 (0-0). Buts pour le FCC : Omar, Jo et Dentiste. Ent. : Pich.

    FCC : Michou (7) – Jeanbois (7) Lému (5) Pilou (7) Sam (7) – Jukipu (7) Khalil (7) – Jo (7) Yann (7) – Omar (7). Entrés en cours de jeu : Youssef (7), Dentiste (7).  

    Là aussi, les notes résument tout : 7 pour tout le monde! Une première dans l'histoire du FCC. Enfin, pour tout le monde… Lému n'a que 5 et c'est déjà pas mal, et il sait pourquoi! À dix pendant les dix premières minutes, les Costauds ont fait preuve d'une très belle solidarité, à l'image d'un Josh blessé qui avait pourtant fait le long déplacement pour être auprès des siens! Cette fois, l'absence du Banquier a permis au collectif de se transcender. Après une première période équilibrée, les Costauds ont craqué les premiers après une entame de seconde mi-temps très délicate. Mais, sans s'affoler, le FCC a recollé grâce à un lointain coup-franc de Youssef à peine effleuré par Omar (et encore). Pour qui le but? Les buteurs voteront Omar (en fait, Omar et Michou votent Omar), tous les autres voteront Youssef, d'ailleurs congratulé par les siens après cette égalisation. À partir de cet instant, les Costauds ont dominé les débats, inscrivant deux buts après des actions très bien menées. Aligné gardien pour la deuxième fois d'affilée, Michou a obtenu ce qu'il réclamait : pouvoir enchaîner les matchs à son poste de prédilection! À noter le beau retour, même avec ses cheveux courts, de "l'Argentin" Sam, le joli but de Jo, la belle activité de Yann et le cri de joie retrouvé dans les vestiaires. "Costauds là là là , là là là".

  • Yann et Seb: 2 anciens Costauds de retour !

    Qu'avez vous fait pendant cette saison loin du FCC?

    Yann : Avec Seb, nos destins sont un peu liés. Nous sommes arrivés ensemble au FCC, nous sommes partis ensemble et nous revenons encore ensemble.  Nous sommes un peu comme Zizou et Duga (je vous laisse deviner qui est Zizou et qui est Duga !).

     

    fsgt,foot,yann,seb,perou,champion,zizou,duga,banquier,menival


    Pendant tout ce temps, nous avons été envoyé par notre président Jean Pré au Pérou afin de retrouver notre meilleur joueur disparu : Lému, Nous avons été de villages en villages à sa recherche mais en vain. Nous sommes donc rentrés au pays bredouille après plus d’un an de périple à travers la jungle… et il était là.

    Seb : ah oui, nous avons beaucoup vadrouillé

    Qu'est ce qui a motivé votre retour au FCC?

    Yann : Un salaire de 30 000 € par mois nous a été proposé mais nous ne jouons pas en dessous du revenu minimum de la FSGT (35 000 € par mois), le Président nous a donc accordé ce salaire minimum afin que nous puissions rechausser les crampons et apporter un peu plus de fougue à ce jeune club plein d’avenir.

    Seb : J’ai eu un appel du pied du Président il y a 3 semaines, je n’ai pu refuser. Le FC Costauds ne se refuse pas. Il y en a bien qui ont essayé mais…

    Seb.JPG


    Avez-vous trouvé que le FCC a changé depuis votre départ?

    Yann : A part au niveau technique, non. Nous sommes partis, le Banquier « replaçait de façon calme et posée» ses partenaires sur le terrain, nous revenons, il les replace toujours de la même manière. Il faut avouer que cela nous manquait. C’est vrai que le FCC a très bien évolué et qu’il n’avait pas perdu de match en championnat (jusqu’à notre retour), il y a un très bon niveau.

    Seb : Malgré notre défaite 4-0 la semaine dernière, je trouve que l’équipe a bien progressé… et que le Banquier est toujours le même !

    Le FCC traverse une mauvaise passe, pensez vous pouvoir gagner quelque chose cette saison?

    Yann : Le championnat est encore long, nous pouvons encore finir champion. Pour cela, il nous faudrait retrouver notre pilier défensif Lému. Mais nous avons confiance en cette équipe qui joue vraiment très bien.

    Seb : J’espère que nous remporterons le championnat. A nous de nous en donner les moyens et ce, dès ce soir contre Ménival.

    A titre personnel quel est votre objectif?

    Yann : Au départ, Banquier, a essayé de nous acheter pour renverser le Président et le coach. Seb se voyait bien Calife à la place du calife et moi coach (c’est moins fatiguant que d’être sur le terrain) mais nous sentons encore un plan foireux du Banquier alors nous allons attendre un peu pour voir et finir la saison tranquillement.

    Plus sérieusement, nous souhaitons prendre du plaisir avec le FCC et aider du mieux que l’on pourra cette belle équipe.

    Seb : Retrouver les automatismes avec mes partenaires, prendre du plaisir et apporter tout ce que je peux à notre belle équipe.

  • Le champion trop fort pour le FCC

    Le FC Costauds s'est lourdement incliné (4-0) vendredi dernier sur la pelouse du champion en titre, Rillieux. De retour de vacances, Pich va retrouver une équipe meurtrie par trois revers consécutifs. L'intérim de Jean-Guy aura été désastreux.

    À Rillieux-la-pape, beau synthétique, quelques spectateurs dont une supportrice du FCC en bottes, 4ème journée du championnat excellence FSGT, Rillieux-FC Costauds : 4-0 (1-0).

    FCC : David – Jean-Bois Banquier Jean-Nic Josh- Jukipu Khalil – Nicolibi Seb Yann – Omar. Entrés en cours de jeu : Pilou et Michou.

    Une question pour débuter : et si Jean-Guy avait beaucoup plus manqué en défense qu'il n'a apporté comme entraîneur? Aussi bon soit-il, ce n'est jamais un coach qui marquera des buts ou qui gagnera des duels. Du banc de touche, Jean-Guy a pu mesurer toute l'impuissance qui était la sienne. S'est-il trop inspiré de Pich? En n'annonçant son onze de départ que deux minutes avant le coup d'envoi, il a en tous cas imité son prédécesseur.


    Le match aurait pu basculer en tout début de match sur un formidable coup-franc lointain de Nicolibi, en plein sur la barre transversale. Ce sera pratiquement la seule occasion vraiment nette du FCC en dépit des fulgurances d'Omar. Sur un remarquable synthétique, le jeu collectif des Costauds a été nettement moins fluide que celui de son adversaire, l'absence du tacticien hors-pair qu'est Pich se faisant cruellement sentir si l'on part du principe que les absents ont toujours raison dès lors que l'équipe perd. Alors qu'il a pour l'instant gagné tous les matchs qu'il a dirigés, Pich va retrouver vendredi face au leader Ménival une équipe du FCC éliminée de toutes les coupes et désormais à la traîne en championnat.

    Pilou : "Jean-Guy a fait avec les moyens du bord"

    Avec trois défaites en trois matchs, Jean-Guy doit-il être accusé de tous les maux? L'ami des enfants n'est en tous cas pas prêt d'enfiler de nouveau le survêtement, alors que le Président n'a visiblement pas complètement abandonné l'idée de le propulser définitivement à la tête de l'équipe : "Jean-Guy a fait avec les moyens du bord, je compte encore sur lui. Je n'ai pas accordé les congés à Pich, il est parti de lui-même, je considère même cela comme un abandon de poste."  Une provocation de plus? Sans aucun doute car, quand on lui demande qui coachera vendredi, Pilou répond : 'Peut-être le Banquier". Autant dire que Pich va bien retrouver sa place.

    Les notes du coach par intérim et du Président en cours de mandat:

    David (5,5) a encaissé quatre buts mais il n'a pas grand-chose à se reprocher.


    Josh (5)
    : comme l'ensemble de la défense, il n'a pu enrayer les offensives adverses.


    Banquier (6)
    : A de nouveau agacé ses partenaires au lieu de les motiver, a fini le match au milieu de terrain mais le coach et le président ont tout de même apprécié son niveau.


    Jeanbois (5) :
    Pas facile pour un attaquant de briller au poste de latéral, n'est pas Bret qui veut.


    Jean Nic (5) :
    Une relance inconsidérée qui amène le premier but (l'influence du Banquier) gâche son bilan.


    Kipu (5,5) :
    Il n'a pas eu son influence habituelle mais il regrettait après le match qu'on le cantonne aux tâches défensives.


    Philou (6) :
    Est plutôt bien rentré dans le match en occupant plusieurs postes, de milieu offensif à stoppeur.


    Seb (5,5)
    doit encore retrouver des automatismes pour faire parler sa technique et son sens du jeu.


    Khalil (6)
    a fini le match agacé par la maîtrise technique adverse. Comme Jukipu, il n'a pas pu ou su régner sur le milieu.


    Yann (5.5) :
    Comme pour Seb, le manque d'automatisme s'est fait sentir.


    Nicolibi (5) :
    Un coup-franc sur la barre en début de match qui aurait pu tout changer : le résultat et son propre bilan.


    Omar (6) :
    De loin, l'attaquant du FCC le plus dangereux par ses dribbles et ses provocations balle au pied même s'il en fait parfois un peu trop.


    Michou (5) :
    Un centre contré, une volée du gauche ratée, deux beaux corners quand même. C'est maigre.