UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le FCC aime se faire peur... et la rigolade

    Après une entame de match difficile le FC Costauds a pris la mesure de son adversaire pour remporter une victoire qui lui permet de rester dans la course au titre. La fébrilité affichée en fin de rencontre n’est pas de nature à rassurer les supporters pour autant.

    A Anse, bières fraiches, pelouse en plastique humide et fusante, FC Costauds – TNT 5-4 (3-1).

    Buts pour le FCC : Jeanroux, Jeanpignon et Yo (3)

    Compo du FCC : Jeanpavier – Arnaud, Jeanpetit, Dave, Madjid – Ryjean, Jeanroux, Jeanpanisant – Jeanbois, Yo, Robin

    Entrés en cours de jeu : Jeanpignon, Pépé, Marco, JeanMaurice et Cyril

    Jeanpré a dû composer avec 9 défenseurs pour constituer son équipe, il devait logiquement ne pas prendre de buts. Pas de chance il n’avait pas de milieux récupérateurs à disposition, ce sont donc Ryjean et Jeanroux qui s’y sont collés, avec réussite.

    Jeanbois, fébrile et souffrant n’a pu jouer qu’une demi-heure, le temps que Jeanpignon rentre de Syrie. L’attaquant Costaud était bizarrement bien plus en forme lors de l’après match…

    Avec une charnière centrale Jeanpetit – Dave et son duo de récupérateurs inédit, le FCC peinait à rentrer dans le match et était largement dominé pendant les 20 premières minutes, c’est donc logiquement que TNT ouvrait la marque.

    Le FC Costauds va passer tout près de la catastrophe quand Jeanpavier, pas assez prompt dans sa sortie, ne trouvera pas mieux à faire que de prendre le ballon avec les mains en dehors de sa surface pour remporter son face à face avec l’attaquant visiteur. Plutôt que de l’expulser, le référé lui donnait un simple avertissement verbal au grand soulagement de son Présicoach.

    L’entrée en jeu de Jeanpignon a apporté de la stabilité à l’équipe et le repositionnement de Jeanpetit en attaque va changer le visage offensif du FCC. Son entente avec Yo donnera beaucoup de fil à retordre à la défense adverse. C’est d’ailleurs, l’inévitable Yo qui égalisera en reprenant un ballon qui trainait dans la surface. Moins de 5 minutes plus tard, JeanRoux qui hérita du cuir à 40 mètres des buts adverses, profitait d’une fausse piste de Yo pour prendre la défense de vitesse et égaliser, ce qui n’est pas une mince affaire avec son surpoids. Jeanpignon ajoutera un 3e but avant la pause en bottant un coup franc malicieux dont le rebond devant la ligne trompera le gardien.

    Le FCC reprenait la seconde période comme il l’avait démarrée et l’inévitable Yo, en bon Ajaccien, corsait l’addition. Jeanpavier semblait enfin être entré dans son match avec 2 belles parades à son actif, mais non. Le portier du FCC allait inexplicablement tacler un adversaire excentré dans la surface de réparation et se voir sanctionner d’un penalty et d’un carton jaune en plus de laisser TNT revenir à 4-2. Yo, encore lui, allait immédiatement casser les espoirs de TNT en ajustant un superbe lob.

    Jeanpré en profitait pour faire tourner son effectif et l’équipe s’en retrouva désorganisée et fébrile. Les visiteurs recommençaient à croire en leur chance et se ruaient sur les buts de Jeanpavier. Le FCC pliait sous les coups de butoir et cédait à 2 reprise pour ne plus mener que d’un but à 5 minutes du terme de la rencontre. Les Rose et Noir étaient sur le fil mais on tenu bon pour remporter une précieuse victoire, Jeanroux pouvait arroser sereinement ses 28 ans et ses 2 kilos perdus pendant le match.

    Jeanroux2.jpg

    Jeanroux a régalé les Costauds

    Dans une ambiance très festive chez son sponsor La Villa, bientôt rebaptisée la Villa Rose, les Costauds ont montré un visage beaucoup plus combatif que lors du dernier quart d’heure de la rencontre. Manquait malheureusement à l’appel Jeanpavier, qui, une fois n’est pas coutume à filé à l’anglaise.

    perroquet.jpg

    Le Perroget (Ricard + Get 27) à servir sans eau a enchanté JeanRoux, Jeanpetit et Jeanpré

     

  • Le FCC qualifié pour les demies finales

    Face à une surprenante équipe de l’ASPTT, le FCC a dû batailler pour s’imposer 2-0 et poursuivre sa route vers les demies finales de la coupe du Rhône, une compétition qui lui est chère (2 finales pour 1 victoire).

    A Anse, temps printanier, quelques spectateurs et spectatrices, FC Costauds – ASPTT 2-0 (1-0).

    Buts pour le FCC : Yo (2)

    Compo du FCC : Jeanpavier – Jeanpetit, Jeanpignon, Pépé, Arnaud – Jeanweb, Lilian, JeanMo – Ryjean, Yo, Jeanpanisant

    Entrés en cours de jeu : Jeanbois, Dave, Marco, Cyril et Allan

    Le service de renseignements du FCC basé du coté de Strasbourg, en Allemagne, était au courant depuis quelques heures des menaces d’attentats qui pesaient sur le Costauland quand le Guénéral Vilain décidait d’organiser l’exfiltration de JeanPré d’un bar du centre de Lyon où il consommait encore à 1h du coup d’envoi. Son altesse Présijeantielle était donc bel et bien là pour le coup d’envoi d’un match qu’il avait qualifié d’importantissime.

    4289269251.JPG

    Jeanpré a échappé de peu à un comas éthylique

    D’ailleurs, les consignes étaient on ne peut plus claires : pas de consignes, jouez comme vous êtes !

    Les Costauds ne devaient pas être bien beaux vendredi dernier puisque le jeu proposé n’a pas fait rêver grand monde : pertes de balles, pressing désordonné et surtout très peu de phases de possession. Heureusement les hommes de Pich, lequel est venu avec son bel accompagnateur, pouvaient compter sur son buteur Yo qui n’attendra pas plus de 20 minutes pour ouvrir le score. Le capitaine du FCC allait donner l’occasion aux Rose et Noir de se mettre à l’abri une poignée de minutes plus tard en obtenant un penalty, mais fait rarissime dans le football, Jeanpavier, le portier du FCC a sorti le tir au but de Ryjean, destabilisé par ses découragements avant de botter au-dessus de la cage. Pour ceux qui n’ont pas suivi, Jeanpavier a lancé un « il va tirer au-dessus» à son coéquipier qui l’a effectivement raté.

    Sous l’impulsion de Jeanpanisant et JeanMo, le FCC reprend des couleurs en 2e période et se crée 2 grosses occasions sur belle une tête d’Allan et une frappe enroulée de Jeanbois qui frôlera le cadre. S’en suivront 2 occasions des visiteurs sur lesquelles Jeanpavier sortira le grand jeu avant que l’inévitable Yo double la mise et inscrive son 8e but de la saison.

    S’il n’y a pas eu la manière, le résultat est là et c’est bien le plus important. Il va quand même falloir que le FCC retrouve les vertus de son début de saison, c’est à ce prix que les objectifs présijeantiels seront atteints.

     

  • Afflijean

    Après sa courte défaite contre JTEKT la semaine passée, Jeanpré pensait que la machine Costaude était lancée et que son groupe avait pris conscience qu’il se devait de jouer les premiers rôles. La défaite concédée contre Selux marque un coup d’arrêt, nous espérons qu’elle sera salvatrice et qu’elle permettra au FCC de se remettre en question.

    A Miribel, pelouse parfaite, temps printanier, Selux – FC Costauds 7-5 (4-3)

    Buts pour le FCC : Robin (2), Jeanpignon (2) et Yo

    Composition du FCC : Jeanpavier – Madjid, Lilian, Marco, Pépé – JeanRoux, JeanMo, Jeanpanisant – Jeanbois, Yo, Ryjean

    Entrés en cours de jeu : Robin, Jeanpignon, Jeanpré, Ludo et JeanMaurice

    Le FCC est retombé dans ses travers et est complètement passé à coté de son entame de match en encaissant 4 buts en 20 minutes. L’équipe était complètement désorganisée et manquait cruellement de leader au coup d’envoi.

    Les entrées conjuguées de Jeanpignon et Jeanpré, pourtant encore blessé, vont relancer le FCC. Jeanpignon donnera de la sérénité à la défense alors que Jeanpré stabilisera le milieu de terrain en communiquant sa grinta. Résultat le FCC ne sera plus mené que d’un petit but (4-3) 15 minutes plus tard. Malheureusement l’embellie sera de courte durée puisque les locaux profiteront des largesses défensives du FCC pour ajouter 2 nouveaux buts avant la pause (6-3).

    La seconde période sera à l’image de la première, le FCC trop fragile ne parviendra jamais à refaire son retard et Selux ne se privera pas d’exploiter les nombreuses erreurs défensives d’un FCC complètement hors sujet. Thierry Roland a du se retourner dans sa tombe tellement son FC Costauds était méconnaissable.

    On a pas aimé :

    La fragilité défensive du FCC

    Un Jeanpavier complètement à côté de la plaque

    L’absence de Jeanweb Santana

    On a aimé :

    Les 2 premiers buts de Robin, plus jeune buteur de l’histoire du FCC à 17 ans 4 mois et 21 jours

    La buvette avec les filles de l’équipe de volley de Miribel

    Pas grand-chose d’autre

     

    Le FCC joue vendredi prochain à domicile en coupe du Rhône contre l’ASPTT. Il devra faire preuve de moins de suffisance et de beaucoup plus d’implication pour se qualifier. La mobilisation doit être générale pour ne plus reproduire ce type de match. L’objectif fixé par Jeanpré est de gagner tous les matches jusqu’à la fin de l’année pour pouvoir espérer jouer les premiers rôles en fin de saison.