UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le FCC fait exploser Electricfil

    Dans un contexte explosif, puisque JTEKT avait concédé le nul face à Assyro dans la semaine, le FCC se devait de ne pas laisser passer sa chance d’assoir sa position de leader face à une équipe d’Electricfil intraitable à domicile.

    A Miribel, temps agréable, pelouse bosselée, match à huis clos, Electricfil – FC Costauds 1-5 (1-1)

    Buts pour le FCC : Yo (3), Jeanki et Jeanpignon

    Compo du FCC : Jeanpavier – Madjid, Jeanpignon, Lijean, Jeanpetit – Jeanweb, Jeanki, Jeanpré – Ryjean, Yo, Jeanpanisant

    Entrés en cours de jeu : Jeanfile, Jeanglet, Allan et Pépé

    Après un nouveau coup d’état au FCC amorcé la semaine passée, le général JeanMo prenait le pouvoir dans le vestiaire en évinçant David de ses fonctions de coach. Le jeune Jeanbérois entendait mater toute forme de rébellion sur et en dehors du terrain. Pour cela il alignait ses 2 kamikases, les frères Chékari, dès le coup d’envoi et exhortait ses hommes à faire le Jeanhad pour imposer la pensée du peuple Rose.

    L’entame de match fut difficile et c’est Jeanki, en bon soldat qui donnait l’occasion à Yo, le bombardier rose, d’ajouter un but à son palmarès.

    FCC-Electricfil 013.JPG

    Electricfil n’entendait pas pour autant rendre les armes et profitait d’une remise mal assurée de Lijean pour aller crucifier Jeanpavier.

    Le combat était âpre et le score de parité venu le moment de la trève des confiseurs. JeanMo a alors amorcé les grandes manœuvres en remaniant sa formation avec les entrées coup sur coup de Jeanglet, Francis Allan et Jeanfile. Le FCC, mieux organisé et mieux préparé physiquement a rapidement fait mal à Electricfil qui répliquait par des raids solitaires. Au bout d’une heure de combat, l’artificier Jeanpignon enverra un boulet de canon que le portier local repoussera tant bien que mal et Jeanki qui avait bien suivi donnera l’avantage aux siens.

    Le tournant du combat interviendra quelques minutes plus tard lorsqu’après avoir contourné les lignes arrières roses et noires, Jeanpavier y compris, l’attaquant adverse le plus en vue verra son tir s’écraser sur le poteau du but vide.

    Jeanpanisant, dont le grand père a combattu à la guerre de Chine, piègera la défense qu’il avait prise à revers et donnera une offrande à Yo qui ne laissera pas passer l’occasion de soigner ses stats.

    Electricfil était proche d’agiter le drapeau blanc quand, excentré, à 35 mètres de sa cible, Jeanpignon enverra sous la barre un nouveau coup de canon qui sonnera le glas des espoirs des locaux.

    S’en suivra une déferlante d’attaques, parfois aériennes, du FCC qui pilonna les rangs des locaux. Yo, en bon stratège, profitera de son dernier ballon avant son rapatriement à la base pour forcer un peu plus l’admiration de ses partenaires en reprenant d’un magnifique ciseau la bombe H et la propulser dans la tranchée adverse.

    CoachMo.jpgAu terme de ce nouveau succès, le colonel JeanMo (CoachMo pour les intimes) fera le communiqué suivant « Costaudes, Costauds, aujourd’hui nous avons montré notre suprématie aux yeux du monde. Quiconque ne pensera pas Costaud se mettra au-devant de grosses déconvenues ».

     

     

     


  • Le FCC fait le boulot

    Une semaine après le surprenant report de JTEKT, le FC Costauds n’a pas fait de sentiments face à une valeureuse équipe de Selux qui s’était déplacée à 9 joueurs seulement. Le FCC est désormais sur une série de 7 succès consécutifs qui dure depuis novembre.

    Toujours invaincu à l'intérieur, avec encore 7 matchs de championnat à jouer, le FCC est plus que jamais en course pour obtenir son premier titre de champion. 

     

    A Anse, temps agréable, FC Costauds – Selux 9-0 (4-0)

    Buteurs : Nico (2), JeanRoux , Jeanbois, Lilou, Allan, Jeanpanisant, Jeanpetit (2)

    Compo du FCC : Jeanpavier – Madjid, Jeanpignon, Lilian, Jeanpetit – Ryjean, JeanRoux, Nico – Lilou, Allan, Jeanbois

    Entrés en cours de jeu : Jeanpanisant et Jeanpré


    On a aimé :

    Le match sérieux des Rose et Noir qui ne sont pas tombés dans la facilité

    Le coaching de JeanMo, absent pour une longue période suite à sa rupture des croisés

    Un grand Jeanpavier dans la cage

     

    On a pas aimé :

    Seulement 13 joueurs sur la feuille de match pour une rencontre capitale

    L’arrivée de Jeanpré au dernier moment dans un état Gitanesque

    La pléiade d’occasions manquées par Jeanbedebois

  • Pas Vilain !

    Le FC Costauds a remporté le 1er de ses 3 matches au sommet en s’imposant 3-2 dans les arrêts de jeu face à Chaponost. Les hommes de David qui étrennait son costume de coach n’ont jamais rien lâché face à un concurrent direct pour le titre. Le Vilain présent pour l’occasion a constaté que les 3e mi-temps étaient devenues de plus en plus exigeantes, preuve en est les litres de vomis qu’il a laissés à La Villa.

     

    A Anse, temps à ne pas mettre un écossais dehors, 1 vilain spectateur, FC Costauds – Chaponost 3-2 (0-1)

    Buts pour le FCC : Jeanpetit 50e, JeanRoux 60e, Yo 91e

    Compo du FCC : Jeanpavier – Ryjean, Jeanpignon, Pépé, Jeanpetit – Jeanpré, Jeanki, JeanRoux – Jeanpanisant, Yo, Jeanbois

    Entrés en cours de jeu : Jeanweb et JeanPierrot

    Le FCC est bien rentré dans son match et s’est rapidement créé ses premières occasions, mais ni Yo, ni Jeanpré ou Jeanki ne trouveront le cadre dans des positions pourtant idéales. La réussite des visiteurs sera proportionnelle à la maladresse des hommes de David. Sur leur 2e corner en pratiquement autant d’incursions dans le camp Rose et Noir, Chaponost va ouvrir la marque d’une tête imparable pour Jeanpavier. Malgré quelques situations dangereuses, le FCC ne parviendra pas à revenir au score avant la pause.

    Après une bonne bière, le FCC revient sur le terrain bien déterminé à s’imposer. Les combinaisons entre Pierrot, Jeanpré et Jeanpetit mettent au supplice la défense visiteuse qui finira finalement par céder après un rush rageur de ce dernier. A peine 5 minutes plus tard, c’est JeanRoux qui aura une formidable inspiration en inscrivant un but tout en finesse en profitant d’une sortie hasardeuse du portier adverse. A 2-1, le FCC pensait tenir une victoire méritée d’autant plus qu’il dominait largement les débats. Mais une erreur de concentration de sa défense à 10 minutes du terme de la rencontre allait aboutir sur un coup franc à 20 mètres des buts du FCC et à l’expulsion de Pépé alors que c’est Jeanpetit qui avait commis la faute. Le coup franc sera magnifiquement bien tiré… sur le poteau et rebondira sur l’épaule de Jeanpavier avant de rentrer dans la cage.

    Le FCC ne baissera pas la tête et se ruera à l’attaque, Yo et ses coéquipiers savaient qu’ils auraient encore une ou deux occasions avant la fin du match. Jeanpignon aura la première mais sa frappe finira dans le petit filet extérieur et sur un ultime coup franc excentré à 35 mètres des buts adverses, Jeanpignon déposera le ballon sur la tête de l’inévitable Yo qui donnera une précieuse victoire aux siens. En clin d’œil à Michou, le buteur s’exclamera « ce n’est pas la finale de la coupe du Rhône mais il vaut cher celui-là ! ».

     

    Les réactions :

    FCC 2.jpg

    Jeanpré : « on a fait un bon match et on a pris beaucoup de plaisir face à une belle équipe de Chaponost. Il faudra être plus réaliste vendredi prochain face à JTEKT, moi le premier pour s’imposer. A titre personnel ça fait du bien de retrouver une place de titulaire après 4 mois loin des terrains. L’odeur du plastique me manquait. Je suis sorti pétri de crampes à l’heure de jeu mais je me suis régalé, c’est vraiment un bonheur de jouer dans cette équipe ».

     

    JeanRoux : « C’est 2 prêtres qui discutent, il y en a un qui dit à l’autre : dis donc t’as grossi, non ? Le 2e prêtre lui répond : tu rigoles ? Je rentre toujours dans du 12 ans ! »

  • JeanVilain "JeanDictateur ne pouvait plus supporter ma présence"

    Enchaîné dans une pièce sombre et insalubre, le Vilain délaisse la compagnie de ses rats apprivoisés l'espace d'une demi heure pour répondre à nos questions. Comme beaucoup d'anciens Costauds, il mélange rancœur, théorie du complot et propagande. Ses propos sont dignes d'un mauvais épisode de la série X Files. Beaucoup de ses anciens coéquipiers en prennent pour leur grade, son retour sur le bord des terrains demain soir promet de rester dans les anaux.

    vilain.JPG

    Vilain, tout d’abord que devenez-vous ?

    Je croupis toujours dans le goulag dans lequel le club m’a mis il y a quelques années. Au fin fond d’une région glaciale et oubliée, l’Alsace. Si cela vous rappelle quelque chose dans l’histoire, posez-vous donc des questions sur le fonctionnement du FC Costauds.

    Votre présence est annoncée au stade vendredi pour soutenir le FCC dans son match au sommet, vous confirmez ?

    C’est exact. Jean-Dictateur (que vous connaissez mieux sous le nom de Jeanpré) est malin, mais il a ses limites. Ne pouvant plus supporter ma présence, il m’a exilé. Il serait venu à l’esprit de tout le monde que mes geôliers allaient vite désespérer à leur tour de devoir croiser mon visage tous les jours. Jean-Diktat n’y a même pas pensé. Je peux donc avoir toutes les permissions que je souhaite, celles-ci s’accompagnant de fêtes en mon absence dans le camp. Après avoir vu sur le site les dernières diatribes délirantes du grand gourou, j’ai cru de mon devoir de débarquer à Anse pour sauver ce qui peut l’être.

    Des propos délirants ?

    Vous rigolez j’espère. Je ne vais prendre qu’un exemple : la photo de bas de page. Pour ceux qui connaissent Sponsor (mais beaucoup d’entre eux ont été déportés depuis), qui l’a déjà vu accoutré de la sorte ? Le dimanche à la messe pourquoi pas, mais je ne suis pas convaincu qu’il y était souvent. En semaine en revanche, sûrement pas. Quiconque a voyagé en Ardèche avec lui se rend forcément compte que cette photo est un montage. C’est d’ailleurs terrible de voir que lui aussi a été écarté, alors qu’il a donné de sa personne pour le Président, lors de ce voyage votif notamment. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il était guez, mais en tout cas il suçait ouvertement la présidence. Tout ça pour ça…

    Etes-vous en accord avec Jeanpré sur le rôle des anciens Costauds ?

    C’est une vaste fumisterie. Il se paye ouvertement notre tête, mais ça les nouveaux ne peuvent pas le voir. Confier la buvette à Gigi ? Autant donner une boite d’allumettes à un pyromane. Michou entraineur des attaquants ? Dans quel but à part que ces derniers se moquent de lui ? Jean-Guy devrait quitter son poste de mentor d’enfants ? Qu’est-ce qu’il en ferait des Costauds ? C’est beaucoup trop vieux pour lui.

    Tout ça respire la malveillance délibérée. On affiche un beau discours aux jeunes pour leur dire « regardez, c’est pas de ma faute », alors que dans le même temps on s’assure que les anciens ne reviendront jamais dans les conditions évoquées.

    Le Banquier projette de monter une équipe de Footgolf en région Bordelaise ce qui attire les moqueries de de Jeanpré,  allez-vous lui apporter votre soutien ?

    Je l’aime bien le Banquier, et Jeanpré lui a réservé un sort tragique à lui aussi, mais là je veux croire que c’est l’amertume qui parle. Du footgolf… Si encore c’était par dévotion envers Papin, j’aurais à la limite pu comprendre, mais là c’est par amour du golf. Je crois d’ailleurs que s’il devait inventer deux sports parmi le foot, le golf et la gourde, il inventerait deux fois le golf. Il a de toute évidence pris un gros coup sur la casquette. Il y a des hopitals aux Etats-Unis qui soignent ça.

    Avez-vous des nouvelles de Gigi ?

    Toutes les semaines, comme tout le monde. Je suis ravi de pouvoir rendre visite à son nouveau-né ce week-end. Depuis le temps qu’il m’en parle, je sais que c’est quelque chose d’important pour lui et qu’il souhaite partager. Avec les bonnes personnes bien sûr.

    Revenons au terrain. En tant qu’illustre buteur du FCC et détenteur du record ratio temps de jeu / but, que pensez-vous de Yo et de ses 22 buts en 13 matches ?

    Je ne voudrais pas paraitre prétentieux, mais on est quand même loin de mes standards. Les records sont faits pour être battus, mais il va falloir que Yo mette les bouchées doubles à l’entrainement pour y arriver. Cela dit, il faut bien admettre que c’est pas mal. Et puis mieux vaut ne pas se mettre trop en avant dans ce club, on sait comment ça finit…

    Est-il meilleur que Michou ?

    Heureusement pour lui ! Et pour le club aussi. Michou, il a atteint les 22 buts sur l’ensemble de sa carrière ? Il les a sans doute encaissés, et en beaucoup moins que 13 matchs, mais pour ce qui est de les marquer ? Demandez-vous donc pourquoi lui n’a pas été déporté…

    Aldo a dit : « le FC Costauds de cette année est aussi bon que mes patates », votre avis ?

    Je ne connais pas bien le FC Costauds, mais je connais les patates d’Aldo. Et je sais qu’Aldo connait aussi ses patates. S’il a dit ça, c’est bon signe pour la vitrine à trophées qui trône dans le salon personnel du Président.

    Le titre est-il envisageable ?

    Bien sûr, puisqu’il est mathématiquement faisable. Si ça devient en plus un objectif présidentiel, on sait bien que ça se décidera en dehors du terrain. Je veux pas dire, mais Michou qui marque le but décisif en finale de coupe, ça s’est vu quand même.

    Avez-vous hâte de vous retrouver à la buvette pour découvrir certains de vos successeurs ?

    S’il y a bien un point sur lequel je peux être confiant pour le présent et l’avenir du club, c’est sur le fait qu’un état d’esprit particulier règnera toujours dans l’entourage de ce club. Pilou a besoin d’être entouré d’alcooliques pour mieux faire passer ses discours. Je vais donc découvrir ces joueurs que je ne connais pas et qui ne me connaissent pas non plus, on n’aura même pas le même maillot vendredi soir, mais une même passion nous réunira pourtant : la gourde, et la rigolade qui va avec.