UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Je suis Costaud

    A l’instar de Lyon ou Dortmund dans le football télévisé, le FC Costauds a lui aussi été victime d’incidents graves sur la pelouse des Gitans de Décines la semaine passée. Dans un match très tendu, alors que la rencontre était pliée (les roses et noirs menaient 4-2 à la 87e), une bagarre a éclaté obligeant l’arbitre à siffler la fin avant la fin…

    A décines, temps agréable, pelouse aussi exécrable que la mentalité de l’adversaire, 4 spectateurs bien costauds (dans l’autre sens du terme), Gitans de Décines – FC Costauds 2-4 (0-2)

    Buts pour le FCC :Jeanglet, Jeanbridou, Jeanvier (2)

    Compo du FCC : Jeanpavier (7.5) – Jeanchez (6),  Jeanpetit (7.5), JeanMo (6.5), Kiki (6) – Jeanweb (6), JeanjaccYo (6), Jeanperez (6.5) – Jeanglet (7), Jeanbrute (6) et Jeanvier (8)

    Entrés en cours de jeu : Jeanbridou (6), Jeanbon (6)

    Le FC Costauds a rapidement mené 2-0 dans un début de rencontre maitrisé malgré une pléiade d’absents et une équipe très remaniée avec une charnière centrale inédite (JeanMo – Jeanpetit) et JeanjaccYo en milieu défensif, le coach a du faire avec les moyens du bord. Pour tenter de revenir dans la rencontre, les Gitans mettaient plus d’intensité jusqu’à devenir trop agressif. L’arbitre n’a pas réussi à tenir le match et nous avons vu des gestes qui n’ont rien à faire sur des terrains de foot, néanmoins le FCC a su conserver son avance jusqu’à la pause.

    je suis costauds.jpg

    En seconde période, l’ambiance délétère est montée crescendo, les altercations et la tension montaient à chaque contact, si bien que quelques costauds certainement intimidés ont levé le pied. Pour couronner le tout, JeanMo qui réussissait un bon retour, s’est gravement blessé au genou. Le FCC subissait les assauts des locaux et allait céder à 2 reprises.

    Les hommes de Jeandave, allaient puiser dans leurs ressources morales pour reprendre l’avantage et même faire le break emmenés par un Jeanvier inarrêtable auteur d’un doublé.

    Sur un énième contact, Jeanbridou qui jouait son premier match sous ses nouvelles couleurs s’invectivait avec un adversaire quand 5 autres lui ont sauté dessus et l’ont roué de coup. L’arbitre arrèta logiquement le match.

    Une semaine plus tard, à la suite de la convocation des 2 équipes en commission de discipline, les Gitans de Décines étaient exclus du championnat.

    Les témoignages :

    Sous couvert d’anonymat, un sérial buteur, novice en foot à 11 se confiait « j’ai eu très peur, c’est la raison pour laquelle je suis parti sans prendre de douche. Je n’ai pas laissé tomber les copains mais je ne suis pas taillé pour la bagarre et je considère que j’étais plus utile en allant chercher du secours à l’extérieur du stade. Je suis d’ailleurs tombé sur des gens du voisinage à qui j’ai indiqué le vestiaire de mes copains pour qu’ils aillent les aider ».

    Un autre témoin, que nous appellerons « le Dalmatien » nous a livré ce qui suit « ah j’ai oublié mes affaires dans le vestaires ? Ça arrive, vous savez je suis tête en l’air, je remercie le Présijean de me les avoir rapportées au péril de sa vie. J’ai préféré aller faire chauffer la voiture pour que les joueurs ne prennent pas froid en sortant. Sinon j’ai trouvé le coaching très bon, l’entraineur mérite vraiment une prolongation de contrat ».

  • Le FC Costauds s’invite encore à la fête

    Au terme d’un match maitrisé, le FC Costauds s’est logiquement qualifié pour la 4e finale de coupe du Rhône de sa courte histoire en s’imposant 4-2 sur le terrain de Ménival.

    Les hommes de Jeanpré, coach d’un soir, trouveront une opposition relevée en finale puisqu’ils affronteront JTEKT qui est invaincu depuis bientôt 2 ans. Impossible ? Pas Costauds !

     

    A Saint Priest, temps frais, vent du nord, pression inférieure à 1013 hectopascals, pelouse en ghorre, ½ finale de coupe du Rhône, 3 spectateurs égarés, Ménival – FC Costauds 2-4 (1-3).

    Buts pour le FCC : Jeanpignon, Jeanglet, Jeanvier et Jeanki

    Compo du FCC : Jeanpavier – Kiki, Liljean, Pépé, Jeanpetit – Jeanweb, Jeanki, 10ciple – JeanMo, Yo, Jeanglet

    Entrés en cours de jeu : Jeanpignon, Jeanbrute et Jeanvier

    FCC - Menival.jpg

    En l’absence de Jeandave, Jeanpré avait délaissé son costume de Président pour endosser celui de coach par-dessus. Bien lui en a pris, il ne faisait pas chaud. La victoire était impérative pour se donner une chance de conserver SA coupe du Rhône glanée la saison dernière aux dépens d’Electricfil (6-1). Pour cela, le Présicoach avait décidé d’effectuer des choix forts en écartant certains cadres pour aligner les hommes en forme du moment :  exit Jeanpignon, auteur de performances désastreuses depuis trop longtemps et welcome Disciple au poste de meneur de jeu qui convient si bien à ses qualités. Coaching payant puisque Jeanpignon qui dû suppléer Pépé blessé au bout d’un quart d’heure a réalisé une grande partie en étant l’auteur de l’ouverture du score et surtout en se montrant rassurant et bien placé tout au long du match. Comme souvent le FCC dominait et se créait de nombreuses occasions sans parvenir à les convertir par Yo, Jeanbrute ou JeanMo.

    IMG_0090.JPG

    Encore un match propre de Jeanpavier, on va finir par s'habituer

     La lumière viendra de 10ciple, auteur d’un match énorme jeudi soir qui délivrera 2 passes décisives à Jeanglet et Jeanvier et fera preuve d’un abatage énorme au milieu de terrain. Avec Jeanki, Jeanweb et notre étudiant vétérinaire, le milieu du FCC ressemblait à la tenaille du chef Chaudard dans la 7e compagnie. Ménival réduira le score juste avant la pause en fusillant le pauvre Jeanpavier aux 6 mètres suite à un cafouillage de sa défense. Le gardien rose et noir aura l’occasion de se mettre en valeur en sortant 2 parades décisives en 2e période. Dès la reprise,  Jeanki remettra les pendules à l’heure en portant le score à 4-1 en reprenant de la tête un corner déposé par JeanMo. Le FCC pouvait gérer, et ce n’est pas la réduction du score des locaux qui survenait sur un penalty généreusement accordé par le référé, qui allait changer quoi que ce soit. Le FCC tenait sa finale et rien ne pouvait la lui enlever.

    Les réactions :

    Jeanpré : « ça faisait longtemps qu’on n’avait pas fait preuve d’autant de solidité. Je suis heureux de vivre une 4e finale, à priori à domicile, nous allons encore une fois montrer que nous avons le sens de la fête et du spectacle. Les idées fourmillent dans ma petite tête de psychopathe ».

     

    Les notes du Présicoach :

    IMG_0089.JPGLe Costaud du match : 10ciple (8):

    JeanDave trouvait qu’il manquait de physique et préférait le faire évoluer aux avant-postes. Jeanpré pense qu’il est plus efficace dans la dernière passe et qu’il accomplit un travail défensif que les autres meneurs de jeu utilisés depuis le début de saison ne font pas. Il a passé 75 minutes sur le terrain et a réalisé un match énorme ponctué de 2 assists. Une fois n’est pas coutume, Jeanpré avait raison.

    Jeanpavier (7) : Impeccable. Il est bien en ce moment, je ne me souviens plus de la dernière fois qu’il a fait une boulette ou pris un lob, c’est dire !

    Kiki (6.5) : sobre et appliqué, on ne l’entend pas, il ne fait pas de bruit, il a un physique passe partout mais quelle saison il fait. Une valeur sûre.

    Liljean (6.5) : Il a appliqué les consignes en ne prenant aucun risque à la relance et en restant au contact des attaquants adverses tout au long du match. Efficace.

    Pépé (non noté) : Titulaire à la place de Jeanpignon, il n’aura pu jouer qu’un petit quart d’heure la faute à un coup reçu sur le guenou. On espère que ce n’est pas trop grave, il a déjà connu son lot de blessures cette saison.

    Jeanpetit (6.5) : Moins offensif qu’à l’accoutumée, ou plutôt offensif à bon escient, il a équilibré son équipe et déséquilibré l’adversaire quand il le fallait. Il a rempli son rôle de leader en motivant ses équipiers quand il le fallait.

    Jeanweb (6.5) : métronome du milieu de terrain, il a toujours compensé les déplacements de ses compères du milieu et a joué propre. Il pourrait être rebaptisé JeaNGoloWeb s’il était noir.

    Jeanki (7) : lui aussi aimerait bien être noir, pour d’autres raisons, mais en dépit de son petit organe, quel joueur de football il est ! Buteur du haut de ses bouclettes, il a imposé son physique au milieu du terrain et aparfois dégoutté ses vis-à-vis.

    JeanMo (7) : positionné sur le flanc droit de l’attaque, il avait pour consigne de provoquer et d’éliminer son adversaire direct. Il a fait des différences et commence à retrouver ses jambes d’avant sa blessure, c’est de bon augure pour la fin de saison. A noter ses 2 passes décisives sur corner. Il doit vaincre ses appréhensions et mettre le pied dans les contacts pour être au top.

    Yo (7.5) : il n’a pas marqué mais qu’est-ce qu’il a été précieux par son abattage. Il a pris tous les ballons de la tête et a pesé sur la défense adverse en créant des brèches dans lesquelles ses coéquipiers ont pu s’engouffrer. Ce travail lui a certainement  fait perdre en lucidité et explique son face à face raté. Bien dans son rôle de capitaine en montrant l’exemple et en encourageant ses copains.

    Jeanglet (6.5) : le pendant de JeanMo côté gauche a encore fait son match et a encore marqué. S’il n’a pas encore retrouvé toutes ses jambes, il s’approche de la grande forme et a encore été très précieux pour l’équipe.

    Jeanpignon (7) : piqué dans son orgueil par sa mise au banc des titulaires, il a enfin fait le match que je lui réclamais depuis longtemps. Je ne l’avais plus vu aussi appliqué depuis la demi-finale de coupe à Chaponost il y a 1 an, et encore je n’étais pas là !

    Jeanbrute (6) : je lui répète depuis un moment qu’attaquant n’est pas son meilleur poste. Il a beaucoup tenté et beaucoup raté jeudi soir car il s’est créé pas moins de 4 occasions franches qu’il a plus ou moins (plutôt plus) vendangées. Son état d’esprit est excellent et il peut apporter énormément à l’équipe… au poste de latéral.

    Jeanvier (7) : encore une grosse performance de Jeanvier qui a fait parler son toucher de balle et son sens du but. Sobre, clairvoyant et efficace, il fait jouer ses partenaires, j’adore.

  • Jeanbon: "Devenir indiscutable"

    Nouveau venu au FC Costauds cette saison et pilier de l’équipe à 7, Jeanbon a été appelé pour la 2e fois de la saison par coach Dave en équipe à 11. Il a fallu 8 minutes de jeu au néophyte pour scorer.

    Boute en train et apprécié de ses coéquipiers, les supporters pense que Jeanbon est de la race des grands buteurs de l’histoire du FCC et le voient même marcher sur les traces du Vilain.

     

    IMG_0342.jpg

    Jeanbon, vous avez signé une performance retentissante hier soir. Racontez-nous :

    Quand le coach m'a demandé de rentrer en début de 2e mi-temps, je dormais presque sur le banc et je n’étais plus bien motivé.

    Je suis rentré sur le terrain avec un peu d'appréhension car je n’ai pas de repères sur un terrain à 11.

    J'ai eu une occasion et je ne l'ai pas loupée, ensuite le coach m'a sorti.

    J’ai ressenti beaucoup de frustration et j'ai ensuite compris que c'était pour me préserver pour le match à 7 de lundi.

    Saviez-vous qu'à quelques  secondes près vous battiez le record du Vilain qui a un ratio d'1 but toutes les 17mn30 (contre 1 but toutes les 18 minutes pour Jeanbon) ?

    Le record du meilleur ratio ne m'intéresse pas. Je joue pour le club et seuls les records d’équipe m'intéressent.

    Pensez-vous avoir gagné la confiance du coach?

    Nous verrons s’il m'accorde sa confiance au prochain match.

    Quelles sont vos ambitions pour cette fin de saison?

    Mon ambition personnelle c'est avant tout de progresser physiquement car avec plus de jus, ma vision du jeu, ma qualité de passes et ma technique pourront éclater au grand jour. Je deviendrais alors indiscutable sur la feuille de match.

    D'un point de vu collectif je souhaite que nous terminions la saison sur une série de victoires.

    Il se dit que vous payez Jeanpré pour jouer, qu'en est il?

    Pas d'argent entre nous, ce n'est pas l'esprit Costaud. Il faut mériter sa place et je crois que c'est fait...

    On vous annonce sur le départ, info ou intox?

    Concernant mon départ, C'est vrai que j'ai des contacts, mais je suis et resterai costaud.

    Donc INFOX bien sûr.

  • En route pour les demies

    Au terme d’un match de piètre qualité face à TNT, le FC Costauds a assuré sa qualification pour les demies finales de coupe du Rhône, épreuve dont il est tenant du titre. La décision s’est faite dans les dernières minutes et les hommes de Jeandave, menés 2 fois au score ont au moins eu le mérite de ne jamais lâcher pour aller chercher cette qualification.

     

    A anse, ¼ de finale de coupe du Rhône, temps agréable, pelouse plastique parfaite, une trentaine de spectateurs, FC Costauds – TNT 4-3 ( 1-1)

    Buts pour le FCC: Jeanpignon, Jeanbon, Jeanglet et Yo

    Compo du FCC : Jeanpavier – Jeanchez, Jeanpignon, Pépé, Jeanpetit – Ryjean, Jeanperez, Jeanroux – Yo, Jeanbrute, Jeanglet

    Entrés en cours de jeu : JeanMo, Jeanbon et Jeanpierrot

     

    Le FCC était inexplicablement amputé de 7 éléments majeurs (Kiki, Liljean, Jeanpré, Jeanweb, Jeanki, Jeanvier et Disciple), pour disputer un match d’une importance capitale. Il ne reste en effet plus que la coupe du Rhône à la secte de Jeanpré pour gagner un titre après son élimination en coupe de France et son faux pas en championnat de la semaine dernière (défaite 6-5 à TNT justement) qui porte son nombre de défaites à 3.

    Bien décidés à ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’il y a 10 jours sur le terrain de son adversaire (le FCC s’est incliné après avoir mené 3-1 puis 5-3), Yo et ses coéquipiers entament la rencontre avec sérieux et concrétisent peu à peu leur domination en se créant les premières occasions. Mais, ni Yo, ni Jeanbrute ne parviendront à tromper le portier adverse auteur d’un excellent match avec pas moins de 4 arrêts décisifs. Comme souvent cette saison, les visiteurs profiteront de leur première occasion pour ouvrir le score mais le FCC n'aura guère le temps de gamberger puisque Jeanpignon égalisera rapidement en fusillant le gardien à bout portant en se trouvant à la réception d’un corner. Le FCC n’arrivera pas à inscrire d’autre but avant la pause malgré de nouvelles situations dangereuses.

    Jeandave profitera de la mi-temps pour lancer son joker dans le grand bain : Jeanbon, élément majeur de la bonne saison du FCC a 7 mais novice sur « grand terrain » (seulement 10mn jouées avant ce match) entrera sur la pelouse en annonçant qu’il allait marquer. Il ne lui faudra pas moins de 8 minutes pour donner l’avantage aux siens d’un subtil lob, son coach le sortira aussitôt au grand étonnement de certains coéquipiers.

    IMG_0080.JPG

    Jeanbon tourne actuellement a 1 but toutes les 18 minutes sous la tunique rose

    Incompréhensiblement le jeu du FCC allait se déliter et l’équipe se désorganiser complètement : 1 ligne de 5 derrière (quand les 2 latérals ne montaient pas en même temps) et tous les autres 40 mètres plus haut sur la même ligne. Logiquement TNT monopolisait le ballon et faisait mal au FCC sur chaque ballon envoyé dans le dos de la défense. Le FCC pliait sous les coups de butoir et concédait 2 buts pour être à nouveau mené. Il fallait un Jeanpavier des grands jours pour éviter à son équipe de sombrer tellement les roses et noirs prenaient l’eau de toutes parts. Le FCC jouait mal mais ne lâchait pas et Jeandave utilisait à bon escient les cartouches qu’il avait sur le banc en faisant tourner ses attaquants : Jeanpierrot, JeanMo, Jeanglet et Jeanbrute. Ce turn over a usé la défense des visiteurs et Jeanglet égalisera à la 75e. En fin de rencontre, alors que l’on se dirigeait tout droit vers la séance de tirs au but, Capt’ain Yo ne laissera pas passer l’occasion de donner un avantage définitif aux siens.

    Il reste encore une marche à franchir au FC Costauds dès jeudi sur le terrain de Ménival pour accéder à la finale avec espérons le moins d’absents et plus de maitrise.

    Les notes du coach :

    Homme du match : Jeanbon - 9

    Quel joueur surprenant et quel talent, on attendait de lui qu'il soit décisif et il ne lui aura fallu que 8 minutes pour inscrire le 2ème but des siens

    Jeanpavier - 7,5

    Ce sont ses nombreux arrêts décisifs qui ont permis de revenir et finalement gagner ce match. Un vrai match de costaud devant les regards admiratifs de son fils et de Cano

     Jeanchez - 6.5 

    A confirmé ses récentes sorties pleines de vitesse et de percussion. Attention de ne pas se laisser trop aspirer par les phases offensives.

    Jeanpignon – 6.5

    On attend plus d'un joueur avec ses qualités. Son but à bout portant permet d'occulter les sauts de lignes trop souvent cherchés en seconde mi-temps

    Pépé - 7

    Son grand retour dans le 11 de départ n'aura pas déçu. Sa ténacité et son envie compensant son manque de rythme face à des attaquants vifs et techniques.

    Jeanpetit - 6,5

    Comme à son habitude il a multiplié les aller-retours ne se laissant que rarement prendre à défaut par la vitesse des attaquants adverses.

    Ryjean - 7

    Une fois les premières minutes passée, sa polyvalence et son activité ont grandement aidé l'équipe à rester dans le match.

    Jeanperez - 6.5

    S’il a permis à l'équipe de garder le ballon (un peu trop parfois) on aurait aimé le voir plus décisif à la distribution

    Jeanroux – 6.5

    Les matchs se suivent et se ressemblent pour lui.  Il pourait apporter tellement mais il est bien trop juste physiquement pour s'exprimer pleinement

    Jeanglet - 7

    Ses qualités devraient lui permettre de faire la différence à chaque prise de balle ou presque et pourtant son rendement actuel est trop limité malgré un joli but 

    Jeanbrute - 6.5

    Il avait l'occasion de démontrer ses qualités de pivot et de finisseur mais n'a pas suffisamment cru en lui. Ce n'est que partie remise

    Yo - 7

    la concurrence de Jeanbon aura piqué le corse dans sa chair, le relançant après une première mi-temps assez terne dans un rôle d'ailier droit 

    JeanMo - 6.5

    Des gestes techniques, une vision du jeu hors normes mais un manque de rythme évident qui ne lui permet pas encore d'être décisif

    Jeanpierrot - 7

    On connaît les qualités de celui qu'on appelle affectueusement "le bras d'enfant" , il ne déçoit jamais