UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rose pâle

Contrairement à ce que l’ampleur du score pourrait laisser croire, le FC Costauds a dû puiser dans ses ressources pour venir à bout d’un adversaire valeureux. Seule la victoire est à retenir tant la prestation livrée par le FCC a été indigne de son standing.

A Pierre Bénite, moquette usagée, temps maussade, bonne ambiance et bonne bière, ASCEE – FC Costauds : 5-10 (2-4)

Buts pour le FC Costauds : Jeanglet (5), JeanjaccYo (4) et Jeanvier

Compo du FC Costauds: Jeanpavier - Kiki, Jeanpignon, Liljean, Jeanpetit - Ryjean, Jeanki, Disciple - Jeanglet, JeanjaccYo, Jeanvier

Entrés en cours de jeu: Jeanperez, Jeanchez et Jeanbrute

Pendant que Jeanpré et JeanMo étaient chargés par l’adversaire du jour d’une mission de la plus haute importance à l’heure du coup d’envoi : aller ravitailler en bière les 2 équipes, le FCC se mettait rapidement à l’abri en menant 3-1 puis 4-2 à la pause en survolant globalement les débats même si une perte de balle de Ryjean sur un drible inutile puis un raté de Jeanpignon sur un long ballon offraient les 2 buts à l’adversaire.

Au retour des vestiaires, les largesses défensives entrevues en 1ere période se sont transformées en offrandes à l’adversaire. Le match devint alors un peu fou et les buts se succédaient, les locaux revenaient même à 6-5 sur un but de Serge, le vétéran de l’ASCEE, celui-là même qui avait précipité l’arrêt de la carrière de JeanGuy en stoppant son penalty.

Le FCC se décida alors enfin à accélérer pour se mettre à l’abri, profitant de la fatigue de son adversaire qui ne disposait pas de remplaçants en inscrivant 4 nouveaux buts. Jeanglet et JeanjaccYo jouaient le role d’artificiers en inscrivant 9 des 10 buts à eux 2.

1017652540.JPG

Jeanglet et JeanjaccYo se sont partagés le gateau

Le mot du Coach : il est des matchs qui laissent un goût d'inachevé celui-ci en fait sans aucun doute partie. Face à une équipe qui aurait dû nous permettre de travailler notre jeu de passes et nos automatismes, nous avons trop souvent joué direct cherchant la profondeur plutôt que de jouer court comme demandé à la mi-temps. Le résultat reste tout de même une satisfaction.

Les notes du coach :

Homme du match : Jeanglet - 8 - Se créant un nombre incalculable de situations, marquant 5 buts dont un dans un angle improbable, il doit continuer dans cette voie mais attention tout de même à ne pas tomber dans la facilité

Jeanpavier - 5.5 -  Il sort 2 arrêts (1 par mi-temps) et  ne peut rien sur les 5 buts encaissés. A traversé la rencontre sans réellement pouvoir être influent et surtout encaisse un but de Serge (hors jeu de 3m)

Kiki - 6 - son début de rencontre n'a pas été au niveau de ses derniers matchs, la surface rapide l'empêchant d'exprimer au mieux ses qualités d'anticipation

Jeanpignon -  5.5 - Alternant entre le bon (dans son rôle de premier relanceur) et le franchement mauvais (positionnement défensif) j'attends beaucoup plus de régularité d'un tel joueur

Liljean - 6 - un match sans déchet mais sans éclat non plus, il doit prendre plus de responsabilités à la relance pour apporter d'autres solutions à l'équipe

Jeanpetit - 6.5 – il n’est sans doute pas étranger à la réussite de Jeanglet sur ce match, présent défensivement il l'aura aussi été offensivement grâce à ses relances rapides

Ryjean - 5.5 - une perte de balle coupable sur le 2eme but adverse mais on retiendra surtout un match plein par la suite dans un rôle de sentinelle habituellement occupé par Jeanweb

Jeanperez - 6 – Intéressant de par sa conservation de balle. Dommage qu’il cherche systématiquement à jouer long. Il doit travailler son jeu de passe courte pour apporter encore plus à l'équipe.

Disciple - 6.5 - une grosse activité et une grande disponibilité dans un rôle de 10 qui lui va comme un gant. Doit tenter sa chance hors de la surface.

Yo - 7 - un match plein ponctué de 4 buts pour celui qui jouera désormais avec une poupée dans les bras en hommage à sa virilité perdue.

Jeanvier - 6 – Je l’ai trouvé moins tranchant que sur ses dernières sorties malgré quelques belles chevauchées et 1 but.

Jeanki - 6 – s’il a réellement pesé dans l'entrejeu par son volume physique, il n'a pas suffisamment fait parler sa technique et sa frappe de balle pour soulager l'équipe

Jeanchez -  6.5 - une bonne entrée en jeu où sa vitesse et sa projection vers l'avant lui ont permis de se créer de belles situations. Attention tout de même au travail défensif qui doit rester la priorité au poste de latéro

Jeanbrute - 6 - son faible temps de jeu du soir s'expliquait en grande partie par la volonté des dirigeants de l'économiser en vue de la journée andouillette du lendemain.

Les commentaires sont fermés.