UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blessure

  • Historique !

    Le FC Costauds 2012-2013 n’aura pas tardé à rentrer dans l’histoire du club. En effet, dès son premier match face à Rillieux, le champion en titre, les hommes de Pich ont battu le record du nombre de but encaissés en 1 match ainsi que celui de la plus grosse différence de buts !

     

    A Rillieux, pelouse en plastique, temps frais, O. Rillieux – FC Costauds 11-1 (4-1).

    But pour le FC Costauds : Jeanmar

    Composition du FCC : Pilou – John, Bebert, Dave, Jeanbois – Jeanry, Jeanki, Khalil, Max – Jeangrosse, Omar.

    Entrés en cours de jeu : Karim et Mourad.

     

    A la lecture du calendrier, Jeanpré s’attendait à ce que ce premier déplacement de la saison soit compliqué. Même dans se pires cauchemars, le Président du FCC n’aurait imaginé pareille débandade : 11 buts dans la musette, 6 blessés, et de nombreuses interrogations, la soirée fut difficile.

     

    Pour rester positif, on peut analyser l’ampleur de la défaite de la façon suivante : un adversaire de grande qualité évoluant sur une surface que le FCC n’aime pas de trop, Jeanpré suppléant Lolo dans la cage, Dave (claquage) et Mourad (pubalgie) qui n’ont joué que quelques minutes. 4 joueurs (Bebert, Jeanbois, Max et Pilou) jouant en boitant ont fait que les Roses et Roses ne pouvaient pas être compétitifs.

     

    De l’autre coté de la balance, on peut avancer un gros déficit de condition physique, un manque de cohésion dû au fait que seulement 5 Costauds de l’an dernier étaient alignés et de l’immaturité tactique : le FCC a fait exactement ce que son adversaire attendait de lui en jouant très haut et en laissant des boulevards aux attaquants locaux.

     

    Pilou.JPGPilou : « c’est lorsque que l’on mange de la merde qu’on sait le goût que ça a »

     

    Président, vous avez pris une correction

    (il coupe) Non, je ne trouve pas, j’ai vu de bonnes choses

     

    Quand même, vous avez pris 11 buts !

    Je préfère perdre une fois 11-1 que dix fois 11-1

     

    Commencer de cette façon, ce n’est quand même pas idéal ?

    Vous savez, c’est en mangeant de la merde qu’on sait le goût que ça a. Et des fois on trouve ça très bon.

     

    Vous ne pensez pas vous être trompé dans le recrutement ?

    Il est trop tôt pour le dire mais quand je vois ce que certains font sur une jambe je me dis qu’avec une ou deux de plus ça peut être pas mal.

     

    Que répondez-vous aux supporters qui scandaient le nom du Banquier en fin de match ?

    Le FC Costauds est soudé, j’ai la confiance de tout mon peuple. Ce n’est pas parce qu’un idiot, blond, obèse et jaloux, vient au stade avec ses potes clochards pour débiter des conneries que je vais y prêter attention.

     

    Ne pensez-vous pas que le Banquier doit rigoler en ce moment ?

    Un vrai Costaud ne se réjouirait pas de la situation. Après si je peux lui apporter un peu de bonheur c’est toujours ça de bien. Il n’a pas dû beaucoup rigoler depuis la claque qu’il a pris aux élections.

     

    Vous recevez la Victoire en coupe la semaine prochaine avec quel objectif ?

    La victoire.

  • Les Costauds pressent l'Orange

    Encore une victoire pour le FC Costauds, qui a gagné tous ses matchs depuis le début de la saison.

    À Saint-Germain, pelouse grasse, zéro spectateur, championnat FSGT, 3ème journée du championnat excellence, poule finale, FC Costauds – Orange : 3-1 (1-1). Buts pour le FCC : Omar, Jeanbois, Pilou.

     FCC : David – Bret Lému Jean-Guy (ctp) Jean-Nick Josh – Jukipu Khalil – Pilou Nicolibi – Jeanbois. Entrés en cours de jeu : Youss, Omar, Disciple et Michou.

     

    Les buts :

    15e : David, auteur quelques minutes plus tôt d'une jolie claquette sur un coup-franc indirect dans la surface de réparation, est trompé par un superbe piqué de l'avant-centre adverse qui avait faussé compagnie aux trois centraux du FC Costauds. Jean-Guy, Jean-Nick ou Lému? L'un des trois est forcément coupable. La presse, qui a un vieux contentieux avec lui, penchera pour Lému. (0-1).

     

    30e : Fraîchement entré en jeu, Omar égalise d'une tête piquée imparable à bout portant sur un coup-franc sortant bien dosé par Nicolibi. (1-1)

     

    65e : Parfaitement alerté par Jukipu en pleine surface de réparation, Jeanbois se prend pour Thierry Henry et ouvre son pied pour tromper le gardien adverse (2-1).

     

    75e : Après un relai avec Omar, le Président Pilou ajuste du pied gauche le portier du FC Orange (3-1).

     

    Les faits du match :

     

    Pich coach.jpgLa tactique : Ambitieux, Pich annonce dans son discours d'avant-match vouloir mettre en place un 3-5-2. Sauf qu'au moment d'annoncer le nom des titulaires, le coach du FCC cite 12 joueurs dans un inédit schéma 5-4-2. Un seul joueur ose le remarquer publiquement : Michou. Tant pis pour lui, à vouloir faire le malin en prouvant qu'il sait compter, il sera remplaçant!

     

    Mary Pierce : La rencontre n'étant malheureusement pas filmée, nous vous renvoyons vers ce lien internet: http://www.youtube.com/watch?v=7juhTm2Nf2k

    Le cri que vous allez entendre est la copie conforme de celui poussé par Jean-Guy en fin de match. Un genou broyé et une carrière terminée pour le capitaine du FCC?  Mary, elle, n'a toujours pas rejoué au tennis, six ans après...

    Le Serbe : Le FC Orange a été un valeureux adversaire avec un défenseur serbe qui ne s'en laissait pas compter dans son couloir gauche. Barbu et costaud, il a donné du fil à retordre aux attaquants du FCC.

    L'incorrigible Banquier : S'il souhaite être coach plutôt que joueur qu'il le dise! Après avoir décliné la sélection, le Banquier, en  costume debout dans la zone technique réservée au coach, a passé le match à donner des conseils. Surtout, après la blessure de Jean-Guy, il a demandé à Yous de se positionner libéro et à Josh de rentrer dans le couloir gauche. Quelques secondes avant, Pich avait pourtant demandé au plus vieux costaud de s'installer en défense centrale!

     

    Jeu et costauds :

    Immense dans la cage, David (7,5) a tellement impressionné ses adversaires que ceux-ci ont rarement osé frapper. Malgré sa taille, il a quand même été lobé mais ne pouvait rien faire. Auteur d'une remarquable sortie dans les pieds en seconde période. À droite, Bret (6) a été moins souverain et moins offensif que d'ordinaire. De l'autre côté, Josh (6,5) a été moins en difficulté. Dans l'axe, Jean-Guy (7,5) est toujours bien placé, sauf sur le but. Jean-Nick (8) gagne pratiquement tous ses duels, Lému (7) a rendu une copie globalement correcte.

    Au milieu, Jukipu (7,5) a comme d'habitude ratissé et organisé. Khalil (7) a été légèrement moins en vue. Passeur décisif, Nicolibi (7) va devoir choisir entre son métier de Didier et celui de joueur du FCC car il faudra bien un jour qu'il dispute les secondes périodes. Pilou (7,5) a encore marqué, ce qui va finir par ne plus devenir étonnant. En pointe, Jeanbois (8) a vécu une première période très ingrate. Mais il n'a eu besoin que d'un ballon pour marquer en seconde.

    Parmi les remplaçants, Omar (8), comme d'habitude, a tout changé lorsqu'il est entré sur le terrain. On n'en dira pas autant de Michou (non noté) qui n'a tenu que cinq minutes avant de jeter l'éponge victime de sa mal-bouffe (ah, le paquet de pépitos une heure avant le coup d'envoi…). Disciple (6) était cuit mais il a un rein en moins, ne l'oublions pas. Le voir sur le terrain est déjà une victoire. Youssef (6,5) a mis autant de temps à arriver qu'à se changer. Une fois sur la pelouse, il n'a pas forcé.


    Les réactions :

     

    Jeanbois.jpgJeanbois (photo): "J'ai fermé les yeux"

    "C'était magique. J'ai remplacé un grand attaquant – Michou - , sorti sur vomissement, et j'ai marqué. Une belle passe en profondeur de Jukipu, le ballon m'arrive, j'ai fermé les yeux et j'ai marqué du gauche. Hasard ou coup de chance? C'est mon deuxième but de la saison, en huit matchs. C'est un but décisif, qui nous a donné confiance. Le chemin est encore long, je n'ai pas gagné ma place."

     

    David (gardien) : "Si le FCC a enfin trouvé un gardien? Ce n'était qu'un intérim. Le but est pour moi. Je n'ai fait qu'un bel arrêt, faut pas exagérer."

     

    Pilou (Président et buteur) : "J'ai 27 ans, pas 34. Omar m'a donné le ballon, Michou connaît ça, il suffisait de cadrer. Je devrais peut-être désormais jouer en 9."

     

     Un mot du Président : "C’est une belle victoire face à une équipe d’Orange joueuse qui a eu la possession du ballon mais qui s’est créée peu d’occasions. Nous avons su nous montrer réalistes et sûrs en défense. Je suis heureux de pouvoir compter sur Dave au poste de gardien, son gabarit et sa motivation vont nous faire le plus gros bien. Malheureusement tous ces points positifs sont gâchés par la grave blessure de Jean Guy, notre capitaine. Je suis très affecté par la perte de Jean Guy, il était vraiment un moteur dans le groupe. Cette grave blessure risque de mettre un terme à sa carrière, le FC Costauds ne le laissera pas tomber, je lui ferais une proposition de reclassement si sa vie sportive devait s’arrêter, Pich me parait dépassé ces derniers temps… "