UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

costauds

  • Assurez l'avenir du FC Costauds en assurant le vôtre

    En plus d'être l'un des buteurs les plus réguliers du FCC, Seb est également assureur à ses heures perdues pour les compte de Générali.

    Seb.JPG

    Spécialement pour les Costauds, Seb offre jusqu'à 3 mois de mutuelle et propose jusqu'à 30% de réduction sur votre assurance habitation (ça ne marche pas pour le logement de fonction de Gigi sous le pont de la Guillotière).

    Tous les assureurs ne sont pas des escrocs, pour preuve, Seb s'engage à reverser 30€ au FC Costauds sur chaque contrat.

    N'hésitez pas à le contacter au 06-51-87-81-36 pour tout ce qui concerne assurances vie, retraite, prévoyance et placements également, que vous soyez particulier ou professionnel.

  • Débat présidentielles 2012 partie 1 les finances

  • FC Costauds Poker Tour le samedi 3 mars

    Le FC Costauds et le FC Rive Droite vous convient à leur tournoi de Texas hold'em le samedi 03 Mars salle Maryse Bastié à Saint Germain.

     

    Inscriptions sur place à partir de 19h30, début du tournoi à 20h30.

     

    Pensez à vous préinscrire en envoyant vos nom et prénom par mail fccostauds@yahoo.fr

     

    poker jpg.jpg

    Lieu: Saint-Germain-Au-Mont-D'Or, la salle Maryse Bastié.

     

    10 euros la cave

     

    Type de jeu: No Limit Texas Hold'em

     

    Stucture du tournoi:

     

    Stack initial de 4500

    Début des blinds: 25/50

    Niveaux de 30 minutes.

    Possibilité de se recaver seulement durant les 3 premiers rounds.

     

    De nombreux lots à gagner: Playstation 3, camescope numérique, GPS, Ipod...

     

    Vous trouverez sur place de quoi vous restaurer: hotdogs, sandwiches, boissons, etc...

    Vous aurez également la possibilité de vous faire servir à table.

     

    Bonne chance à tous !

  • Coupe de France : le FCC s’arrête là

    Sur un terrain très gras, face à une belle équipe de l’AS Margeray, le FC Costauds a pourtant eu l’occasion de se qualifier, mais ni Omar, ni Tata n’ont su concrétiser leurs occasions.

     

    A Saint Germain au Mont d’Or, 32e de finale de coupe de France, pelouse grasse, temps ensoleillé, cinquante spectateurs environ, FC Costauds – AS Margeray 0-2 (0-0).

     

    Composition et notes du FC Costauds : Jean Roch (6) – Josh (5), Banquier (6.5), Jean Nic (5), Bret (5) – Jeankipu (5.5), Khalil (5.5), Pilou (5), Nicolibi (5) – Tata (5), Omar (6). Entrés en cours de jeu : Lému (6), Disciple (6), Jeanbois (5).

    Entraineur : Pich (5)

     

    P2180002.JPG

    Les Costauds attendaient de pied ferme leurs adversaires Marseillais à la Plancha pour les jauger à l’apéro, mais ceux-ci n’ont pu les rejoindre.

    Les quelques bières et verres de pinard ont-ils fait la différence ? Est-ce qu’ils ont empèché les attaquants Costauds de trouver le cadre ?

    Surement pas, les raisons de l’élimination du FCC sont toutes autres. En plus d’être très sympathique, l’AS Margeray est une équipe technique et combative. Les marseillais se sont déplacés avec seulement 11 joueurs et les premières crampes sont apparues à l’heure de jeu. Le FC Costauds n’a pas su profiter de la fatigue de son adversaire en s’évertuant à privilégier les exploits personnels plutôt que de faire courir les visiteurs. Le coaching n’a pas non plus été à la hauteur, avec 3 joueurs sur le banc et un terrain aussi gras, les changements auraient du être nombreux en deuxième période.


    Omar rate le coche


    Au lieu de ça, Pich a utilisé son banc avec parcimonie, laissant sur le terrain des joueurs à bout de force, incapables de faire la différence. La rencontre fut finalement équilibrée, les 2 équipes se créant 2 très grosses occasions, celles du FCC étant à mettre au profit d’Omar qui a raté le cadre par deux fois en seconde période alors qu’auparavant, l’AS Margeray ratait deux face à face avec Jean Roch. Le tournant du match se situe à la 85e minute, alors que l’on se dirigeait tout droit vers les tirs au but, l’arrière droit visiteur parti de son camp résistera à Disciple et Jean Nic avant de d’être accroché par Khalil à l’angle de la surface de réparation. Comme le veut le règlement en coupe de France, celui-ci sera sanctionné d’une expulsion temporaire, on se demande toujours pourquoi ses 2 coéquipiers n’ont pas fait faute avant lui, ce qui aurait évité de concéder un coup franc dangereux qui amènera l’ouverture du score.

    En effet, le coup franc tiré par les margeriens ira se loger dans la lucarne de Jean Roch, impuissant.

    Le FCC se rue alors à l’attaque pour tenter d’égaliser mais Tata perdra un ballon face à 3 adversaires qu’il tentera inutilement de dribbler alors que la passe à un coéquipier était de loin la meilleure solution. Sur le contre, les visiteurs ne gâcheront pas l’occasion de sceller leur victoire en se présentant à 2 face à Jean Roch.

     

    On a aimé :

     

    Le public de Saint Germain qui a répondu présent et qui a mis une ambiance bon enfant

     

    La bonne mentalité de l’AS Margeray

     

    Le match du banquier en libéro, sans lui le score aurait été plus lourd

     

    L’entrée de Lému pleine d’envie

     

    La buvette d’après match

     

    On a pas aimé :

     

    Que Tata ne se soit pas échauffé, c’est un manque de respect envers ses coéquipiers

     

    Le coaching de Pich, Josh n’a joué que 30 minutes

     

    Le jeu stéréotypé du FCC fait de grands ballons vers l’avant.

  • Jean-Guy : Voilà, c'est fini

    JEAN GUY.jpgGravement blessé la semaine dernière contre Orange, Jean-Guy ne remettra plus jamais les pieds sur un terrain de football. A bientôt 36 ans, le mythique capitaine du FC Costauds est contraint de jeter l'éponge. Sa confession.

    Jean Guy, donnez-nous de vos nouvelles ?

    Elles sont peu encourageantes, j’ai dû me rendre à l’hôpital dimanche soir, la douleur était insupportable et mon genou avait triplé de volume !

    Depuis je me promène en béquilles, l’âme en peine et le genou dans la sciure…

    Peut-on espérer vous revoir sur la pelouse cette saison ?

    A la buvette sans aucun doute, sur la pelouse sûrement pas. C’est la deuxième fois en deux saisons que je me fusille le genou…..et j’aurai 36 ans cette année…

    Craignez-vous une fin de carrière prématurée ?

    Je ne crains rien, je me suis préparé à ça. Ma carrière a tout de même démarré il y a près de 30 ans. Imaginez, je chaussais mes premiers souliers à crampons alors qu’il y avait encore un  Mur à Berlin ! Je mangeais des Raiders (pas des twix), buvais du Tang, Bernard Hinault gagnait le Tour et j’écoutais  « thriller » sur ma platine 45 tours !!
    Alors oui, j’annonce aujourd’hui que j’ai porté vendredi soir pour la dernière fois la fameuse tunique rose….Mes genoux et mon médecin ont beaucoup échangé et sont tombés d’accord. Si je ne veux pas d’une prothèse à 50 ans, il est judicieux de raccrocher les crampons. Je pars sur une belle victoire, brassard au bras et tête haute….

    "Si je ne veux pas d'une prothèse à 50 ans, il est judicieux de raccrocher"

    Comment vous êtes-vous blessé ?

    Il restait 2 minutes à jouer et j’ai voulu prendre le ballon au joueur adverse le plus rapide. Malgré mon coup de rein légendaire je me suis fait déposer et j’ai mis ma jambe droite en opposition afin de stopper le feu follet…Mais lui ne s’est pas arrêté et m’a tout emporté, ma jambe, mon genou, et mes rêves.
    J’ai ressenti une douleur intense que je ne veux plus jamais connaître et que je ne souhaite à personne. Les joueurs de ballon que sont JeanBank et Tonton ont tout de suite compris que pour moi c’était fini.

    Comment ont réagi Mme Georges et les enfants ?

    Vous savez, quand vous vous mariez avec un footballeur, vous êtes au courant des risques du métier…D’ailleurs à l’époque je n’avais pas traîné à l’avertir car je me rompais mes premiers ligaments croisés quelques jours après notre rencontre !!

    Elle n’est donc pas surprise de ce nouveau coup dur. Quant aux enfants, ma blessure entretient un peu plus ma légende de Papa en carton qui se blesse sérieusement chaque année !

    Viendrez-vous encourager vos coéquipiers ce vendredi ?

    Sans doute que je passerai faire un petit coucou même si ça va me couter de voir les copains évoluer sans moi..

    Songez-vous déjà à votre reconversion? Souhaitez-vous intégrer le staff?

    Je ne vous cache pas que je ne vais sûrement pas couper mes liens  avec le monde du ballon rond, d’ailleurs j’ai été contacté par plusieurs clubs pour prendre la tête de leur équipe… Mais ma priorité reste le FCC, au président et aux dirigeants de me faire connaître leurs projets…

    Êtes-vous intéressé par le rôle d'entraîneur? 

    Je ne veux prendre la place de personne, surtout pas du banquier…euh pardon de Pich bien sûr ! C’est tout de même lui qui m’a nommé capitaine et je ne suis pas un adepte des coups bas. Un rôle d’adjoint peut être envisageable à court terme, dès que mon genou ira mieux…

    Comment va faire le brassard sans vous?

    C’est là mon plus gros regret, abandonner ce brassard que je chérissais tant ! A mes yeux mon successeur devrait être un joueur assidu, impliqué et moteur pour l’équipe. Mon poulain est Jukipu, il a pris de l’assurance dans le vestiaire et est toujours aussi impressionnant sur le terrain. JeanPré ? Je suis contre le cumul des mandats. De toute façon le brassard a été trop détendu sur mon bras pour tenir sur celui de Philou !!!

  • Quizz : 3 maillots à gagner pour ceux qui connaissent le mieux le FCC

    Fccostauds.fr vous propose un petit quizz sur votre club préféré pour passer de bonnes fêtes

    maillot encart site.jpg3 maillots du FCC à gagner pour les 3 personnes ayant donné le plus de bonnes réponses avant le mercredi 11 janvier.

    Pour jouer, envoyez vos réponses sur l’adresse mail fccostauds@yahoo.fr en mentionnant vos noms, prénoms et adresse mail.

    Les bonnes réponses et le nom des gagnants seront dévoilés le vendredi 13 janvier.

     

    1 - Pourquoi le nom du club est il FC Costauds ?

     

    2 - Grâce à qui est né le FC Costauds ?

     

    3 - Qui a marqué le 1er but de l’histoire du FCC en match officiel ?

     

    4 - Contre qui le FCC a-t-il obtenu sa 1ere victoire en match officiel?

     

    5 - Quel Costaud est le premier à avoir marqué contre son camp ?

     

    6 - Qui est le président d’honneur du FCC ?

     

    7 - Quels joueurs ont inscrit des quadruplés ?

     

    8 - Qui est le joueur au ratio temps de jeu / but le plus élevé ?

     

    9 - Quel est le score et l’adversaire de la plus large victoire du FCC ?

     

    10 - Quel est le score et l’adversaire de la plus large défaite du FCC (si, si, le FCC a déjà perdu des matches dans un passé lointain !) ?

     

    11 - Qui est l’inventeur du Coscok ?

     

    12 - Quels sont les buteurs de la finale 2011 ?

     

    13 - Qui compte le plus de matches officiels sous les couleurs du FCC ?

     

    14 - Combien donne l’adition des âges de Josh et Néné ?

     

    Pour vous départager :

     

    15 - Combien de litres de bière les Costauds ont-ils consommé à la buvette la saison dernière ?

     

     

  • Pich : "Le plus dur nous attend"

    Alors que le FC Costauds enchaîne les victoires depuis le début de la saison,  son entraîneur tient à rester mesuré. Pich, qui estime avoir franchi "un petit palier", prévient ses hommes : "Ce début de saison ne veut rien dire." Il en profite aussi pour "piquer" son Président.

     

    260105_10150226437304754_847859753_6853823_2626404_n.jpgPich, depuis le début de saison, avec 100 % de victoires, peut-on dire que le FC Costauds voit la vie en rose?

    Nous avons gagné tous nos matchs mais nous ne pouvons pas nous reposer là-dessus. Le plus dur nous attend. Je dispose d'un effectif assez large mais la disponibilité des joueurs me contraint trop souvent à modifier mon animation. Très peu de joueurs sont disponibles à chaque rencontre. Je n'ai pas encore pu aligner mon équipe type. C'est dommage, on pourrait produire un jeu encore meilleur et se faire encore plus plaisir.

     

    Quels sont les objectifs?

    Aller le plus loin possible dans les trois compétitions : championnat, coupe de France et coupe du Rhône. Je n'ai pas envie de fanfaronner en annonçant des objectifs précis comme la saison passée (Pich avait ambitionné que le FCC réussisse le doublé en terminant la saison invaincu, Ndlr).

    Personnellement, êtes-vous plus libéré depuis que vous écarté Lolo?

    Je ne l'ai pas écarté, il s'est écarté tout seul. J'aurais pourtant besoin d'un adjoint.

    Pourquoi?

    Pour pouvoir discuter de la stratégie avec lui.

    Mais les résultats sont meilleurs cette saison alors que vous êtes seul aux commandes!

    Encore une fois, ce début de saison ne veut rien dire. Nous allons bientôt rencontrer des équipes qui savent tenir le ballon.

     

    Lému au boulot.jpgOn parle éventuellement de Lému (photo ci-contre, en plein boulot) comme adjoint?

    Non, non, non… J'en ai besoin sur le terrain. Grâce à lui, je peux jouer en 3-5-2 en le positionnant deuxième stoppeur avec le Banquier en libéro. Celui-ci peut ressortir le ballon et il a mûri au niveau de la parole. Lému adjoint? Un jour, oui. Mais pas maintenant!

     

    Avez-vous le sentiment d'avoir franchi un palier, d'être un meilleur coach?

    Ma vision du jeu s'est sans doute améliorée par rapport à mes débuts il y a bientôt deux ans. Mon sens tactique s'est aiguisé, je pense que les joueurs le confirmeront.  Oui, il y a un petit palier de franchi. Je prône un jeu offensif, des une-deux, des séquences en triangle… Je prends du plaisir quand mon équipe en prend sur le terrain.

     

                       "Le Président fatigue un peu en ce moment"

     

    En coulisse, on dit le Président lassé?

    J'ai aujourd'hui en effet plus de responsabilités, j'essaie d'alléger le rôle du Président qui fatigue un peu en ce moment. Je le comprends mais, bon, il est au chômage… Et puis, il est Président! Il se doit de respecter ses engagements auprès des Costauds comme le coach respecte le siens.

    Il pourrait jeter l'éponge?

    Je dépends de lui et j'ai toute confiance en lui. S'il juge que les Costauds ont fait leur temps, je respecterais sa décision. En tous cas, je le suivrai jusqu'au bout. Si c'est vraiment notre dernière saison, j'espère qu'elle sera inoubliable avec un triplé à la clef.

    Vous craigniez vraiment que cette saison puisse être la dernière du FCC?

    Je ne pense rien du tout, je ne pense qu'au prochain match que nous devrons gagner afin d'entretenir notre dynamique de victoires. La saison prochaine, c'est loin. Il y a encore vingt ou trente matchs à disputer cette saison.

    Pourriez-vous entraîner un autre club que le FC Costauds?

    Je suis 100% Costauds et je le resterai jusqu'à la fin de l'aventure. Je mettrai simplement un terme à ma carrière d'entraîneur si nous remportions le triplé au printemps. Afin de partir sur un triomphe, comme Aimé Jacquet.

     

  • Tirée par les cheveux

    Objectif atteint pour le FC Costauds vainqueur 3-2 d'AG4L mardi soir à l'hôpital de Craponne. Mais la manière ne fut pas franchement meilleure que celle des Bleus de Laurent Blanc.


    À l'hôpital de Craponne, championnat FSGT, 5ème journée des poules de brassage, temps froid, nuit noire, 200 spectateurs en colère (de leur chambre d'hôpital, impossible de distinguer le terrain à cause des fumigènes).

     AG4L – FC Costauds : 2-3 (0-0). Buts pour le FCC : Jukipu (2), Khalil.

    FCC : Lému – Bret Banquier Jean-Nique Jean-Bois – Tomalibi Jukipu – Khallil – Nicolibi Michou Pilou. Entrés en cours de jeu : Jean-Roch, Disciple et Sam.

    On a aimé :

    - La présence de Maxillaire sur le banc. Une première cette saison. S'il tient tant à courir le vendredi, pourquoi ne le ferait-il pas autour du stade?

    - Le premier but : une tête de Jukipu à la réception d'un long coup-franc du Banquier (50°). Il était temps de débloquer ce match!

    - La première vilaine faute de la carrière de Michou. Quelle brute épaisse!

    - Banquier, Jean-Nique, Jean-Roch, Lému. Ils sont quatre pour deux places en défense centrale. Sacré casse-tête pour Pich. Dommage pour Lému,qui revenait bien, et pour le Banquier, qui ne se blesse plus.

     

    On n'a pas aimé :

    - Que Lému n'ait pas arrêté le penalty. Que l'histoire aurait été belle!

    - L'entrée trop tardive de Sam, visiblement sanctionné de sa coupe de cheveux non réglementaire.

    - Les Heineken offertes par l'adversaire. L'intention est louable mais, vingt-neuf ans après, comment peuvent-ils ignorer que le sinistre M.Corver (France-RFA 82) était néerlandais, comme Heineken?

    - Le mail du Banquier au plumitif : "Oublie pas ma passe, j'y tiens". Quelle prétention! Il aura automatiquement deux points de moins au prochain match.

    - La rapide blessure de Tomalibi.

    - Le sauvetage du gardien sur la superbe volée de Nicolibi, qui aurait mérité meilleur sort.

    - Le relâchement du FCC à 3-0 en sa faveur, permettant aux adversaires de marquer à deux reprises.

    Jeu et joueurs :

    Marqué dans sa grande adolescence par Andreas Köpke, Lému (6,5) a réalisé un premier match inspiré dans la cage. Une présence hors du commun, des ballons systématiquement relâchés…euh, pardon, boxés... Seul bémol : sa manière de fuir le centre de sa cage deux secondes avant que le tireur de penalty n'approche du ballon. Match plus discret qu'à l'accoutumée pour Bret (6) le meilleur latéral du FC Costauds, peut-être perturbé par le Banquier (6,5). Positionné libéro, ce dernier a été tout de même l'un des rares à surnager techniquement sur un terrain difficile. Passeur décisif sur coup de pied arrêté sur le premier but, auteur d'une belle montée en première période. JeanNique (6,5) a réussi un bon match, solide sur l'homme et propre dans la relance. Un coup gardien, un coup avant-centre, un coup latéral gauche, pas évident dans ces conditons pour Jeanbois (5,5) de briller.

    Rapidement blessé, Tomalibi a fait défaut son Didier de frère, Nicolibi (6), tout de même auteur d'une superbe volée repoussée sur le poteau par le gardien. Jean Roch (7) a encore une fois montré qu'il était dur au mal, un très bon récupérateur.

    Jeankipu.JPGJukipu (7,5), auteur d'un doublé, a sans doute à lui tout seul sauvé les Costauds d'un nul malvenu. Fautif sur le deuxième but d'AG4L, Pilou (6,5) a feint la blessure pour s'excuser d'avoir perdu le temps. L'excuse est recevable car il est Président. Sinon, il a bataillé sans rechigner. Khalil (7) n'a pas pu prendre le jeu à son compte en dépit de belles accélérations, peut-être s'est-il positionné trop haut. Dans ce genre de match, il doit prendre le jeu à son compte et davantage faire jouer les copains. Revenu d'Argentine où il s'est curieusement fait couper ses magnifiques cheveux, Sam (6) a toujours son beau sourire. Mais il accélérait mieux cheveux au vent.  Entré en seconde période, le Disciple (6) n'a pas trouvé l'interrupteur. Seul à la pointe du combat, Michou (6) a passé une mauvaise soirée, sans une occasion à grignoter. Il s'est heureusement rattrapé sur les chips. Sans Gigi, c'est plus facile.

  • Retours gagnants

    Au terme d’une rencontre marquée par les retours de Jeanmène, Seb et Maxillaire, le FC Costauds a assuré sa qualification en poule élite avec une nouvelle victoire 5-2 face à TNT. Sur une moquette non inondée, les hommes de Pich ont livré une prestation inégale : de belles actions offensives et des flottements en défense.

     

    A Pierre Bénite, championnat FSGT, 4e journée des poules de brassage, temps agréable, pelouse de chez Saint Maclou, quelques spectateurs buvant de l’Orangina sur leur motobylette et tournant le dos au match. FC Costauds – TNT 5-2 (3-2).

    Buts pour le FC Costauds : Khalil (3) et Disciple (2).

    Composition et notes du FC Costauds : Jean Nurse (6) - Bret (6), Jean Guy (cap) (6), Lému (5), Josh (6)- Jeankipu (6)– Jeanbois (5.5), Disciple (7), Pilou (6) – Khalil (7), Seb (7).

    Entrés en cours de jeu : Yous (3.5) et Jeanmène (6).

     

    Pich ne disposant pas de son effectif au complet décidait d’aligner un 4-4-2 au coup d’envoi avec Seb et Khalil aux avant postes. Chaussés de leurs pantoufles pour ne pas endommager la moquette, Jean Guy, intronisé capitaine après son putsch, et ses coéquipiers attaquaient le match sur les chapeaux de roue. Khalil, puis Disciple au terme d’une action collective de grande classe portaient rapidement le score à 2-0. Les locaux marquaient à leur tour sur un centre dévissé que Jean Nurse jugeait bon de laisser filer dans ses buts. Pour son retour après avoir été séquestré de longues semaines dans des cuisines par des gens qui voulaient nuire au FCC, Disciple s’offrait même un doublé. Une fois de plus le FCC ne parvenait à conserver son break et le score était de 3-2 à la pause.

     

    Comme souvent, les hommes de Pich allaient définitivement prendre le large en 2e période avec 2 nouveaux buts de Khalil qui a su faire oublier ses frères hier soir : plus puissant qu’Omar, meilleur finisseur que Michou, il termine le match avec un triplé et 2 passes décisives à son actif.

     

    Les spectateurs au dos tourné auraient pu assister à d’étranges phénomènes en tournant la tête hier soir :

     

    Quand Jean Guy réussit son putsch

    brassard-cap-velcro-g.gif

    Hier en fin d’après midi, Jean Guy appelle son Président et lui propose d’aller boire une bière avant le match, il a quelque chose à lui dire mais ne peut pas lui en parler au téléphone. Au bar Jean Guy avait le regard fuyant et n’a rien dit. En donnant sa compo, Pich le nomme capitaine, le complot a fonctionné.

     

    Quand Seb se claque en imitant Usain Bolt

    SNC00362.jpg

    N’est pas le roi du sprint qui veut surtout lorsqu’il est blanc, Seb l’a appris à ses dépends. A vouloir courir trop vite il s’est claqué l’adducteur. Il a même du imiter son coach en s’aidant d’une canne pour se déplacer après le match !

     

    Quand Jeanmène  grille la politesse au Président pour tirer un coup franc

     Si le Président se dit victime d’un hold up « j’avais le ballon dans les mains et je suis légitime pour tirer ce coup franc. Ce qu’a fait Jeanmène est scandaleux ! », Jeanmène lui se défend en déclarant « j’étais l’invité du Président, les règles de politesse voulaient que je tire ce coup franc ».

     

    Bref Jeanmène a grillé la politesse à son Président et a tiré dans le mur. Son Président l’a poussé lorsque le ballon lui est revenu dessus, ce qui lui a fait dévisser sa reprise.

     

    Avec cette 4e victoire en autant de matches de poule, le FCC sait qu’il jouera dans la poule élite. Il peut désormais se concentrer sur son déplacement à Chambéry pour le compte de la coupe de France, un match à ne pas prendre à la légère.

     

    Jeu et Costauds :

     Le Costaud du match :

    Disciple.JPG10ciple (7)

    Son retour a fait beaucoup de bien au FCC après 4 semaines d’absence. S’il n’a pas toujours joué juste ni fait d’énormes différences, il a marqué 2 buts. Le Président l’a néanmoins trouvé beaucoup moins actif que vendredi soir. A joué avec une paire de boucles d’oreilles qui lui allait à ravir.

     

     

    Jean Nurse (6) : Une toile sur le premier but et peu de boulot à faire. Il a rassuré sa défense en la guidant de la voix, beaucoup plus calmement que le Banquier. De bonnes relances à la main également.

    Bret (6) : moins à l’aise que lors de ses dernières sorties, il a eu du mal à défendre sur son vis-à-vis. Se précipite trop dans la relance.

    Jean Guy (6.5) : le machiavélique libero du FCC a livré un bon match en s’efforçant de sortir proprement le ballon. Il aurait pu marquer le plus beau (et surement le seul) but de sa carrière mais le ballon a échoué à quelques centimètres de la lucarne.

    Lému (5) : la moquette ça va vite et Lému en a fait les frais. Son manque de vitesse et de vivacité ont été criants sur certaines actions. Il va falloir qu’il retrouve des jambes lorsque les gros matches vont arriver.

    Josh (6) : il a tenu son couloir et réalisé une bien meilleure prestation que lors de sa dernière sortie contre AG4L. Un retour au premier plan à confirmer pour le George Clooney du FCC.

    Jeankipu (6) : une bonne première période où il a récupéré bon nombre de ballons avant de se montrer bien plus discret par la suite. A sa décharge, il était un peu seul à défendre au milieu de terrain.

    Jeanbois (5.5) : des débordements et des centres en début de match puis plus rien. Il a manqué d’impact physique et de justesse dans ses contrôles tout au long du match et fait preuve d’individualisme sur une action où 2 partenaires étaient seuls au centre.

    Pilou (6) : très actif et altruiste en première période où il a bien orienté le jeu, on l’a un peu perdu de vue lorsque l’équipe a déjoué en 2e période. Ne s’est pas blessé, du moins officiellement.

    Khalil (7) : peu de ballons à exploiter aux avants postes mais 3 buts à son actif, c’est dire s’il a été efficace. A joué en remise et déviation pour ses équipiers, un match plein.

    Seb (7) : Quel dommage qu’il se soit blessé tant il accomplissait un bon match. Il a joué simple et juste et a fait beaucoup de différence sans parvenir à trouver le chemin des filets. Selon le Doc qu’il a consulté en Suisse par téléphone, il sera écarté des terrains pour un bon mois… ou pas.

    Youss (3.5) : en retard, tout comme le paiement de sa licence, il a paru errer sur le terrain. Entré en n°10, un choix étonnant du coach par ailleurs, puis replacé en défense centrale, il n’est jamais rentré dans le match. Devrait plutôt fumer la pipe avant les matches.

    Jeanmène (5.5) : les Costauds étaient contents de le revoir, lui aussi. A part ça il a eu du mal à donner sa pleine mesure, on voit qu’il manque de rythme et qu’il est usé par sa vie dissolue. Le Président ne lui tient pas rigueur de son affront.