UA-75645833-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fsgt

  • Historique !

    Le FC Costauds 2012-2013 n’aura pas tardé à rentrer dans l’histoire du club. En effet, dès son premier match face à Rillieux, le champion en titre, les hommes de Pich ont battu le record du nombre de but encaissés en 1 match ainsi que celui de la plus grosse différence de buts !

     

    A Rillieux, pelouse en plastique, temps frais, O. Rillieux – FC Costauds 11-1 (4-1).

    But pour le FC Costauds : Jeanmar

    Composition du FCC : Pilou – John, Bebert, Dave, Jeanbois – Jeanry, Jeanki, Khalil, Max – Jeangrosse, Omar.

    Entrés en cours de jeu : Karim et Mourad.

     

    A la lecture du calendrier, Jeanpré s’attendait à ce que ce premier déplacement de la saison soit compliqué. Même dans se pires cauchemars, le Président du FCC n’aurait imaginé pareille débandade : 11 buts dans la musette, 6 blessés, et de nombreuses interrogations, la soirée fut difficile.

     

    Pour rester positif, on peut analyser l’ampleur de la défaite de la façon suivante : un adversaire de grande qualité évoluant sur une surface que le FCC n’aime pas de trop, Jeanpré suppléant Lolo dans la cage, Dave (claquage) et Mourad (pubalgie) qui n’ont joué que quelques minutes. 4 joueurs (Bebert, Jeanbois, Max et Pilou) jouant en boitant ont fait que les Roses et Roses ne pouvaient pas être compétitifs.

     

    De l’autre coté de la balance, on peut avancer un gros déficit de condition physique, un manque de cohésion dû au fait que seulement 5 Costauds de l’an dernier étaient alignés et de l’immaturité tactique : le FCC a fait exactement ce que son adversaire attendait de lui en jouant très haut et en laissant des boulevards aux attaquants locaux.

     

    Pilou.JPGPilou : « c’est lorsque que l’on mange de la merde qu’on sait le goût que ça a »

     

    Président, vous avez pris une correction

    (il coupe) Non, je ne trouve pas, j’ai vu de bonnes choses

     

    Quand même, vous avez pris 11 buts !

    Je préfère perdre une fois 11-1 que dix fois 11-1

     

    Commencer de cette façon, ce n’est quand même pas idéal ?

    Vous savez, c’est en mangeant de la merde qu’on sait le goût que ça a. Et des fois on trouve ça très bon.

     

    Vous ne pensez pas vous être trompé dans le recrutement ?

    Il est trop tôt pour le dire mais quand je vois ce que certains font sur une jambe je me dis qu’avec une ou deux de plus ça peut être pas mal.

     

    Que répondez-vous aux supporters qui scandaient le nom du Banquier en fin de match ?

    Le FC Costauds est soudé, j’ai la confiance de tout mon peuple. Ce n’est pas parce qu’un idiot, blond, obèse et jaloux, vient au stade avec ses potes clochards pour débiter des conneries que je vais y prêter attention.

     

    Ne pensez-vous pas que le Banquier doit rigoler en ce moment ?

    Un vrai Costaud ne se réjouirait pas de la situation. Après si je peux lui apporter un peu de bonheur c’est toujours ça de bien. Il n’a pas dû beaucoup rigoler depuis la claque qu’il a pris aux élections.

     

    Vous recevez la Victoire en coupe la semaine prochaine avec quel objectif ?

    La victoire.

  • Le FC Costauds se paye les arbitres

    FC Costauds – sélection d’arbitres 4-0 (2-0). Buts pour le FCC : Jeanbois, Karim (2), Jeangrosse

    FC Costauds : Lému – John, Pilou, Jeanbert, Dave – Max, Jeankipu, Jeanry, Karim – Jeanbois et Jeangrosse – entré en cours de jeu : Flo

     

    On a la même passion mais on a pas le même maillot... heureusement, cette phrase de Jeanlém concluait une soirée bien tranquille pour le FC Costauds nouveau.

    Les hommes de Pich, absent vendredi soir, ont dominé leur sujet de la tête et des épaules. Après un échauffement obligatoire à la Suze pour motiver les troupes, Jeanki et ses coéquipiers ont entamé sérieusement la partie et ont rapidement pris la mesure de leurs adversaires du soir. Des buts de Jeanbois et Karim ont donné l’avantage aux Roses et Roses, à peine de quoi sortir Andréas Lému de son ennui.

    IMG_3739.jpg

    Lému a profité de son temps libre pour réaliser une très jolie sculpture

    Ce fut pire en seconde période, le FCC se payant même le luxe de jouer avec un goal volant… Deux nouveaux buts de Karim et Jean Grosse, lequel confirme son statut d’attaquant vedette, ont clos une bien ennuyeuse soirée.

    Au rayon des satisfactions, la nouvelle recrue Jeanbert a fait preuve d’une bonne maitrise, Karim a encore scoré, Jeanbois a affiché un ration de 1 tir cadré qui a fait but pour 15 tentatives et la Suze a coulé à flot à la buvette.

    Bebert.JPG

    Jeanbert excité par sa prise de Suze

    Ce ne sera pas aussi facile vendredi prochain face à Rillieux le champion en titre, ou pas.

  • Débat présidentielles 2012 partie 1 les finances

  • J-10 avant les élections!

    Pourquoi le scrutin a-t-il été reporté?
    Conscient de son infime chance de victoire le 6 mai, un certain N.S. a tout simplement fait interdire toute autre élection le même jour, de peur que son électorat ne se disperse. Peine perdue. Il se dit aussi que Pich est monté au créneau en exigeant que le scrutin n'ait lieu que fin mai afin de ne pas perturber la fin de saison.  Le Présijean du FC Costaud sera donc élu au suffrage universel le dimanche 20 mai.

    Banquier est gay.jpgQue disent les sondages?
    Parti sur les chapeaux de roue, le Banquier s'est essoufflé. Certes, il est toujours en tête mais sent Pilou lui souffler dans la nuque (56% contre 44%). 



    Un gay à la tête du FCC?


    L'article "Pilou sur tous les fronts" a visiblement permis au président-candidat de refaire une partie de son retard. De la propagande? Pas du tout : le Banquier a également les moyens de publier lui-même un tel article en sa faveur. Se réserve-t-il pour le sprint final?



    Quelle est la prochaine étape?
    La campagne va monter en puissance avec le fameux débat télévisé. Filmé vendredi, en marge du prochain match du FCC, il sera diffusé sur FC Costauds.fr durant le week-end. Le Banquier se prépare en cachette en prenant des cours d'élocution. En privé, Pilou annonce la couleur : "Je vais l'exploser." Animé par Thierry Michou, ce débat devrait permettre aux derniers indécis de se décider.

    Jean Prési.jpg

    Comment aura lieu le scrutin?
    À l'inverse du sondage, seuls les licenciés du FC Costauds auront le pouvoir d'élire leur Président, ce qui semble bien naturel. On n'a pas (encore) demandé aux étrangers d'élire le Président de la République! Contestée par le Banquier, cette loi serait au cœur de son programme.

     

                                                               Le président-candidat a le soutien des extra-terrestres



    À moins qu'un Costauds ait une idée de génie d'ici là, le vote se fera par mail en indiquant son identité et le  nom du candidat pour lequel il vote. Thierry Michou – qui s'engage devant la bible costaudienne à ne rien révéler du vote de ses compatriotes-  réceptionnera tous les mails entre le samedi 19 mai 8h et le dimanche 20 mai 18h et annoncera dimanche soir à 19h le nom de l'heureux élu du Président du FC Costauds. Quelconque fuite sur twitter ou facebook sera durement sanctionnée (interdiction de buvette pendant un an).                                                

                                                     

  • Présidentielle : Les coups bas fusent déjà

     

    Lancée sur les chapeaux de roue hier, la campagne pour la présidence du FC Costauds s'annonce passionnante. Première analyse.

    1/ Qui a pris le plus de risques? Jean-Prési

    Est-ce parce qu'il est certain de sa victoire? Ou au contraire car il est condamné à jouer l'offensive pour être réélu? Toujours est-il que Pilou a pris des risques considérables :

    1/ Il s'est coupé de l'imposant clan Lahrèche en annonçant officiellement sa volonté de changer d'entraîneur.

    2/ Il s'est mis les écolos à dos en utilisant le terme "clébards" pour parler des adorables chiens du Banquier.

    3/ Il se coupe de ses anciens supposés partisans - Maxillaire, Vilain et Gigi – qu'ils qualifient de "sans-grades".

    Plus prudent (plus malin?), le Banquier a soigneusement pris soin de ne se mettre personne à dos. Par ailleurs, en utilisant "Pascale" et "Mémé Toto" comme mots clefs, le Banquier illustre à merveille son slogan : "Retrouver l'esprit costaud." Reste à savoir si tous les Costauds connaissent ces deux célébrités…

    2/ Qui a un réel projet économique? Jean-Prési

    Si l'on excepte les attaques personnelles (lire ci-dessous), les deux candidats ne sont pas encore sortis du bois. S'ils reconnaissent et l'un et l'autre que le FCC doit sortir de la crise financière, Pilou a le mérite de proposer une solution ("Multiplier le prix de la licence par deux pour ceux qui ne ramènent pas de sponsors et la rendre gratuite pour les autres"), à l'inverse du Banquier qui promet simplement de "retrouver une force financière". Un peu court mais, au moins, le Banquier ne prend pas comme Pilou le risque de faire fuir certains électeurs…

    3/ Qui est a été le plus loin dans les attaques personnelles? Jean-Prési

    S'il a assez peu élégamment point du doigt les difficultés d'élocution de son adversaire ("Le Banquier met du temps à sortir les mots"), Jean-Prési a surtout tapé fort avec son déjà célèbre "Le Banquier est un parasite".
    Trop fort? Les électeurs seront juges. Mais le Banquier n'est pas un enfant de chœur non plus : "Je déteste Jean-Prési. (…) Nous vivons une dictature."

    4/ Qui a le plus parlé de football? Jean-Prési


    En promettant de "changer de coach" s'il est réélu, Jean-Prési a au moins un peu parlé de foot. Toujours aussi prudent, le Banquier n'a rien dit à ce sujet.

    Conclusion :

    La campagne de Jean-Prési est hyper-agressive  avec une prise de risque maximale. Ce qui n'a pas l'air de déplaire au Banquier, qui semble vouloir laisser son adversaire commettre des erreurs.

     

  • Bons et vierges

    Pour la première fois de la saison, le FC Costauds n’a pas encaissé de but. Avec Lému en chef d’orchestre de la défense, et un grand Sam dans la cage, les roses et noirs ont maitrisé les débats.

     

    A Saint Germain au Mont d’Or, 9e journée du championnat excellence FSGT, FC Costauds – Orange 2-0 (1-0).Buts pour le FCC : Jeankipu (2)

     

    Composition et notes du FC Costauds : Sam (7) – Jeanbois (7), Lému (7.5), Jean Nic (7), Josh (7) – Pilou (7), Jeankipu (8) – Jean Nab (7), Khalil (7) – Jo (7), Yann (7)

     

    Le match :

    Pour remettre son équipe sur de bons rails et assurer la cohésion de ses troupes, le Président Pilou avait prévu un apéro d’avant match en guise d’échauffement.

    Lému qui avait été désigné par le coach pour jouer dans la cage et palier à la défection de David, fut remplacé à son tour par Sam blessé à la cuisse à l’échauffement.

     

    Une fois n’est pas coutume, le FCC débutera le match à 11 pour le terminer à 10, la liste des manquants à l’appel était plus longue que celle des présents : Michou et Disciple ont préféré se rendre à un concert de Didier, le Banquier n’est pas réapparu depuis 1 mois, Yous tarde à se réhabituer à son quotidien de chômeur, Omar n’a pas pu arriver avant le début de la seconde période… et Jean Guy n’est toujours pas guéri.

    Ces « Costauds » devraient s'inspirer de Yann qui a encore joué avec la main dans le plâtre.

     

    Anniversaire Alex 005.JPG

    Il en faut plus pour atteindre le moral du FCC qui a entamé la rencontre pied au plancher en jouant dans le camp de son adversaire et en imposant une domination sans partage. Dans ce match à sens unique le FCC se créait une bourriche d’occasion par Jo, Jean Nab ou Yann.

    L’ouverture du score interviendra finalement à la demi-heure de jeu au terme d’un beau mouvement initié par Pilou, relayé par Yann et Khalil dont Jeankipu sera à la conclusion. Orange aura bien 1 ou 2 bribes d’occasion mais Sam veillait au grain.

     

    Le chef d’œuvre de Jeankipu

     

    On dit que les absents ont toujours tort, c’était encore plus vrai vendredi à Saint Germain. Michel, le seul spectateur recensé par l’INSEE, n’en revient toujours pas « Quel but ! quelle frappe de mule ! J’ai vu un paquet de match du FCC et je ne me souviens pas avoir vu un but aussi beau, c’est dire »

    Jeankipu, l’élégant milieu aux bouclettes a signé un véritable chef d’œuvre : sur un corner repoussé par la défense orangée, il signe un éclair de génie en tentant une puissante volée de 25m qui finit sa course sous la barre. C’était la joie dans les tribunes où l’unique supporter était en liesse.

     

    Cette victoire permet aux hommes de Pich de rester dans la course au titre d’un championnat toujours aussi indécis.

     

    Jeu et Costauds :

    L’homme du match :

    Jeankipu.JPGJeankipu (8) : il signe un doublé dont un but extraordinaire qu’il jugera comme étant le plus beau de sa carrière, mais il est également l’auteur d’une partie pleine a la récupération et la distribution du ballon. Son entente avec Pilou, son compère du milieu a été très bonne.

    Pour sa première dans la cage Sam (7) a assuré le peu de fois où il a été mis à contribution. Il gagne un face à face décisif à 1-0.  Encore une belle partie de Josh (7) qui revenait de blessure même si ce fut dur physiquement en fin de rencontre à 10 contre 11. Appliqué, combatif et respectant son poste, Jeanbois (7), positionné sur le coté droit de la défense a enfin livré le match qu’on est en droit d’attendre de sa part. Dans l’axe, la charnière Lému (7.5)Jean Nic (7) a une nouvelle fois montré sa complémentarité. Une mention très bien à Lému qui était toujours bien placé pour couper les attaque adverses. Au milieu, Pilou (7) a encore livré une belle copie avec des ballons gagné et la volonté de toujours écarter le jeu. Dans un milieu à la Bordelaise avec 2 meneurs de jeu excentrés, Khalil (7) et Jean Nab (7) ont fait beaucoup de différences.  Aux avants postes, Jo (7) et Yann (7) ont proposé beaucoup de solutions et ont été très intéressants dans le jeu d’équipe. Blessé, Yann a du laisser ses coéquipiers à 10 pour la dernière demi-heure. Mamar (non noté) avait enfilé son plus beau survet pour s’assoir sur le banc et ne plus en bouger quand l’arbitre a refusé son entrée en jeu. Il pourra dire j’y étais quant il entendra des fans parler du but de Jeankipu.

  • Qui pour succéder à Jean Prési?

    Dans tous les bars de France et d’Ardèche, la question est sur toutes les lèvres : qui dirigera le FC Costauds la saison prochaine ???

     

    3454082503.jpg

    A ce jour, aucune candidature officielle n’a été déposée et les hypothèses les plus farfelues ont circulées : un tandem Gigi-Michou, Marcel Ditban qui dirigerait le club depuis Paris pour faire comme à l’OM, Max Vincent, le maire de Limonest qui aimerait enfin avoir un club qui a le moyen de ses ambitions entre le mains et même Roger Rocher qui aimerait lancer la mode des caisses roses et noires.

     

    Les candidats ont jusqu’au 08 avril pour déposer la liste de leur équipe de campagne qui doit comprendre au moins un vice président, un secrétaire et un trésorier.

    A l’issue de ce dépôt de candidature, chaque candidat exposera son programme en répondant à une série de questions.

     

    Les dates de vote pour les 1er et 2e tours seront calqués sur celui du Président de la république (1er tour le 22/04, 2e tour le 06/05), chaque bar de France fera office de bureau de vote, la participation à l’élection de Président du FCC atteindra donc des chiffres records.

     

    Le point d’orgue de la campagne sera le débat télévisé animé par Jean Patrick Michou D’Arvor entre les 2 candidats du second tour.

     

    A vos bulletins !

  • Yann et Seb: 2 anciens Costauds de retour !

    Qu'avez vous fait pendant cette saison loin du FCC?

    Yann : Avec Seb, nos destins sont un peu liés. Nous sommes arrivés ensemble au FCC, nous sommes partis ensemble et nous revenons encore ensemble.  Nous sommes un peu comme Zizou et Duga (je vous laisse deviner qui est Zizou et qui est Duga !).

     

    fsgt,foot,yann,seb,perou,champion,zizou,duga,banquier,menival


    Pendant tout ce temps, nous avons été envoyé par notre président Jean Pré au Pérou afin de retrouver notre meilleur joueur disparu : Lému, Nous avons été de villages en villages à sa recherche mais en vain. Nous sommes donc rentrés au pays bredouille après plus d’un an de périple à travers la jungle… et il était là.

    Seb : ah oui, nous avons beaucoup vadrouillé

    Qu'est ce qui a motivé votre retour au FCC?

    Yann : Un salaire de 30 000 € par mois nous a été proposé mais nous ne jouons pas en dessous du revenu minimum de la FSGT (35 000 € par mois), le Président nous a donc accordé ce salaire minimum afin que nous puissions rechausser les crampons et apporter un peu plus de fougue à ce jeune club plein d’avenir.

    Seb : J’ai eu un appel du pied du Président il y a 3 semaines, je n’ai pu refuser. Le FC Costauds ne se refuse pas. Il y en a bien qui ont essayé mais…

    Seb.JPG


    Avez-vous trouvé que le FCC a changé depuis votre départ?

    Yann : A part au niveau technique, non. Nous sommes partis, le Banquier « replaçait de façon calme et posée» ses partenaires sur le terrain, nous revenons, il les replace toujours de la même manière. Il faut avouer que cela nous manquait. C’est vrai que le FCC a très bien évolué et qu’il n’avait pas perdu de match en championnat (jusqu’à notre retour), il y a un très bon niveau.

    Seb : Malgré notre défaite 4-0 la semaine dernière, je trouve que l’équipe a bien progressé… et que le Banquier est toujours le même !

    Le FCC traverse une mauvaise passe, pensez vous pouvoir gagner quelque chose cette saison?

    Yann : Le championnat est encore long, nous pouvons encore finir champion. Pour cela, il nous faudrait retrouver notre pilier défensif Lému. Mais nous avons confiance en cette équipe qui joue vraiment très bien.

    Seb : J’espère que nous remporterons le championnat. A nous de nous en donner les moyens et ce, dès ce soir contre Ménival.

    A titre personnel quel est votre objectif?

    Yann : Au départ, Banquier, a essayé de nous acheter pour renverser le Président et le coach. Seb se voyait bien Calife à la place du calife et moi coach (c’est moins fatiguant que d’être sur le terrain) mais nous sentons encore un plan foireux du Banquier alors nous allons attendre un peu pour voir et finir la saison tranquillement.

    Plus sérieusement, nous souhaitons prendre du plaisir avec le FCC et aider du mieux que l’on pourra cette belle équipe.

    Seb : Retrouver les automatismes avec mes partenaires, prendre du plaisir et apporter tout ce que je peux à notre belle équipe.

  • FC Costauds Poker Tour le samedi 3 mars

    Le FC Costauds et le FC Rive Droite vous convient à leur tournoi de Texas hold'em le samedi 03 Mars salle Maryse Bastié à Saint Germain.

     

    Inscriptions sur place à partir de 19h30, début du tournoi à 20h30.

     

    Pensez à vous préinscrire en envoyant vos nom et prénom par mail fccostauds@yahoo.fr

     

    poker jpg.jpg

    Lieu: Saint-Germain-Au-Mont-D'Or, la salle Maryse Bastié.

     

    10 euros la cave

     

    Type de jeu: No Limit Texas Hold'em

     

    Stucture du tournoi:

     

    Stack initial de 4500

    Début des blinds: 25/50

    Niveaux de 30 minutes.

    Possibilité de se recaver seulement durant les 3 premiers rounds.

     

    De nombreux lots à gagner: Playstation 3, camescope numérique, GPS, Ipod...

     

    Vous trouverez sur place de quoi vous restaurer: hotdogs, sandwiches, boissons, etc...

    Vous aurez également la possibilité de vous faire servir à table.

     

    Bonne chance à tous !

  • Le FCC perd son titre

    « Si ma tante en avait, çà serait mon oncle ! ». Voilà en substance ce qu’a répondu Coach Jean Guy aux journalistes à la fin du match qui lui demandaient si l’absence de trois titulaires grippés de dernière minute (dont le gardien de but) avait pesé sur l’issue du match….Rajoutez à cela une bonne demie douzaine de tirs non cadrés et au moins autant d’arrêts du portier adverse et vous obtenez une soirée qui peut laisser des regrets.


    A Miribel, Quart de finale Coupe du Rhône-Temps maussade- Pelouse étonnamment bonne, Electricfil bat FC Costauds 3-2 (1-1).

    Buts pour le FCC : Khalil et Pilou

    Composition et notes du FCC : Lému (6) – Josh (6), Jean Nic (6), Yous (6.5), Jean Bois (5.5) – Jeankipu (6.5), Khalil (7) – Pilou (6.5), Dentiste (6), Nicolibi (6) – Omar (7)


    Le match :

    Le début de match était largement dominé par les locaux qui s’installaient dans la moitié de terrain des roses et noirs et ouvraient logiquement le score, Lému regardait impuissant le tir adverse transpercer ses filets. Electricfil continuait à mettre la pression et obtenait dans la foulée un pénalty ! Confiant, à la différence de ses coéquipiers, le portier Costauds aux origines Arbreslo-phocéennes mit une telle pression psychologique au tireur adverse que ce dernier envoya le ballon au-dessus de la barre transversale !!

    Ce premier tournant du match relança des Costauds jusque-là bien timorés. Les tentatives costaudes se précisaient mais les joueurs de Jean Guy se retrouvaient à 10, après l’expulsion temporaire de Tonton, peu enclin à se faire insulter par un adversaire auquel il recommanda chaudement de se taire !!!

    Cela n’atténua pas pour autant les velléités offensives du FCC qui égalisa par l’intermédiaire de Khalil peu avant la mi-temps.

    L’arrivée quelques minutes avant le début du match de Jean John permit aux Costauds de jouer à 11 contre 11 la seconde période après le départ du didier-jockey maison. Une seconde période que les protégés de Pilou allaient passer dans la moitié de terrain adverse, acculant Electricfil devant son but et les obligeant à procéder en contre……ce qu’ils ne se privèrent pas de faire et creusèrent l’écart alors que le FCC pêchait par maladresse.

     

    Menés et malmenés, les Costauds n’ont jamais baissé les bras

     

    Toujours aussi peu en réussite, les roses et noirs encaissèrent un troisième but qui, croyait-on, pliait le match. Jean Guy, à court de solutions (et de remplaçants surtout), s’évertuaient à encourager se joueurs à qui il restait 10 minutes pour revenir dans le match.

    L’équipe était morcelée, écartelée, mais bien vivante et réduisait le score par Pilou. Les quelques minutes restantes n’étaient qu’un pilonnage rose sur la cage adverse. Jean John, Kipu, Khalil, eurent des occasions mais rien n’y fit et les Costauds s’inclinèrent.

    Cette seconde défaite en autant de match voit surtout le FCC perdre un objectif majeur de la saison. Cette élimination en Coupe du Rhône est certes dure à avaler mais Jean Guy préférait s’appuyer sur le positif «  les gars ont fait preuve de courage et n’ont pas lâché…de telles valeurs vont payer….le déplacement  dès la semaine prochaine chez l’épouvantail du Championnat sera un merveilleux test…Vous avez des nouvelles de Pich ? J’ai appris que la Réunion était à feu et à sang, je n’aimerai pas qu’il lui arrive quelque chose… ! »


    Jeu et joueurs :

    coupe du rhone, foot,fsgt,kopke,coach,journalistegrippe,portier,electricfil,locaux,terrain,miribel,penalty,tireur,costaud,insulte,jockey,remplaçant,objectif,reunion,capitaine,soulier,rouquin,libero,generosite,elimination,forfait,grippeL'homme du match: Khalil 7

    Au four et au moulin. Le cadet des Lahrèche fut à deux cheveux d’égaliser en fin de match, après avoir marqué en première période. Un gros volume de jeu et une générosité de tous les instants.



    Jean Lèm’ 6 : Andreas Kopke d’un soir, il ne put pas grand-chose sur les trois buts encaissés, peut-être aurait-il pu mieux boxer le coup franc amenant le second but. A manqué en charnière centrale… ou pas.

    Josh 6 : capitaine d’un soir, il fit le boulot mais quitta ses coéquipiers 10 minutes après une expulsion sévère. Précieux dans le jeu long en fin de match.

    Jean Nic’ 6 : sérieux au marquage en première mi-temps, il baissa le pied en seconde. Il finit le match au courage, ses souliers neufs en peau de rouquin lui meurtrissant les arpions.

    Youss 6,5 : Libéro, Youss réalisa un bon match et tint la baraque en fin de match quand l’équipe était coupée en deux.

    JeanBois 5,5 : Sans véritable attaquant à marquer, il aurait dû apporter plus sur le plan offensif en première période. Avec plus d’agressivité, il a un avenir tout tracé dans le couloir droit….ou sur le banc c’est selon.

    Kipu 6,5 : Il monta en puissance au fil du match, se créant nombres d’occasions. On regrettera ce centre vers Khalil, seul devant la cage. Mais comment lui reprocher ce manque de lucidité après une telle débauche d’énergie ?

    Pilou 6,5 : Il avait traversé le match de coupe de France comme une âme en peine, il s’est repris vendredi en réalisant un match plein au milieu de terrain. Disponible et accrocheur, il loupa un but dans ses cordes mais réduisit le score, redonnant de l’allant aux Costauds en fin de match.

    Dentiste 6 : Il a beaucoup couru et finit le match lessivé. Avec plus de condition physique, il serait un précieux atout dans l’entrejeu du FCC.

    Nicolibi 6: Monsieur 45 minutes douche comprise aurait fait du bien dans cette fin de match un peu folle !! Mais ses 33 tours l’attendaient à Walibi. Remplacé par Jean John à la mi-temps, qui essaya d’apporter de la fraîcheur. A son actif une frappe qui frôla le montant gauche adverse.

    Omar 7 : Il eut fort affaire face à de coriaces défenseurs. Toujours aussi motivé quand il porte la tunique rose, il a largement contribué à l’embellie costaude, provoquant un nombre incalculable de coup-francs. Seul à la pointe de l’attaque, sa détermination doit être un modèle pour les copains.


    Les réactions :

    Président Pilou : cette nouvelle élimination me fait très mal, nous étions tenants du titre et je tenais vraiment à offrir une nouvelle fête à nos supporters en fin de saison. Avec le recul, on pourra toujours se dire que cette élimination est un mal pour un bien, nous avons encore vu ce soir que nous n’avons pas l’effectif pour jouer sur 3 tableaux. Se retrouver à 11 pour un match aussi important est scandaleux, tout comme apprendre le forfait de plusieurs joueurs à 2h du coup d’envoi.

    Brad Pich (en direct des émeutes de la Réunion): ce résultat prouve que sans moi l'équipe est perdue. Pourquoi je n'étais pas là pour un match aussi important? Pour la même raison que les joueurs qui ne sont pas venus jouer vendredi pardi! Nous enchainons dès vendredi avec un gros match à Rillieux qu'il faudra gagner à tout prix, je serais encore absent, j'espère que l'épidémie de "grippe" sera passée du coté de Rillieux.